En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Une Mère

        Cherche midi
        EAN : 9782749153018
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 140 x 220 mm
        Une Mère

        Vanessa CAPIEU (Traducteur)
        Collection : Ailleurs
        Date de parution : 16/03/2017
        Le roman qui a enflammé l’Espagne.
        Barcelone, 31 décembre. Amalia et son fils Fernando s’affairent en attendant leurs invités. En ce dîner de la Saint-Sylvestre, Amalia, 65 ans, va enfin réunir ceux qu’elle aime. Ses deux filles, Silvia et Emma ; Olga, la compagne d’Emma, et l’oncle Eduardo, tous seront là cette année. Un septième couvert... Barcelone, 31 décembre. Amalia et son fils Fernando s’affairent en attendant leurs invités. En ce dîner de la Saint-Sylvestre, Amalia, 65 ans, va enfin réunir ceux qu’elle aime. Ses deux filles, Silvia et Emma ; Olga, la compagne d’Emma, et l’oncle Eduardo, tous seront là cette année. Un septième couvert est dressé, celui des absents.

        Chacun semble arriver avec beaucoup à dire, ou, au contraire, tout à cacher. Parviendront-ils à passer un dîner sans remous ?
        Entre excitation, tendresse et frictions, rien ne se passera comme prévu.

        Alejandro Palomas brosse avec humour le portrait d’une famille dont les travers font inévitablement écho à nos propres expériences, et celui d’une mère loufoque, optimiste, et infiniment attachante. Une mère profondément humaine, à qui il reste encore quelques leçons à transmettre à ses grands enfants : au cours de cette longue nuit, secrets, mensonges, non-dits et autres révélations familiales vont éclater.

        Prenez place à table. Vous allez être servi !
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782749153018
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 320
        Format : 140 x 220 mm
        Cherche midi
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Capucine214 Posté le 6 Août 2018
          A table !!! Pour ce réveillon de fin d'année-nouvelle année, toute la famille se retrouve autour de la table afin de partager un moment qui devrait être conviviable et festif. Mais voilà, chacun arrive avec ses non dits, ses secrets. Et puis il y a cette chaise vide qui semble attendre quelqu'un... mais qui ? Autour de cette table, nous trouvons la mère, Amalia, le fils, Fernando, les deux filles, Silvia et Emma et l'oncle Eduardo. Nous rajoutons la copine d'Emma, Olga qui est là mais qui ne trouve pas sa place. Et puis il y a Max et Shirley, les deux chiens. Le narrateur de cette soirée hors norme, est le fils qui vit avec sa mère, suite à une rupture amoureuse, et qui est en quelque sorte le confident de Silvia. Mais aussi la troisième main de la mère qui perd petit à petit la vue et qui enchaine à un rythme soutenu les maladresses physiques mais aussi verbales. Entre deux rattrapages de plats, pichet, verres et autres, la conversation s'engage et chacun à une grande nouvelle à annoncer. Mais voilà c'est sans compter sur le truculent et bruyant oncle et la très rigide Silvia qui essaie de soutenir à... A table !!! Pour ce réveillon de fin d'année-nouvelle année, toute la famille se retrouve autour de la table afin de partager un moment qui devrait être conviviable et festif. Mais voilà, chacun arrive avec ses non dits, ses secrets. Et puis il y a cette chaise vide qui semble attendre quelqu'un... mais qui ? Autour de cette table, nous trouvons la mère, Amalia, le fils, Fernando, les deux filles, Silvia et Emma et l'oncle Eduardo. Nous rajoutons la copine d'Emma, Olga qui est là mais qui ne trouve pas sa place. Et puis il y a Max et Shirley, les deux chiens. Le narrateur de cette soirée hors norme, est le fils qui vit avec sa mère, suite à une rupture amoureuse, et qui est en quelque sorte le confident de Silvia. Mais aussi la troisième main de la mère qui perd petit à petit la vue et qui enchaine à un rythme soutenu les maladresses physiques mais aussi verbales. Entre deux rattrapages de plats, pichet, verres et autres, la conversation s'engage et chacun à une grande nouvelle à annoncer. Mais voilà c'est sans compter sur le truculent et bruyant oncle et la très rigide Silvia qui essaie de soutenir à bout de bras cette famille depuis le départ du père. Au fil des pages, nous découvrons la vie de chaque protagoniste pour finir sur un bouquet final où LA MERE prend tout son sens. Le pilier central de cette famille n'est pas celle que nous pensons. C'est sympathique, drôle, imprévu, triste aussi car la vie n'a épargnée personne. Chacun nous apparait avec ses forces, ses faiblesses et les carapaces petit à petit se fendent pour donner naissance à une nouvelle personne. Ce qui sauve cette famille, c'est l'humour que chacun déploie et qui devient au gré de la plume de Palomas la bouée de sauvetage de chacun. Ce livre m'a été envoyé dans le cadre du Ptit Colli et je dois dire que ce fut une belle découverte. Je pensais me retrouver face à un récit un peu 'cucul la praline" comme on dit par chez moi. Mais non, je suis face à un écrit tout en poésie, retenue, profondeur et pas du tout ridicule. C'est aussi loufoque que le sous entend cette couverture colorée et amusante. Je ne remercierai jamais assez la personne qui a glissé ce petit livre dans ma box.
          Lire la suite
          En lire moins
        • valamars Posté le 5 Août 2018
          Ah la famille : joie, galère, bonheur, contrainte ? On peut chercher plusieurs qualificatifs, on peut la détester ou l'aimer mais on revient toujours vers elle. Ce huis clos familial qui vient graviter autour d'une mère et ses 3 enfants, le père absent, le frère de la mère et les compagnons des enfants voilà les personnages. Certains sont réellement là et d'autres se dévoilent au fil des lignes, on parle d'eux mais ils ne sont pas présents. Les fêtes de fin d'année, l'organisation de la soirée du nouvel an va servir de prétexte à se rencontrer et à évoquer certaines choses. Ce n'est pas facile de créer une harmonie entre tous ces êtres qui se côtoient du fait de leur appartenance à une même famille mais qui ne se sont pas choisis au final. Ils doivent donc apprendre à vivre ensemble. De fait cette thématique concerne tout le monde car quelque soit notre histoire, à l'origine il y a toujours une mère qui donne la vie, et une famille qui se greffe tout autour. Pour moi découverte que cet auteur espagnol, une envie de voir de plonger un peu plus dans ces autres livres car j'ai bien aimé son approche... Ah la famille : joie, galère, bonheur, contrainte ? On peut chercher plusieurs qualificatifs, on peut la détester ou l'aimer mais on revient toujours vers elle. Ce huis clos familial qui vient graviter autour d'une mère et ses 3 enfants, le père absent, le frère de la mère et les compagnons des enfants voilà les personnages. Certains sont réellement là et d'autres se dévoilent au fil des lignes, on parle d'eux mais ils ne sont pas présents. Les fêtes de fin d'année, l'organisation de la soirée du nouvel an va servir de prétexte à se rencontrer et à évoquer certaines choses. Ce n'est pas facile de créer une harmonie entre tous ces êtres qui se côtoient du fait de leur appartenance à une même famille mais qui ne se sont pas choisis au final. Ils doivent donc apprendre à vivre ensemble. De fait cette thématique concerne tout le monde car quelque soit notre histoire, à l'origine il y a toujours une mère qui donne la vie, et une famille qui se greffe tout autour. Pour moi découverte que cet auteur espagnol, une envie de voir de plonger un peu plus dans ces autres livres car j'ai bien aimé son approche des personnes et sa façon de nous les faire découvrir, peu à peu au fil des pages. Il distille des petites touches, par ci par là, tout en finesse, tout doucement mais qui amènent peur à peu à découvrir les drames, les conflits, les bonheurs qui existent dans cette famille. Un style particulier, méthodique qui ne laisse rien au hazard et qui plonge le lecteur dans une belle réflexion sur la famille.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Esorlecram Posté le 27 Juillet 2018
          Pour une fois, l'éditeur a raison, quand il annonce sur la couverture " une comédie familiale déjantée et touchante, digne d'Almodovar". Sauf que c'est bien plus qu'une comédie. C'est l'histoire d'une famille un peu spéciale, contée au travers d'un réveillon de Noël : une mère , ses trois enfants et son frère, le truculent oncle Eduardo. Et contée de quelle façon! Avec un humour permanent, mais cet humour cache bien des failles, bien des traumatismes chez tous les membres de la famille. L'humour n'est-il pas la meilleure défense que devrait posséder chacun d'entre nous face aux vicissitudes de la vie? Au cours de ce réveillon mémorable, chacun va annoncer une nouvelle surprenante le concernant. Mais pas toujours une bonne nouvelle: ce peut être burlesque, attendrissant, ou l'aveu d'un échec. Mais le rire l'emporte souvent. Entre deux chapitres contant le déroulement de la soirée, Fernando, le seul garçon, dévoile peu à peu les secrets de ces vies chahutées. Amalia, sa mère, a vécu longtemps avec un mari escroc, dénué de sentiments, qui a heureusement mis les bouts. Depuis, Amalia se sent libérée et ose enfin faire ce qu'elle a envie: souvent les pires bêtises. Emma n'a jamais pu oublier la mort de... Pour une fois, l'éditeur a raison, quand il annonce sur la couverture " une comédie familiale déjantée et touchante, digne d'Almodovar". Sauf que c'est bien plus qu'une comédie. C'est l'histoire d'une famille un peu spéciale, contée au travers d'un réveillon de Noël : une mère , ses trois enfants et son frère, le truculent oncle Eduardo. Et contée de quelle façon! Avec un humour permanent, mais cet humour cache bien des failles, bien des traumatismes chez tous les membres de la famille. L'humour n'est-il pas la meilleure défense que devrait posséder chacun d'entre nous face aux vicissitudes de la vie? Au cours de ce réveillon mémorable, chacun va annoncer une nouvelle surprenante le concernant. Mais pas toujours une bonne nouvelle: ce peut être burlesque, attendrissant, ou l'aveu d'un échec. Mais le rire l'emporte souvent. Entre deux chapitres contant le déroulement de la soirée, Fernando, le seul garçon, dévoile peu à peu les secrets de ces vies chahutées. Amalia, sa mère, a vécu longtemps avec un mari escroc, dénué de sentiments, qui a heureusement mis les bouts. Depuis, Amalia se sent libérée et ose enfin faire ce qu'elle a envie: souvent les pires bêtises. Emma n'a jamais pu oublier la mort de sa compagne Sara, malgré l'arrivée dans sa vie d' Olga, et l'annonce d'une grossesse in vitro. Silvia, l'autre fille, particulièrement acariâtre, qui n'arrête pas de s'énerver sur sa mère, voire de l'insulter, vient de vivre des échecs sentimentaux et professionnels à la fois. L'oncle Eduardo, qu'on ne rencontre que rarement, s'invente des tas d'aventures pour ne pas avouer qu'il se sent seul. A la fin du réveillon, les résistances de chacun s'effondrent, les affrontements cessent, grâce au talent de cette mère si chaleureuse. Ce passage m'a semblé un peu mélo et voir cette mère un peu naïve arriver à percer avec une telle intelligence le cœur de ses enfants m' a quelque peu surpris. Mais je ne vais par ergoter pour quelques pages d'un roman qui est un vrai petit bijou. L'histoire se termine par un dialogue entre "Fer", le narrateur et sa mère, qui va réussir aussi à décoincer son fils: "On ne peut pas trouver la paix en évitant la vie"!
          Lire la suite
          En lire moins
        • sabine59 Posté le 25 Juillet 2018
          Une fois encore, merci aux babeliotes qui m'ont donné envie de lire ce roman. C'est un coup de coeur! Dans la famille espagnole du narrateur, exubérante et parfois exaspérante , jamais ennuyeuse en tout cas, je demande d'abord les filles...bonne pioche: une Silvia obsédée par l'hygiène et qui veut tout contrôler, une Emma au regard souvent vide mais au si beau sourire... Je demande aussi l'oncle, Eduardo, vieil hidalgo qui s'invente des histoires, chéri par sa soeur Amalia. Et parlons-en d'Amalia, la mama, celle qui semble la plus déjantée du groupe familial, celle qui fait bêtises sur bêtises depuis le départ ( libérateur) de son mari, qui balaie tout sur son passage, au sens propre comme au sens figuré ;en fait c'est peut-être la plus raisonnable, la plus sensée...mais chut! Et mon préféré, Fernando, ou plutot Fer, le narrateur, le fils sensible et si compréhensif, qui peine à trouver son chemin de vie... Tout ce petit monde se retrouve pour les fêtes de fin d'année, et je peux vous dire que ce sera une réunion explosive, entrecoupée de souvenirs de Fer, qui vont permettre de creuser les failles de chacun. J'ai adoré l'humour jaillissant à chaque page,... Une fois encore, merci aux babeliotes qui m'ont donné envie de lire ce roman. C'est un coup de coeur! Dans la famille espagnole du narrateur, exubérante et parfois exaspérante , jamais ennuyeuse en tout cas, je demande d'abord les filles...bonne pioche: une Silvia obsédée par l'hygiène et qui veut tout contrôler, une Emma au regard souvent vide mais au si beau sourire... Je demande aussi l'oncle, Eduardo, vieil hidalgo qui s'invente des histoires, chéri par sa soeur Amalia. Et parlons-en d'Amalia, la mama, celle qui semble la plus déjantée du groupe familial, celle qui fait bêtises sur bêtises depuis le départ ( libérateur) de son mari, qui balaie tout sur son passage, au sens propre comme au sens figuré ;en fait c'est peut-être la plus raisonnable, la plus sensée...mais chut! Et mon préféré, Fernando, ou plutot Fer, le narrateur, le fils sensible et si compréhensif, qui peine à trouver son chemin de vie... Tout ce petit monde se retrouve pour les fêtes de fin d'année, et je peux vous dire que ce sera une réunion explosive, entrecoupée de souvenirs de Fer, qui vont permettre de creuser les failles de chacun. J'ai adoré l'humour jaillissant à chaque page, certains passages sont hilarants, le style est acerbe, enlevé, mais ce côté drôle s'associe à beaucoup d'émotion, c'est ce qui fait la qualité de ce livre. La fragilité intime des personnages touche en profondeur le lecteur. A mon tour, je le recommande vivement . Si vous aimez les histoires où pétillement de vie et drames intérieurs s'unissent harmonieusement, ce livre est pour vous!
          Lire la suite
          En lire moins
        • sandrine57 Posté le 4 Juillet 2018
          Barcelone, 31 décembre. Fernando, dit ''Fer'', prépare le réveillon avec sa mère Amalia. Et si cette dernière est très enthousiaste à l'idée de recevoir les siens, Fer est plus circonspect car il sait d'expérience que chez eux les repas en famille peuvent tourner au drame, aux cris, aux larmes. C'est donc la joie au cœur que la virevoltante Amalia accueille ses deux filles, Silvia et Emma, Olga, la compagne de cette dernière et Eduardo, son frère adoré, tandis que Fer les voit débarquer avec plus d'appréhension. Certes, la famille fait front depuis que le père, un escroc notoire, a demandé le divorce, laissant Amalia sans un sou, mais il existe des non-dits, des rancoeurs, des mensonges par omission qui, dévoilés, pourraient faire voler en éclat l'ambiance festive de rigueur pour entrer dans la nouvelle année. Quel bonheur de lecture ! Cette soirée racontée par Fer prend des allures de comédie drôlissime qui cache des trésors d'amour et de tendresse. On se laisse embarquer par cette famille cabossée par la vie qui a connu des drames, des deuils, des mésententes mais qui reste soudée autour d'Amalia, une mère farfelue, ingénue a priori. Elle se révèle au fil des pages bien plus profonde que... Barcelone, 31 décembre. Fernando, dit ''Fer'', prépare le réveillon avec sa mère Amalia. Et si cette dernière est très enthousiaste à l'idée de recevoir les siens, Fer est plus circonspect car il sait d'expérience que chez eux les repas en famille peuvent tourner au drame, aux cris, aux larmes. C'est donc la joie au cœur que la virevoltante Amalia accueille ses deux filles, Silvia et Emma, Olga, la compagne de cette dernière et Eduardo, son frère adoré, tandis que Fer les voit débarquer avec plus d'appréhension. Certes, la famille fait front depuis que le père, un escroc notoire, a demandé le divorce, laissant Amalia sans un sou, mais il existe des non-dits, des rancoeurs, des mensonges par omission qui, dévoilés, pourraient faire voler en éclat l'ambiance festive de rigueur pour entrer dans la nouvelle année. Quel bonheur de lecture ! Cette soirée racontée par Fer prend des allures de comédie drôlissime qui cache des trésors d'amour et de tendresse. On se laisse embarquer par cette famille cabossée par la vie qui a connu des drames, des deuils, des mésententes mais qui reste soudée autour d'Amalia, une mère farfelue, ingénue a priori. Elle se révèle au fil des pages bien plus profonde que ce que laissaient supposer ses extravagances et son apparente naïveté. D'ailleurs chacun va finir par laisser apparaître ses failles intérieures, bien cachées derrière la crânerie, la nonchalance ou la dureté selon les personnalités. Chacun va monter sa ''face B'', cette part d'ombre que l'on garde au fond de soi pour garder la face, montrer le meilleur de soi-même, ne pas flancher, rester fort. On passe du rire aux larmes en compagnie de cette famille particulière, excessive, mais tellement pleine d'amour. Un régal qui réunit dans un livre le meilleur de Pedro Amodovar et de Woody Allen !
          Lire la suite
          En lire moins

        les contenus multimédias

        Ils en parlent

        "Il serait dommage de passer à côte de ce roman tendre et touchant, dont
        on a l'impression d'avoir dé|à rencontré tous les personnages. A un réveillon familial, tiens !"
        Elle
        Toute l'actualité du cherche midi éditeur
        Découvrez, explorez, apprenez, riez, lisez !
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com