Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707148346
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 135 x 220 mm

Working rich

Salaires, bonus et appropriation du profit dans l'industrie financière

Collection : Textes à l'appui / Sociologie
Date de parution : 26/04/2007

Outre une analyse de l'industrie financière, ce livre ambitieux décrypte les nouveaux rapports salariaux et les nouvelles figures de l'exploitation d'une économie en voie de dématérialisation.

Un, cinq, dix millions d'euros. Les salaires dans l'industrie financière défient la mesure. Régulièrement, les journalistes braquent leurs projecteurs sur ce phénomène étrange et fascinant, en s'attardant sur les éléments les plus sensationnels : magnums de champagne, voitures de sport, investissements immobiliers. Ainsi dépeinte, cette richesse insolente demeure un fait...

Un, cinq, dix millions d'euros. Les salaires dans l'industrie financière défient la mesure. Régulièrement, les journalistes braquent leurs projecteurs sur ce phénomène étrange et fascinant, en s'attardant sur les éléments les plus sensationnels : magnums de champagne, voitures de sport, investissements immobiliers. Ainsi dépeinte, cette richesse insolente demeure un fait inexpliqué.
Olivier Godechot propose au lecteur d'entrer dans les coulisses de la finance. Ce secteur est le meilleur laboratoire pour répondre à la question posée par l'irruption des working rich : comment des salaires permettent-ils d'accéder à la richesse ? Derrière leur apparence abstraite de prix de marché, les salaires sont aussi le résultat d'un partage : partage du profit entre les actionnaires et les salariés, et plus encore, en finance, partage de la masse salariale entre les salariés par des salariés.
L'auteur montre ainsi que les travailleurs de la finance se reconnaissent des quasi-droits de propriété sur des actifs de l'entreprise (portefeuilles, clients, etc.). Et lorsque leurs droits sur une part substantielle du profit ne sont pas reconnus, ils sont en mesure de faire défection, avec l'ensemble des biens accumulés lors de leur parcours. Au-delà de son analyse de l'industrie financière, ce livre ambitieux invite à décrypter les nouveaux rapports salariaux et les nouvelles figures de l'exploitation dans une économie en voie de dématérialisation. Il éclaire de manière inédite les transformations du salariat et pose les questions politiques de notre temps.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707148346
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 312
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

« Trois ans d'enquête, des dizaines d'entretiens, des stages qu'il a réalisé lui-même dans le service des ressources humaines et dans la salle des marchés d'établissements bancaires ainsi que l'accès à des fichiers de rémunération et de bilans sociaux ont permis à M. Godechot d'analyser en profondeur le fonctionnement du système de rémunération. »
LE MONDE ECONOMIE

« Ce livre est à conseiller à tous les étudiants qui hésitent entre diverses vocations: droit, marketing, finance ? Auteur, il y a quelques années d'un livre qui avait marqué les esprits (Les Traders), Olivier Godechot, chercheur au CNRS, reprend la plume pour une nouvelle enquête dans le monde de la finance. »
LA TRIBUNE

« Vous connaissiez l'hypercapitalisme... Bienvenue dans l'hypersalariat, royaume des parachutes dorés et des salariés rentiers. »
L'HUMANITÉ

« De par une connaissance solide de ce monde complexe de la finance, Olivier Godechot nous permet d'aller au-delà de l'indignation provoquée par ces salaires extravagants (ceux des "working rich"). Son étude, pédagogique et convaincante, fait entrer le lecteur de plein-pied dans ce monde si opaque, fer de lance de la mondialisation et responsable à ce titre de nombreuses fermetures d'usines effectuées au nom de la valorisation maximale des actifs, prônant à l'envi une modération salariale qu'elle est bien en peine de s'appliquer à elle-même. »
L'HUMANITÉ

« L'ouvrage, basé en grande partie sur l'observation sur le terrain, est un extrait de vie bancaire passé au crible de l'analyse sociologique fine. »
LE TEMPS

« Au sortir d'un été où les soubresauts des marchés financiers ont tenu la vedette, ce livre ouvre les coulisses de ce monde très à part à tous ceux qui en ignorent les rouages tout en subissant bien souvent la loi. [...] Un travail pionnier. »
LIAISONS SOCIALES

«Les rémunérations pharaoniques des dirigeants d'entreprises multinationales attirent l'attention et parfois la vindicte de l'opinion publique. Mais se cachent derrière elles des rémunérations plus considérables encore, moins connues du grand public car elles relèvent d'un monde quisemble impénétrable, le monde de la finance. Une approche sociologique tente ici, non pas certes de justifier l'injustifiable, mais d'expliquer comment de telles rémunérations sont possibles. La réponse, argumentée à partir d'une masse d'analyses, d'observations et d'interviews, se résume assez simplement: ces financiers accaparent une partie de ce qui fait la valeur réelle des entreprises, sa clientèle - et ce d'autant mieux que la finance est toujours une affaire de confiance. »
ÉTUDES 

« Le livre de Godechot, est un petit bijou de lecture: style fluide et fleuri, il a cette capacité à accrocher le lecteur dès la première phrase, comme un très bon roman. »
LA VIE DES IDÉES

PRESSE
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !