Lisez! icon: Search engine
Cherche midi
EAN : 9782749164717
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 220 mm

Sortez-moi de là

Collection : Romans
Date de parution : 28/05/2020
Quand Madeleine débarque à Paris…
 
Madeleine, vieille fille de trente-cinq ans, vit au fin fond de l’Auvergne, couvée par sa maman. Son monde s’écroule brutalement lorsque celle-ci décède.
Mais le destin vient frapper à sa porte, ou plutôt le notaire de famille, qui lui apprend qu’elle hérite d’un appartement… à Paris ! Madeleine n’a jusqu’alors jamais quitté son...
Madeleine, vieille fille de trente-cinq ans, vit au fin fond de l’Auvergne, couvée par sa maman. Son monde s’écroule brutalement lorsque celle-ci décède.
Mais le destin vient frapper à sa porte, ou plutôt le notaire de famille, qui lui apprend qu’elle hérite d’un appartement… à Paris ! Madeleine n’a jusqu’alors jamais quitté son village natal, mais elle est prête à sauter dans le train et à se lancer dans l’aventure : il est temps pour elle de rattraper le temps perdu et de faire l’apprentissage de la vie.

Au cœur de la capitale, bien des péripéties décoiffantes et des rencontres loufoques l’attendent. Madeleine est loin d’imaginer qu’elles changeront à tout jamais le fil de son existence.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749164717
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 220 mm
Cherche midi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • unbrindesyboulette Posté le 25 Août 2020
    Comment passer un bon moment sans se prendre la tête: lire « Sortez-moi de là! ». Dans ce roman, Sonia Dagotor donne un coup de frais avec une grosse pointe d’humour et la vie parisienne à son point culminant tout comme la campagne!! Madeleine, le personnage principal, est attachante par son côté naïve, nature et sans filtre. D’ailleurs, cela fait du bien de faire la connaissance d’une personne qui dit ce qu’elle pense, qui ne prend pas de pincettes, qui est spontanée. Madeleine m’a fait penser dans certaines scènes à Bridget Jones dans son côté gaffeuse en particulier! Et puis, c’est agréable de voir Madeleine s’émerveillait de tout et de rien, des choses qu’elle découvre pour la première fois, elle la campagnarde qui a toujours vécu dans son village, qui n’a jamais fait de shopping, qui n’a jamais fait de sortie entre copines. Les quelques jours à Paris auront fait découvrir toute une vie à Maddie, elle découvre tout ce qu’une femme doit connaître. Évidemment, il n’y a pas de grosses surprises dans l’histoire mais j’ai envie de dire: et alors? Car je me suis laissée entraîner par Maddie et toutes ses rencontres, par sa gaieté non feinte qui nous fait... Comment passer un bon moment sans se prendre la tête: lire « Sortez-moi de là! ». Dans ce roman, Sonia Dagotor donne un coup de frais avec une grosse pointe d’humour et la vie parisienne à son point culminant tout comme la campagne!! Madeleine, le personnage principal, est attachante par son côté naïve, nature et sans filtre. D’ailleurs, cela fait du bien de faire la connaissance d’une personne qui dit ce qu’elle pense, qui ne prend pas de pincettes, qui est spontanée. Madeleine m’a fait penser dans certaines scènes à Bridget Jones dans son côté gaffeuse en particulier! Et puis, c’est agréable de voir Madeleine s’émerveillait de tout et de rien, des choses qu’elle découvre pour la première fois, elle la campagnarde qui a toujours vécu dans son village, qui n’a jamais fait de shopping, qui n’a jamais fait de sortie entre copines. Les quelques jours à Paris auront fait découvrir toute une vie à Maddie, elle découvre tout ce qu’une femme doit connaître. Évidemment, il n’y a pas de grosses surprises dans l’histoire mais j’ai envie de dire: et alors? Car je me suis laissée entraîner par Maddie et toutes ses rencontres, par sa gaieté non feinte qui nous fait par moment défaut, par ses découvertes, par sa sensibilité mise à l’épreuve. Dans « Sortez-moi de là », il n’y a pas que de la bonne humeur. Il y a aussi de la tristesse, de l’absence, du manque d’amour. Car Maddie a vécu seule en Auvergne avec un père disparu trop tôt et une mère ne sachant pas l’aimer et lui apporter ce dont une fille a besoin. Maddie découvre après sa mort, sa mère au final par le biais d’une lettre et d’un appartement. Maddie va découvrir des secrets mais aussi des amitiés. Maddie va, grâce à sa mère au final, s’épanouir lors de son séjour parisien. Sonia Dagotor a écrit un roman léger, drôle, frais avec tout de même un sujet difficile de la démonstration de l’amour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sophiecoutellier Posté le 14 Août 2020
    J'ai dévoré ce livre. Un pur moment de bonheur. J'ai été emportée par le personnage de Madeleine et toutes ses aventures à Paris m'ont bien fait rire. Une lecture très agréable. Un livre que je recommande.
  • LaetiPoulpy Posté le 14 Août 2020
    Premier livre lu de Sonia Dagotor et très belle découverte. Le personnage de Madeleine est marrant, ses aventures aussi. Elle m'a fait passé un excellent moment
  • AlexKin Posté le 28 Juillet 2020
    Dans ce roman, on suit Madeleine, 35 ans, qui vient de perdre sa mère. Madeleine n'a jamais eu une vie palpitante, au fond de sa campagne auvergnate, seule avec sa vieille mère, son père étant décédé lorsqu'elle était enfant. Et voilà que du jour au lendemain, elle découvre qu'elle est l'heureuse propriétaire d'un appartement à Paris. Elle décide de "monter à la capitale", et là, c'est parti pour les gros fous rires 😂 parce que Madeleine, en bonne "blédarde", est un peu brute de décoffrage, et elle a l'art et la manière de se fourrer dans des situations plus ubuesques les unes que les autres ! En peu de temps, elle est confrontée à un tas de situations rocambolesques, mais également à son lot de rencontres et de révélations. Je découvre la plume de Sonia avec ce roman et je ne suis pas déçue, c'est drôle, vif, émouvant. Madeleine la naïve détonne complètement dans le paysage de la capitale et c'est à mourir de rire ! C'est une lecture parfaite pour les vacances, et j'ai hâte de découvrir les autres romans de cette auteur 🤩
  • LourseLit Posté le 23 Juillet 2020
    J’ai trouvé les couvertures pensées par les éditions Cherche Midi pour les romans de Sonia Dagotor tellement mignonnes ! C’est vraiment tout ce qui va attirer mon regard en librairie. Je me suis vite laissée tenter par ce roman qui promettait une belle dose d’humour. La dose y est effectivement, ce roman vise en plein dans les clichés mais ça fonctionne tellement bien ! A 35 ans, Madeleine vivait encore avec maman, dans un petit bled perdu d’Auvergne. Sans homme, sans emploi, sans vie sociale, la pure vieille fille ! Oui mais, maman vient de mourir et a réservé à sa fille son lot de surprises. Madeleine, qui a toujours vécu très chichement, vient d’hériter d’un appartement en plein cœur de Paris. Ni une, ni deux, elle prend le chemin de la capitale, prête à découvrir les mystères que ses parents ont laissé derrière eux. Et nous voilà embarqués pour un voyage désopilant ! Madeleine deviendra Maddie et va sympathiser avec toutes les personnes qu’elle va croiser : le SDF dans le hall de la gare, les passagères dans le train, le chauffeur de taxi parisien, l’employée d’une drôle de boutique de vêtements, toutes les rencontres sont prétextes à humour et bonne... J’ai trouvé les couvertures pensées par les éditions Cherche Midi pour les romans de Sonia Dagotor tellement mignonnes ! C’est vraiment tout ce qui va attirer mon regard en librairie. Je me suis vite laissée tenter par ce roman qui promettait une belle dose d’humour. La dose y est effectivement, ce roman vise en plein dans les clichés mais ça fonctionne tellement bien ! A 35 ans, Madeleine vivait encore avec maman, dans un petit bled perdu d’Auvergne. Sans homme, sans emploi, sans vie sociale, la pure vieille fille ! Oui mais, maman vient de mourir et a réservé à sa fille son lot de surprises. Madeleine, qui a toujours vécu très chichement, vient d’hériter d’un appartement en plein cœur de Paris. Ni une, ni deux, elle prend le chemin de la capitale, prête à découvrir les mystères que ses parents ont laissé derrière eux. Et nous voilà embarqués pour un voyage désopilant ! Madeleine deviendra Maddie et va sympathiser avec toutes les personnes qu’elle va croiser : le SDF dans le hall de la gare, les passagères dans le train, le chauffeur de taxi parisien, l’employée d’une drôle de boutique de vêtements, toutes les rencontres sont prétextes à humour et bonne humeur. Bien sûr, Madeleine, qui n’a jamais « connu le loup » à 35 ans, va devenir en moins de deux la plus jolie femme du coin et charmera tous les hommes sur sa route. Et alors ? Franchement c’est tellement amusant qu’on se moque pas mal des clichés. Surtout que finalement, tout n’est pas si évident que ça et Maddie va encore avoir bien des surprises sur sa route. Ce roman est un pur feel good comme je les aime, on s’y absorbe en un rien de temps, on rit, on sourit, on s’attache à la jolie panoplie de personnages, on fait des pronostics sur l’homme qui sera « le loup » de Madeleine et on ne voit rien venir quand aux jolis rebondissements de l’histoire. Vous l’aurez compris, j’ai pris un grand plaisir à suivre les péripéties de Madeleine et foncerait sans hésiter sur un autre roman de la même veine. Et ça tombe plutôt bien parce Ceux qui s’aiment finissent toujours pas se retrouver, sorti également fin mai, est aussi dans ma PAL.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    Cherche midi

    Sonia Dagotor  : " J'aime peindre les relations humaines "

    Trois femmes. Trois générations. Trois histoires d’amour. Dans Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver (cherche midi éditeur), Sonia Dagotor tire le portrait de trois générations de femmes. Un roman léger, cocasse et terriblement tendre qui arrive en librairie en même temps que Sortez-moi de là, livre écrit il y a quelques années et retravaillé pour l’occasionRencontre avec une romancière passionnée.

    Lire l'article