RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Si j'avais un perroquet je l'appellerais Jean-Guy

            Cherche midi
            EAN : 9782749157832
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 140 x 220 mm
            Si j'avais un perroquet je l'appellerais Jean-Guy

            Date de parution : 08/02/2018
            L'histoire d'une rencontre improbable, d'un chat nommé Luc, d'une collection de miroirs, d'une impératrice russe et d'une profonde aversion pour les chemises à manches courtes.
            Appelle quand tu veux…
             
            C’est dans un roman de Françoise Sagan emprunté à la bibliothèque que Catherine trouve un marque-page bien particulier : y sont inscrits le nom d’un homme ‒ Jean-Philippe ‒ et son numéro de téléphone, suivis de l’invitation « Appelle quand tu veux ».
            Célibataire mais anéantie par sa dernière relation amoureuse, Catherine se...
            Appelle quand tu veux…
             
            C’est dans un roman de Françoise Sagan emprunté à la bibliothèque que Catherine trouve un marque-page bien particulier : y sont inscrits le nom d’un homme ‒ Jean-Philippe ‒ et son numéro de téléphone, suivis de l’invitation « Appelle quand tu veux ».
            Célibataire mais anéantie par sa dernière relation amoureuse, Catherine se lance dans un projet que son amie Margaux situe « à mi-chemin entre le plus fou des désespoirs et le plus admirable des espoirs ». Appeler ce Jean-Philippe.
            Si j’avais un perroquet, je l’appellerais Jean-Guy (parce que Coco c’est déjà pris), c’est l’histoire d’une rencontre improbable, d’un chat nommé Luc, d’une collection de miroirs, d’une Bénédicte aux cheveux roux, d’une impératrice russe et d’une profonde aversion pour les chemises à manches courtes.
            Blandine Chabot, en magicienne des mots, sait nous faire passer du rire aux larmes comme personne. Mélodique et brillamment loufoque, son style incomparable élabore une langue unique : c’est cru, intelligent, comique, surprenant. Et voilà que, totalement embarqué, on rit (beaucoup), on réfléchit, on s’émeut, on vibre… Un délicieux moment !
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749157832
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 288
            Format : 140 x 220 mm
            Cherche midi
            18.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Histoire comique (trop drôle, difficile à résumer).
            Catherine : amoureuse déçue
            Bénédicte : malicieuse
            Jean-Philippe : trop gentil
            Finalement : une histoire très touchante ! »
             
            Florence Cavallin / Librairie Port Maria - Quibéron - 56170
            « Si vous voulez passer un super bon moment jetez vous sur ce livre. Il est à l'image de sa couverture drôle, original et décalé. »
            Sandrine Dantard / Fnac Victor Hugo - Grenoble - 38100
            « La jouissance du moment : drôle et décalé en toute simplicité...
            Bridget Jones peut enfin prendre sa retraite !
            Quand on se pète une jambe, on met un plâtre et on attend.
            Mais quand on a le coeur défoncé, on fait quoi ?
            Rien. Et c'est ça le plus terrible.
            La seule béquille est le temps.
            Le seul pansement est le reste de la vie."
            Ou plonger dans ce roman jubilatoire qui vous fera monter la sève du plaisir avec habilité. »
            Pascal Laurent / Filigranes Corner (Bruxelles)

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Coventgarden Posté le 22 Octobre 2018
              Surprenant puis déroutant puis déconcertant puis sympathique et finalement sans regret. Voilà ce que m'a inspiré ce livre qui ne fera pas partie des livres à relire quoique, dans un moment de morosité ambiante... Vous l'aurez compris, je ne me suis pas délectée au cours des pages et plutôt ai pensé à quelle copine je vais pouvoir le passer. Je sais à qui ;-) Il est vrai que le côté cru des propos de l'auteure surprend mais j'avoue avoir eu des sourires même ri à certaines phrases. Catherine est un phénomène, enseignante donc un vrai personnage car proche du comédien non.... Nous la suivons au travers de son mal être, de son métier, de ses déceptions amoureuses et de ses relations sociales . Bon il faut dire que le titre n'annonce pas l'ennui et le les pages se tournent aisément. Alors moi qui pensais l'abandonner rapidement, je l'ai lu assez vite et fermer la dernière page de bonne humeur.
            • syboulette21 Posté le 20 Août 2018
              « Si j’avais un perroquetje l’appellerais Jean-Guy » est un roman feel good dans lequel Catherine, une célibataire, tient la première place en étant entourée de son chat Luc et ses amies. Catherine a vécu une déception sentimentale et du coup familiale assez brutale. Pour elle, ce bout de papier glissé dans ce livre est le signe du destin. Bien entendu, dès les premières pages, je me doutais du devenir de ce numéro de téléphone, de ce Jean-Philippe et de leur relation (c’est comme dans les séries télé de Noël: on connait l’histoire mais on ne peut pas s’empêcher de regarder!!!)!! Évidemment, je me suis posée la question: aurais-je appeler ce numéro de téléphone si c’est moi qui l’avait trouvé??? La plume de Blandine Chabot est légère et ses traits d’humour sont plaisants. L’auteure a autant de facilité à écrire des scène humoristiques que des scènes plus sensibles, cela permet de l’empathie pour Catherine. Cependant, j’émets un bénol concernant les scènes plutôt érotiques qui n’apportent rien au récit et qui gâchent un peu le plaisir… Le récit est enjoué, il paraît à certains moments décousus mais il retranscrit justement l’état d’esprit de Catherine avec son franc parlé, son dynamisme et ses... « Si j’avais un perroquetje l’appellerais Jean-Guy » est un roman feel good dans lequel Catherine, une célibataire, tient la première place en étant entourée de son chat Luc et ses amies. Catherine a vécu une déception sentimentale et du coup familiale assez brutale. Pour elle, ce bout de papier glissé dans ce livre est le signe du destin. Bien entendu, dès les premières pages, je me doutais du devenir de ce numéro de téléphone, de ce Jean-Philippe et de leur relation (c’est comme dans les séries télé de Noël: on connait l’histoire mais on ne peut pas s’empêcher de regarder!!!)!! Évidemment, je me suis posée la question: aurais-je appeler ce numéro de téléphone si c’est moi qui l’avait trouvé??? La plume de Blandine Chabot est légère et ses traits d’humour sont plaisants. L’auteure a autant de facilité à écrire des scène humoristiques que des scènes plus sensibles, cela permet de l’empathie pour Catherine. Cependant, j’émets un bénol concernant les scènes plutôt érotiques qui n’apportent rien au récit et qui gâchent un peu le plaisir… Le récit est enjoué, il paraît à certains moments décousus mais il retranscrit justement l’état d’esprit de Catherine avec son franc parlé, son dynamisme et ses doutes. Et des doutes, Catherine en a vis-à-vis des hommes vu le comportement de son dernier petit ami… L’émotion est aussi présente dans ce roman et rend Catherine touchante.
              Lire la suite
              En lire moins
            • telle17 Posté le 29 Juin 2018
              Très bonne accroche et bonne fin: la boucle est bouclée. L' héroïne est attachante, pétillante, limite "folle" . C'est un roman qui provoque des sourires , parfois de l'émotion mais le corps du livre m'a laissé sur ma faim: des passages de sexes qui ne sont pas vraiment en accord avec l' ambiance du roman et un vocabulaire crus qui n'apporte pas grand chose. Cependant cela reste un bon moment de détente avec un roman décalé.
            • Vera56 Posté le 12 Mai 2018
              j'ai souvent été attirée par les titres " à rallonge", "rigolo" bref celui ci en a fait partie. Cela commence plutot bien, le style est court, rapide. l'auteur sait manier les mots. un peu d'humour, on se laisse porter par les aventures (ou mésaventures) de Catherine , ses amours on non-amours ! un début prometteur mais qui s'essouffle assez vite et part un peu dans tous les sens , un peu à l'image de l’héroïne. Lecture rapide, aisée, mais qui n'a pas sa place dans ma "best-list" .
            • Gudulle Posté le 10 Mai 2018
              Catherine emprunte un livre à la Bibliothèque et trouve un marque-page bien particulier, avec un numéro de téléphone et l'inscription: "Appelle quand tu veux." Jean-Philippe. L'idée était plutôt sympa et prometteuse. J'allais plonger dans une histoire à la Bridget Jones version amoureux des livres. Hélas mon engouement est retombé aussi sec tant l'histoire a été un peu longuette à s'installer et où au final, passée la rencontre avec le fameux Jean-Philippe, il n'y avait plus rien à se mettre sous la dent. Enfin rien de transcendant...pour ma part. Je n'ai pas non plus aimé les passages porno chic. Il me semble que ce n'était pas judicieux. de la tendresse, de la sensualité, de la fébrilité..., oui ça m'aurait émue, captivée. Je n'étais pas partie sur de la romance érotique, surtout avec un titre pareil. Dommage, je passe certainement à côté, le sujet étant plutôt original. Je n'en garderai pas un souvenir intarissable. La lecture est tout de même sympathique et m'a fait passer un bon moment.

            les contenus multimédias

            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              5 romans qui toucheront au cœur les amoureux de comédies romantiques

              Une bonne dose d'amour, une pincée d'humour, quelques grammes de tendresse, une cuillère de larmes... Voici en quelques mots la recette d'une bonne comédie romantique. Et si on apprécie beaucoup la version cinématographique de la chose (Hugh Grant à jamais dans nos coeurs), sa version littéraire est tout aussi délectable. La preuve par 5 livres aussi pétillants que charmants.

              Lire l'article