RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Urbs

            Perrin
            EAN : 9782262028800
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 768
            Format : 154 x 240 mm
            Urbs
            Histoire de la ville de Rome, des origines à la mort d'Auguste.

            Date de parution : 12/10/2017
            Le roman vrai de la Rome antique.
            Référence majeure de la culture occidentale, étudiée depuis la Renaissance par des générations d’érudits, la ville de Rome antique reste pourtant à découvrir : alors que, depuis quelques décennies, s’y multiplient les fouilles archéologiques, le grand public n’a guère accès aux résultats, souvent spectaculaires, apportés par les travaux les plus... Référence majeure de la culture occidentale, étudiée depuis la Renaissance par des générations d’érudits, la ville de Rome antique reste pourtant à découvrir : alors que, depuis quelques décennies, s’y multiplient les fouilles archéologiques, le grand public n’a guère accès aux résultats, souvent spectaculaires, apportés par les travaux les plus récents. Comment un site, d’abord parsemé de simples cabanes, a-t-il pu devenir une ville-monde ? Des plus lointains commencements d’une extraordinaire aventure humaine jusqu’au règne d’Auguste qui en marqua la maturité, c’est toute la vie de cette ville appelée Urbs par les Romains qui est ici restituée de façon aussi précise que vivante. Dans un récit conçu comme la biographie d’une cité qui fut au centre de la première mondialisation de l’histoire, Alexandre Grandazzi nous offre une somme destinée à faire date, faisant dialoguer, sur près d’un millénaire, les habitants de la Ville et leurs dirigeants. Car, siècle après siècle, victoire après victoire, les Romains ont inscrit le déroulement de leurs conquêtes dans l’espace de leur cité, devenue ainsi comme le mémorial de pierre où ils pouvaient lire leur histoire et célébrer une identité collective à la fois conquérante et assimilatrice. C’est ce message que cet ouvrage s’attache à déchiffrer avec toutes les ressources offertes aujourd’hui par la science. Voici donc « une histoire où les événements se traduisent en monuments, et où les monuments sont autant d’événements ».
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782262028800
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 768
            Format : 154 x 240 mm
            Perrin
            30.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            L'ouvrage est de rendre cette histoire de pierres, de briques, de tuiles et de murs aussi vivante que la biographie d'un césar. L'auteur s'attache pour cela à préserver le lecteur du langage et des concepts parfois abscons de l'archéologie scientifique.
            GUERRES & HISTOIRE

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Sileva76 Posté le 27 Mai 2018
              "Urbs. Histoire de la ville de Rome des origines à la mort d'Auguste" (Perrin, octobre 2017), d'Alexandre Grandazzi, a reçu un bon accueil critique. Il a même reçu le prix Chateaubriand. C'est une somme de 768 pages, écrit en petit caractère. Le style est agréable, mais il me semble qu'il s'agit d'un ouvrage pas forcément facile d'accès. Je n'ai pas tout lu, mais je me suis contenté d'ouvrir le livre au hasard. Il y a des surprises. Ainsi, p. 133, une partie est intitulée : "ultimes sacrifices humains ?". Des sacrifices humains dans la Rome des origines ? Apparemment, et l'auteur s'appuie sur une étude archéologique, lorsque les premiers habitants construisaient ou détruisaient un lieu important pour la communauté, ils éprouvaient le besoin de sacrifier des humains. Donc, ce livre est passionnant car l'auteur est très sérieux et remet en cause pleins d'idées reçues (pour le néophyte que je suis, même si j'ai eu des bases lors de mes études universitaires). Honnêtement, je ne crois pas ce livre aussi accessible que je l'ai lu. Non pas que ce soit spécialement technique. Mais, déjà, c'est un pavé. Un argument qui a reculé le moment où je me suis enfin décidé à... "Urbs. Histoire de la ville de Rome des origines à la mort d'Auguste" (Perrin, octobre 2017), d'Alexandre Grandazzi, a reçu un bon accueil critique. Il a même reçu le prix Chateaubriand. C'est une somme de 768 pages, écrit en petit caractère. Le style est agréable, mais il me semble qu'il s'agit d'un ouvrage pas forcément facile d'accès. Je n'ai pas tout lu, mais je me suis contenté d'ouvrir le livre au hasard. Il y a des surprises. Ainsi, p. 133, une partie est intitulée : "ultimes sacrifices humains ?". Des sacrifices humains dans la Rome des origines ? Apparemment, et l'auteur s'appuie sur une étude archéologique, lorsque les premiers habitants construisaient ou détruisaient un lieu important pour la communauté, ils éprouvaient le besoin de sacrifier des humains. Donc, ce livre est passionnant car l'auteur est très sérieux et remet en cause pleins d'idées reçues (pour le néophyte que je suis, même si j'ai eu des bases lors de mes études universitaires). Honnêtement, je ne crois pas ce livre aussi accessible que je l'ai lu. Non pas que ce soit spécialement technique. Mais, déjà, c'est un pavé. Un argument qui a reculé le moment où je me suis enfin décidé à l'acheter. De plus, l'auteur s'intéresse à des éléments qui peuvent paraître secondaire, donne l'impression de décrire et d'expliquer le moindre changement sur un temple. Surtout, il entre beaucoup dans les détails et ça peut rebuter certains lecteurs qui cherchent plutôt une synthèse des nouveautés plutôt qu'un guide. Ce livre est à la fois une biographie de la ville antique (comme le résume bien la 4ème de couverture) : l'idée est de montrer comment Rome est devenu une ville-monde. Mais cet ouvrage, c'est aussi une étude de l'urbanisme de la Rome antique républicaine. Et ça, c'est sans doute l'aspect le plus intéressant. Ainsi, l'évolution de l'architecture militaire, religieuse, civile, etc, nous permet de mieux comprendre l'histoire générale romaine et de rencontrer les dirigeants romains (un peu moins les pauvres, c'est vrai). Bien sûr, pour tout passionné de la période et de la ville de Rome, c'est évidemment un achat presque obligatoire, devrais-je dire. Il n'y pas d'illustrations, sans doute du fait de la taille du livre (et pour conserver un prix "grand public"). L'absence d'illustrations est quand même dommage, car Grandazzi décrit souvent des monuments et il est frustrant de devoir seulement faire fonctionner l'imagination (où bien passer du temps sur Internet pour essayé de trouver des images ^^). L'érudition de l'auteur ne fait aucun doute et je pense qu'il est novateur sur de nombreux points.
              Lire la suite
              En lire moins
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PERRIN
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…