Lisez! icon: Search engine

Toujours là, toujours prêt

Cherche midi
EAN : 9782749149264
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 220 mm
Toujours là, toujours prêt

Collection : Documents
Date de parution : 12/11/2015
Cette année, un nouveau livre très attendu, opéré sous les accents de l’actualité et avec les feux de l’espérance…
 
Dans ce dernier tome des chroniques que Patrick Pelloux écrit depuis douze ans dans Charlie Hebdo, vous entrez tour à tour dans le quotidien des malades, des soignants, des hôpitaux, des urgences ou du système social, fait d’une poésie moderne et de drames effroyables. Des histoires qui sont aussi notre... Dans ce dernier tome des chroniques que Patrick Pelloux écrit depuis douze ans dans Charlie Hebdo, vous entrez tour à tour dans le quotidien des malades, des soignants, des hôpitaux, des urgences ou du système social, fait d’une poésie moderne et de drames effroyables. Des histoires qui sont aussi notre histoire avec des dessins de Charb, dessinateur de presse, caricaturiste, journaliste et directeur de Charlie Hebdo.
 
Sincère, authentique et émouvante, l’analyse de Patrick Pelloux est singulière dans le paysage actuel. Chaque chronique est complétée par une introduction inédite et rend hommage à toutes les victimes des attentats de janvier 2015.
 
Le rire est au premier rang des expressions empêchées par les dictatures, les intégristes et les assassins perpétuels de l’Humanité. Ce livre est un hymne au courage, à l’optimisme et à l’humour. Trois des attitudes nécessaires pour continuer et construire le nouveau monde. Demain sera plus beau qu’aujourd’hui.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749149264
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Une toute personnelle et passionnante « histoire de la médecine », à lire d'urgence."
Le Monde
"Avec poésie, il montre une société malade de la misère. Et donne des raisons de se battre pour espérer."
L'Humanité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nyx Posté le 28 Février 2017
    Vous savez que, environnement familial oblige, je m'intéresse aux questions de santé. Donc quand on m'a proposé de lire ce livre j'ai sauté sur l'occasion. Patrick Pelloux est plutôt connu car c'est un médecin qui intervient beaucoup sur la scène médiatique (quel que soit le support). C'est un médecin avant tout, mais il cumule les casquettes pour également défendre ses convictions et partager le quotidien de son métier. Ce livre est un recueil de chroniques pour Charlie. Des chroniques qui sont au début fortement emprunte des événements de janvier 2015. Il travaillait avec la rédaction de Charlie Hebdo et connaissait bien les victimes, ses premiers textes sont donc fortement emprunt de cette émotion. L'écriture lui sert d'exutoire en quelque sorte. Cela nous permet aussi d'avoir un autre regard sur ces personnes, l'air de ne pas y toucher et sans que ce ne soit le but avoué. Par la suite, on entre plus dans le domaine du quotidien médical. Des chroniques tour à tour émouvantes, tristes, au dénouement heureux, surprenantes, etc. Son quotidien est fait de rencontres toutes différentes les unes des autres. Témoin de la misère, de l'abandon, il est également le témoin de moments de grâce, de solidarité et d'amour. Il est important... Vous savez que, environnement familial oblige, je m'intéresse aux questions de santé. Donc quand on m'a proposé de lire ce livre j'ai sauté sur l'occasion. Patrick Pelloux est plutôt connu car c'est un médecin qui intervient beaucoup sur la scène médiatique (quel que soit le support). C'est un médecin avant tout, mais il cumule les casquettes pour également défendre ses convictions et partager le quotidien de son métier. Ce livre est un recueil de chroniques pour Charlie. Des chroniques qui sont au début fortement emprunte des événements de janvier 2015. Il travaillait avec la rédaction de Charlie Hebdo et connaissait bien les victimes, ses premiers textes sont donc fortement emprunt de cette émotion. L'écriture lui sert d'exutoire en quelque sorte. Cela nous permet aussi d'avoir un autre regard sur ces personnes, l'air de ne pas y toucher et sans que ce ne soit le but avoué. Par la suite, on entre plus dans le domaine du quotidien médical. Des chroniques tour à tour émouvantes, tristes, au dénouement heureux, surprenantes, etc. Son quotidien est fait de rencontres toutes différentes les unes des autres. Témoin de la misère, de l'abandon, il est également le témoin de moments de grâce, de solidarité et d'amour. Il est important de souligner que si on parle souvent des moments noirs, il vit parfois des histoires pleine de chaleur humaine. Il parle également de ses convictions, de ses avis. Que ce soit la canicule ou le tiers payant, les conditions de travail, tout y passe. Un bon moyen pour le public de jeter un œil dans cet environnement qui nous est totalement étranger. On a des idées préconçues mais jamais l'occasion de connaître l'envers du décor. Patrick Pelloux nous emmène avec lui et nous en montre un aperçu. Un recueil intéressant à lire et plein d'informations sur notre système de santé pour qui s'y intéresse.
    Lire la suite
    En lire moins
  • StephG54 Posté le 29 Novembre 2016
    Forcément ce livre de chroniques est émouvant. Par plusieurs clins d'oeil , surtout en début de chronique, Patrick Pelloux rend hommage à ses amis dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo assassinés le 7 janvier 2015. On le sent fragile , blessé mais toujours prêt à dénoncer les manquements de notre société .
  • missparker18 Posté le 1 Octobre 2016
    "L'adieu aux larmes" est un très bel hommage à toutes ces personnes décédées lors des attentats du 07 janvier 2015. J'ai été très émue en lisant ces pages. Par ailleurs, dans les chroniques qui suivent, Patrick Pelloux nous raconte ses expériences notamment dans son métier aux urgences avec tact et parfois nous montre avec intelligence que les choses pourraient changer... Il nous ouvre les yeux notamment de l'état actuel de notre société mais aussi plus spécifiquement dans les hôpitaux où nous avons encore de gros problèmes à régler... Il y a notamment certaines chroniques qui m'ont plus marquées. - Tout d'abord "Le dernier métro" car il nous montre à quel point nous sommes devenus individualistes. - Mais aussi "Jamais sans toi", à la fois belle et triste... - "De sa liberté à sa prison", - "Assistance à un con en péril" suivi par "le con persiste", - Et enfin, parce qu'elle est tellement vrai et me touche plus particulièrement moi qui pratique le vélo en ville quotidiennement "la petite reine au pays de la fureur". Trop peu de gens encore ne portent pas de casque à vélo... Un très beau où l'auteur nous fait comprendre les difficultés qu'il rencontre dans son métier et les politiques... "L'adieu aux larmes" est un très bel hommage à toutes ces personnes décédées lors des attentats du 07 janvier 2015. J'ai été très émue en lisant ces pages. Par ailleurs, dans les chroniques qui suivent, Patrick Pelloux nous raconte ses expériences notamment dans son métier aux urgences avec tact et parfois nous montre avec intelligence que les choses pourraient changer... Il nous ouvre les yeux notamment de l'état actuel de notre société mais aussi plus spécifiquement dans les hôpitaux où nous avons encore de gros problèmes à régler... Il y a notamment certaines chroniques qui m'ont plus marquées. - Tout d'abord "Le dernier métro" car il nous montre à quel point nous sommes devenus individualistes. - Mais aussi "Jamais sans toi", à la fois belle et triste... - "De sa liberté à sa prison", - "Assistance à un con en péril" suivi par "le con persiste", - Et enfin, parce qu'elle est tellement vrai et me touche plus particulièrement moi qui pratique le vélo en ville quotidiennement "la petite reine au pays de la fureur". Trop peu de gens encore ne portent pas de casque à vélo... Un très beau où l'auteur nous fait comprendre les difficultés qu'il rencontre dans son métier et les politiques qui pourraient être menées selon lui pour les résoudre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • cmitzou Posté le 20 Avril 2016
    Les critiques qui figurent déjà sur cette page résument très bien ce livre. Merci M.Pelloux de nous faire revivre un petit peu les amis de Charli Hebdo et longue vie à vous.
  • Andarta Posté le 12 Mars 2016
    Je connaissais l'auteur à travers plusieurs émissions télévisuelles et certaines de ces interventions et j'ai retrouvé son franc-parler ici, à chaque ligne. Une fois le nez dedans, il m'a été difficile de décrocher, surtout que vu la taille des chroniques, la lecture se retrouve encore plus facilitée, et je dirai même, accélérée. Constitué des chroniques parues dans Charlie Hebdo entre février 2014 et octobre 2015, hommage aussi à ses amis disparus, cet ouvrage est avant une vision personnelle de l'auteur, urgentiste de profession, sur la société actuelle, le système hospitalier français, sur la politique de santé et ses conséquences au quotidien… C'est aussi un regard jeté sur la vie et son cycle naturel, sur l'inconscience, parfois la bêtise mais aussi des éclats de rire au milieu des larmes. Car comment ne pas évoquer ce jour du 7 janvier où l'auteur perd tous ses amis du journal ? Comment ne pas être ému devant le chagrin, l'horreur d'un geste incompréhensible et le saisissement du vide ? Chaque chronique, ne devant pas dépasser « 4000 caractères », est donc une vue directe sur le ressenti et les réflexions de l'auteur sur une situation, un événement, le temps qui passe et la dignité humaine... Je connaissais l'auteur à travers plusieurs émissions télévisuelles et certaines de ces interventions et j'ai retrouvé son franc-parler ici, à chaque ligne. Une fois le nez dedans, il m'a été difficile de décrocher, surtout que vu la taille des chroniques, la lecture se retrouve encore plus facilitée, et je dirai même, accélérée. Constitué des chroniques parues dans Charlie Hebdo entre février 2014 et octobre 2015, hommage aussi à ses amis disparus, cet ouvrage est avant une vision personnelle de l'auteur, urgentiste de profession, sur la société actuelle, le système hospitalier français, sur la politique de santé et ses conséquences au quotidien… C'est aussi un regard jeté sur la vie et son cycle naturel, sur l'inconscience, parfois la bêtise mais aussi des éclats de rire au milieu des larmes. Car comment ne pas évoquer ce jour du 7 janvier où l'auteur perd tous ses amis du journal ? Comment ne pas être ému devant le chagrin, l'horreur d'un geste incompréhensible et le saisissement du vide ? Chaque chronique, ne devant pas dépasser « 4000 caractères », est donc une vue directe sur le ressenti et les réflexions de l'auteur sur une situation, un événement, le temps qui passe et la dignité humaine que les économistes et la rentabilité ne prennent plus en compte tout en devenant de plus en plus « inhumains ». La lecture est aisée, les termes crus et directs mais chaque article amène aussi de quoi penser, de quoi réfléchir à une autre solution, différente de ce qu'on nous impose aujourd'hui. Un vaste champ de « et si » qui laisse rêver à une meilleure prise en charge, dans des conditions convenables, avec des appareils qui fonctionnent, un personnel hospitalier respecté dans leur intégrité et bien reposé, en nombre suffisant, le tout dans des établissements qui ne rechignent pas à accepter un patient, même s'il est très âgé… Car au-delà des vérités dures et de toutes les injustices qu'elles soient sociales, politiques ou toutes autres, c'est également l'humanité et la bienveillance qui s'expriment, l'envie de donner, de sauver, et peut-être de faire bouger un peu les choses à son niveau. Même si on passe ici par le prisme du monde hospitalier, il faut bien voir que c'est le pouls d'un peuple tout entier qui est pris, exploré, examiné afin de comprendre de quoi il souffre au juste… A la fois témoignage et réflexion sur notre système de santé, il est donc intéressant d'avoir ce regard de celui qui est « dedans » afin de mieux saisir les failles et les enjeux, tout en se rendant compte qu'au final, quelque soit le secteur, c'est partout pareil… le constat serait terrifiant si en soit il n'existait pas d'humanistes capables de donner, d'épauler, de sauver même les hommes pris dans l'engrenage d'un système qui s'érode et qui appelle désespérant à un changement de cap. Car la force de l'auteur, c'est bien de remettre l'Homme dans toute sa grandeur, sa souffrance et ses bassesses au centre de son intérêt.
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité du cherche midi éditeur
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !