RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Tout ce qui nous répare

            Cherche midi
            EAN : 9782749158495
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 456
            Format : 140 x 220 mm
            Tout ce qui nous répare

            Laura DERAJINSKI (Traducteur)
            Collection : Ailleurs
            Date de parution : 18/10/2018
            Fais la paix avec ton passé. Ton avenir en dépend.
            Erika Blair a tout pour être heureuse : une carrière au sommet et deux filles magnifiques. Sa vie sombre brutalement lorsque l’aînée, Kristen, meurt dans un accident. Entre culpabilité dévorante et déni obstiné, Erika et sa fille cadette, Annie, s’éloignent peu à peu, chacune prisonnière de son propre chagrin.
            Erika reçoit un...
            Erika Blair a tout pour être heureuse : une carrière au sommet et deux filles magnifiques. Sa vie sombre brutalement lorsque l’aînée, Kristen, meurt dans un accident. Entre culpabilité dévorante et déni obstiné, Erika et sa fille cadette, Annie, s’éloignent peu à peu, chacune prisonnière de son propre chagrin.
            Erika reçoit un jour un mail anonyme : « Chasse ce qui te pèse et cherche ce qui t’apaise. » Elle reconnaît cette citation, tirée d’un cahier qu’elle a préparé avec amour pour ses filles, dans lequel elle a consigné les sages paroles de sa mère et de sa grand-mère. Qui peut bien lui avoir envoyé ce message et ceux qui suivront ? Des indices, semés entre les lignes, orientent Erika vers l’île de son enfance, Mackinac. Ce n’est qu’en remontant là-bas le fil de son passé torturé qu’elle pourra retrouver le chemin vers ses filles.
             
            Après le succès de Demain est un autre jour et d’Un doux pardon, Lori Nelson Spielman revient avec un roman poignant, où une femme doit faire la paix avec son passé pour surmonter le deuil et aller vers la sérénité. Les fans de l’auteur américaine ne seront pas déçus.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782749158495
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 456
            Format : 140 x 220 mm
            Cherche midi
            21.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Si vous avez aimé Demain est un autre jour, vous aimerez ce nouveau livre de Lori Nelson Spielman. Et ceux qui ne l'ont jamais lue auront dans les mains une petite pépite."
            La Voix du Nord

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Missnefer13500 Posté le 16 Avril 2019
              Quand ma binôme choisit la LC pour le challenge Multi Défi Babelio, j'accepte sans poser de questions. Tant et si bien que je me lance dans la lecture en aveugle. Et j'avoue que je suis le choc avec toutes ces surprises concoctées par l'auteure. Une auteure que j'ai découvert grâce à ma sœur avec Demain est un autre jour. Ce roman est quant à lui, incontestablement plus puissant, avec cette fiction qui touche le lecteur au plus profond de son âme tant l'histoire est réaliste, humaine et contemporaine. Les aventures d' Erika et de ses filles est aussi celle de nos voisins, amis, proches, la notre. Si l'on cherche un peu dans notre entourage, on s'en souvient d'une similaire. Un drame vécu, partagé de près de loin. C'est pourquoi elle nous touche. Car elle sonne vrai. Les drames, on n'en est pas toujours responsables. Ils arrivent, sont inacceptables certes,sont dus à un enchaînement de causes à effet. Kristen était au mauvais endroit au mauvais moment. Cependant , pas évident de vivre un deuil, de cheminer dès l'annonce de la perte pour aller à l'acceptation finale. Ce cheminement avec ses étapes nécessaires pour y parvenir. Long parfois, pas facile.... Quand ma binôme choisit la LC pour le challenge Multi Défi Babelio, j'accepte sans poser de questions. Tant et si bien que je me lance dans la lecture en aveugle. Et j'avoue que je suis le choc avec toutes ces surprises concoctées par l'auteure. Une auteure que j'ai découvert grâce à ma sœur avec Demain est un autre jour. Ce roman est quant à lui, incontestablement plus puissant, avec cette fiction qui touche le lecteur au plus profond de son âme tant l'histoire est réaliste, humaine et contemporaine. Les aventures d' Erika et de ses filles est aussi celle de nos voisins, amis, proches, la notre. Si l'on cherche un peu dans notre entourage, on s'en souvient d'une similaire. Un drame vécu, partagé de près de loin. C'est pourquoi elle nous touche. Car elle sonne vrai. Les drames, on n'en est pas toujours responsables. Ils arrivent, sont inacceptables certes,sont dus à un enchaînement de causes à effet. Kristen était au mauvais endroit au mauvais moment. Cependant , pas évident de vivre un deuil, de cheminer dès l'annonce de la perte pour aller à l'acceptation finale. Ce cheminement avec ses étapes nécessaires pour y parvenir. Long parfois, pas facile. Quoi de plus terrible que la perte d'un enfant. Quant à cette perte suite à un accident vient se glisser la culpabilité. Ici elle sera double. Vécue par Erika, par Annie. Lori Nelson Spielman aborde plusieurs thématiques en dehors de celle du deuil. Celle des relations familiales qui vont se modifier tant la communication devient difficile quand la douleur et la culpabilité vous assaillent. Pour chacune des femmes de ce récit elle est différente et la même toute à la fois.La culpabilité et les non dits risquent même de détruire l'harmonie familiale. L'auteur nous touche en nous faisant partager les ressentis et pensées de nos protagoniste dans un récit en 2 tons, celui en direct d' Erika, et celui à la 3e personne d' Annie. Un peu déroutant mais l'on s'habitue à ce style. L'histoire est captivante, tant nous aussi, on veut y croire. Les messages sont intrigants. Qui peut connaitre ces citations qui ponctuent la vie d' Erika et ses filles. On chemine donc avec elles, dans cet ascenseur émotionnel. Petit à petit on devine, suspecte, certains points importants qui au fil des chapitres se confirment. Les thèmes sont très contemporains et c'est avec beaucoup de finesse que l'auteure traite de ses sujets sensibles, éternels comme les relations parent/enfant, les non-dits, les cheminements personnels, l'acceptation de la disparition d'un être cher, la résilience et un thème particulier qui est celui du vécu personnel d'un même événement, très souvent différent tandis que les personnes concernées ont partagé le même moment mais n'en ont pas le même souvenir. Une leçon d'amour et d'espoir bouleversante et poignante qui vous remue aux tripes. Une lecture avec une boite de mouchoirs à coté pour les âmes sensibles qui pleureront à chaudes larmes tandis que d'autres en ressortiront très très émues, la larme à l'oeil.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Gaoulette Posté le 15 Avril 2019
              Deuil. Communication. Culpabilité. Reconstruction. Espoir. Recherche du bonheur. L'auteure nous offre une palette d'émotions dans son dernier roman. Il matche dés les premières lignes. C'est avant tout une très belle histoire familiale malgré le drame qui la touche. Ce roman nous prend aux trippes. Tout commence par une scène dans la maison du bonheur. Erika a deux grandes filles Kirsten et Annie. Une parfaite entente entre ces trois femmes dans la cuisine. Une femme célibattante Erika, la quarantaine active qui reste très proche de ses filles. Kirsten et Annie sont en première années d'université. En apparence tout va pour le meilleur du monde jusqu'à ce matin où tout va basculer. Seules survivantes de ce drame Erika et Annie et commence alors une longue traversée du désert pour ces deux femmes. Des livres sur le deuil, j'en ai beaucoup lu. On pourrait que le sujet est facile à traiter pour émouvoir son lectorat. Mais pour moi, l'auteure ne doit pas rentrer dans le pathos et bien traité son sujet. Lorie Spielman Nelson tire son épingle du jeu et garde d'ailleurs un certain suspens haletant. Elle maintient parfaitement son lectorat. Une attente difficile pour moi. J'ai adoré l'histoire de ces deux femmes... Deuil. Communication. Culpabilité. Reconstruction. Espoir. Recherche du bonheur. L'auteure nous offre une palette d'émotions dans son dernier roman. Il matche dés les premières lignes. C'est avant tout une très belle histoire familiale malgré le drame qui la touche. Ce roman nous prend aux trippes. Tout commence par une scène dans la maison du bonheur. Erika a deux grandes filles Kirsten et Annie. Une parfaite entente entre ces trois femmes dans la cuisine. Une femme célibattante Erika, la quarantaine active qui reste très proche de ses filles. Kirsten et Annie sont en première années d'université. En apparence tout va pour le meilleur du monde jusqu'à ce matin où tout va basculer. Seules survivantes de ce drame Erika et Annie et commence alors une longue traversée du désert pour ces deux femmes. Des livres sur le deuil, j'en ai beaucoup lu. On pourrait que le sujet est facile à traiter pour émouvoir son lectorat. Mais pour moi, l'auteure ne doit pas rentrer dans le pathos et bien traité son sujet. Lorie Spielman Nelson tire son épingle du jeu et garde d'ailleurs un certain suspens haletant. Elle maintient parfaitement son lectorat. Une attente difficile pour moi. J'ai adoré l'histoire de ces deux femmes qui ne voient pas et ne s'écoutent pas. Une communication qui ne rencontre aucun récepteur. Le deuil un moment de pur douleur où l'être se retrouve bloqué dans sa bulle et refuse que quiconque la transperce. C'est un coup de cœur pour l'histoire. Une mention spéciale pour le Capitaine et le secret d'Annie. J'ai adoré le dénouement. L'auteure nous offre un happy end digne de ce nom. Et on attend sa prochaine sortie littéraire.
              Lire la suite
              En lire moins
            • paleoliticgirl Posté le 11 Avril 2019
              C est très clairement un coup de cœur. J ai tout adore du début à la fin, pourtant le sujet traite est très dur, la,perte d un enfant, mais il n y a aucune surenchère du chagrin, bien au contraire. L'écriture Est juste, percutante. Chaque mot prend d un seul coup Tout son sens au détour d une phrase. On tombe dans l’histoire, dans cette quête d oubli, d espoir, d acceptation. Je m’attendais à pleurer énormément et finalement non, on n est pas dans le pathos, on ne cherche pas à nous faire pleurer tout le long du livre et ça c est quelque chose de vraiment génial et c est ce qu8 fait que ce livre est un coup de cœur et non pas un simple livre pas mal. Je me suis prise d affection pour tous ces personnages, j ai espère avec eux, j ai tout surmonté avec eux. Une fois encore, un livre d une grande qualité. Je suis conquise.
            • My-Little-Anchor Posté le 22 Mars 2019
              Après avoir découvert Lori Nelson Spielman avec Demain est un autre jour et Un doux pardon en 2015, il me tardait de découvrir son nouveau roman ! Et le voila enfin, trois ans plus tard ! Ça faisait un moment qu'on l'attendait celui-ci et quel bonheur de pouvoir enfin retrouver la plume de l'autrice à travers une histoire riche en émotions et en authenticité ! D'ailleurs, si vous me suivez depuis le début (ou presque), vous n'êtes pas sans savoir que j'ai eu la chance de rencontrer l'autrice en 2015 et que depuis c'est devenu une valeur sûre à mes yeux ! Je ne rate aucune de ses publications et jusqu'à présent aucun de ses romans ne m'a déçue. Un peu comme Anna McPartlin à vrai dire ! :) D'autre part et avant de vous quitter, sachez que ce titre est une traduction inédite en France. Il n'existe pas de version originale (en anglais). Nous sommes pour ainsi dire des lecteurs privilégiés ! Je dis ça, je dis rien. Je remercie les éditions Le Cherche Midi et Netgalley pour m'avoir permis de découvrir ce roman. Dans ce roman, on découvre les personnages d’Erika, Krissie et Annie le matin de leur... Après avoir découvert Lori Nelson Spielman avec Demain est un autre jour et Un doux pardon en 2015, il me tardait de découvrir son nouveau roman ! Et le voila enfin, trois ans plus tard ! Ça faisait un moment qu'on l'attendait celui-ci et quel bonheur de pouvoir enfin retrouver la plume de l'autrice à travers une histoire riche en émotions et en authenticité ! D'ailleurs, si vous me suivez depuis le début (ou presque), vous n'êtes pas sans savoir que j'ai eu la chance de rencontrer l'autrice en 2015 et que depuis c'est devenu une valeur sûre à mes yeux ! Je ne rate aucune de ses publications et jusqu'à présent aucun de ses romans ne m'a déçue. Un peu comme Anna McPartlin à vrai dire ! :) D'autre part et avant de vous quitter, sachez que ce titre est une traduction inédite en France. Il n'existe pas de version originale (en anglais). Nous sommes pour ainsi dire des lecteurs privilégiés ! Je dis ça, je dis rien. Je remercie les éditions Le Cherche Midi et Netgalley pour m'avoir permis de découvrir ce roman. Dans ce roman, on découvre les personnages d’Erika, Krissie et Annie le matin de leur départ à l’université. Erika vit seule avec ses filles et travaille sans relâche au point de sacrifier sa relation avec ses filles. En effet, ce matin-là, Erika devait emmener ses filles à l’université mais ayant un gros contrat à signer avec un client, elle les laisse seules prendre le train pour Philadelphie. Or, ce qu’elle ne savait pas c’est que Annie a été renvoyée de la fac et que sa fille préférée Krissie n’est plus la même depuis sa rupture avec son ex Wes. Annie a pourtant essayé de la prévenir ce matin-là sur l’état de sa sœur mais elle ne voulait rien entendre... Elle ne voulait pas voir que sa fille Krissie allait au plus mal et qu’elle n’était plus elle-même. Elle laissa alors la tâche à Annie... Cependant, en se préparant, Annie demande à sa sœur de l’attendre mais Krissie n’a pas besoin de sa sœur et décide de partir sans elle... Plus tard dans la journée, Erika apprend qu’il y a eu un accident de train : le train où se trouvent ses filles... Précipitamment, elle appelle en vain Krissie mais celle-ci ne répond pas... Alors, elle appelle Annie et celle-ci décroche sans savoir la situation. En expliquant la situation à sa fille, Annie commence à paniquer et à culpabiliser. Elle sait qu'elle aurait dû être avec sa sœur et pense qu’elle aurait pu empêcher ça si leur mère ne les avait pas harcelées pour partir le plus tôt possible à la fac... A partir de ce moment-là, Erika essaye tant bien que mal de rester forte pour sa carrière mais aussi pour sa fille Annie. Elle ne veut en aucun cas évoquer cette journée-là. La journée où elle perdit sa fille et pas n’importe laquelle : sa préférée. Mais à côté de ça, Annie pense que sa sœur est toujours vivante et qu’elle n’est pas montée dans ce train. Annie savait que sa sœur était différente et que celle-ci possédait une fausse carte d’identité... Qui nous dit qu’elle est véritablement montée dans ce train ? Une simple constatation lors d’une identification suffit-elle pour affirmer que ce soit bien elle ? Qui nous dit que c’est vraiment elle ? N’a-t-elle pas pu préméditer sa mort et échanger sa place avec une autre fille ? Personne ne le sait mais Annie s’accroche à cet espoir. Alors, chaque jour elle se rend dans les endroits préférés et quotidiens de sa sœur. Elle appelle même Wes pour savoir si sa sœur n’est pas avec lui... Elle y croit dur comme fer. Sa sœur n’est pas morte et elle le sait. Elle est prête à tout pour le prouver… A force de voir Annie chercher sa sœur, Erika commence à douter et à culpabiliser davantage. Le doute, les remords s’emparent d’Erika. Finalement, était-ce réellement sa fille ? Comment peut-elle en être sure ? Est-ce que du vernis à ongles, une carte d’étudiante ou bien encore un collier peuvent-ils justifier l’identité d’un cadavre gonflé et abimé par l’accident ? Combien y-a-t-il de chance pour que la fille retrouvée dans ce train ne soit pas sa fille ? Comment être sûre à travers de simples photos ? Est-ce que de simples souvenirs et des affaires personnelles peuvent le prouver ? Erika trop bouleversée a laissé son ex-mari identifier sa fille. En lui confirmant que c’était bien elle, ils n’ont pas souhaité réaliser un test ADN et l’ont tout de suite incinérer. Pourtant aujourd’hui Erika doute. Elle espère retrouver sa fille. Surtout depuis le jour où elle reçoit des mails avec ses propres adages que seules ses filles connaissent... Suite à ça, elle se questionne et se remet en question sur ses choix personnels et sa vie. Qu’a-t-elle fait ou non dans sa vie pour en arriver là ? Est-ce que si elle avait tenu sa promesse le matin de l’accident, les choses auraient été différentes ? Et si elle ne s’était pas fait avoir par son ancienne responsable d’agence en serait-elle là aujourd’hui ? Est-ce que son mariage aurait mieux marché ? Et si… Tout au long de ma lecture, j’ai apprécié retrouver l’écriture de l’autrice. Ça faisait un petit moment que j’attendais un nouveau roman d’elle et j’ai été plus que ravie de la retrouver avec cette nouvelle histoire sincère, émouvante et fatalement authentique. J’ai trouvé qu’ici, l’autrice nous touchait encore plus que dans ses autres romans. Peut-être parce que les émotions véhiculées me touchaient profondément et que mon vécu personnel y jouait également. J’ai d'ailleurs souvent été prise de court par les émotions décrites par celle-ci. On ne pouvait que se mettre à la place de cette mère qui culpabilise et doute tout au long de la disparition de sa fille. Elle accepte sa disparition puis ne veut plus y croire quand elle se rend compte que son autre fille y croit réellement. Il y a d’un côté l’acceptation et puis de l’autre le déni, l’espoir. L’espoir de croire encore que tout est possible. Mais entre ce qui est vrai et ce que l’on espère, le gouffre est large. Et si finalement le seul espoir était simplement d’être de nouveau en famille ? Dans ce roman, l’autrice aborde les thèmes du lâcher prise, de la réalisation de soi, du pardon, de la culpabilité, du doute, du déni, de la remise en question mais également de la difficulté du deuil et de la complexité d’une relation mère-fille. Des thèmes qui lui sont chers et qu'on retrouve indéniablement dans chacun de ses écrits.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Cefra Posté le 7 Mars 2019
              Excellent roman qui a le mérite d'associer le suspense à un drame familial. On ne tombe donc pas dans le roman à l'eau de roses. Les personnages sont attachants et on se laisse facilement emporté par l'intrigue rondement menée.

            les contenus multimédias

            Chargement en cours...
            Toute l'actualité du cherche midi éditeur
            Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Lisez

              3 bonnes raisons de se laisser emporter par "Tout ce qui nous répare"

              Ses deux premiers livres ont conquis des millions de lecteurs. Lori Nelson Spielman est de retour ces jours-ci en librairie avec Tout ce qui nous répare, un roman poignant saupoudré d’une bonne dose d’optimisme. La recette Lori Nelson Spielman fonctionne toujours, et on vous explique pourquoi en trois points.

              Lire l'article