Lisez! icon: Search engine
First Éditions
EAN : 9782754057745
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 145 x 225 mm

Sous l'oeil d'Hippocrate

Collection : Hors collection Documents
Date de parution : 23/01/2014

Enfin une histoire de la médecine simple et ludique !

On dit qu’elle est un art, on dit qu’elle est une science. La médecine est avant tout une histoire. Une succession d’histoires où, à travers le temps, le silex devient scalpel, le sorcier s’habille en blouse blanche, l’intérieur du chaudron se dévoile sur ordonnance. De quoi sommes-nous héritiers ? Depuis...

On dit qu’elle est un art, on dit qu’elle est une science. La médecine est avant tout une histoire. Une succession d’histoires où, à travers le temps, le silex devient scalpel, le sorcier s’habille en blouse blanche, l’intérieur du chaudron se dévoile sur ordonnance. De quoi sommes-nous héritiers ? Depuis la préhistoire, des hommes curieux et audacieux ont voulu soigner, guérir, sauver. C’est ce que ce livre raconte. Les tâtonnements, les découvertes, les intuitions géniales, les pensées irrationnelles, les expériences insolites. Mais de tout cela, que nous reste-t-il donc ? Hippocrate ne nous a sûrement pas tout dit… D’ailleurs, a-t il écrit son serment ? Quant à César, pourquoi aurait-il donné son nom à la césarienne ? Curieuse chose aussi que cette potion à base de jus de pavot et de chair de vipère que l’on prescrira dans toute l’Europe pendant dix-huit siècles, les yeux fermés, comme le remède à toutes les maladies ! Des rives du Nil à la médecine actuelle, en passant par la cour de Louis XIV ou le laboratoire de Louis Pasteur, les pratiques médicales se succèdent et ne se ressemblent pas.

Marc Magro propose donc ici un ouvrage relatant avec simplicité et humour quelques moments singuliers et étonnants qui jalonnent l’aventure médicale et la rendent passionnante.


Echantillon des chapitres au programme de cet ouvrage:

Docteur House au néolitique?
La gynécologie au temps des pharaons (L'ail et ses vertus)
Moïse ou les prémices de la quarantaine (De la lèpre à la peste)
Hippocrate a-t-il prêté son serment?
César et la césarienne (Naissance d'une légende?)
Arsenic et vieilles recettes
Pratiques médicales au siècle des Lumières (Pouls, urine, selles, sang, cire)
L'usage des chaises dans l'exercice médical
Les premiers gants chirurgicaux (Amour et caoutchouc)
Etc.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782754057745
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 304
Format : 145 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bzhstef Posté le 9 Juin 2018
    Livre très intéressant ou vous apprenez plein d’anecdotes sur la médecine. Ceci n est pas un roman mais un livre qu’on peut lire par ci par là pour se cultiver. Marc Magro est en plus de cela un auteur très sympathique, ce qui ne gâche rien 😉
  • sandrine68 Posté le 1 Mai 2015
    des histoires de la médecine en courts chapitres, très lisible, documenté, intéressant, on apprend plein de choses
  • espritlivres Posté le 31 Janvier 2014
    Savez-vous à quand remontent les premières trépanations ? Et si je vous dis que cela date du Néolithique. Etonnant, non ? Savez-vous pourquoi le caducée des médecins n’est plus surmonté que d’un serpent ? La césarienne aurait-elle quelque chose à voir avec César ? Qui a inventé les lunettes ou bien encore le thermomètre ? Comment pratiquait-on les premières anesthésies ? Marc Magro relate, à travers 104 courtes histoires, quelques moments singuliers et étonnants qui jalonnent l’aventure médicale. Des récits enlevés dans lesquels on retrouve l’humour et le sens des situations de l’auteur, qui se plaît à transmettre des histoires jamais ennuyeuses. Mais qu’on ne s’y trompe pas, cet ouvrage est le fruit d’un véritable travail de médecin. Marc Magro a fait ses études de médecine pour devenir médecin urgentiste. Hospitalier et médecin pompier, il complète quelques années plus tard sa formation en obtenant son diplôme de psychologue clinicien. Et c’est là tout son mérite : allier plaisir et rigueur, pédagogie et exigence. Un petit régal à grignoter au hasard des pages ou à lire de façon continue. Un excellent ouvrage pour briller en société !
  • Apikrus Posté le 26 Janvier 2014
    Cet ouvrage est constitué d'une soixantaine de chapitres de deux à trois pages. Dans chacun d'eux, l'auteur présente un thème ou un aspect de la médecine d'un point de vue historique. Ces chapitres se succèdent de manière chronologique, ce qui donne une vision de l'évolution des théories et pratiques médicales au cours du temps. Voici quelques titres de chapitres qui m'ont intéressé : 'De la mythologie grecque à l'étymologie médicale', 'La saignée', 'Sangsues et asticots', 'Mal de lune pour Roi-soleil', 'Docteur James Barry', 'Béribéri', 'Les apports de la médecine nazie ?'... L'auteur met notamment en évidence l'influence des préconçus religieux, philosophiques ou moraux, sur la manière de "soigner". Les exemples développés montrent qu'à toutes les époques et dans toutes les civilisations la conception que l'homme se fait de lui-même et celle qu'il se fait de la maladie l'a conduit à mettre en oeuvre des méthodes de soin dont l'efficacité thérapeutique pouvait être nulle, voire néfaste : absence de mesures d'hygiène, pratique excessive de la saignée, conceptions erronées des maladies mentales... La critique de l'auteur sur les pratiques anciennes n'est toutefois pas à sens unique, puisqu'il montre aussi l'habileté de certains de nos ancêtres (attestée par exemple par des restes de personnes ayant subi... Cet ouvrage est constitué d'une soixantaine de chapitres de deux à trois pages. Dans chacun d'eux, l'auteur présente un thème ou un aspect de la médecine d'un point de vue historique. Ces chapitres se succèdent de manière chronologique, ce qui donne une vision de l'évolution des théories et pratiques médicales au cours du temps. Voici quelques titres de chapitres qui m'ont intéressé : 'De la mythologie grecque à l'étymologie médicale', 'La saignée', 'Sangsues et asticots', 'Mal de lune pour Roi-soleil', 'Docteur James Barry', 'Béribéri', 'Les apports de la médecine nazie ?'... L'auteur met notamment en évidence l'influence des préconçus religieux, philosophiques ou moraux, sur la manière de "soigner". Les exemples développés montrent qu'à toutes les époques et dans toutes les civilisations la conception que l'homme se fait de lui-même et celle qu'il se fait de la maladie l'a conduit à mettre en oeuvre des méthodes de soin dont l'efficacité thérapeutique pouvait être nulle, voire néfaste : absence de mesures d'hygiène, pratique excessive de la saignée, conceptions erronées des maladies mentales... La critique de l'auteur sur les pratiques anciennes n'est toutefois pas à sens unique, puisqu'il montre aussi l'habileté de certains de nos ancêtres (attestée par exemple par des restes de personnes ayant subi une trépanation il y a quelques milliers d'années et y ayant survécu). Il est probable que dans cinquante ans nos descendants regardent avec dédain certaines de nos pratiques médicales actuelles. La manière dont l'ouvrage est présenté rend sa lecture particulièrement agréable, même si mon intérêt a beacoup varié selon les thèmes abordés. Le fait de zapper quelques passage moins intéressants à mon goût, ou que j'ai trouvés redondants, n'empêche nullement la compréhension du reste et donc d'apprécier l'ensemble, chaque chapitre étant indépendant et se suffisant à lui-même. Un ouvrage que je conseille à tous, en particulier ceux qui s'intéressent à l'histoire de l'évolution des idées, et à l'Histoire, tout simplement.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER FIRST ÉDITIONS
Pour être informé en exclusivité de nos parutions, rencontres auteurs, salons et autres événements !