Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749156385
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 220 mm

Seuls les enfants savent aimer

Collection : Romans
Date de parution : 18/01/2018
L’enfance et ses blessures, sous la plume de Cali.
Seuls les enfants savent aimer.
Seuls les enfants aperçoivent l'amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer.
Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l'amour s'en va.
Seuls les enfants meurent d'amour.
Seuls les enfants jouent leur coeur à chaque instant,...
Seuls les enfants savent aimer.
Seuls les enfants aperçoivent l'amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer.
Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l'amour s'en va.
Seuls les enfants meurent d'amour.
Seuls les enfants jouent leur coeur à chaque instant, à chaque souffle.
À chaque seconde le coeur d'un enfant explose.
Tu me manques à crever, maman.
Jusqu'à quand vas-tu mourir ?

Seuls les enfants savent aimer est lauréat du Prix Méditerranée Roussillon 2018.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749156385
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 192
Format : 140 x 220 mm
Cherche midi

Ils en parlent

"Autour du souvenir sublime de la disparue, sa beauté, sa douceur, Cali raconte merveilleusement
la vie d'un enfant du pays"
L'obs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lecturelle Posté le 31 Janvier 2020
    C'est un livre que j' avais envie de lire depuis un moment surtout que j'avais rencontré l'auteur sur différent salon et puis j'étais curieuse de voir ou un chanteur comme Cali pouvait emmener une lectrice comme moi qui est très sensible. C'est donc un roman autobiographique sur son enfance ou à l'âge de six ans il perd sa maman et tous au long du livre il raconte comment il a vécu se deuil mais aussi les quelques mois après ce terrible évènement. Après avoir lu ce roman, j'ai fait quelque recherche sur l'auteur et je suis tombé sur une interview ou il explique que certaines scènes sont vrai et d'autres pas car je trouvais que certains passages était space et très dur du coup ça m'a réconforté dans mon opinion surtout que certains avis sont bon et pour ma part je suis mitigé. Je trouve que c'est un roman qui manque d'âme alors oui il est prenant car les chapitres et les phrases sont courts mais je n'ais pas réussi à me mettre à la place de se petit garçon que la vie n'a pas épargné et même si l'auteur a l'habitude des mots je trouve que la façon dont il raconte sont... C'est un livre que j' avais envie de lire depuis un moment surtout que j'avais rencontré l'auteur sur différent salon et puis j'étais curieuse de voir ou un chanteur comme Cali pouvait emmener une lectrice comme moi qui est très sensible. C'est donc un roman autobiographique sur son enfance ou à l'âge de six ans il perd sa maman et tous au long du livre il raconte comment il a vécu se deuil mais aussi les quelques mois après ce terrible évènement. Après avoir lu ce roman, j'ai fait quelque recherche sur l'auteur et je suis tombé sur une interview ou il explique que certaines scènes sont vrai et d'autres pas car je trouvais que certains passages était space et très dur du coup ça m'a réconforté dans mon opinion surtout que certains avis sont bon et pour ma part je suis mitigé. Je trouve que c'est un roman qui manque d'âme alors oui il est prenant car les chapitres et les phrases sont courts mais je n'ais pas réussi à me mettre à la place de se petit garçon que la vie n'a pas épargné et même si l'auteur a l'habitude des mots je trouve que la façon dont il raconte sont histoire sont plus des mots pour une chanson que pour un roman. Au final, je suis un peu déçus je m'attendais a avoir plus d'émotion et a ressentir plus de chose je pense que c'est plus un texte pour chanson que pour un roman du coup je ne pense pas lire la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ju-s-tine Posté le 12 Janvier 2020
    Un joli roman sur l'enfance et le souvenir de sa maman.
  • zabeth55 Posté le 23 Décembre 2019
    Perdre sa maman à six ans. Un drame pour tout enfant Un drame pour Cali qui en parle avec toujours autant de douleur et d’incompréhension. Je ne connais pas les chansons de Cali, l’homme m’a toujours semblé sympathique, fragile. Depuis un bon moment je vois ce livre qui m’interpelle et l’ai enfin lu. Toute cette souffrance est difficile à porter, pour l’enfant et pour l’enfant devenu homme. Je n’ai pas été particulièrement sensible au style, par contre le traumatisme enduré m’a émue.
  • ASAI Posté le 6 Décembre 2019
    Sous une écriture comme celle d'un enfant, Cali nous livre une vie d'enfant tragique, émouvante, et pourtant avec des petites joies portées par l'amour infini de l'autre et donc de la vie. Touchée par la mort très tôt pour des êtres très proches, j'ai été en proie à de très fortes émotions à la lecture de ce témoignage. Le style (écriture comme enfantine) peut agacer.
  • Cancie Posté le 26 Novembre 2019
    M'étant régalée en lisant Cavale ça veut dire s'échapper de Cali, je n'avais qu'une hâte, lire celui qui l'avait précédé et qui était son premier roman, à savoir : Seuls les enfants savent aimer. Si son deuxième roman racontait l'adolescence de Cali, de son vrai nom Bruno Caliciuri, le premier nous parle de son enfance où, à l'âge de six ans, il doit affronter le pire, c'est à dire à la perte de sa maman. Jugé trop petit pour suivre l'enterrement, ne lui restent que des images de larmes et de peine aperçues derrière un volet mal fermé. C'est ce vide laissé par l'absence de sa maman et le besoin d'amour immense que Cali va si bien nous décrire avec toute sa tendresse et sa naïveté et cet immense bonheur qu'il va ressentir lorsqu'Alec, nouvel élève, lui sourit. Voisin de Bruno, il l'invite à entrer : "Alec me présente sa maman. Elle n'est pas très grande non plus. "Maman, voici Bruno. C'est mon nouvel ami." J'ai envie de pleurer. Ces mots tombent en moi comme l'espoir d'une pluie sur un champ brûlé. J'aurais droit au bonheur ?". Son frère et ses soeurs de même que son papa, ses grands-parents maternels et sa grand-mère paternelle... M'étant régalée en lisant Cavale ça veut dire s'échapper de Cali, je n'avais qu'une hâte, lire celui qui l'avait précédé et qui était son premier roman, à savoir : Seuls les enfants savent aimer. Si son deuxième roman racontait l'adolescence de Cali, de son vrai nom Bruno Caliciuri, le premier nous parle de son enfance où, à l'âge de six ans, il doit affronter le pire, c'est à dire à la perte de sa maman. Jugé trop petit pour suivre l'enterrement, ne lui restent que des images de larmes et de peine aperçues derrière un volet mal fermé. C'est ce vide laissé par l'absence de sa maman et le besoin d'amour immense que Cali va si bien nous décrire avec toute sa tendresse et sa naïveté et cet immense bonheur qu'il va ressentir lorsqu'Alec, nouvel élève, lui sourit. Voisin de Bruno, il l'invite à entrer : "Alec me présente sa maman. Elle n'est pas très grande non plus. "Maman, voici Bruno. C'est mon nouvel ami." J'ai envie de pleurer. Ces mots tombent en moi comme l'espoir d'une pluie sur un champ brûlé. J'aurais droit au bonheur ?". Son frère et ses soeurs de même que son papa, ses grands-parents maternels et sa grand-mère paternelle l'adorent mais il y a toujours ce manque. Et quand le papa, abruti de douleur lui aussi, va s'arrêter plus souvent au bistro, le soir, c'est Bruno qui essaiera de le relever. Bruno souffre énormément de voir les gens qu'il aime, pleurer. Ce petit Bruno, le narrateur, se révèle tout au long du roman d'une maturité étonnante et désarmante. Ce pourrait être un roman triste mais Cali, au contraire, a écrit un livre radieux où l'amour envers ses parents, son frère, ses soeurs, ses grands-parents, son amour pour Carol "Je l'espérais depuis longtemps : tenir la main de Carol Bobé. La saisir délicatement et emmener ma bien-aimée au-dessus du village, vers la forêt.", sont relatés de manière naïve, mais tellement touchante, bouleversante et pleine de poésie, comme le vit un enfant. Quant à l'amitié qu'il va nouer avec Alec, elle est tout simplement merveilleuse. Seuls les enfants savent aimer est un livre poignant qui parle à chacun d'entre nous. En effet, qui, au cours de son enfance, n'a pas perdu un être cher ? Que ce soit en tant qu'auteur-compositeur-interprète ou en tant qu'écrivain, Cali révèle un immense talent.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !