RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            The Heroic Legend of Arslân - tome 01

            Kurokawa
            EAN : 9782368521724
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 128 x 182 mm
            The Heroic Legend of Arslân - tome 01

            ,

            FABIEN VAUTRIN (Traducteur)
            Collection : The Heroic Legend of Arslân
            Date de parution : 15/05/2015
            Découvrez aujourd’hui The Heroic Legend of Arslân, une série d’heroic fantasy exceptionnelle ! Au programme : des batailles épiques, des stratégies étonnantes et des intrigues de palais.
            À la frontière de l’Orient et de l’Occident se trouve le prospère royaume de Parse, tenu d’une main de fer par le redoutable roi Andragoras. Avec sa frêle carrure et son maniement approximatif des armes, difficile pour le jeune prince Arslân de revendiquer son statut d’héritier du trône. Alors âgé... À la frontière de l’Orient et de l’Occident se trouve le prospère royaume de Parse, tenu d’une main de fer par le redoutable roi Andragoras. Avec sa frêle carrure et son maniement approximatif des armes, difficile pour le jeune prince Arslân de revendiquer son statut d’héritier du trône. Alors âgé de 14 ans, il va prendre part à sa première bataille afin de repousser l’envahisseur dans la plaine d’Atropathènes. Un jour marqué du sceau de l’infamie qui fera basculer à jamais son destin et celui du royaume de Parse.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782368521724
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 192
            Format : 128 x 182 mm
            Kurokawa
            7.65 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Sphilaptere Posté le 7 Avril 2018
              Si j'ai commencé Arslan, c'est pour retrouver ce que j'ai éprouvé avec Fullmetal Alchemist. Est-ce aussi bien ? le jeu des cinq différences. 1 – Arakawa adapte ici un roman. Dans une Perse, enfin une Parse, imaginaire, emplie de cavaliers, de poètes guerriers, de bûchers et de soieries. 2 – Arslan n'est pas Edward Elric, plutôt Alphonse. Plus de coeur que d'humeur, mais sage courageux en devenir. Car c'est initiatique. 3 – Comment conserver, gagner, un trône, dans une histoire de trahison et de fureur, où s'articulent la servitude et le fanatisme religieux ? 4 – C'est plus violent. Sans doute trop, pour l'expression artistique de la mangaka. Heureusement il y a tout le jeu entre les nombreux personnages, et l'humour. 5 – Même dessin personnel, en ligne claire. Réminiscence, par-ci par là, des traits des personnages de Fullmetal. La série paraît lentement (en parallèle avec Silver Spoon, c'est là qu'elle a appris à dessiner les chevaux avec du caractère ?) J'emmènerai des pastilles anti nostalgie dans mes fontes.
            • Tachan Posté le 30 Janvier 2018
              Une série qui fait un très bon démarrage pour moi. J'aime l'univers choisi, celui de la Perse antique. J'aime la narration, fluide et énergique, qui permet de bien suivre l'histoire malgré les nombreux personnages. J'aime les enjeux qui se profilent avec un prince en exil qui va devoir reconquérir son royaume. J'aime les dessins, du même calibre qu'FMA. Vite, la suite !
            • myormerod Posté le 18 Mai 2017
              Coup de cœur pour ce premier tome. Une histoire qui commence fort et qui m’a accrochée sur-le-champ. J’ai été heureuse de retrouver le design de Hirumo Arakawa, l’auteur de FullMetal Alchemist. Ici, le genre est tout à fait différent puisque nous sommes en l’an 320 du calendrier parse. C’est donc dans un environnement moyenâgeux que nous retrouvons Arslan, 11 ans, jeune prince en apprentissage. Nous commençons l’histoire lors d’une bataille qui va plonger parse à feu et à sang. Notre héros est tout le contraire de ce que l’on pourrait attendre. Doux, innocent du genre à se faire manger tout cru et amener la compassion. Imparfait, différent de son père et sa mère, il a amené chez moi une grande envie de protection et c’est ce qui a fait que j’ai accroché très vite.[/spoiler] Je peux aussi vous parler des personnages secondaires comme Dar#375;un, un soldat charismatique et dont le courage et la force ne peuvent que toucher le cœur. En gros, la fin de ce tome nous fait languir de connaître la suite après la découverte d’un nouveau compagnon. [spoiler]De plus, à la fin de ce tome nous retrouvons une courte interview sur les auteurs ce qui nous permet de voir... Coup de cœur pour ce premier tome. Une histoire qui commence fort et qui m’a accrochée sur-le-champ. J’ai été heureuse de retrouver le design de Hirumo Arakawa, l’auteur de FullMetal Alchemist. Ici, le genre est tout à fait différent puisque nous sommes en l’an 320 du calendrier parse. C’est donc dans un environnement moyenâgeux que nous retrouvons Arslan, 11 ans, jeune prince en apprentissage. Nous commençons l’histoire lors d’une bataille qui va plonger parse à feu et à sang. Notre héros est tout le contraire de ce que l’on pourrait attendre. Doux, innocent du genre à se faire manger tout cru et amener la compassion. Imparfait, différent de son père et sa mère, il a amené chez moi une grande envie de protection et c’est ce qui a fait que j’ai accroché très vite.[/spoiler] Je peux aussi vous parler des personnages secondaires comme Dar#375;un, un soldat charismatique et dont le courage et la force ne peuvent que toucher le cœur. En gros, la fin de ce tome nous fait languir de connaître la suite après la découverte d’un nouveau compagnon. [spoiler]De plus, à la fin de ce tome nous retrouvons une courte interview sur les auteurs ce qui nous permet de voir comment ils ont abordé la série. Ce fut très enrichissant et très agréable et c’est donc un petit plus, je trouve. Pour finir, je suis vraiment très heureuse d’avoir découvert cette série, je ne m’attendais pas à accrocher autant. Je recommande pour tout fan d’aventure, de combats et d’amitié, un 1er tome qui est à la hauteur de mes attentes et plus encore.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Galah Posté le 4 Avril 2017
              Très chouette premier tome, je suis agréablement surprise je ne m'attendais pas à accrocher autant. Ce qui me faisait un peu "peur" ce sont les dessins, je dois avouer que j'ai déjà vu plus beau. Attention je ne dis pas que c'est laid, loin de là, mais disons que c'est très épuré et simple (pas beaucoup de détails notamment sur les décors, avec souvent des cases à l'arrière plan uniformes et vides c'est dommage). Pour ceux qui ont lu ou vu Fullmetal Alchemist vous aurez direct reconnu la patte graphique et charadesign de Hiromu Arakawa, c'est la deuxième raison pour laquelle j'avais une appréhension: Arslan est le portrait craché d'Ed et d'autres personnages se sont vu transformer tantôt en Huges Maes, Al ou même Izumi en mode masculin ! Pour le coup ça m'a un peu perturbée, après j'étais tellement prise par l'histoire que ce côté s'est effacé peu à peu pour mon plus grand bonheur. Si le côté graphisme n'est pas des plus extraordinaire, il faut dire que l'histoire elle est tout bonnement excellente et au final les deux fonctionnent très bien ensemble. Pour un premier tome l'auteur nous montre bien le ton et à su créer et faire ressentir cette... Très chouette premier tome, je suis agréablement surprise je ne m'attendais pas à accrocher autant. Ce qui me faisait un peu "peur" ce sont les dessins, je dois avouer que j'ai déjà vu plus beau. Attention je ne dis pas que c'est laid, loin de là, mais disons que c'est très épuré et simple (pas beaucoup de détails notamment sur les décors, avec souvent des cases à l'arrière plan uniformes et vides c'est dommage). Pour ceux qui ont lu ou vu Fullmetal Alchemist vous aurez direct reconnu la patte graphique et charadesign de Hiromu Arakawa, c'est la deuxième raison pour laquelle j'avais une appréhension: Arslan est le portrait craché d'Ed et d'autres personnages se sont vu transformer tantôt en Huges Maes, Al ou même Izumi en mode masculin ! Pour le coup ça m'a un peu perturbée, après j'étais tellement prise par l'histoire que ce côté s'est effacé peu à peu pour mon plus grand bonheur. Si le côté graphisme n'est pas des plus extraordinaire, il faut dire que l'histoire elle est tout bonnement excellente et au final les deux fonctionnent très bien ensemble. Pour un premier tome l'auteur nous montre bien le ton et à su créer et faire ressentir cette atmosphère précaire lié à la guerre et aux querelles religieuses qui en sont une des causes. C'est donc dans un contexte politique complexe qu'on rencontre notre héro, qui a loin d'avoir l'étoffe d'un héro d'ailleurs. Le pauvre, entre tous ces guerriers plus violents les uns que les autres, on dirait un Bisounours perdu en enfer, il calcule vraiment rien à ce qui lui arrive et mes avis que ce n'est pas prêt d'aller mieux, bien au contraire ! J'ai bien aimé ce contraste, il est loin d'avoir le tempérament d'un leader ou d'un roi et pourtant il devra bien un moment faire face à son destin. Le monde médiéval fictif dans lequel nos héro évolue est très chouette, Parse étant inspiré de la Perse. Ce manga me donne bien envie de découvrir le roman dont il est l’adaptation, dont j'ai lu de très bons avis. Il faut savoir que l'auteur du roman original est en co-auteur sur ce manga, même s'il dit en rigolant, dans une interview présente en fin de volume (très chouette au passage), qu'il laisse la mangaka faire tout le boulot. Celle-ci prend d'ailleurs certaines libertés comme la présence du premier chapitre, se déroulant 3 ans avant le début de l'histoire des romans, qui permet de poser le contexte de l'histoire sans quoi on aurait été directement catapulter sur les plaines d'Atropatènes sans rien comprendre au carnage qui se déroule sous nos yeux. C'est très judicieux de sa part. Pour terminer je rajouterais que la jaquette est vraiment belle et j'ai bien aimé découvrir que la couverture toute simple dessous est faite de croquis des divers personnages. Un manga très prometteur donc avec tout ce qu'il faut pour accrocher: des conflits politico-religieux à l'époque médiévale, de l'action, de la stratégie militaire, des trahisons, un soupçon de mystère et de suspense et des personnages bien trempés (sauf Arslan lol). J'ai hâte de découvrir la suite.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Mladoria Posté le 4 Février 2017
              Le moins que l'on puisse dire c'est que les aventures héroïques du jeune prince de Parse démarre bien doucement et ce malgré les nombreuses de batailles bien sanglantes qui ponctuent ce premier tome. J'ai beaucoup aimé le dessin très précis des costumes des personnages qui m'a rappelé dans une moindre mesure la somptuosité de Bride Stories, la proximité géographique de l'histoire y serait-elle pour quelque chose ? Quant au personnage principal c'est une belle ébauche de caractère en gestation dans ce premier tome, le jeune homme se cherche et reste très en retrait même si les événements sont centrés sur lui. Le mystère est d'emblée posé autour du personnage au masque d'argent et à la soudaine supériorité de Lusitania. On sent poindre des reproches fondés envers le royaume de Parse, quand aux méthodes de dissuasion, elles restent obscures tout comme le fameux Narsus si controversé. Bref, plein de questions et peu de réponses, l'histoire pose pas mal de jalons auxquels il va falloir amener de la matière dans les prochains tomes.

            les contenus multimédias

            Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
            Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.