Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782380711011
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 128 x 182 mm

The Heroic Legend of Arslân - tome 14

,

Fabien Vautrin (traduit par)
Collection : The Heroic Legend of Arslân
Date de parution : 09/09/2021
Découvrez aujourd’hui The Heroic Legend of Arslân, une série d’heroic fantasy exceptionnelle ! Au programme : des batailles épiques, des stratégies étonnantes et des intrigues de palais.
Les forces Tûranne assoiffées de sang sont aux portes de la forteresse de Peshawar. Témoin des massacres perpétrés par l’envahisseur, le prince Arslân sort de son habituelle réserve et promet de faire vivre l’enfer au souverain Tokhtamysh. Ce dernier venu en personne superviser les combats compte profiter de l’occasion pour... Les forces Tûranne assoiffées de sang sont aux portes de la forteresse de Peshawar. Témoin des massacres perpétrés par l’envahisseur, le prince Arslân sort de son habituelle réserve et promet de faire vivre l’enfer au souverain Tokhtamysh. Ce dernier venu en personne superviser les combats compte profiter de l’occasion pour renverser la couronne Parse et s’en adjuger les richesses. S’engage alors une bataille à l’issue incertaine…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782380711011
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 176
Format : 128 x 182 mm

Ils en parlent

« À découvrir ! »
Raphaëlla Barré / L'Avis des bulles
« Cela promet encore de beaux combats dans le prochain tome ! Vivement ! »
Mache / Génération BD

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tachan Posté le 23 Septembre 2021
    Raconté toujours brillamment par Hiromu Arakawa, Arslan s'empêtre cependant dans un rythme hyper lent qu'il se traîne comme un boulet, parution lente ou rapide, rien n'y change. La série n'est pas mauvaise mais traîne beaucoup trop en longueur pour me passionner malgré mon attachement aux personnages. Ce tome est la personnification même de ce problème de rythme. On passe tout le monde à suivre les affrontements contre les forces tûrannes qui assiègent Peshawar. C'est hyper longuet même si c'est truffé de scènes de bataille, de stratégies ou autre chausses-trappes. Ça donne dont l'illusion d'être dynamique et ça se lit facilement, mais quand on referme le tome on se rend compte qu'on n'a presque pas avancer et ça pèse avec déjà 14 tomes derrière soi. Alors oui, c'est sympa de voir Narsus jouer les stratèges et se défaire de celui qui se croyait le plus malin chez les Tûrans. C'est amusant de voir aussi les gros bras d'Arslan affronter ceux d'en face et d'assister à la déconfiture de ses derniers. Mêmes les petits échanges jaloux entre proches d'Arslan qui cherchent à s'attirer les faveurs de l'élu de leur coeur, soit Narsus pour les uns et Faranghis pour les autres, sont savoureux. Mais tout... Raconté toujours brillamment par Hiromu Arakawa, Arslan s'empêtre cependant dans un rythme hyper lent qu'il se traîne comme un boulet, parution lente ou rapide, rien n'y change. La série n'est pas mauvaise mais traîne beaucoup trop en longueur pour me passionner malgré mon attachement aux personnages. Ce tome est la personnification même de ce problème de rythme. On passe tout le monde à suivre les affrontements contre les forces tûrannes qui assiègent Peshawar. C'est hyper longuet même si c'est truffé de scènes de bataille, de stratégies ou autre chausses-trappes. Ça donne dont l'illusion d'être dynamique et ça se lit facilement, mais quand on referme le tome on se rend compte qu'on n'a presque pas avancer et ça pèse avec déjà 14 tomes derrière soi. Alors oui, c'est sympa de voir Narsus jouer les stratèges et se défaire de celui qui se croyait le plus malin chez les Tûrans. C'est amusant de voir aussi les gros bras d'Arslan affronter ceux d'en face et d'assister à la déconfiture de ses derniers. Mêmes les petits échanges jaloux entre proches d'Arslan qui cherchent à s'attirer les faveurs de l'élu de leur coeur, soit Narsus pour les uns et Faranghis pour les autres, sont savoureux. Mais tout ça manque de peps et d'envergure. C'est plat et je le regrette vraiment. En effet, le discours de Narsus expliquant que tout ça sert à mettre en lumière les talents de meneur et de rassembleur d'hommes d'Arslan est vraiment bon. Arslan change en effet des héros qu'on a l'habitude de voir grâce à cela mais on le savait déjà et je ne vois pas l'intérêt de passer un tome à nous le montrer sans faire avancer l'histoire d'un iota alors que tant d'éléments intéressants ont eu lieu précédemment avec le père et le cousin d'Arslan. Ainsi, ce nouveau tome est une énième transition ou tome filer (au choix) dont on aurait très bien pu se passer. J'aime l'ambiance, l'univers et les personnages d'Arslan mais j'en ai un peu marre de ronger mon frein à attendre qu'une dimension épique vienne nous souffler. C'est fatiguant à force que ce soit si plat.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Alfaric Posté le 15 Septembre 2021
    MANGA FANTASY / HEROIC FANTASY. La saga de Yoshiki Tanaka est un classique de la fantasy nippone et un classique de la fantasy tout court. C'est du cape et épée flamboyant avec gentils très gentils, des méchants très méchants, et des héros très héroïques. Mais pas que, car c'est aussi un titre qui brasse les mythologies du monde entier, à commencer par ceux de la perse antique et médiévale, pour aborder de nombreux thèmes parfois d'une brûlante actualité... Dans ce tome 14, après les armées sindoriennes c'est aux armées turânnes d'affronter l'intelligence de Narsus et la force de Daryun. Et le roi des voleurs Merlane va assister aux retrouvailles du prince défiguré de la haine et de la princesse aveugle de l'amour. On est à un peu moins du tiers de la saga, il va encore de passer des tonnes de trucs !

les contenus multimédias

Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.