En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Daniel CARIO

        Biographie de Daniel CARIO

        Daniel CARIO
        Crédit photo:
        ©© Artephoto-Stéphane Olivier
        Daniel Cario est né en 1948 au Faouët, dans le Morbihan, en plein Centre-Bretagne.
        Après des études au lycée de Lorient, il est devenu instituteur puis professeur de lettres modernes en collège. 
        Pendant plusieurs années, il a été responsable du secteur formation de la Ligue française de l’enseignement du Morbihan. Il s’est alors intéressé tout particulièrement aux cultures populaires d’essence traditionnelle, et notamment à la danse et à la musique. Il a tout d’abord écrit des ouvrages techniques : Du terroir à la scène : la tradition de danse bretonne et le spectacle et La Danse bretonne, puis il s’est lancé dans le roman en utilisant ses connaissances en matière de culture populaire avec deux trilogies, la première comprenant Le Sonneur des halles, La Musique en bandoulière et La Complainte de la grive et la seconde portant sur le monde des tailleurs-brodeurs bretons au XIXe siècle : Le Brodeur de la nuit, Les Habits de lumière et La Parure du cygne.
        Il a continué à se diversifier en écrivant des romans pour adolescents, La Guerre des Trotte-menu et Coup d’Etat chez les Trotte-menu, mais aussi des romans noirs et des policiers dont Au grenier, Prix du roman Produit en Bretagne 2015. Trois femmes en noir est son huitième roman aux Presses de la Cité.

         

        La Maison des frères Conan (TF)

        Daniel CARIO
        Un roman intense sur l’âme de la forêt bretonne dans la communauté marginale des « gens des bois », aujourd’hui disparue. Jusqu’aux années 1950, sabotiers et charbonniers sont une caste à part, vivant dans des huttes misérables dans les bois. Louis-Marie et Céleste Conan ont grandi dans la forêt de Camors, en Bretagne, avec leur père sabotier. Anaïs, la mère, épuisée de « vivre comme des bêtes » dans leur hutte humide et bouleversée par la naissance de son cadet trisomique,...
        Découvrir le livre
        Découvrir le livre