Lisez! icon: Search engine
Presses du Châtelet
EAN : 9782845927971
Façonnage normé : BROCHE

Vivre mieux sans croissance

,

Date de parution : 06/11/2019
Le nouvel essai de Pierre Rabhi, dans la série des Carnets d'alerte", nous invite à une toute nouvelle démarche écocitoyenne : la décroissance, voire la non-croissance."
Le nouveau carnet d'alerte" de Pierre Rabhi+ 0,3%, + 1,1%, +0,5%... On ne compte plus les prévisions des économistes en matière de croissance du Produit intérieur brut (PIB). Elle est espérée, invoquée, implorée. En vain. Une quête toujours aussi fébrile, alors que la chute de la biodiversité, la pollution des... Le nouveau carnet d'alerte" de Pierre Rabhi+ 0,3%, + 1,1%, +0,5%... On ne compte plus les prévisions des économistes en matière de croissance du Produit intérieur brut (PIB). Elle est espérée, invoquée, implorée. En vain. Une quête toujours aussi fébrile, alors que la chute de la biodiversité, la pollution des sols et de l'eau, la disparition des semences, la faim dans le monde et le réchauffement climatique s'aggravent !Pourquoi et comment la croissance est-elle devenue aussi centrale dans notre système ? Peut-on et doit-on s'en passer ? Quels est l'impact de la croissance sur notre planète ? Joue-t-elle un rôle dans un monde inéquitable entre hypernantis et hyperdémunis ? Suffirait-il d'y renoncer et de revoir notre PIB... à la baisse ?Vivre sans croissance doit être au cœur de toute transition écologique. D'autres croient au contraire que des innovations technologiques associant croissance et préservation de notre planète pourraient être la solution. Serait-il possible d'appliquer ces principes à plus grande échelle ? Quelles réformes faudrait-il mettre en place ? Et quelle volonté politique serait décidée à les faire appliquer ?Pour réaliser ce carnet, Pierre Rabhi et Juliette Duquesne ont interrogé des économistes décroissants, des défenseurs de la croissance verte, mais aussi des sociologues, des politologues, ainsi que des citoyens européens, africains, asiatiques et des entrepreneurs. Des témoignages d'acteurs de la société civile montrent qu'il est possible de vivre mieux avec la "sobriété heureuse" et la "puissance de la modération" chères à Pierre Rabhi depuis un demi-siècle."
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782845927971
Façonnage normé : BROCHE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Snail11 Posté le 1 Juin 2020
    Ce carnet d’alerte regroupe moult enquêtes auprès d’économistes, sociologues, politologues, citoyens du monde et entrepreneurs sur l’idée saugrenue de vivre sans croissance. Cette utopie, voire cette irresponsabilité diraient certains. Pourtant nous ne pouvons pas consommer de façon illimitée sur notre monde fini. Le choix des mots pour présenter cette problématique est important. Décroissance est un mot qui fait peur, certains parlent de post croissance... Par contre, on peut nous parler de croissance négative... Évoquons alors plutôt la modération ou la sobriété pour rejoindre Gandhi dans son vivre simplement pour que les autres puissent simplement vivre. Quid du PIB alors qui « pollue » nos médias avec la crise covid ? Ce n’est qu’un indicateur et qui ne mesure que les échanges et les activités marchandisés. Il ne prend pas en compte certaines données sur la santé, l’éducation, le bien-être des personnes. Devons-nous nous orienter vers une sobriété heureuse ? Lecture très instructive et intéressante pour appréhender l’urgence de la situation et en comprendre les problèmes et les enjeux.
  • NathalC Posté le 16 Mars 2020
    Une introduction de Pierre Rabhi, une enquête très intéressante, une conclusion interview entre la journaliste et Pierre Rabhi. Des références, des exemples de changement. Cette enquête prêche ici une convaincue. Chaque personne a un cheminement à faire pour sortir de ce cercle infini qu'est la consommation. Consommer n'apporte pas le bonheur et la sérénité. Transmettre une autre façon de vivre à nos enfants. Voir l'avenir différemment et de façon moins égoïste. Il y a encore du chemin à faire, des gens à convaincre... On en est loin, mais peu à peu l'espoir se profile. Chacun peut apporter la pierre à ce nouvel édifice !
  • 19chantal Posté le 12 Mars 2020
    Pierre Rabhi et Juliette Duquesne se penchent cette fois sur la "croissance". Celle dont on nous prône les bienfaits à longueur de temps. Celle à qui on doit l'obsolescence programmée par exemple. Celle à qui on doit la destruction de la nature et les dégâts irréversibles sur la planète. Celle qui reste encore un objectif à tenir même pour ceux qui pensent "vert". Après un exposé de la situation, les auteurs proposent leurs solutions étayées par des témoignages de divers spécialistes, des exemples concrets déjà mis en place. Honnêtement j'ai trouvé les 30 premières pages assez pénibles. Puis le sujet m'intéressant, j'ai lu la suite très facilement. J'attendais peut-être plus d'exemples individuels. Mais en fait je crois que j'ai juste compris une chose, si chacun fait son travail de "colibri", on est sur la bonne voie. Merci Babelio, Les Presses du Châtelet et Pierre Rabhi.
  • SapereAude Posté le 9 Mars 2020
    Je tenais à remercier Babelio pour cette découverte et les Editions Presse du Châtelet (Editions L'Archipel) pour cette réception. Vous le savez, sur mon blog, Gabrielle et moi nous intéressons à l'écologie et notamment aux différents mode de vie alternatif afin de réduire notre impact sur l'environnement et notamment de tendre vers un mode de vie un peu plus Zéro déchets. Nous vous avons d'ailleurs parlé d'un grand nombre d'ouvrages que vous pouvez retrouver dans notre sommaire dans la partie "Essais Réflexion". Il se trouve que ce sujet ne cesse de m'intéresser et après une petite période compliquée de passage à vide sur ma démarche zéro déchet, j'ai décidé de faire un peu plus d'effort cette année. Cet ouvrage est tombé à pic, on parle beaucoup des petits gestes du quotidien que l'on peut faire à son échelle pour changer les choses mais je trouve que globalement, on n'appui pas assez sur la responsabilité de notre mode de vie capitaliste et sa croissance vers l'infini. Bien sur on en parle, et peu à peu, on se rend compte que ce schéma est voué à se casser la figure d'une façon ou d'une autre où l'écologie et la protection de la... Je tenais à remercier Babelio pour cette découverte et les Editions Presse du Châtelet (Editions L'Archipel) pour cette réception. Vous le savez, sur mon blog, Gabrielle et moi nous intéressons à l'écologie et notamment aux différents mode de vie alternatif afin de réduire notre impact sur l'environnement et notamment de tendre vers un mode de vie un peu plus Zéro déchets. Nous vous avons d'ailleurs parlé d'un grand nombre d'ouvrages que vous pouvez retrouver dans notre sommaire dans la partie "Essais Réflexion". Il se trouve que ce sujet ne cesse de m'intéresser et après une petite période compliquée de passage à vide sur ma démarche zéro déchet, j'ai décidé de faire un peu plus d'effort cette année. Cet ouvrage est tombé à pic, on parle beaucoup des petits gestes du quotidien que l'on peut faire à son échelle pour changer les choses mais je trouve que globalement, on n'appui pas assez sur la responsabilité de notre mode de vie capitaliste et sa croissance vers l'infini. Bien sur on en parle, et peu à peu, on se rend compte que ce schéma est voué à se casser la figure d'une façon ou d'une autre où l'écologie et la protection de la planète sont un des grands perdants de ce modèle économique. J'avais beaucoup aimé l'ouvrage de Pierre Rabhi intitulé Vers la sobriété heureuse que j'avais lu il y a trois ans et qui était un véritable réquisitoire d'une certaine façon sur la monétisation d'absolument tout. Ici, le livre aborde notamment la "croissance", cette fameuse donnée qui semble conditionner le bonheur de l'habitant, souligne les affaires réalisées par un pays, le pouvoir d'achat qui en découle etc. Et personnellement, ça me rend malade, vraiment. J'adore ce genre d'ouvrage qui nous en apprend un peu plus sur la façon dont l'économie et la politique sont régies et comment les mouvements écologistes (sans parler de politique mais de démarche et d'évolution) tentent difficilement de se faire une place. Cette lecture est enrichissante et frustrante, on découvre des solutions, des modèles qu'on voudrait tellement voir appliquer mais qui ne sont pas en adéquation avec un modèle économique que personne ne veut lâcher malgré l'urgence climatique… On a envie d'hurler parfois sur le fossé entre décision économique, évaluation du bonheur ou de la "réussite" économique d'un pays et les écarts sociaux, les catastrophes écologiques, le laisser aller et les yeux fermés devant une réalité qui devient pourtant de plus en plus flagrante. C'est un ouvrage fort et intéressant mais que je ne conseillerais pas forcément en premier lieu aux personnes qui s'intéressent au sujet. Je pense qu'il faut laisser un peu maturer ce désir d'investissement et de recherches sur le sujet avant de vous lancer dedans, y aller petit à petit. Néanmoins, si vous êtes déjà dans cette démarche ce livre vous plaira surement ! Une bonne découverte, intéressant pour le public averti ou presque.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chat-Pitre Posté le 5 Mars 2020
    Excellent concept que cette collection Les carnets d'alerte, sous le parrainage de Pierre Rabhi. Cet opus témoigne et s'interroge sur la dictature de la croissance. Parfois un peu technique, mais tout de même très abordable, la démonstration est réussie et surtout donne à réfléchir. Le but me paraît atteint puisqu'il "gratouille" sérieusement la conscience individuelle… Ouvrage des Presses du Châtelet reçu dans le cadre de la Masse Critique.
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Portrait
    Presses du Châtelet

    Pourquoi des Carnets d'Alerte ?

    Nous faisons des projets sur la comète alors que les fondements de la survie sont, chaque jour, un peu plus sapésL’avenir est entre nos mains.  

    Lire l'article