Lisez! icon: Search engine

Pierre PELOT

Biographie de Pierre PELOT

Pierre PELOT
Crédit photo:
©(c)Ph. Matsas
Pierre Pelot est né en 1945 dans les Vosges. Extrêmement prolifique, il est l’auteur de près de 200 ouvrages (sous son nom propre ou sous divers pseudonymes) dans des genres très différents.
Nourri de cinéma et d’illustrés, ayant appris énormément sur l’histoire des Etats-Unis, Pierre Pelot se lance dans une carrière littéraire en adoptant tout d’abord son genre de prédilection : le western. Si les années 1960 sont celles du western, de la série Dylan Stark, la décennie suivante est celle de la science-fiction, du fantastique et du roman dit « de terroir ».
A partir de 1972, Pierre Pelot s’impose peu à peu comme un maître français de la science-fiction et du fantastique. Il reçoit le Grand Prix de la Science-Fiction française pour Delirium Circus et le Grand Prix du Festival de Metz pour Transit.
Les années 80 sont celles du roman noir : La Nuit sur terre, La Forêt muette et L’Eté en pente douce, adapté au cinéma en 1987. Pierre Pelot consacre ensuite du temps à des scénarios télévisuels, à la peinture, au théâtre... Il rédige aussi une publication de cinq tomes, un cycle de « paléofiction », Sous le vent du monde, rédigé avec la collaboration scientifique d’Yves Coppens.
En 2003, il publie son chef-d’œuvre, une impressionnante saga historique, C’est ainsi que les hommes vivent, Prix Erckmann-Chatrian, Prix de la Feuille d’or. En 2006, il reçoit le prix Amerigo Vespucci pour son roman L’Ombre des voyageuses
Traduit dans plus d’une quinzaine de langues, il est avant tout un écrivain populaire et se définit volontiers comme un « raconteur d’histoires ».


 

Un autre pas dans la rivière...

Pierre PELOT
Version revue et corrigée de La Montagne des bœufs sauvages, sorte de récit de voyage
au pays natal de l’auteur : les Vosges ; récit  qui mêle joyeusement souvenirs d’enfance
et descriptions des paysages vosgiens, au rythme des saisons.
 
Je suis né, dans cette vallée de la montagne des bœufs sauvages étroitement serrée par les hauteurs rondes aux couleurs délavées, rousses et bleuies, comme des ressacs pétrifiés de vagues écumées.
Vosges.


Pays de vent, de rivières à eaux d’ambre, de forêts profondes, de montagnes au sommet fatigué, les Vosges sont l’âme et le cœur de l’œuvre de Pierre Pelot.
Elles s’incarnent ici...
Découvrir le livre
Découvrir le livre
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés

Lisez maintenant, tout de suite !