Lisez! icon: Search engine
Perrin
EAN : 9782262074975
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 135 x 200 mm

Quand la France commence-t-elle ?

Date de parution : 18/02/2021
À la recherche des origines historique de la France.
Cette enquête historique s’inscrit dans un débat de fond, souvent houleux, qui s’est développé en France au cours de la décennie écoulée : celui des racines et de l’identité françaises, un débat qui n’est pas achevé et semble dans une impasse aux yeux de l’auteur.
Son ambition est de passer de...
Cette enquête historique s’inscrit dans un débat de fond, souvent houleux, qui s’est développé en France au cours de la décennie écoulée : celui des racines et de l’identité françaises, un débat qui n’est pas achevé et semble dans une impasse aux yeux de l’auteur.
Son ambition est de passer de la polémique à l'histoire, en abattant nombre d’idées reçues qui font obstacle à une compréhension claire et raisonnée du sujet. À partir de quand la France commence-t-elle d’être la France ? Quels sont les critères qui définissent le pays ? Le nom ? La langue ? Les paysages ? Les frontières ? Le patrimoine ? Les arts ? Les héros ? La mémoire ? Un récit national ?
L’auteur, suivant les pistes gauloise, franque et d'autres, plus récentes, détricote l’ensemble des poncifs généralement admis et montre que la naissance du pays est continue. Une gestation et non une révélation permise par le retour à la longue durée, sans préjugés ; afin d'éclairer le présent à la lueur du passé, et non le déformer. Une synthèse pédagogique et historique qui faisait défaut.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782262074975
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 256
Format : 135 x 200 mm

Ils en parlent

"L'auteur livre un éclairage utile"
Philippe Foussier / Marianne

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Blok Posté le 11 Mai 2021
    Ce petit livre est une lecture indispensable pour se faire une idée de la question controversée des origines de la nation française. Si les origines gauloises ne sont plus maintenant citées qu'à titre anecdotique, de nombreuses autres dates ont leurs partisans, du baptême de Clovis à la Révolution Française, voire à la première guerre mondiale, en passant par le couronnement de Charlemagne, l'accession au trône d'Hugues Capet les grands rois rassembleurs du territoire, la Guerre de Cent Ans. Les oppositions sont marquées parmi les historiens, entre défenseurs d'une forme amendée du Roman National et déconstructionnistes, Certaines sont même parvenues dans le débat public, à l'occasion de la célébration du mille cinq centième anniversaire du Baptême de Clovis, puis de celle du Millénaire Capétiens, sans oublier la querelle sur le contenu des programmes scolaires. La contestation porte aussi sur l'identité du ou des peuples fondateurs : Gaulois, Romains, Francs, tous à la fois. A ces questions l'auteur apporte des réponses dépassionnées et opérant la synthèse la plus large possible entre les différents courants. Le livre est agréable à lire ; le discours historique est clair, fluide, exempt autant qu'il est possible de terminologies spécialisées, et rompu par des parenthèses, des anecdotes personnelles, qui sont autant de pauses... Ce petit livre est une lecture indispensable pour se faire une idée de la question controversée des origines de la nation française. Si les origines gauloises ne sont plus maintenant citées qu'à titre anecdotique, de nombreuses autres dates ont leurs partisans, du baptême de Clovis à la Révolution Française, voire à la première guerre mondiale, en passant par le couronnement de Charlemagne, l'accession au trône d'Hugues Capet les grands rois rassembleurs du territoire, la Guerre de Cent Ans. Les oppositions sont marquées parmi les historiens, entre défenseurs d'une forme amendée du Roman National et déconstructionnistes, Certaines sont même parvenues dans le débat public, à l'occasion de la célébration du mille cinq centième anniversaire du Baptême de Clovis, puis de celle du Millénaire Capétiens, sans oublier la querelle sur le contenu des programmes scolaires. La contestation porte aussi sur l'identité du ou des peuples fondateurs : Gaulois, Romains, Francs, tous à la fois. A ces questions l'auteur apporte des réponses dépassionnées et opérant la synthèse la plus large possible entre les différents courants. Le livre est agréable à lire ; le discours historique est clair, fluide, exempt autant qu'il est possible de terminologies spécialisées, et rompu par des parenthèses, des anecdotes personnelles, qui sont autant de pauses bienvenues. Bref une mine d'informations et un bonheur de lecture
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…