Lisez! icon: Search engine
Nathan
EAN : 9782092580554
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 210 mm

Strom - Le prince écarlate - Dès 10 ans

,

Collection : Roman Grand format
Série : Strom
Date de parution : 17/10/2019
La clôture du second cycle de la série best-seller d’Emmanuelle et Benoît de Saint-Chamas !
Résumé : Aux quatre coins de la planète, l’Organisation des Chevaliers de l’Insolite protège l’humanité contre les forces invisibles qui la menacent…
Au sein de cette société secrète, deux jeunes Chevaliers, Raphaël et Raphaëlle Chêne, lycéens de 15 ans, poursuivent leur formation dans les sous-sols de la Commanderie du Louvre. Mais ils...
Résumé : Aux quatre coins de la planète, l’Organisation des Chevaliers de l’Insolite protège l’humanité contre les forces invisibles qui la menacent…
Au sein de cette société secrète, deux jeunes Chevaliers, Raphaël et Raphaëlle Chêne, lycéens de 15 ans, poursuivent leur formation dans les sous-sols de la Commanderie du Louvre. Mais ils vont devoir accélérer leur apprentissage car, depuis quelques mois, des millions de personnes développent des comportements violents à travers le monde. Elles auraient été contaminées par une sorte de virus, nommé Stultitia, que nul ne parvient à contrôler...
Dès 10 ans.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782092580554
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 352
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Felina Posté le 4 Juin 2020
    "Le prince écarlate" est le second volet des "Secrets de Strom". Je n'ai malheureusement pas lu la première saison, pour laquelle le couple de Saint-Chamas a reçu plusieurs récompenses littéraires comme le prix Saint-Exupery ou encore le prix des Inroccuptibles. Il est clair qu'il est plus intéressant de lire cette série en en connaissant la première saison, mais le lecteur ne sera pas perdu dans la tempête si ce n'est pas le cas. Raphaëlle et Raphaël sont toujours en formation au coeur du Musée du Louvre, alors qu'au dehors et dans le monde entier une folie emplie de violence atteint des individus par centaine. Aucun lien n'existe entre eux, et el mystère s'épaissit face à cette vague de Stultitia très virulente. Les apprentis vont devoir écourté leur initiation, car cela ne peut continuer comme ça. Le rythme de ce second opus est soutenu, et le lecteur va devoir faire preuve de concentration et de discernement pour suivre et comprendre tous les événements qui se produisent. Le récit alterne entre trois groupes différents, ayant chacun une mission importante à mener à bien. Du fait de cette succession de rebondissements et d'actions, l'histoire est captivante et ne laissera pas le lecteur indifférent.... "Le prince écarlate" est le second volet des "Secrets de Strom". Je n'ai malheureusement pas lu la première saison, pour laquelle le couple de Saint-Chamas a reçu plusieurs récompenses littéraires comme le prix Saint-Exupery ou encore le prix des Inroccuptibles. Il est clair qu'il est plus intéressant de lire cette série en en connaissant la première saison, mais le lecteur ne sera pas perdu dans la tempête si ce n'est pas le cas. Raphaëlle et Raphaël sont toujours en formation au coeur du Musée du Louvre, alors qu'au dehors et dans le monde entier une folie emplie de violence atteint des individus par centaine. Aucun lien n'existe entre eux, et el mystère s'épaissit face à cette vague de Stultitia très virulente. Les apprentis vont devoir écourté leur initiation, car cela ne peut continuer comme ça. Le rythme de ce second opus est soutenu, et le lecteur va devoir faire preuve de concentration et de discernement pour suivre et comprendre tous les événements qui se produisent. Le récit alterne entre trois groupes différents, ayant chacun une mission importante à mener à bien. Du fait de cette succession de rebondissements et d'actions, l'histoire est captivante et ne laissera pas le lecteur indifférent. Dans ce tome, les jumeaux sont plus mature, et c'est un plaisir de les retrouver en compagnie de leurs amis. Il va de plus leur falloir une bonne dose de volonté et de persévérance pour résoudre le problème de cette pandémie galopante, chose qui n'est pas de tout repos. L'intrigue est prenante et les informations affluent de partout, mais progressivement le chemin se dégage et le lecteur commence à comprendre où Emmanuelle et Benoït de Saint-Chamas veulent en venir. L'imagination des auteurs tient d'ailleurs une place prépondérante, notamment à travers la découverte du monde des Komolks, univers tout à fait absurde et grotesque, qui ne manquera pas d'amuser le lecteur. L'ensemble se tient bien et l'écriture est fluide. Il y a, vu de l'extérieur, quelques petits détails qui coince, mais cela n'empêche nullement d'apprécier sa lecture. (...)
    Lire la suite
    En lire moins
  • tolitolu Posté le 21 Décembre 2019
    Après le tome 1 de la saison 2 qui m'avait intrigué et que j'avais bien apprécié, j'ai commencé ce nouveau tome : "Stultitia". Avant tout, je tiens à dire que les choses deviennent sérieuses. Jusqu'à présent, les événements se déroulant dans Strom se limitaient à la seule "sphère" de la confrérie des chevaliers de l'insolite. Seulement, Stultitia, cette maladie mystérieuse et dévastatrice, touche des millions de personnes dans le monde entier. Excusez-moi pour l'expression mais Stultitia, c'est "du lourd". Les auteurs avaient donc intérêt à trouver des péripéties à la hauteur de ce danger. Mais nous y reviendrons plus tard. Revenons à nos moutons. Le gros point fort du tome, ce sont les portails d'outre-monde. L'envie de voir Raphaël et Raphaëlle s'aventurer dans le monde des komolks me démangeait. Emmanuel et Benoît de Saint Chamas ont fini par exaucer mes vœux. Je trouve le monde des komolks d'une absurdité réjouissante. Rien n'est normal dans cette dimension, autant concernant les lois de la physique que le système judiciaire et géopolitique. Ainsi, l'eau coule parfois à l'envers, mélanger du bleu et du orange donne du jaune, on peut très facilement avoir une discussion avec un prisonnier, un seul arbre peut produire plusieurs... Après le tome 1 de la saison 2 qui m'avait intrigué et que j'avais bien apprécié, j'ai commencé ce nouveau tome : "Stultitia". Avant tout, je tiens à dire que les choses deviennent sérieuses. Jusqu'à présent, les événements se déroulant dans Strom se limitaient à la seule "sphère" de la confrérie des chevaliers de l'insolite. Seulement, Stultitia, cette maladie mystérieuse et dévastatrice, touche des millions de personnes dans le monde entier. Excusez-moi pour l'expression mais Stultitia, c'est "du lourd". Les auteurs avaient donc intérêt à trouver des péripéties à la hauteur de ce danger. Mais nous y reviendrons plus tard. Revenons à nos moutons. Le gros point fort du tome, ce sont les portails d'outre-monde. L'envie de voir Raphaël et Raphaëlle s'aventurer dans le monde des komolks me démangeait. Emmanuel et Benoît de Saint Chamas ont fini par exaucer mes vœux. Je trouve le monde des komolks d'une absurdité réjouissante. Rien n'est normal dans cette dimension, autant concernant les lois de la physique que le système judiciaire et géopolitique. Ainsi, l'eau coule parfois à l'envers, mélanger du bleu et du orange donne du jaune, on peut très facilement avoir une discussion avec un prisonnier, un seul arbre peut produire plusieurs fruits différents. Mais le summum de l'incongruité, le paroxysme du n'importe quoi, c'est sans aucun doute le conflit entre les cointistes et les côtistes. Sans exagérer, je crois bien avoir éclaté de rire quand la petite équipe a découvert l'origine de cet affrontement. Quant à l'acte héroïque (qui n'a finalement pas été celui retenu par le comité des komolks) de Sparadrap pour réconcilier les deux camps, il est d'une intelligence ! Je pense que je n'ai pas besoin de le préciser, mais j'ai adoré l'expédition d'Olympe, Raphaël et Aymeric dans les Huit Royaumes. Quant aux autres périples, j'ai bien aimé l'aventure médiévale. Lancelot et Arthur ont été bien représentés et faire de Merlin un démon était, il faut l'avouer, plutôt osé. Le seul bémol est peut être l'énigme du feu qui ne brûle pas, que je trouve assez kitsch. Enfin, la mission chez Tranz de Cybille, Quémeneur et Tristan m'a semblé un peu prévisible. Il faut dire que dès le prologue, je savais d'où provenait la maladie de Stultitia. Si les auteurs avaient été plus subtils, le retournement de situation aurait été plus surprenant et agréable. Et Baphomet... Comment dire... Sa véritable identité est trop évidente. C'est trop simple. Je pense qu'il aurait fallu écrire toute la saga de Strom en sachant à l'avance qui était vraiment le Dragon Jaune ou (si c’est déjà le cas) en étant moins brutal sur ses méthodes d'enseignement. Si on m'avait demandé de désigner le séide parmi les chevaliers de l'insolite le plus susceptibles d'être Baphomet, j'aurais trouvé sans problème... Quelques comportements restent inexpliqués : pourquoi donc le Dragon Jaune aurait-il souri à Raphaël quand ce dernier s'est emporté contre lui dans le deuxième tome de la première trilogie ? Il est décrit comme un démon sans pitié, sans peur, sans compassion... Cela va à l'encontre de toute sa personnalité. Je considère donc que Baphomet n'a pas été assez soigné. À l'inverse, l'homme au rat, un personnage que je trouvais très impressionnant, a été balayé de l'intrigue principale comme s'il s'agissait d'un simple personnage secondaire sans importance. Je me suis rendu compte que ce deuxième tome de la saison 2 reprend un concept du film Kingsman. Premièrement, le micro-implant, qui explose pour neutraliser les personnes trop gênantes. Ensuite, le forfait téléphone (ici, c’est l’implant Tranz) qui rend fou les populations du monde entier par des ondes magnétiques. Cependant, je ne leur reproche pas de s'être inspiré de ce film. Ils ont su l'interpréter à leur manière. Pour finir, je trouve le système de l'Œuf Primordial assez compliqué pour pas grand chose. Et puis quelques mystères restent inexpliqués : où sont les âmes des vieux (ou jeunes, tout dépend du point de vue) komolks dont l'esprit a été transféré dans l'Œuf à leur mort-naissance ? Comment Baphomet fait-il pour capturer les âmes des morts (nous avons vu dans le prologue du tome 1 de la saison 2 qu'en capturer un seul demande un rituel assez spécial. Alors pour en capturer des milliers...) ? À moins que j'ai mal compris et que ce sont les esprits des komolks qui sont contenus dans toutes les puces Tranz ? Et enfin, en posant sa main sur l'Œuf, on peut s'adresser à TOUTES les âmes (c'est précisé pendant la cérémonie de mort-naissance). Alors comment Baphomet fait-il pour demander à une seule personne de faire un acte particulier ? Finalement, ce tome laisse plus de points finaux que de points d’interrogations : Groflok rentre sans son monde avec sa nouvelle femme, plus aucune menace ne pèse sur l'organisation... Je me demande vraiment de quoi il sera question dans la fin de cette deuxième trilogie. Même s'il comporte quelques défauts, "Stultitia" s'acquitte de sa tâche avec brio. J’ai pris du plaisir à le lire et j’ai très hâte de lire la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AuxPetitsBonheurs Posté le 26 Novembre 2019
    𝒞omme le précédent tome, c’est un roman qui fait travailler le cerveau, plein d’enquêtes, de voyages dans le temps et dans les mondes, avec des personnages de plus en plus matures qui ont cette fois sur le dos une pandémie mondiale, rien que ça !
  • clo73 Posté le 5 Novembre 2019
    L'avis de Esteban (13 ans) J'ai beaucoup aimé le premier tome de ce second cycle et c'est avec impatience, que je me suis plongé dans cette aventure. Je retrouve à nouveau, une intrigue palpitante, des rebondissements et du mystère qui m'auront tenu en haleine tout au long du livre. A chaque chapitre, le lecteur passe d'un groupe à l'autre (3 groupes différents), ce qui permet de garder un tempo dynamique. Les secrets nous sont révélés au fil des pages et j'ai apprécié que cela ne soit pas une fin ouverte. Tous les mystères sont éclaircis et révélés, ce qui rend le récit passionnant et abouti. Un roman réussi, combinant l'action avec une pointe d'humour dans un monde fantastique. C'est une lecture que je recommande, si vous aimez comme moi, la science-fiction, les énigmes et la magie. Un monde futuriste et moderne. L'histoire est passionnante, vivante et captivante. Un roman que j'ai dévoré ! A découvrir...
  • culturevsnews Posté le 30 Octobre 2019
    Après une première trilogie et un quatrième roman stand alone, c'est-à-dire qui peut se lire indépendamment des autres livres, les auteurs Emmanuelle et Benoît de Saint-Chamas livrent le deuxième tome d'une nouvelle trilogie. Avec un tome 1 en forme d'influence aux oeuvres de J.K. Rowling ce tome 2 arrive à s'y émanciper à notre grand bonheur. Emmanuelle et Benoît DE SAINT CHAMAS réussissent un retour fracassant, leurs personnages ont maintenant 15 ans et il fallait bien que cela se ressente dans leur comportement. Ils ont donc grandi et mûri tout en conservant les traits de caractère qui plaisent tant et surtout les aident à venir à bout de leurs missions. Le livre est bien écrit, facile à lire, c’est très engageant. Il y a beaucoup de choses sur l’amitié et le fait de devenir le meilleur que vous pouvez être malgré les faibles attentes ou perceptions des autres personnes sur la façon dont vous devriez être. Une lecture incroyablement amusante et très bien faite. Il y a beaucoup d’action et d’humour ici et le livre se lit rapidement et a a hâte d'un tome 3. Note : 9,5/10
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés