Lisez! icon: Search engine
Presses du Châtelet
EAN : 9782845927032
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 125
Format : 130 x 215 mm

Pour en finir avec la faim dans le monde

,

Date de parution : 05/04/2017
Afin de justifier l’agriculture intensive, certains nous expliquent que, depuis cinquante ans, la faim dans le monde a diminué. Et qu’il est impossible de nourrir 7 milliards d’humains grâce aux techniques respectueuses de l’environnement.Comment justifier qu’aujourd’hui des enfants, des femmes et des hommes meurent encore de faim ? Et surtout, comment mettre un terme à... Afin de justifier l’agriculture intensive, certains nous expliquent que, depuis cinquante ans, la faim dans le monde a diminué. Et qu’il est impossible de nourrir 7 milliards d’humains grâce aux techniques respectueuses de l’environnement.Comment justifier qu’aujourd’hui des enfants, des femmes et des hommes meurent encore de faim ? Et surtout, comment mettre un terme à ce délit collectif insoutenable ?Entre surabondance et pénurie, le système alimentaire mondial actuel est en échec. Pour faire face à l’augmentation de la population et à la dégradation de l’environnement, des choix urgents s’imposent.L’agroécologie, qui ne requiert aucun pesticide chimique, est parfaitement adaptée à la condition souvent précaire des paysans. Elle est la solution pour, enfin, éradiquer la faim dans le monde.Issu d’une enquête approfondie, ce livre propose des solutions. Car il est possible de nourrir tous les enfants que porte notre Terre.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782845927032
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 125
Format : 130 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lotuszem Posté le 19 Juin 2020
    J'ai bien hâte de lire ce livre. En effet l'agroécologie nous propose une bonne solution pour nourrir tous les enfants de la terre sans les empoisonner avec ces pesticides et autres poisons de l'agréculture. Après tout, quand je fais pousser es tomates et carottes, salades et des herbes dans mon jardin. je ne mets pas de pesticides moi. Ce qui est bouffé par les bêtes, bah tant pis. Je récupère, je coupe ce qui est bon, le reste va dans la poubelle à déchets alimentaires. Si seulement on pouvait faire pousser des fruits, légumes, céréales au niveau industriel, sans les asperger de pesticides, d'insecticides. Puis ces enfants et hommes qui travaillent dans des conditions déplorables sans être pays, ça c'est une honte. Un scandale ! Et je ne suis pas étonnée d'apprendre cela. Nestlé, une marque que j'aimais bien. EXIT. Rien ne vaut les produits naturels. Et tant pis s'il y'en a moins. Si chacun se constituait un petit potager, je parle pour les gens qui ont un jardin bien sûre, suffisamment grand pour des plantations potagères. Non, la plupart préfèrent les fleurs parce que ça fait jolie et classe. Et puis c'est du travail de planter des légumes,... J'ai bien hâte de lire ce livre. En effet l'agroécologie nous propose une bonne solution pour nourrir tous les enfants de la terre sans les empoisonner avec ces pesticides et autres poisons de l'agréculture. Après tout, quand je fais pousser es tomates et carottes, salades et des herbes dans mon jardin. je ne mets pas de pesticides moi. Ce qui est bouffé par les bêtes, bah tant pis. Je récupère, je coupe ce qui est bon, le reste va dans la poubelle à déchets alimentaires. Si seulement on pouvait faire pousser des fruits, légumes, céréales au niveau industriel, sans les asperger de pesticides, d'insecticides. Puis ces enfants et hommes qui travaillent dans des conditions déplorables sans être pays, ça c'est une honte. Un scandale ! Et je ne suis pas étonnée d'apprendre cela. Nestlé, une marque que j'aimais bien. EXIT. Rien ne vaut les produits naturels. Et tant pis s'il y'en a moins. Si chacun se constituait un petit potager, je parle pour les gens qui ont un jardin bien sûre, suffisamment grand pour des plantations potagères. Non, la plupart préfèrent les fleurs parce que ça fait jolie et classe. Et puis c'est du travail de planter des légumes, il y'a une saisons ou il faut planter, et une saison pour cueillir. Rien que les plants de tomates, que je suis obligée de replanter tous le sans. Pas grave, je plante. Je regarde des émission sur l'agroalimentaire, et suis scandalisée de ce qu'il se passe. Mais j'ignorais encore qu'on exploitait sans scrupules des humains hommes et surtout des enfants ! pour la cueillette, tout cela sous la houlette des grands groupes ? He bien ! L'auteur qui a écrit ce livre, en connait un sacré rayon et ses informations doivent être exactes ou proche de la vérité, il ne pourrait pas dénigrer des groupes mondiaux, ça lui coûterait cher. Il doit être très intéressant ce livre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • blandine5674 Posté le 15 Juin 2020
    Constats et solutions d’une trentaine de personnes pour enrayer la faim dans le monde. Agriculteurs, scientifiques, agroécologistes, économistes, etc. Un traité court qui renforce la révolte et qui ne fera pas bouger ceux qui ont le pouvoir et l’argent.
  • BRAEM Posté le 13 Septembre 2017
    Livre assez court qui tient d'une enquête auprès de quelques personnalités qui ont ou ont eu une fonction dans diverses organisations régionales ou internationales ayant la lutte contre la faim ou l'agriculture comme objet. enquête construite non contre un type d'agriculture mais comme un plaidoyer pour l'agréoécologie. Discours de plus en plus écouter mais quand sera-t-il entendu ?
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Portrait
    Presses du Châtelet

    Pourquoi des Carnets d'Alerte ?

    Nous faisons des projets sur la comète alors que les fondements de la survie sont, chaque jour, un peu plus sapésL’avenir est entre nos mains.  

    Lire l'article