Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Sillage
Date de parution : 12/01/2023
Éditeurs :
Pocket jeunesse
Nouveauté

Sillage

Date de parution : 12/01/2023
Une réécriture moderne du Parfum de Patrick Süskind.
Jade, dix-neuf ans, emménage à Paris pour réaliser son rêve : travailler en parfumerie.
Loin de sa Bretagne natale et de sa grand-mère, elle découvre la vie d’adulte, les plaisirs qu’offre la capitale, ses...
Jade, dix-neuf ans, emménage à Paris pour réaliser son rêve : travailler en parfumerie.
Loin de sa Bretagne natale et de sa grand-mère, elle découvre la vie d’adulte, les plaisirs qu’offre la capitale, ses dangers, ses odeurs suaves ou répugnantes. Lors d’une soirée, elle s’éprend de Victor, alias Domino. Entre ce garçon, qui voit le monde...
Jade, dix-neuf ans, emménage à Paris pour réaliser son rêve : travailler en parfumerie.
Loin de sa Bretagne natale et de sa grand-mère, elle découvre la vie d’adulte, les plaisirs qu’offre la capitale, ses dangers, ses odeurs suaves ou répugnantes. Lors d’une soirée, elle s’éprend de Victor, alias Domino. Entre ce garçon, qui voit le monde en noir et blanc, et Jade, dont les sens se mélangent, c’est le coup de foudre. Mais Victor est lunatique, et cet amour va faire sombrer la jeune fille.
Par chance, elle rencontre Zacharie Mignard, un célèbre parfumeur qui la choisit comme apprentie. Jade n’a plus qu’une obsession : créer sa fragrance. Elle veut posséder les effluves de ceux qu’elle croise, mettre en flacon les peaux, les cheveux.
Quitte à briser tous les interdits.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266320719
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 130 x 205 mm
EAN : 9782266320719
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 130 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Enlivre_moi 14/01/2023
    Jade débarque à Paris pour travailler dans une parfumerie, sa passion. Très vite, loin de sa famille, sa rencontre avec Victor la fait basculer. Dès la lecture de la 4e de couverture, j'ai su que l'on était face à une réécriture du Parfum de Süskind, que je n'ai pas lu mais dont j'ai vu plusieurs fois le film. Aussi je savais plus ou moins ce qui allait arriver. Ce roman n'en est pas moins surprenant. En effet, son style : Poétique. Vif. Ethéré. Haché. Distant. Sulfureux. J'avais l'impression d'être dans un film d'auteur en noir et blanc avec des tâches de couleur (un peu comme sa très belle couverture) voire dans un film inspiré de l'expressionnisme allemand. Bref, un curieux mélange de suranné et de modernité. Si au début ce n'était pas trop mon genre, j'ai fini par me laisser embarquer par ce style et l'histoire de Jade et de sa vie qui bascule. Un passage de l'histoire m'a assez émue, mais je ne dirai pas lequel pour ne pas spoiler #x1f609 Aussi on apprend par-ci, par-là des choses sur la parfumerie et c'est quelque chose que j'ai apprécié car les romans sur ce thème sont assez rares. Les références littéraires et musicales étaient... Jade débarque à Paris pour travailler dans une parfumerie, sa passion. Très vite, loin de sa famille, sa rencontre avec Victor la fait basculer. Dès la lecture de la 4e de couverture, j'ai su que l'on était face à une réécriture du Parfum de Süskind, que je n'ai pas lu mais dont j'ai vu plusieurs fois le film. Aussi je savais plus ou moins ce qui allait arriver. Ce roman n'en est pas moins surprenant. En effet, son style : Poétique. Vif. Ethéré. Haché. Distant. Sulfureux. J'avais l'impression d'être dans un film d'auteur en noir et blanc avec des tâches de couleur (un peu comme sa très belle couverture) voire dans un film inspiré de l'expressionnisme allemand. Bref, un curieux mélange de suranné et de modernité. Si au début ce n'était pas trop mon genre, j'ai fini par me laisser embarquer par ce style et l'histoire de Jade et de sa vie qui bascule. Un passage de l'histoire m'a assez émue, mais je ne dirai pas lequel pour ne pas spoiler #x1f609 Aussi on apprend par-ci, par-là des choses sur la parfumerie et c'est quelque chose que j'ai apprécié car les romans sur ce thème sont assez rares. Les références littéraires et musicales étaient également un plus ! Bref une lecture qui ne laisse pas indifférente et qui malgré tout traite de sujets qui parleront à plein de jeunes : quitter sa famille pour faire ses études dans une grande ville inconnue, la difficulté de créer des relations, l'amour, l'amitié, le deuil... une bonne lecture pour commencer ce prix PKJ 2023 dont je suis jurée !
    Lire la suite
    En lire moins
  • reves_de_lecture 13/01/2023
    Je tiens à remercier la maison d’édition de m’avoir permis de découvrir ce roman dans le cadre du prix PKJ #x2764 #x1f33fC’est en étant très intriguée que j’ai commencé ce roman qui m’a énormément surprise par bien des aspects, écriture comme contenu. #x1f33fOn découvre Jade, une jeune femme passionnée par le parfum dont finalement on ne sait pas grand chose. #x1f33fJade rencontre Victor puis Zacharie, grand nom du parfum qui va la prendre sous son aile et la pousser à tous les excès. #x1f33fL’écriture est originale, frappante mais très perturbante au début. Le narrateur est à la fois Jade et à la fois omniprésent ce qui est assez déstabilisant de même que le contraste entre le language quasi soutenu des descriptions et la modernité des dialogues. #x1f33fAinsi j’ai eu du mal à m’attacher aux personnages mais l’histoire en elle même était très originale car centrée sur le parfum. L’autrice possède un réel don pour transmettre ce sens, pourtant très souvent oublié. #x1f33fUn roman qui me laisse un peu perplexe mais qui a su capter mon attention !
  • hashtagceline 11/01/2023
    Jade a quitté sa Bretagne et sa mamie adorée pour venir s’installer à Paris. Elle veut travailler dans le monde de la parfumerie. Jade est sensible aux odeurs et possède un don rare pour les identifier et les manier. Elle trouve une place chez Alice Caprices, une grande enseigne qui vend des parfums calibrés, sucrés, standardisés. Loin de ses propres attentes, cela reste une première expérience et puis, elle doit payer son loyer. Là-bas, elle rencontre Sibylle et puis Victor. C’est le coup de foudre. Mais Victor est quelqu’un de compliqué. La relation qu'ils entament est passionnelle puis obsessionnelle. En parallèle, Jade tente de s’adapter, de combattre ses démons. Quand une porte s’ouvre dans le monde de la parfumerie, d'autres se ferment, plongeant Jade dans un trouble de plus en plus inquiétant. Sillage c’est le roman de la noirceur, des odeurs, de la libération dans la douleur et le mal.  Sillage s’inspire d’un grand roman Le parfum (sous-titré Histoire d'un meurtrier) écrit par l’auteur allemand Patrick Süskind et paru en France en 1986. L’action de ce texte se situe d’ailleurs majoritairement à Paris. C’est déjà devenu un classique qui a été librement adapté au cinéma et en série. Sillage n’est pas une pâle copie du roman... Jade a quitté sa Bretagne et sa mamie adorée pour venir s’installer à Paris. Elle veut travailler dans le monde de la parfumerie. Jade est sensible aux odeurs et possède un don rare pour les identifier et les manier. Elle trouve une place chez Alice Caprices, une grande enseigne qui vend des parfums calibrés, sucrés, standardisés. Loin de ses propres attentes, cela reste une première expérience et puis, elle doit payer son loyer. Là-bas, elle rencontre Sibylle et puis Victor. C’est le coup de foudre. Mais Victor est quelqu’un de compliqué. La relation qu'ils entament est passionnelle puis obsessionnelle. En parallèle, Jade tente de s’adapter, de combattre ses démons. Quand une porte s’ouvre dans le monde de la parfumerie, d'autres se ferment, plongeant Jade dans un trouble de plus en plus inquiétant. Sillage c’est le roman de la noirceur, des odeurs, de la libération dans la douleur et le mal.  Sillage s’inspire d’un grand roman Le parfum (sous-titré Histoire d'un meurtrier) écrit par l’auteur allemand Patrick Süskind et paru en France en 1986. L’action de ce texte se situe d’ailleurs majoritairement à Paris. C’est déjà devenu un classique qui a été librement adapté au cinéma et en série. Sillage n’est pas une pâle copie du roman de Süskind. Il y a des allusions précises, des clins d'oeil et on ne peut s’empêcher d’y penser en découvrant l’histoire de Jade, l'héroïne. Mais Sillage, porté par l’écriture de Joanne Richoux, incarné par ses intenses personnages, sublimé par sa façon de voir le monde et de le sentir, est vraiment unique et original.  Et puis Sillage, je le disais à la principale intéressée il y a peu, c’est un roman que j’aurais aimé lire ado. Parce qu’il évoque avec une sensibilité, une justesse folles les écueils de la vie. Il est puissant et authentique. Sillage, c'est une histoire d'amour magnifique et terrible, destructrice et passionnelle. C'est d'un romantisme fou.  Si Sillage parle de l’amour impossible, c'est aussi un roman sur la recherche du bonheur mais aussi la difficulté à trouver sa place dans une société sans repère, la poursuite de ses rêves sans se perdre et la quête d’un équilibre compliqué à trouver et surtout à maintenir. Sillage parle aussi et surtout de la mort qui, si elle nous laisse parfois du répit, reste toujours à proximité. Sillage est un sublime tableau olfactif et sensoriel qui s’obscurcit au fil des pages. On y croise des personnages criants de vérité dans leurs failles et leurs faiblesses. Car Joanne Richoux sait très bien faire ça aussi, saisir et montrer ce qui agite les esprits, dépeindre les relations qui nous lient ou nous brisent. On découvre aussi l'univers du parfum. Joanne Richoux, à travers le parcours de Jade, nous permet d'entrer dans les coulisses du monde de la parfumerie grand public mais aussi plus artisanale. On y apprend beaucoup de choses sur l'histoire de ce milieu passionnant. Comme dans beaucoup de ses textes, elle insère des éléments historiques dans son récit avec subtilité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MarieFourmi 11/01/2023
    Enivrant comme un parfum ! Sillage est un thriller envoutant qui nous emmène sur les traces de Jade, jeune bretonne (un poil idéaliste) qui arrive à Paris pour travailler en parfumerie. Elle rencontre Victor, elle craque puis elle déchante. Et j'irais même jusqu'à dire que finalement, elle disjoncte. J'ai adoré ce roman tant dans sa construction que dans le parti pris de faire des personnages des êtres beaucoup plus gris foncés que blancs. Le travail sur l'écriture des odeurs est très bon et on sent que l'autrice veut nous faire sentir ce dont elle est en train de parler. Même si certaines expressions iraient mieux dans la bouche d'adolescents de 13-14 ans que dans celles de jeunes adultes, je vous l'accorde ! On est pris dans l'histoire, perdu dans le sillage (c'est le cas de le dire) de Jade qui oscille en permanence entre réalité et début de folie. Jusqu'à ce désir final qu'elle a de trouver L'ODEUR. Ce final qui arrive doucement comme on chercherait à deviner les fragrances d'un parfum. Une belle réussite !
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !