Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809804423
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 112
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

De Gaulle intime - Un aide de camp raconte

Collection : Histoire
Date de parution : 01/05/2011
Dans ses Souvenirs d'outre-Gaulle (Plon, 1979), l'amiral Flohic évoquait l'action publique et militaire du général de Gaulle. Aujourd'hui, il raconte l'homme qu'il a connu, afin d'en donner « une image différente de celle qui apparaissait en majesté sur les écrans de télévision ». Car « contrairement à ce que dit... Dans ses Souvenirs d'outre-Gaulle (Plon, 1979), l'amiral Flohic évoquait l'action publique et militaire du général de Gaulle. Aujourd'hui, il raconte l'homme qu'il a connu, afin d'en donner « une image différente de celle qui apparaissait en majesté sur les écrans de télévision ». Car « contrairement à ce que dit Malraux, je témoigne qu'il n'a cessé d'exister un Charles qui regardait agir le Général, l'encourageait et le jugeait ».C'est donc un de Gaulle familier dont on découvre les habitudes, les mots et les réflexions, sur fond de retour aux affaires, de drame algérien (« Cela ne vous fait-il pas l'impression d'un pays fini ? », lui demande-t-il en 1960) ou de contestation sociale... dès le 28 avril 1968, à quelques jours de l'explosion, Flohic est le témoin de la lassitude qui s'empare déjà du Général et lui fait dire : « Cela ne m'amuse plus beaucoup ; il n'y a plus rien de difficile, ni d'héroïque à faire. »Seul témoin et organisateur de la « fuite » à Baden Baden le 29 mai 1968, il consacre à cet épisode de nombreuses pages. On y découvre un de Gaulle désemparé, qui n'hésite pas à solliciter les conseils de son aide de camp éberlué : « Que va-t-il se passer maintenant ? Que peut-on faire ? Maintenant que je ne suis plus sur le territoire français, le Conseil constitutionnel va constater ma déchéance ! »L'amiral Flohic sera enfin, avec Mme de Gaulle, l'unique compagnon de voyage du Général lors des trois mois qu'il passa en Irlande, en mai-juin 1969, après son retrait du pouvoir. Mais aussi, tout au long de la présidence, le témoin officiel ou informel de rencontres avec Kossyguine ou encore Kennedy, auquel il servit d'interprète en 1961.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809804423
Façonnage normé : EPUB2
Nombre de pages : 112
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Missnefer13500 Posté le 13 Mars 2020
    Hormis dans le dernier chapitre, je n'ai pas trouvé dans ce récit, ce que j'attendais, à savoir un De Gaulle intime. Car dans l'intimité du personnage l'on n'entre pas vraiment. L'auteur ne fait effleurer le sujet à travers quelques phrases partagées qui donnent une vague idée du ressenti de l'homme lors d’événements marquants qui ont jalonnés sa carrière politique. Rien de nouveau n'en ressort, si ce n'est les conséquences des choix de l'homme public sur sa carrière. Je n'en sais pas plus sur ce qu'il a ressenti suite aux attaques ciblés et les attentats le visant suite à ses choix sur l'affaire Algérienne. En tant que militaire et ayant mené la lutte pour sauver la France on ne peut douter des répercussions que cela a du avoir sur sa personne. L'homme présenté, suite à cette lecture, reste aussi froid et si peu disert qu'il nous est apparu. j'attendais de découvrir un part d'une homme autre que public. Un image plus touchante que celle que nous brosse son aide de camp qui nous narre plutôt sa propre vision du parcours politique du Général. L'admiration de Frederic Flohic pour l'ancien président transparaît dans ce récit et j'ai noté bien souvent des traces de... Hormis dans le dernier chapitre, je n'ai pas trouvé dans ce récit, ce que j'attendais, à savoir un De Gaulle intime. Car dans l'intimité du personnage l'on n'entre pas vraiment. L'auteur ne fait effleurer le sujet à travers quelques phrases partagées qui donnent une vague idée du ressenti de l'homme lors d’événements marquants qui ont jalonnés sa carrière politique. Rien de nouveau n'en ressort, si ce n'est les conséquences des choix de l'homme public sur sa carrière. Je n'en sais pas plus sur ce qu'il a ressenti suite aux attaques ciblés et les attentats le visant suite à ses choix sur l'affaire Algérienne. En tant que militaire et ayant mené la lutte pour sauver la France on ne peut douter des répercussions que cela a du avoir sur sa personne. L'homme présenté, suite à cette lecture, reste aussi froid et si peu disert qu'il nous est apparu. j'attendais de découvrir un part d'une homme autre que public. Un image plus touchante que celle que nous brosse son aide de camp qui nous narre plutôt sa propre vision du parcours politique du Général. L'admiration de Frederic Flohic pour l'ancien président transparaît dans ce récit et j'ai noté bien souvent des traces de son propre positionnement sur les affaires d’état. Quelques anecdotes viennent émailler le récit, mais son noyés dans la majorité de compte rendus de crises publiques du règne de Charles de De Gaulle à la présidence. Je ressors donc, plutôt déçue de cette lecture, tant le contenu ne correspond pas ce que le mot "intime" m'évoque. Probablement que les fans du grand homme qui a marqué nos mémoires par son héroïsme, se satisferont. Dommage que l'accent n'est pas porté davantage sur l'homme et ses doutes, son envie de mener à bien sa présidence.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nicolosette Posté le 29 Février 2020
    François Flohic ,aide de camp du général de Gaulle ,a vécu dans sa proximité ,( proximité plus qu'intimité ! ) de 1959 à 1963 puis de 1965 à1969 .Il va donc le côtoyer pendant les événements politiques de cette période .Il était près de lui à la fin de la guerre d'Algérie ,du putsch, en réaction à sa politique ,des généraux français d'Alger , des attentats de l'OAS ,cette organisation terroriste qui revendiquait la présence française en Algérie par tous les moyens . Le capitaine Flohic parle de cette époque assez rapidement ,il va se montrer plus disert pendant la seconde période .Il relate notamment le voyage officiel du président au Canada , son fameux "Vive le Québec libre" qui déclenchera une grave crise politique entre le Canada et la France .Viennent ensuite les événements de 1968 , les manifestations étudiantes ,les accords de Grenelle menés par Pompidou ,son voyage éclair à Baden Baden ,puis le référendum de 1969 et sa démission . Le récit est très concis et ne révèle aucun secret stupéfiant .il ressemble par certains côtés à un rapport militaire , on côtoie la petite histoire à... François Flohic ,aide de camp du général de Gaulle ,a vécu dans sa proximité ,( proximité plus qu'intimité ! ) de 1959 à 1963 puis de 1965 à1969 .Il va donc le côtoyer pendant les événements politiques de cette période .Il était près de lui à la fin de la guerre d'Algérie ,du putsch, en réaction à sa politique ,des généraux français d'Alger , des attentats de l'OAS ,cette organisation terroriste qui revendiquait la présence française en Algérie par tous les moyens . Le capitaine Flohic parle de cette époque assez rapidement ,il va se montrer plus disert pendant la seconde période .Il relate notamment le voyage officiel du président au Canada , son fameux "Vive le Québec libre" qui déclenchera une grave crise politique entre le Canada et la France .Viennent ensuite les événements de 1968 , les manifestations étudiantes ,les accords de Grenelle menés par Pompidou ,son voyage éclair à Baden Baden ,puis le référendum de 1969 et sa démission . Le récit est très concis et ne révèle aucun secret stupéfiant .il ressemble par certains côtés à un rapport militaire , on côtoie la petite histoire à côté de la grande ,la vie de famille du général ,ses week-ends à Colombey ,la proximité de son épouse Yvonne. On sent l'attachement, l'admiration de Flohic , lui-même ancien français libre , pour son patron .Il le comprend ,lui donne même parfois certains conseils ,surtout pratiques ,organise sa vie quotidienne .ce qui en l'occurrence est le vrai job d'un aide de camp .Après cette lecture on comprend mieux la responsabilité d'un homme d'Etat ,les coups bas qui viennent de partout, les ambitions , l'égo des uns ou des autres qui ne songent qu'à prendre sa place et comme ,il a pu parfois, malgré sa stature de grand homme d'Etat se sentir désemparé .
    Lire la suite
    En lire moins
  • morin Posté le 28 Février 2020
    Compte tenu de la génération à laquelle j'appartiens ma jeunesse s'est déroulée sous la présidence du Général de Gaulle, de petite fille en 1958 à jeune adulte en avril 1969. La lecture de cet ouvrage m'a permis de me replonger, avec un certain plaisir, dans un peu d'histoire de France sous de Gaulle. Tous les évènements auxquels François Flohic faite référence pour dévoiler un peu du de Gaulle intime sont encore inscrits dans ma mémoire. L'une de raisons pour lesquelles je m'en souviens est que l'on parlait beaucoup politique à la maison. Mon père et mes frères aînés étaient journalistes, d'autres membres de la fratrie étaient étudiants. Les discussions étaient souvent très vives. J'étais la plus jeune, j'écoutais, j'admirais le Général ! Sans doute du fait de l'âge, il m'est arrivée au cours de ma lecture d'être attendrie aux souvenir de certains événements évoqués par l'auteur, aide de camp du général pendant près de 10 ans, que ces événements soient liés aussi bien à la fonction officielle qu'à la vie privée du Général et de son épouse. Merci à Babélio et aux éditions de l'Archipel de m'avoir adressé... Compte tenu de la génération à laquelle j'appartiens ma jeunesse s'est déroulée sous la présidence du Général de Gaulle, de petite fille en 1958 à jeune adulte en avril 1969. La lecture de cet ouvrage m'a permis de me replonger, avec un certain plaisir, dans un peu d'histoire de France sous de Gaulle. Tous les évènements auxquels François Flohic faite référence pour dévoiler un peu du de Gaulle intime sont encore inscrits dans ma mémoire. L'une de raisons pour lesquelles je m'en souviens est que l'on parlait beaucoup politique à la maison. Mon père et mes frères aînés étaient journalistes, d'autres membres de la fratrie étaient étudiants. Les discussions étaient souvent très vives. J'étais la plus jeune, j'écoutais, j'admirais le Général ! Sans doute du fait de l'âge, il m'est arrivée au cours de ma lecture d'être attendrie aux souvenir de certains événements évoqués par l'auteur, aide de camp du général pendant près de 10 ans, que ces événements soient liés aussi bien à la fonction officielle qu'à la vie privée du Général et de son épouse. Merci à Babélio et aux éditions de l'Archipel de m'avoir adressé cet ouvrage.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez Histoire
Vous aimez l'histoire ? Vous souhaitez être informé de toutes nos parutions ? Abonnez-vous dès maintenant.