Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266244312
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 140 x 225 mm

The Mortal Instruments - Tome 03: La Cité de verre

Julie Lafon (traduit par)
Collection : The Mortal Instruments
Date de parution : 06/05/2013
La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Cité de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S'introduire dans la Cité sans l'autorisation de l'Enclave n'est pas sans danger...
Au...
La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Cité de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S'introduire dans la Cité sans l'autorisation de l'Enclave n'est pas sans danger...
Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266244312
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 624
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LiliMatoline Posté le 10 Août 2021
    J'ai encore adoré !! Cassandra Clare a créé un monde de suspenses, d'actions, d'émotions, d'humour, il ne manque rien. Captivant, on ne s'ennuie toujours pas Je n'ai pas réussi à le lâcher avant d'avoir fini, et ensuite on attend la suite avec une grande impatience.
  • florencem Posté le 29 Juin 2021
    Le moins que l'on puisse dire, c'est que le dernier tome de cette première trilogie est plus que palpitant. Je n'en attendais pas moins, c'est vrai, mais peut-être pas autant de la part de l'auteur. le second tome avait été intéressant, mais pas autant que le premier… Il manquait un petit quelque chose qui est présent dans ce tome trois, et c'est une très bonne chose. J'attendais depuis un petit moment la découverte d'Idris. L'auteur nous en parle depuis le premier tome, et j'étais assez impatiente de voir la fameuse citée prendre enfin vie. Et étonnamment, je me l'imaginais exactement comme cela. le fait que Clary la découvre pour la première fois, donne aussi une note authentique, comme si on voyait réellement Idris à travers les yeux de quelqu'un… comme nous, tout simplement. Et c'est en grande partie, ce que j'aime dans ce roman. Clary est une Chasseuse d'Ombres, un être totalement différent de nous, mais pourtant de part son côté « terrestre », pour reprendre l'expression, on peut vivre pleinement toutes ses découvertes en se mettant dans sa peau, sans que cela soit étrange. Et c'est un réel atout pour le roman. Je ne sais pas trop par quoi continuer, car... Le moins que l'on puisse dire, c'est que le dernier tome de cette première trilogie est plus que palpitant. Je n'en attendais pas moins, c'est vrai, mais peut-être pas autant de la part de l'auteur. le second tome avait été intéressant, mais pas autant que le premier… Il manquait un petit quelque chose qui est présent dans ce tome trois, et c'est une très bonne chose. J'attendais depuis un petit moment la découverte d'Idris. L'auteur nous en parle depuis le premier tome, et j'étais assez impatiente de voir la fameuse citée prendre enfin vie. Et étonnamment, je me l'imaginais exactement comme cela. le fait que Clary la découvre pour la première fois, donne aussi une note authentique, comme si on voyait réellement Idris à travers les yeux de quelqu'un… comme nous, tout simplement. Et c'est en grande partie, ce que j'aime dans ce roman. Clary est une Chasseuse d'Ombres, un être totalement différent de nous, mais pourtant de part son côté « terrestre », pour reprendre l'expression, on peut vivre pleinement toutes ses découvertes en se mettant dans sa peau, sans que cela soit étrange. Et c'est un réel atout pour le roman. Je ne sais pas trop par quoi continuer, car j'ai beaucoup de choses en tête vu que je viens tout juste de finir le roman… Disons les personnages, car mine de rien, il y a eu pas mal de chamboulements à ce niveau-là. Simon, tout d'abord. J'aime vraiment ce personnage, et le fait qu'il soit beaucoup plus présent dans ce tome a été un réel plaisir. Sa façon de penser et de voir les choses a évolué, il ne pense toujours qu'au bien de Clary et cette pensée dicte la plupart de ses décisions, mais c'est une bonne chose. Il est foncièrement bon, et pas de façon niaise. C'est un personnage qui apporte une toute autre dimension aux idées que l'on peut se faire sur les créatures obscures. Jace aussi m'a semblait différent. Ou du moins, Cassandra Clare nous a offert une vision de lui plus claire, dans le sens où, on prend réellement conscience de certaines de ses facettes. le fait qu'il soit beaucoup plus attentif qu'on peut le croire, la culpabilité qui le ronge sans cesse, ce besoin de trouver un lieu d'encrage… Car au final, il ne sait pas qui il est vraiment, tiraillé entre le fait d'être le fils de Valentin et en même temps de ne pas vraiment l'être de part sa façon d'être et de penser. Là encore, j'ai beaucoup aimé ce dont l'auteur a fait de ce personnage torturé. Je ne vais pas parler de Clary, car elle est égale à elle-même, et j'ai déjà fait son éloge dans mes deux autres critiques. Mais plutôt de deux personnages qui m'ont fait hérisser le poil… le nouvel Inquisiteur par exemple… Il m'a tout de suite fait penser au personnage de Dolores Ombrage dans Harry Potter… Son physique, sa façon de se comporter… le fait qu'il est censé être le représentant de quelque chose de bien, et qu'il en profite pour rendre cette autorité malsaine… le personnage d'Ombrage m'avait beaucoup marqué à l'époque (je me rappelle encore la traiter de nombreux noms d'oiseaux…) et elle est en quelque sorte mon personnage de référence pour ce qui concerne les êtres… pas abjectes, mais pas loin non plus. Et ressentir de nouveau ce sentiment envers un personnage, ce n'est pas agréable… Enfin… le second, n'est pas Valentin qui au final est quelqu'un que je peux arriver à cerner en quelque sorte, mais Sébastien. Un peu comme Jace, dès son apparition, je n'ai pas pu supporter ce personnage. Je me suis vite rendu compte que je ne m'étais pas trompée, et les soupçons que j'avais eus à la fin de la lecture du tome deux m'ont conforté dans cette idée. Je suis d'ailleurs contente des événements qui ont découlé suite à la découverte de sa véritable identité ! Je ne sais pas si l'auteur a, indirectement, conduit à ce ressentiment, mais j'avoue que les indices glissés de-ci, de-là, étaient très intéressants. Je me suis d'ailleurs rendu compte que je prêtais beaucoup attention à certains choses que les personnages disaient ou pensaient pour chercher une information d'apparence banale, mais qui au final avait son importance. Quant à l'histoire en elle-même… Pleine de rebondissements, palpitante, et vraiment menée de mains de maître. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant, et il était parfois difficile de lutter contre l'envie pressante de découvrir la suite, si bien que je devais un peu ralentir ma lecture pour ne pas manger certains passages. J'ai beaucoup aimé les différents messages, aussi, présents à de nombreux endroits du roman. La tolérance, bien entendu, mais aussi les liens familiaux, l'apprentissage que chaque adolescent doit faire pour apprendre à se définir soi-même, le fait que le pouvoir peut corrompre de différentes manières… Sans entrer dans un côté moralisateur, Cassandra Clare a très bien su intégrer tout cela dans son roman. Et je pense que si on enlève le côté surnaturel, ce sont beaucoup de choses qui nous parlent car encore et toujours contemporaines. Et puis, bien entendu le combat que l'on attendait tous. Et ce n'est pas vraiment les combats en eux-mêmes qui ont été intéressants, mais plutôt toute la psychologie de l'avant bataille. Voir les personnages essayaient de survivre face à Valentin et son armée de démons, les alliances qui se forment, les opinions qui évoluent... J'ai d'ailleurs hâte de voir ce que ces combats vont changer que cela soit pour les Créatures Obscures ou bien pour les Chasseurs d'Ombre. Maintenant, la question que je me pose est : vais-je continuer le tome quatre dans la foulée… ? Je sais que cela peut paraître contradictoire quand j'annonce que ce roman est un coup de coeur, mais j'ai très peur de ce qui pourrait arriver aux personnages par la suite. La fin de ce tome trois est parfaite pour moi, et j'ai quelques réticences à devoir voir des personnages que j'aime beaucoup de nouveau souffrir (parce que oui, sans spoiler, il ne faut pas non plus se leurrer, la seconde trilogie ne sera pas de tout repos… du moins j'imagine).
    Lire la suite
    En lire moins
  • marinamew Posté le 22 Mai 2021
    Après les deux premiers tome plus que laborieux et franchement pas terrible, je me suis lancé dans ce troisième tome qui fus bien mieux que les précédents, alléluia ! Ca m'a vraiment donné envie de lire la prochaine trilogie, tant l'évolution du roman a pris un beau tournant en révélations. Enfin, sans spoils, il y avais quand même encore beaucoup d'incohérences et quelques manque de logique d'autant plus, que j'ai bien manqué d'en vouloir aux traducteurs lorsqu'ils sont aller jusqu'à se tromper de nom de famille à un personnage... Comment ne pas te perdre en plein milieu d'une grosse découverte !? Il y a eu une coquille énorme ! Non, je ne chipote pas, c'est super important, sinon tu ne sais plus comment démerder l'intrigue de l'histoire ! Bref, passé mon énervement sur certains points, l'histoire est bien mieux élaboré, l'intrigue orienté vers des révélations d'une clarté étonnante et l'ombre d'une ambiance se dessine a travers la brume un peu chaotique des précédents volumes. Enfin un mal pour un bien, l'histoire se fini.
  • LesJoliesLecturesdePapier Posté le 11 Mars 2021
    Note globale : 4,25/5 Après The Mortal Instruments - Les Origines, je vous parle des six premiers tomes principaux de la célèbre saga à succès de Cassandra Clare. J’ai préféré regrouper cette énorme série en une seule chronique plutôt que de faire un article pour chaque livre, d’autant plus que j’ai enchaîné les tomes les uns après les autres. À la différence de TMI - Les Origines qui peut davantage faire penser à un spin-off, ces six tomes sont l’origine même de la saga. Je veux dire par là que c’est ici que tout a commencé et c’est grâce à celle-ci que nous plongeons dans l’univers des Chasseurs d’Ombres. En 2013, à l’occasion de la sortie du film The Mortal Instruments : La Cité des Ténèbres, je découvrais l’univers ô combien addictif des Chasseurs d’Ombres et autres Créatures Obscures. On peut donc dire que c’est le film qui a poussé ma curiosité à son maximum, m’obligeant ainsi à commencer la saga livresque. Surtout que, vu l’accueil qu’avait reçu le film, je n’étais pas certaine qu’il y ait une suite, par conséquent je ne pouvais absolument pas attendre. Si j’ai bien aimé le film, ce n’est rien comparé à ce que j’ai ressenti pour... Note globale : 4,25/5 Après The Mortal Instruments - Les Origines, je vous parle des six premiers tomes principaux de la célèbre saga à succès de Cassandra Clare. J’ai préféré regrouper cette énorme série en une seule chronique plutôt que de faire un article pour chaque livre, d’autant plus que j’ai enchaîné les tomes les uns après les autres. À la différence de TMI - Les Origines qui peut davantage faire penser à un spin-off, ces six tomes sont l’origine même de la saga. Je veux dire par là que c’est ici que tout a commencé et c’est grâce à celle-ci que nous plongeons dans l’univers des Chasseurs d’Ombres. En 2013, à l’occasion de la sortie du film The Mortal Instruments : La Cité des Ténèbres, je découvrais l’univers ô combien addictif des Chasseurs d’Ombres et autres Créatures Obscures. On peut donc dire que c’est le film qui a poussé ma curiosité à son maximum, m’obligeant ainsi à commencer la saga livresque. Surtout que, vu l’accueil qu’avait reçu le film, je n’étais pas certaine qu’il y ait une suite, par conséquent je ne pouvais absolument pas attendre. Si j’ai bien aimé le film, ce n’est rien comparé à ce que j’ai ressenti pour les livres. Il n’y a pas à dire, les livres se révèlent être très souvent bien meilleurs que les adaptions cinématographiques et c’est le cas pour The Mortal Instruments. Je sais que de nombreuses personnes n’ont justement jamais tenté l’aventure, car à l’époque elles n’avaient pas aimé le film ou encore aujourd’hui, elles n’ont pas accroché à la série Netflix (Shadowhunters). C’est pourtant bien dommage, parce que en regardant le film ou la série Netflix on est bien loin de se douter de tout ce que les livres nous réservent comme surprises et rebondissements. Pour moi, ce n’est vraiment pas comparable. L'avis complet de la saga sur le blog ;)
    Lire la suite
    En lire moins
  • paroledereveuse Posté le 7 Décembre 2020
    J'avais lu les trois premiers tomes de la saga à leur sortie et ce tome 3 est celui dont je me rappelais le moins. Cela a été un plaisir de redécouvrir cette histoire. Il se passe beaucoup de choses et je l’ai trouvé très intéressant. Ce tome se déroule à Idris, on découvre enfin à quoi ressemble le pays des chasseurs d’ombres et par conséquent on en apprend plus sur leur histoire et leur manière de vivre. On découvre aussi de nouveaux personnages, des bons comme des mauvais. Le seul petit bémol, selon moi, c’est Clary. Elle m’a pas mal agacé et je l’ai trouvé parfois vraiment naïve, mais ça c’est arrangé à la fin. Par contre, j’ai bien aimé l’évolution des autres personnages. On comprend un peu mieux Jace et Isabelle. Et bien sûr il y a Alec et Magnus… Je n’ose pas trop en dire trop pour ne pas spoiler, mais j’ai beaucoup aimé ce tome, peut-être même plus que le précédent. Après avoir lu ce livre, je comprends pourquoi j’ai cru qu’il s’agissait du dernier tome de la saga, lors de la première lecture. A la fin, on a pratiquement les réponses à toutes les questions. Il reste deux ou trois... J'avais lu les trois premiers tomes de la saga à leur sortie et ce tome 3 est celui dont je me rappelais le moins. Cela a été un plaisir de redécouvrir cette histoire. Il se passe beaucoup de choses et je l’ai trouvé très intéressant. Ce tome se déroule à Idris, on découvre enfin à quoi ressemble le pays des chasseurs d’ombres et par conséquent on en apprend plus sur leur histoire et leur manière de vivre. On découvre aussi de nouveaux personnages, des bons comme des mauvais. Le seul petit bémol, selon moi, c’est Clary. Elle m’a pas mal agacé et je l’ai trouvé parfois vraiment naïve, mais ça c’est arrangé à la fin. Par contre, j’ai bien aimé l’évolution des autres personnages. On comprend un peu mieux Jace et Isabelle. Et bien sûr il y a Alec et Magnus… Je n’ose pas trop en dire trop pour ne pas spoiler, mais j’ai beaucoup aimé ce tome, peut-être même plus que le précédent. Après avoir lu ce livre, je comprends pourquoi j’ai cru qu’il s’agissait du dernier tome de la saga, lors de la première lecture. A la fin, on a pratiquement les réponses à toutes les questions. Il reste deux ou trois points d’interrogation, mais dans l’ensemble ce tome pourrait marquer la fin de la saga. Cependant, ce n’est pas le cas et j’ai hâte de lire la suite que pour le coup je n’ai jamais lu.
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.