Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782749164281
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 220 mm
Tout ira bien
Caroline Nicolas (traduit par)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 27/08/2020
Éditeurs :
Cherche midi

Tout ira bien

Caroline Nicolas (traduit par)
Collection : Ailleurs
Date de parution : 27/08/2020
Un roman qui va changer votre façon de voir le monde.
1901. Afrique du Sud. Une guerre sans merci oppose l’armée britannique et les premiers colons. Sarah van der Watt et son fils sont emmenés de force dans un camp de... 1901. Afrique du Sud. Une guerre sans merci oppose l’armée britannique et les premiers colons. Sarah van der Watt et son fils sont emmenés de force dans un camp de détention. La dernière chose que voit Sarah, tandis que les soldats anglais mettent le feu à leur ferme, est sa... 1901. Afrique du Sud. Une guerre sans merci oppose l’armée britannique et les premiers colons. Sarah van der Watt et son fils sont emmenés de force dans un camp de détention. La dernière chose que voit Sarah, tandis que les soldats anglais mettent le feu à leur ferme, est sa précieuse bibliothèque réduite en cendres. À leur arrivée au camp, le commandant se veut rassurant. C’est pour leur sécurité que les habitants ont été regroupés, on leur assure que « tout ira bien ». Dans les faits, c’est la naissance du premier camp de concentration de l’histoire…

2010. Willem, 16 ans, ne veut qu’une chose dans la vie, rester seul avec ses livres et son chien, et demande qu’on lui fiche la paix. Inquiets pour lui, sa mère et son beau-père l’envoient au camp « Aube Nouvelle », où on accueille des garçons pour en faire des hommes. Virils. Ici, lui assure-t-on, « tout ira bien ».

Ce qui lie ces deux drames ? Il faudra se plonger dans ces pages bouleversantes, vibrantes de colère et d’espoir, pour le découvrir.

Tout ira bien, dont le Guardian a loué « la sagesse et l’infinie poésie », célèbre les forces de ténacité et de résilience de l’esprit humain, dans un monde où l’histoire se répète, le plus souvent pour le pire.

« Un premier roman plein de sagesse et de compassion… Poignant ! »
The Guardian

« On tremble pour chacun des protagonistes. Aussi haletant que déchirant ! »
Maggie O’Farrell

Rentrée littéraire 2020 

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782749164281
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 220 mm

Ils en parlent

"Une vérité méconnue, qui a laissé des traces et que Damian Barr nous livre avec justesse et compassion, dans une écriture magnifique. Une histoire déchirante que vous n'êtes pas prêts d'oublier"

 
Catherine Zafonte / Librairie Montbarbon

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Mapetitelecturemoment 02/06/2022
    Cette lecture je l’ai commencée en lecture commune mais je l’ai terminé à mon rythme. J’ai tout de suite adoré le thème : l’Afrique du Sud, 1901 en pleine guerre des Boers. J’en avais entendu parlé mais j’ai réellement découvert les horreurs de cette guerre lors de la lecture de cette première partie. J’ai donc suivi le quotidien de Sarah et de son fils qui est retranscrit sous forme de journal intime à destination de son mari. La lecture est rude car Sarah va d’abord attendre l’arrivée des Anglais puis elle nous raconte leur vie difficile dans le camp où à la fin de cette partie on ne peut que craindre pour leur survie. La deuxième partie tourne autour de Willem, un jeune garçon de 16 ans qui vit à notre époque. Trop rêveur, pas assez viril pour sa mère et son beau-père, il se retrouve placé de force dans une sorte de camp paramilitaire pour faire de lui un véritable homme. Les deux histoires se recouperont lors de cette deuxième partie. C’est à ce moment-là que j’ai arrêté ma lecture, trop d’émotions, trop de difficulté à avancer, je n’étais pas prête pour la suite de cette lecture. Je l’ai terminé plus d’un mois... Cette lecture je l’ai commencée en lecture commune mais je l’ai terminé à mon rythme. J’ai tout de suite adoré le thème : l’Afrique du Sud, 1901 en pleine guerre des Boers. J’en avais entendu parlé mais j’ai réellement découvert les horreurs de cette guerre lors de la lecture de cette première partie. J’ai donc suivi le quotidien de Sarah et de son fils qui est retranscrit sous forme de journal intime à destination de son mari. La lecture est rude car Sarah va d’abord attendre l’arrivée des Anglais puis elle nous raconte leur vie difficile dans le camp où à la fin de cette partie on ne peut que craindre pour leur survie. La deuxième partie tourne autour de Willem, un jeune garçon de 16 ans qui vit à notre époque. Trop rêveur, pas assez viril pour sa mère et son beau-père, il se retrouve placé de force dans une sorte de camp paramilitaire pour faire de lui un véritable homme. Les deux histoires se recouperont lors de cette deuxième partie. C’est à ce moment-là que j’ai arrêté ma lecture, trop d’émotions, trop de difficulté à avancer, je n’étais pas prête pour la suite de cette lecture. Je l’ai terminé plus d’un mois après et j’ai bien fait! J’ai retrouvé le plaisir de l’histoire dont je n’avais rien oublié. Une histoire dont les sujets sont difficiles parfois cruels mais avec une écriture qui permet de s’interroger sur cette période méconnue de l’Afrique du Sud et sur les dérives du fanatisme plus généralement. Malgré ma lecture en deux temps, c’est un roman que j’ai beaucoup apprécié et que je vous conseille de découvrir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cindygenang 31/05/2022
    Je découvre encore une partie de l'Histoire dont j'ignorais l'existence !! Ce roman évoque la guerre des Boers en Afrique du Sud par le biais d'une double temporalité et au travers de 2 personnages dont le lien ne sera fait qu'à la toute fin... 🏵️En premier lieu nous découvrons par la voix de Sarah les premices des camps de concentration. Elle y sera enfermée avec son fils et n'oubliera de citer aucun détails des atrocités vécues dans son journal (qu'elle adresse à son mari, parti en guerre et dont l'espoir de le voir revenir la maintient en vie, ou plutôt en survie). 🌻 Une seconde voix s'élève de nombreuses années plus tard au même endroit lorsque Willem est envoyé dans une sorte de boot camp censé rendre les hommes plus viriles... Mais là aussi nous serons spectateurs de ce que l'homme fait de pire, de sa lâcheté, de sa cruauté et du non sens de sa supériorité ! 🌺 Ce premier roman est très agréable à lire, au delà de l'histoire qui y est contée évidemment !! J'ai trouvé quelques longueurs sur la fin mais dans l'ensemble il est très fluide. 🌼 Il me reste malgré tout encore quelques questions et un goût d'inachevé... Je découvre encore une partie de l'Histoire dont j'ignorais l'existence !! Ce roman évoque la guerre des Boers en Afrique du Sud par le biais d'une double temporalité et au travers de 2 personnages dont le lien ne sera fait qu'à la toute fin... 🏵️En premier lieu nous découvrons par la voix de Sarah les premices des camps de concentration. Elle y sera enfermée avec son fils et n'oubliera de citer aucun détails des atrocités vécues dans son journal (qu'elle adresse à son mari, parti en guerre et dont l'espoir de le voir revenir la maintient en vie, ou plutôt en survie). 🌻 Une seconde voix s'élève de nombreuses années plus tard au même endroit lorsque Willem est envoyé dans une sorte de boot camp censé rendre les hommes plus viriles... Mais là aussi nous serons spectateurs de ce que l'homme fait de pire, de sa lâcheté, de sa cruauté et du non sens de sa supériorité ! 🌺 Ce premier roman est très agréable à lire, au delà de l'histoire qui y est contée évidemment !! J'ai trouvé quelques longueurs sur la fin mais dans l'ensemble il est très fluide. 🌼 Il me reste malgré tout encore quelques questions et un goût d'inachevé mais il a le mérite de rendre hommage à de nombreuses personnes oubliées comme la petite Lizzie Van Zyl (plus de la moitié des décédés avaient moins de 7 ans)!!!!!! Je me demanderai toujours comment ça peut être possible de laisser mourir autant de monde sans rien faire !!!!
    Lire la suite
    En lire moins
  • SunsetAvenue 27/04/2022
    Ah quelle lecture !! Une vraie claque ! Et autant vous dire que je ne m'y attendais pas...je ne connaissais absolument pas l'histoire de l'Afrique du Sud, donc je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Le roman est un roman avec une double temporalité : d'un côté, l'histoire de Sarah et son fils, Fred, en 1901, en pleine guerre de colonisation entre les britanniques et les premiers colons et de l'autre, l'histoire de Rayna, Irma et Willem, à notre époque, et plus spécifiquement l'histoire de Willem, qui sera envoyé en "camp de redressement" pour faire de lui un homme. La première partie est écrite sous forme de journal intime et c'est très immersif. On découvre la misère et la dureté du camp de détention dans lequel Sarah et Fred sont envoyés. Et la seconde partie est une partie racontée par un narrateur externe et on découvre également avec horreur l'existence de ces fameux camps de redressement, qui font froid dans le dos 😱 C'est une lecture puissante, profondément bouleversante et vraiment difficile à lire. Il faut le savoir : accrochez-vous !! C'est vraiment dur ! Pour moi, c'est un livre qu'il faut lire une fois dans sa vie pour comprendre... Ah quelle lecture !! Une vraie claque ! Et autant vous dire que je ne m'y attendais pas...je ne connaissais absolument pas l'histoire de l'Afrique du Sud, donc je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Le roman est un roman avec une double temporalité : d'un côté, l'histoire de Sarah et son fils, Fred, en 1901, en pleine guerre de colonisation entre les britanniques et les premiers colons et de l'autre, l'histoire de Rayna, Irma et Willem, à notre époque, et plus spécifiquement l'histoire de Willem, qui sera envoyé en "camp de redressement" pour faire de lui un homme. La première partie est écrite sous forme de journal intime et c'est très immersif. On découvre la misère et la dureté du camp de détention dans lequel Sarah et Fred sont envoyés. Et la seconde partie est une partie racontée par un narrateur externe et on découvre également avec horreur l'existence de ces fameux camps de redressement, qui font froid dans le dos 😱 C'est une lecture puissante, profondément bouleversante et vraiment difficile à lire. Il faut le savoir : accrochez-vous !! C'est vraiment dur ! Pour moi, c'est un livre qu'il faut lire une fois dans sa vie pour comprendre une partie de l'histoire de l'Afrique du Sud. Le seul petit bémol à mon sens, c'est l'imbrication entre les deux temporalités, que j'ai trouvé malheureusement trop peu exploitée. On comprend tardivement le lien entre les deux histoires, et j'aurais aimé en savoir d'avantage pour comprendre mieux les raisons de tout cela. Mais malgré ça, Tout ira bien reste un livre qui m'a marqué et me marquera encore profondément !
    Lire la suite
    En lire moins
  • eleanorgendron 26/04/2022
    J'avais de nombreuses attentes pour ce livre qui me semblait très apprécié. Malheureusement, il n'a pas su me convaincre. Le contexte historique, que je méconnais complétement, m'a beaucoup perdu, ce qui a rendu la lecture de ce livre un peu moins agréable. Cependant, je peux passer au dessus de cela, mais ce qui m'a le plus dérangé est les personnages. C'est ce que je préfère dans les livres de fiction et, dans celui-ci, je ne m'y suis pas du tout attaché. J'ai légèrement apprécié Willem mais ça s'arrête là. L'écriture de l'auteur ne m'a pas non plus convaincu. Malgré tout, je pense que c'est un bon livre, seulement il n'était pas fait pour moi. Je ne regrette pas cette lecture, la fin du livre m'a agréablement surprise et j'ai aimé découvrir cette période historique. De même, je n'avais jamais lu aucun livre dont l'histoire se déroule en Afrique du Sud. Les différentes formes d'écriture (journal puis narration à la troisième personne) ont amené de la dynamique au livre, ce qui était appréciable.
  • shanaclaes 07/04/2022
    #9824; « Tout ira bien » - Damian Barr #9824; J'ai découvert cet auteur britannique grâce à une lecture commune organisée par une lectrice passionnée sur Instagram. Je la remercie d'ailleurs chaleureusement pour cette super idée et je remercie également les autres participantes pour ces échanges si intéressants. En 1901, la deuxième guerre des Boers éclate. Privés de leur maison et dépossédés de tous leurs biens, Sarah van der Watt et son fils se retrouvent au camp de réfugiés de Bloemfontein. Affamés et maltraités, il y attendront de longues semaines la fin du conflit. Une centaine d'années plus tard, Willem est envoyé à "Aube Nouvelle" par ses parents. Il s'agit d'un camp censé faire de lui un vrai homme. Mais dès son premier jour, il se rend compte que cela ne sera pas une partie de plaisir... ATTENTION SPOILER : [masquer] que peut bien relier ces deux époques, ces deux personnes si différentes ? Peut-être plus que la mort... [/masquer] Il va sans dire que j'ai énormément apprécié ce roman. J'ai ressenti beaucoup d'émotions, à la fois face aux horreurs subies par Sarah mais aussi face à la détresse de Willem, ce garçon un peu différent des autres. Par contre, les histoires de Rayna et... #9824; « Tout ira bien » - Damian Barr #9824; J'ai découvert cet auteur britannique grâce à une lecture commune organisée par une lectrice passionnée sur Instagram. Je la remercie d'ailleurs chaleureusement pour cette super idée et je remercie également les autres participantes pour ces échanges si intéressants. En 1901, la deuxième guerre des Boers éclate. Privés de leur maison et dépossédés de tous leurs biens, Sarah van der Watt et son fils se retrouvent au camp de réfugiés de Bloemfontein. Affamés et maltraités, il y attendront de longues semaines la fin du conflit. Une centaine d'années plus tard, Willem est envoyé à "Aube Nouvelle" par ses parents. Il s'agit d'un camp censé faire de lui un vrai homme. Mais dès son premier jour, il se rend compte que cela ne sera pas une partie de plaisir... ATTENTION SPOILER : [masquer] que peut bien relier ces deux époques, ces deux personnes si différentes ? Peut-être plus que la mort... [/masquer] Il va sans dire que j'ai énormément apprécié ce roman. J'ai ressenti beaucoup d'émotions, à la fois face aux horreurs subies par Sarah mais aussi face à la détresse de Willem, ce garçon un peu différent des autres. Par contre, les histoires de Rayna et Irma m'ont laissée de marbre. J'ai aussi adoré découvrir l'Afrique du Sud et un pan de son histoire et de sa culture. En revanche, j'ai trouvé les liens entre les deux époques trop ténus et peu flatteurs pour le combat de Sarah. En conclusion, j'ai passé un moment bouleversant : lisez-le ! Pour plus d'informations et de chroniques :
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune actualité du Cherche Midi
Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !

Lisez maintenant, tout de suite !