En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Barbara PYM

            Biographie de Barbara PYM

            Barbara PYM
            Crédit photo:
            ©Mayotte Magnus The BP Society
            Barbara Pym est née en 1913 à Oswestry, dans le Shropshire, et a fait ses études au St Hilda’s College d’Oxford. Après avoir activement participé à l’effort de guerre dans les années 1940, elle travaille notamment pour une revue anthropologique anglaise, Africa, ce qui explique la présence d’anthropologues dans ses romans. Entre 1950 et 1961, elle publie une série de comédie de mœurs, parmi lesquelles Moins que les anges (Bourgois, 1992 ; 10/18, 1994) et Une corne d’abondance (Bourgois, 1992 ; 10/18, 1993). Sa carrière s’essouffle mais connaît un nouveau tournant dans les années 1970, lorsque le biographe Lord David Cecil et le poète Philip Larkin la désignent comme l’écrivain la plus sous-estimée du XXe siècle. Son roman Quatuor d’automne est nommé pour le Booker Prize lors de sa parution en Angleterre, en 1977.
            Atemporels – une société Barbara Pym est encore active aujourd’hui ! –, les romans de Barbara Pym comptent parmi les meilleures comédies anglaises et portent un regard unique sur les drames et l’absurdité de la vie quotidienne.

            Des femmes remarquables

            Barbara PYM
            En 1977, le Times désigne Barbara Pym comme l’un des auteurs les plus injustement méconnus du XXe siècle. Une remise en lumière qui sonne comme une renaissance pour l’écrivain, érigée alors en virtuose dans l’art de la comédie douce-amère. Avec Des femmes remarquables, l’un de ses plus fameux romans, Barbara Pym chronique délicieusement les tracas d’un quotidien pimenté et brosse, d’une plume teintée d’humour et d’ironie, un brillant tableau de la middle class londonienne d’après-guerre… Londres, dans les années 1950. Mildred Lathbury, jeune femme célibataire au quotidien partagé entre la vie de la paroisse et les tâches domestiques, voit son existence bouleversée lorsque débarque dans son immeuble une fougueuse anthropologue au bras d’un très bel homme…

            Je laissai Dora poursuivre, mais sans réellement lui prêter l’oreille car je connaissais l’opinion que nourrissait Dora à l’égard de...
            Découvrir le livre
            Découvrir le livre