Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259278393
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Comme si tu étais toujours là

Date de parution : 12/03/2020
Une histoire de chansons, de littérature et surtout d’amour
« Je m’appelle Marie-Paule Belle. Je suis chanteuse. L’un de mes plus grands succès a été « La Parisienne ». Une chanson écrite par Michel Grisolia et Françoise Mallet-Joris.
Françoise Mallet-Joris, poète, penseuse, philosophe, romancière était un formidable écrivain. Elle était aussi – et elle était surtout – mon amie.
Dans les...
« Je m’appelle Marie-Paule Belle. Je suis chanteuse. L’un de mes plus grands succès a été « La Parisienne ». Une chanson écrite par Michel Grisolia et Françoise Mallet-Joris.
Françoise Mallet-Joris, poète, penseuse, philosophe, romancière était un formidable écrivain. Elle était aussi – et elle était surtout – mon amie.
Dans les années 70, nous formions un couple de femmes, sans souci, sans honte, sans pudeur.
Nous étions ensemble naturellement, sans rechercher le scandale que nous créions pourtant dans une société figée qui ne reconnaissait pas que deux femmes puissent s’aimer ouvertement et sans réserve. Nous nous sommes tant aimées d’ailleurs.
C’est après la disparition de Françoise, en 2016, que je me suis aperçue de la grandeur et de la profondeur de son amour.
Elle m’avait écrit des lettres. En les lisant une première fois, je n’avais reconnu que la manifestation de cet amour. En les relisant, longtemps après son décès, j’y ai vu l’amour absolu que Françoise me portait, s’oubliant pour me sublimer, me propulser vers des niveaux qu’elle seule jugeait acceptables pour moi.
« On n’a rien donné, tant qu’on n’a pas tout donné » – écrit quelque part Sainte Thérèse De Lisieux. Françoise Mallet-Joris m’a tout donné avec une générosité sans mesure. Et je ne me suis aperçue de rien, prenant pour gentillesse et dévouement ce qui n’était qu’oubli de soi et pur amour.
Aujourd’hui qu’elle n’est plus, j’ai un peu honte d’un tel aveuglement.
C’est la raison pour laquelle j’ai souhaité écrire ce livre. Pour rendre à Françoise Mallet-Joris un peu de ce qu’elle m’avait donné, pour dire publiquement combien son intelligence irradiante, sa personnalité modeste et attachante, avaient contribué à établir, enfin, ce que je suis devenue. »
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259278393
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jaaimelire12 Posté le 19 Août 2020
    C'est une belle histoire d'amour qui nous est décrite, celle de deux femmes, qui ne se sont pas cachées, mais qui n'ont pas fait de leur amour un étendard non plus. Ce lire raconte l'histoire d'un amour, on en découvre sa force , la tendresse, le manque, la jalousie, l'amour de la musique et de mots, la passion..... Marie Paule Belle raconte, puis laisse la place aux mots que F. Mallet Joris lui a écrit, griffonnés. Tout ceci est écrit avec une grande pudeur et beaucoup de respect. J'ai beaucoup apprécié ce livre, je l'ai trouvé extrêmement touchant, beau, et bien écrit, et je trouve que MP Belle rend ici un très bel hommage au grand écrivain qu'était F. Mallet Joris
  • cathulu Posté le 1 Mars 2020
    Sur un coup de tête, par jalousie, la chanteuse Marie Paule Belle quitte sa compagne, Françoise Mallet-Joris, romancière et auteure des paroles de ses chansons. Les deux femmes vivaient alors en toute liberté une relation au vu et su de tous, même si dans les médias, on n'évoquait, je m'en souviens, qu'une belle amitié entre les deux femmes. Nous étions dans les années 70. Même si ,après leur séparation, les deux femmes ont continué à se voir, à s'écrire, elles n'ont plus jamais revécu ensemble et c'est après la disparition de la romancière en 2016 que Marie Paule belle a vraiment pris conscience de la puissance de l'amour qui les unissait. Dans un monde où, selon l'autrice, l'homophobie est de plus en plus décomplexée, la parution de ce livre est un souffle d'espérance et d’amour. Publiant les lettres, les petits billets envoyés avec un belle fréquence par Françoise Mallet Joris, la chanteuse étant souvent en tournée, on voit transparaître à la fois son inquiétude (les risques d'accident, la carrière de son amour) mais aussi sa constante sollicitude et son amour indéfectible. Une telle générosité méritait bien d'être célébrée. Un texte pudique, tout en retenue, les amateurs d'anecdotes croustillantes en seront pour leurs frais et... Sur un coup de tête, par jalousie, la chanteuse Marie Paule Belle quitte sa compagne, Françoise Mallet-Joris, romancière et auteure des paroles de ses chansons. Les deux femmes vivaient alors en toute liberté une relation au vu et su de tous, même si dans les médias, on n'évoquait, je m'en souviens, qu'une belle amitié entre les deux femmes. Nous étions dans les années 70. Même si ,après leur séparation, les deux femmes ont continué à se voir, à s'écrire, elles n'ont plus jamais revécu ensemble et c'est après la disparition de la romancière en 2016 que Marie Paule belle a vraiment pris conscience de la puissance de l'amour qui les unissait. Dans un monde où, selon l'autrice, l'homophobie est de plus en plus décomplexée, la parution de ce livre est un souffle d'espérance et d’amour. Publiant les lettres, les petits billets envoyés avec un belle fréquence par Françoise Mallet Joris, la chanteuse étant souvent en tournée, on voit transparaître à la fois son inquiétude (les risques d'accident, la carrière de son amour) mais aussi sa constante sollicitude et son amour indéfectible. Une telle générosité méritait bien d'être célébrée. Un texte pudique, tout en retenue, les amateurs d'anecdotes croustillantes en seront pour leurs frais et une magnifique préface de Serge Lama qui a bien connu les deux femmes.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…