Lisez! icon: Search engine
Bouquins
EAN : 9782382920541
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 140 x 200 mm

Traverser la foule

Date de parution : 19/08/2021
« On traverse des foules toute sa vie, pour ne pas se perdre ou perdre des morceaux de soi. Je traverse la foule comme on traverse la vie, je contourne. »
Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l'indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d'incompréhension.
Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil...
Un jour comme un autre de décembre, Dorothée se confronte à l'indicible : le suicide de son mari, qui la laisse seule avec deux petites filles face à un gouffre d'incompréhension.
Tout ce qui entoure la mort est pénible, long, compliqué. Il faut attendre, répondre à des questions. Mais le deuil donne aussi le droit de s'affranchir des conventions. Dorothée veut qu'il éclate à la face du monde, elle veut rester qui elle est, une femme qui jouit. Pas seulement une veuve et une mère, mais une femme libre avec son imaginaire et son grain de folie. Alors, passés le choc, la colère et la doueur, elle prend ses émotions et ses enfants sous le bras, qui l'épuisent et la comblent. Les fantômes, elle les brûle.

Ecrit dans l'urgence de la peine avec la grâce des âmes sensibles, Traverser la foule balance entre le réalisme, le rock et la poésie. Aussi drôle qu'émouvant, il s'en dégage une force inouïe, qu'on peut aussi bien nommer la joie ou la vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782382920541
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 140 x 200 mm

Ils en parlent

« Ce bout de femme est une véritable mère courage dotée d'une force extraordinaire, d'un humour rock'n roll et d'une sensibilité sans faille.Traverser la foule est un véritable hymne à l'amour, un roman fort, original et emprunt d'émotions. Une plume à découvrir ! »
Céline / Espace culturel Niort

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • seb_ply Posté le 2 Janvier 2022
    Un témoignage fort sur la perte et sur le deuil. L’autrice relate sous différentes formes et avec de courts chapitres la vie d’après, avec ses deux filles et un désir d’avancer coûte que coûte, toutes les trois. Un texte émouvant et plein d'humanité.
  • clo73 Posté le 22 Octobre 2021
    Un roman sur le deuil, sur la reconstruction et sur la résilience. Une thématique difficile mais remarquablement bien abordée par l'auteure qui nous insuffle sa force de vivre malgré l'indicible. Faire face au suicide de son mari. Faire face à la mort. Faire face à ses filles. Faire face aux épreuves et au quotidien… L'histoire de cette famille est forcément très touchante. C'est un récit écrit avec beaucoup de sincérité, de spontanéité et de vérités. Le texte ne tombe jamais dans le pathos, bien au contraire, il est porteur d'espoir, de courage et d'une forte volonté de se relever de cette épreuve. Un ouvrage émouvant, aérien, authentique avec une pointe de déraison qui en fait une lecture lumineuse. A découvrir sans crainte.
  • clemaufildespages Posté le 5 Octobre 2021
    QUELLE FORCE !💥 Un soir de décembre, elle rentre chez elle les bras chargés de cadeaux de noël pour ses filles et découvre son mari inerte. Il s'est pendu, avec ses lunettes sur le nez et ses charentaises au pied. Il l'a abandonnée, l'a laissée seule avec ses deux filles. Désarroi. Incompréhension. Colère. Tristesse. Choc... Comment faire face à tout ça? Comment ne pas sombrer dans la colère, comment ne pas tomber dans un gouffre d'incompréhension? Comment continuer à vivre, à traverser la foule? J'ai dévoré ce roman en apnée, dans l'urgence. Car oui, je voulais être une témoin privilégiée de celle qui grâce à ce roman traverse et traversera la foule. Dorothée Caratini nous confie son désarroi, sa peine. L'avant, sa rencontre avec son mari. L'après, sa survie pour ses filles. De ce récit se dégage une force inouïe. Qui s'appelle la vie. Un récit qui fait l'effet d'une gifle. Un roman qui fait de Dorothée une autrice. Qui je l'espère sincèrement, reprendra la plume à nouveau. Elle se raconte avec sensibilité, sans verser dans le pathos. Qu'est ce que je suis admirative et impressionnée face à ce courage, cette force! Oui, flamboyante tu es, flamboyante tu seras Dorothée ! 🔥 Tout mon respect. Tout mon soutien. Un grand merci... QUELLE FORCE !💥 Un soir de décembre, elle rentre chez elle les bras chargés de cadeaux de noël pour ses filles et découvre son mari inerte. Il s'est pendu, avec ses lunettes sur le nez et ses charentaises au pied. Il l'a abandonnée, l'a laissée seule avec ses deux filles. Désarroi. Incompréhension. Colère. Tristesse. Choc... Comment faire face à tout ça? Comment ne pas sombrer dans la colère, comment ne pas tomber dans un gouffre d'incompréhension? Comment continuer à vivre, à traverser la foule? J'ai dévoré ce roman en apnée, dans l'urgence. Car oui, je voulais être une témoin privilégiée de celle qui grâce à ce roman traverse et traversera la foule. Dorothée Caratini nous confie son désarroi, sa peine. L'avant, sa rencontre avec son mari. L'après, sa survie pour ses filles. De ce récit se dégage une force inouïe. Qui s'appelle la vie. Un récit qui fait l'effet d'une gifle. Un roman qui fait de Dorothée une autrice. Qui je l'espère sincèrement, reprendra la plume à nouveau. Elle se raconte avec sensibilité, sans verser dans le pathos. Qu'est ce que je suis admirative et impressionnée face à ce courage, cette force! Oui, flamboyante tu es, flamboyante tu seras Dorothée ! 🔥 Tout mon respect. Tout mon soutien. Un grand merci de t'être racontée ainsi. 🙏 "Quand on traverse une foule, on a un but, un horizon, pas toujours visible, rarement facile à atteindre. On traverse pour ne pas se perdre ou perdre des morceaux de soi." "Traverser le public, chercher un regard. Je veux être absorbée par la masse sans me perdre. J'y recherche une sur-vie, démultipliée par l'aura de la foule." "Je traverse la foule comme on traverse la vie, je contourne." Vous l'aurez compris, un court roman que je recommande grandement ! ❤ Vous connaissiez? Envie de découvrir? 😇
    Lire la suite
    En lire moins
  • KatEncoreunlivre Posté le 29 Septembre 2021
    Cette rentrée littéraire est marquée par de nombreux ouvrages qui m’ont l’air plus cathartiques et plus évocateurs que les années précédentes. Alors, on ne lira certainement pas les 500 romans de cette rentrée, il faut savoir faire des choix, autant se diriger vers des personnes en qui on a toute confiance, je remercie Lilas Seewald de celle qu’elle m’a accordée, je ne sais pas si j’aurais pris l’initiative de me diriger vers une histoire aussi douloureuse… Pour son premier livre Dorothée Caratini pose ses mots avec grâce, colère et tout l’amour qu’elle porte encore en elle. Comment peut-on écrire sur un sujet aussi dramatique avec une plume aussi écorchée que vive et avec autant d’esprit ? « C’est terrible, pour moi, ce bagage. Il est laid. Il a la tronche de la mort. Une femme avec la mort en sac à dos. Une femme de quarante ans avec deux enfants et un mort dans sa salle à manger. » On passe des sourires (et même parfois des rires si si ) aux larmes en lisant cette histoire vivement portée par une plume flamboyante. J’aurais tellement aimé traverser ces pages, prendre ce shoot d’énergie qu’est Traverser la foule, qui n’est pas qu’une histoire déchirante,... Cette rentrée littéraire est marquée par de nombreux ouvrages qui m’ont l’air plus cathartiques et plus évocateurs que les années précédentes. Alors, on ne lira certainement pas les 500 romans de cette rentrée, il faut savoir faire des choix, autant se diriger vers des personnes en qui on a toute confiance, je remercie Lilas Seewald de celle qu’elle m’a accordée, je ne sais pas si j’aurais pris l’initiative de me diriger vers une histoire aussi douloureuse… Pour son premier livre Dorothée Caratini pose ses mots avec grâce, colère et tout l’amour qu’elle porte encore en elle. Comment peut-on écrire sur un sujet aussi dramatique avec une plume aussi écorchée que vive et avec autant d’esprit ? « C’est terrible, pour moi, ce bagage. Il est laid. Il a la tronche de la mort. Une femme avec la mort en sac à dos. Une femme de quarante ans avec deux enfants et un mort dans sa salle à manger. » On passe des sourires (et même parfois des rires si si ) aux larmes en lisant cette histoire vivement portée par une plume flamboyante. J’aurais tellement aimé traverser ces pages, prendre ce shoot d’énergie qu’est Traverser la foule, qui n’est pas qu’une histoire déchirante, c’est une leçon de VIE et de courage. J’ai lu Traverser la foule un soir d’été, j’ai fait la « rencontre » d’une nouvelle plume, devrais-je dire une « voix » puisque dans l’ombre, voilà une personnalité qu’on perçoit bien singulière au regard lucide et infaillible, dotée d’un courage immense et d’une authenticité sans faille. Courez chez votre libraire, traversez la foule, rencontrez Dorothée Caratini et ses mots qui claquent, hurlent, et dansent avec autant de légèreté que de gravité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lencreuse Posté le 25 Septembre 2021
    Alors qu’elle rentre les bras chargés de cadeaux de Noël pour leurs filles, Dorothée Caratini découvre son mari au bout d’une corde verte. Pendu, mort, parti. Dans ce récit sensible mais débarrassé d’un pathos encombrant qui aurait pu rendre le lecteur voyeur d’un abyssal chagrin, l’autrice raconte le deuil, la vie d’après, l’inépuisable énergie des deux enfants qui force à tenir debout, les effondrements nécessaires, les injonctions insupportables. Elle dit l’amour et tente de comprendre aussi, s’énerve parfois après celui qui l’a plantée là, en pleine vie. Un petit livre empli de tant d’humanité, bouleversant de vérité, tellement vibrant.
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !