Lisez! icon: Search engine
Traverser la foule
Date de parution : 19/08/2021
Éditeurs :
Bouquins

Traverser la foule

Date de parution : 19/08/2021
« On traverse des foules toute sa vie, pour ne pas se perdre ou perdre des morceaux de soi. Je traverse la foule comme on traverse la vie, je contourne. »
Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l'indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre... Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l'indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d'incompréhension.
Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil...
Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l'indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d'incompréhension.
Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil donne aussi le droit de s'affranchir des conventions. Dorothée veut qu'il éclate à la face du monde, elle veut rester qui elle est, une femme qui jouit. Pas seulement une veuve et une mère, mais une femme libre avec son imaginaire et son grain de folie. Alors, passés le choc, la colère et la doueur, elle prend ses émotions et ses enfants sous le bras, qui l'épuisent et la comblent. Les fantômes, elle les brûle.

Ecrit dans l'urgence de la peine avec la grâce des âmes sensibles, Traverser la foule balance entre le réalisme, le rock et la poésie. Aussi drôle qu'émouvant, il s'en dégage une force inouïe, qu'on peut aussi bien nommer la joie ou la vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782382920541
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 140 x 200 mm
EAN : 9782382920541
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 140 x 200 mm

Ils en parlent

« Ce bout de femme est une véritable mère courage dotée d'une force extraordinaire, d'un humour rock'n roll et d'une sensibilité sans faille.Traverser la foule est un véritable hymne à l'amour, un roman fort, original et emprunt d'émotions. Une plume à découvrir ! »
Céline / Espace culturel Niort

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Rimbounours 24/09/2022
    Quel drôle de livre assurément. Certaines parties sont magnifiques, d'autres anecdotiques. Chaque chapitre a sa vie propre, sa spécificité. L'autrice ne se cache à aucun moment. Elle nous livre tous ses souvenirs, ses difficultés, etc. Le résultat est fidèle à la nature profonde de tout être humain : fragile mais perfectible.
  • PetiteNoisette 23/06/2022
    L'autrice livre ici un récit autobiographique qui n'a rien d'une histoire linéaire qui raconterait son deuil dans les faits. Différents chapitres assez indépendants les uns des autres livrent une expérience du deuil propre à l'autrice. La rencontre avec son mari, leur vie commune, leurs deux filles et puis le suicide de celui-ci, un matin de décembre alors qu'elle est partie faire les cadeaux de Noël. Ensuite, c'est le bouleversement. Comment s'en sortir, seule, sans emploi, avec deux fillettes ? Mais c'est justement à cause ou grâce à ces deux fillettes qu'elle n'a pas le choix : il faut avancer, continuer, malgré la douleur et le changement de vie radical. L'autrice n'a rien d'une veuve sacrificielle. Si elle fait tout pour ces filles, elle décide aussi de s'écouter, de s'autoriser à vivre. Prendre le temps de comprendre ses sentiments, s'autoriser à rencontrer d'autres hommes, sortir seule ou avec des amis... avancer, toujours. Jamais elle ne sombre dans la pathos, même si les émotions et les sentiments ne sont jamais loin. Jamais elle ne demande au lecteur de la plaindre, ou de plaindre ses filles (dont l'aînée est née aveugle). Ce récit est celui d'une battante mais une battante "réaliste", qui s'autorise... L'autrice livre ici un récit autobiographique qui n'a rien d'une histoire linéaire qui raconterait son deuil dans les faits. Différents chapitres assez indépendants les uns des autres livrent une expérience du deuil propre à l'autrice. La rencontre avec son mari, leur vie commune, leurs deux filles et puis le suicide de celui-ci, un matin de décembre alors qu'elle est partie faire les cadeaux de Noël. Ensuite, c'est le bouleversement. Comment s'en sortir, seule, sans emploi, avec deux fillettes ? Mais c'est justement à cause ou grâce à ces deux fillettes qu'elle n'a pas le choix : il faut avancer, continuer, malgré la douleur et le changement de vie radical. L'autrice n'a rien d'une veuve sacrificielle. Si elle fait tout pour ces filles, elle décide aussi de s'écouter, de s'autoriser à vivre. Prendre le temps de comprendre ses sentiments, s'autoriser à rencontrer d'autres hommes, sortir seule ou avec des amis... avancer, toujours. Jamais elle ne sombre dans la pathos, même si les émotions et les sentiments ne sont jamais loin. Jamais elle ne demande au lecteur de la plaindre, ou de plaindre ses filles (dont l'aînée est née aveugle). Ce récit est celui d'une battante mais une battante "réaliste", qui s'autorise à aller mal, à vouloir rester toute la journée dans le canapé, à prendre du temps pour vivre son deuil. Au-delà d'un récit sur le deuil et la résilience, c'est le récit d'une femme, d'une mère, un récit féministe en quelque sorte. L'originalité de Traverser la foule est, je crois, dans le style de l'autrice que j'ai trouvé absolument différent de ce que j'avais pu lire. Chaque chapitre, d'ailleurs, a un style différent selon le thème dont il est question. J'ai trouvé ça vraiment beau à lire ! Comme si cette expérience du deuil lui avait permis de transcrire par écrit ce que l'autrice avait en elle et qui ne demandait qu'à s'exprimer. Jamais elle ne dit qu'avant cela elle n'avait écrit ou même eu envie d'écrire (je ne sais bien sûr pas ce qu'il en est en vrai) mais c'est comme une révélation qui aurait eu lieu grâce au deuil. Bref, je m'égare mais tout ça pour dire que j'ai vraiment aimé la façon d'écrire et j'espère qu'elle aura encore l'envie, la possibilité, d'écrire et de publier car j'ai très envie de lire d'autres choses d'elle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • paolinna 27/03/2022
    Connaissez-vous les cinq étapes du deuil ? Le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation... pour moi c'est ce que représente ce récit. A travers une écriture franche, honnête, spontanée, Dorothée Caratini nous raconte son histoire avec beaucoup de douleur et de douceur. Il y a ce terrible incident, ce suicide qu'elle n'a pas vu venir, auquel ni lui ni elle n'ont pu échapper. Il y a l'avant et l'après. Il y a les moments d'incompréhension, d'horreur, puis il y a les souvenirs, les moments de joie et d'apaisement. Ce qui m'a le plus frappé dans ce roman, c'est ce sentiment de nécessité. On ressent ce besoin de poser des mots sur ce qu'il s'est passé, sur les émotions qui l'ont submergé, peut-être pour se libérer de tout ça, ou pour laisser une trace ? Pour pouvoir faire le deuil, se débarrasser de l'horreur, de la douleur, mais sans jamais l'oublier. Ne jamais l'oublier lui, l'homme, le mari, le père, mais aussi elle, son parcours, sa force, sa résilience. Traverser la foule est un témoignage qui vous noue l'estomac, qui vous rappelle à quel point la vie peut être cruelle, mais qui redonne espoir aussi. Car quoi qu'il arrive, la... Connaissez-vous les cinq étapes du deuil ? Le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation... pour moi c'est ce que représente ce récit. A travers une écriture franche, honnête, spontanée, Dorothée Caratini nous raconte son histoire avec beaucoup de douleur et de douceur. Il y a ce terrible incident, ce suicide qu'elle n'a pas vu venir, auquel ni lui ni elle n'ont pu échapper. Il y a l'avant et l'après. Il y a les moments d'incompréhension, d'horreur, puis il y a les souvenirs, les moments de joie et d'apaisement. Ce qui m'a le plus frappé dans ce roman, c'est ce sentiment de nécessité. On ressent ce besoin de poser des mots sur ce qu'il s'est passé, sur les émotions qui l'ont submergé, peut-être pour se libérer de tout ça, ou pour laisser une trace ? Pour pouvoir faire le deuil, se débarrasser de l'horreur, de la douleur, mais sans jamais l'oublier. Ne jamais l'oublier lui, l'homme, le mari, le père, mais aussi elle, son parcours, sa force, sa résilience. Traverser la foule est un témoignage qui vous noue l'estomac, qui vous rappelle à quel point la vie peut être cruelle, mais qui redonne espoir aussi. Car quoi qu'il arrive, la vie continue.
    Lire la suite
    En lire moins
  • seb_ply 02/01/2022
    Un témoignage fort sur la perte et sur le deuil. L’autrice relate sous différentes formes et avec de courts chapitres la vie d’après, avec ses deux filles et un désir d’avancer coûte que coûte, toutes les trois. Un texte émouvant et plein d'humanité.
  • clo73 22/10/2021
    Un roman sur le deuil, sur la reconstruction et sur la résilience. Une thématique difficile mais remarquablement bien abordée par l'auteure qui nous insuffle sa force de vivre malgré l'indicible. Faire face au suicide de son mari. Faire face à la mort. Faire face à ses filles. Faire face aux épreuves et au quotidien… L'histoire de cette famille est forcément très touchante. C'est un récit écrit avec beaucoup de sincérité, de spontanéité et de vérités. Le texte ne tombe jamais dans le pathos, bien au contraire, il est porteur d'espoir, de courage et d'une forte volonté de se relever de cette épreuve. Un ouvrage émouvant, aérien, authentique avec une pointe de déraison qui en fait une lecture lumineuse. A découvrir sans crainte.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !