En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Virginia WOOLF

        Biographie de Virginia WOOLF

        Virginia WOOLF
        Virginia Woolf (1882-1941) est née dans un milieu très cultivé de la haute société londonienne, dans ce qu'on appellerait aujourd'hui une famille composite, puisque ses parents étaient tous deux veufs et déjà père et mère avant de fonder une nouvelle fratrie de quatre enfants. Les vacances se passent en Cornouaille, elle les évoque avec plaisir dans Moments de vie, et ses paysages imprègnent plus d'un ouvrage, en particulier La Promenade au phare (1927). Elle perd sa mère à treize ans, son père à vingt-deux, elle fait alors une grave dépression ; il y en aura d'autres, la dernière l'amènera au suicide. Elle s'installe avec ses frères et sœur dans le quartier de Bloomsbury, c'est le nom qui sera donné au groupe d'intellectuels qui s'y retrouvent. Leonard Woolf en est, elle l'épouse, fonde avec lui une maison d'édition qui publie son premier roman La Traversée des apparences (1915). Un lien très fort les unira jusqu'à la fin, même si son cœur penche pour des amours féminines : sa relation avec Vita Sackville-West inspirera son roman Orlando (1928). Elle tenait assez régulièrement son Journal, qui fera l'objet d'une volumineuse publication posthume.

        Le Rideau de Mrs Lugton - Édition bilingue

        Virginia WOOLF, Magali ATTIOGBÉ
        « Les animaux dont elle était couverte attendirent que s’élève son cinquième ronflement avant d’esquisser le moindre mouvement. Un, deux, trois, quatre, cinq… Enfin la vieille femme dormait. »

        Dans son fauteuil Windsor, Mrs Lugton coud un rideau, au coin du feu. Quand la gouvernante sombre soudain dans le sommeil, les animaux sauvages qui ornent le tissu ouvrent grand leurs yeux. Enfin libérés de toute surveillance, ils vont partir à l’aventure dans un monde exotique et secret. Mais attention, Mrs Lugton peut s’éveiller à tout instant, et les figer...

        Découvrir le livre
        Découvrir le livre