Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707179104
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 135 x 220 mm

Un quart en moins

Des femmes se battent pour en finir avec les inégalités de salaires

Michelle PERROT (Préface)
Collection : Cahiers libres
Date de parution : 06/03/2014

Malgré les lois, discours, et chartes, le salaire des femmes reste inférieur d’un quart à celui des hommes. Portant un nouveau regard sur cet écart, Rachel Silvera montre qu’il est possible de gagner sur ce front. Des femmes l'ont fait, elles témoignent ici très largement.

Malgré les lois, discours et autres chartes, en France, le salaire des femmes reste inférieur d’un quart à celui des hommes. Comment expliquer cet écart persistant ? Au XIXe siècle, on considérait qu’il n’était pas vital pour une femme de travailler. Pouvant compter sur « monsieur Gagnepain », celle-ci ne... Malgré les lois, discours et autres chartes, en France, le salaire des femmes reste inférieur d’un quart à celui des hommes. Comment expliquer cet écart persistant ? Au XIXe siècle, on considérait qu’il n’était pas vital pour une femme de travailler. Pouvant compter sur « monsieur Gagnepain », celle-ci ne pouvait prétendre qu’à un « salaire d’appoint ». De manière insidieuse, ce modèle pèse encore aujourd’hui. Les salariées semblent piégées, entre « plancher collant » et « plafond de verre ».
Pourtant, ces dernières années, des femmes ont décidé de se battre et ont obtenu gain de cause. Rachel Silvera leur donne largement la parole. Parce qu’elles ont eu des enfants, sont passées à temps partiel, ou simplement parce qu’elles sont femmes, Maria, Flora et les autres n’ont eu aucune augmentation de salaire, ou très peu, au cours de leur carrière. Les juges ont reconnu qu’elles étaient victimes de discrimination et devaient obtenir réparation à travers un rappel de salaires et une requalification.
À jour de la jurisprudence la plus récente, ce livre donne de nouveaux moyens pour en finir avec des inégalités d’un autre âge. Au-delà, il plaide pour une autre façon d’évaluer les compétences, celles des femmes restant trop souvent perçues comme relevant de qualités « innées ».
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707179104
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 224
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

Et si le livre de Rachel Silvera, Un quart en moins, était la lumière qui éclaire la bonne manière de s’attaquer, efficacement, à la persistance des inégalités salariales entre les sexes ? Comme tant d’autres, Maria, Flora, Béatrice et Valérie, dont nous détaillons ici les parcours, ont osé quitter leur habit de victime et relevé la tête en entamant une procédure judiciaire pour obtenir réparation (lire les récits complets dans l’ouvrage). Ouvrière, technicienne, commerciale ou membre d’un comité de direction, elles ont été logées à la même enseigne par leur entreprise. C’est-à-dire discriminées parce que femmes, tout simplement. Rachel Silvera, économiste qui travaille depuis plus de vingt ans dans ce domaine, ouvre de nouvelles pistes en proposant aux salariées de constituer des groupes d’action. Une façon se contourner les brimades et autres chantages des employeurs à l’égard de ces effrontées qui se lancent, seules jusqu’ici, dans la bataille judiciaire. « L’action de groupe permet l’anonymat, tout en étant directement confrontée à l’employeur et en profitant d’une méthode commune », précise l’auteure. En résumé, une lutte collective face à la même injustice. C’est à cela qu’appelle le livre, conçu comme un outil pour les femmes, si nombreuses, qui ne savent pas comment se faire entendre, et faire reconnaître qu’elles sont aussi compétentes, si non plus, que leurs collègues masculins. Un livre qui suscite de l’espoir. Un livre utile.
Mina Kaci / L'Humanité

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Prudence Posté le 10 Mai 2020
    Excellent livre qui explique les écarts de salaire entre les femmes et les hommes. Il est accessible, facile à lire, tout en apportant un éclairage complet, en s'appuyant sur des recherches, l'historique de l'évolution des lois, des témoignages, des décisions de justice, etc. J'ai vraiment adoré ce livre qui m'a beaucoup appris et m'a permis de pousser plus loin m'a réflexion sur le choix des outils et la répercussion que cela a sur l'interprétation des résultats. La manière dont nous choisissons nous outils d'analyse vont dépendre de notre regard et vont influencer notre regard, les différentes méthodes statistiques permettant d'évaluer les différences de salaire entre les femmes et les hommes l'illustrent parfaitement. Les exemples donnés concernant la sous-évaluation des métiers féminisés sont très intéressants.
  • CharlotteL Posté le 19 Novembre 2014
    En lisant ce livre, on comprend mieux d'où viennent les écarts de salaire entre hommes et femmes, toujours de 24% aujourd'hui en France.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !