Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259264426
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Je suis né à 17 ans...

,

Date de parution : 15/02/2018
Thierry Beccaro, animateur de télévision et comédien parmi les plus populaires, témoigne pour la première fois sur son passé d'enfant battu. Il se livre aujourd'hui afin de libérer la parole sur ce fléau dont souffrent des milliers d'enfants dans notre pays. Afin de leur montrer qu'il est possible, un jour, d'y échapper et de passer de l'autre côté de la rive...
 
A 61 ans, Thierry Beccaro compte parmi les animateurs de télévision les plus populaires auprès du grand public, notamment comme présentateur du jeu Motus sur France 2 depuis 1990 ou comme joker de William Leymergie pour Télématin. Depuis plus de 20 ans il s'illustre également comme comédien, notamment au théâtre... A 61 ans, Thierry Beccaro compte parmi les animateurs de télévision les plus populaires auprès du grand public, notamment comme présentateur du jeu Motus sur France 2 depuis 1990 ou comme joker de William Leymergie pour Télématin. Depuis plus de 20 ans il s'illustre également comme comédien, notamment au théâtre où il accumule les grands succès populaires à Paris comme en province. Thierry Beccaro, apprécié pour sa bonne humeur et sa gentillesse, a en réalité toujours cherché à lutter et à enfouir un terrible secret qu'il confie pour la première fois : celui d'un enfant battu.
Victime de terribles violences dont le souvenir aura constitué un traumatisme profond jusqu'à ces dernières années, il témoigne aujourd'hui afin de libérer la parole sur ce fléau dont souffrent des milliers d'enfants dans notre pays. Afin de leur montrer qu'il est possible, un jour, d'y échapper et de passer de l'autre côté de la rive...
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259264426
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • prune42 Posté le 1 Janvier 2020
    Je connaissais Thierry Beccaro comme l'animateur du jeu télévisé "Motus" et d'autres émissions sans rien savoir de plus de sa vie quand, dans un débat sur la maltraitance, je l'ai vu en tant qu'invité raconter son enfance et son adolescence meurtries. Ce livre est le récit de ces années si douloureuses où Thierry était battu régulièrement par son père qui buvait. Le jeune garçon n'avait personne à qui en parler autour de lui. Il a trouvé refuge dans l'apprentissage scolaire, le basket, le théâtre et plus tard, la BD et la peinture. Travaillant pendant plusieurs étés à Radio France, Thierry se passionne pour ce monde et réussit ensuite à travailler pour la télévision. Il devra effectuer plusieurs psychothérapies avant d'aller mieux pour dépasser son enfance. Je lis de temps en temps des témoignages de personnes célèbres ou non quand les sujets abordés m'interpellent. Ici, j'ai été vraiment surprise de découvrir que cet animateur souriant qui ne laisse jamais rien transparaître, a été victime de violences dans sa jeunesse. J'ai apprécié ce premier tiers du livre où justement Thierry Beccaro raconte ce qu'il a vécu, les violences subies de la part de son père, le silence de sa mère, jusqu'au jour où... Je connaissais Thierry Beccaro comme l'animateur du jeu télévisé "Motus" et d'autres émissions sans rien savoir de plus de sa vie quand, dans un débat sur la maltraitance, je l'ai vu en tant qu'invité raconter son enfance et son adolescence meurtries. Ce livre est le récit de ces années si douloureuses où Thierry était battu régulièrement par son père qui buvait. Le jeune garçon n'avait personne à qui en parler autour de lui. Il a trouvé refuge dans l'apprentissage scolaire, le basket, le théâtre et plus tard, la BD et la peinture. Travaillant pendant plusieurs étés à Radio France, Thierry se passionne pour ce monde et réussit ensuite à travailler pour la télévision. Il devra effectuer plusieurs psychothérapies avant d'aller mieux pour dépasser son enfance. Je lis de temps en temps des témoignages de personnes célèbres ou non quand les sujets abordés m'interpellent. Ici, j'ai été vraiment surprise de découvrir que cet animateur souriant qui ne laisse jamais rien transparaître, a été victime de violences dans sa jeunesse. J'ai apprécié ce premier tiers du livre où justement Thierry Beccaro raconte ce qu'il a vécu, les violences subies de la part de son père, le silence de sa mère, jusqu'au jour où à 17 ans, son père les menace avec une arme à feu. Cette partie racontée à l'âge adulte par l'auteur qui a fait un douloureux mais indispensable travail sur lui, est entrecoupée de références psychologiques sur les conséquences de la maltraitance, ce que j'ai trouvé très intéressant et donnant plus de poids aux faits rapportés. J'ai moins apprécié personnellement le reste du livre où il est question des débuts de Thierry Beccaro à la radio puis à la télévision et des personnes qui l'ont aidé, même si ce qu'il a subi dans son enfance a encore des conséquences sur sa vie personnelle et professionnelle. D'ailleurs, j'ai eu plus de mal à lire cette partie et j'ai été tentée de la survoler plusieurs fois, ce que je n'ai pas fait. Thierry Beccaro est un bel exemple de résilience qui peut redonner espoir aux victimes de violences familiales.
    Lire la suite
    En lire moins
  • secondo Posté le 21 Décembre 2019
    Si j'avais été à la place de Jean-Philippe Zappa, j'aurais conseillé à Thierry Beccaro de mettre ses extraits de textes au début du livre car ils portent en eux la trace des coups, des humiliations et des incompréhensions. Ces extraits libèrent une charge émotionnelle toujours virulente. Et qu'ils peuvent à eux seuls sensibiliser et porter le message qu'une enfance de coups physiques ou psychologiques mène tout droit à une vie d'adulte peuplé de doutes et de terreur de vivre. Et qu'il faut regarder autour de soi, écouter, entendre les enfants qui ne peuvent pas parler. Les citations sont excellentes mais l'écriture n'est pas à la hauteur du sujet, elle est laborieuse, redondante, criante d'auto-flatteries enrobées d'humilité.
  • celemenia Posté le 13 Octobre 2019
    J'ai adoré la première partie évoquant les souffrances que Thierry Beccaro a endurées pendant toute son enfance, jusqu'à sa renaissance à 17 ans. L'amour qu'il continue à porter pour ses parents est bouleversant, et fait réfléchir : peut-on vraiment honnir un parent ? Telle est la question. La seconde partie évoquant le parcours professionnel de ce grand animateur et comédien m'a néanmoins profondément ennuyé.
  • leslivresmapassion Posté le 20 Juin 2018
    Lorsque j'ai découvert "je suis né à 17 ans" ce fut lors d'un magazine de la santé où Thierry était invité pour expliquer le pourquoi de cette autobiographie et je dois dire que j'ai été émue de sentir cette humilité derrière une telle souffrance. J'ai beaucoup aimé sa narration, son écriture soutenue, à aucun moment il ne fait vivre au lecteur l'horreur des coups…………….ce livre est bouleversant car Thierry explique très bien les souffrances qu'engendrent les violences sur un enfant : la solitude, le questionnement perpétuel, ce besoin de "mettre des mots sur les maux". De psychothérapie en psychothérapie qu'il aura le courage d'entreprendre pour tenter de se reconstruire, en luttant contre ses démons, il parviendra au bout de cinquante ans, de trouver un semblant de sérénité, car comme il le dit si bien au--delà de la violence physique, la détresse psychologique est tout aussi difficile à vivre. Un enfant traumatisé a souvent du mal à se construire un parcours, trop classique, trop lisse car il a besoin de se "faire juger par la vie pour se faire acquitter" de fautes qu'il n'a pas commises mais dont il ne manque jamais de s'auto -culpabiliser. Tout au long de sa biographie, il y a... Lorsque j'ai découvert "je suis né à 17 ans" ce fut lors d'un magazine de la santé où Thierry était invité pour expliquer le pourquoi de cette autobiographie et je dois dire que j'ai été émue de sentir cette humilité derrière une telle souffrance. J'ai beaucoup aimé sa narration, son écriture soutenue, à aucun moment il ne fait vivre au lecteur l'horreur des coups…………….ce livre est bouleversant car Thierry explique très bien les souffrances qu'engendrent les violences sur un enfant : la solitude, le questionnement perpétuel, ce besoin de "mettre des mots sur les maux". De psychothérapie en psychothérapie qu'il aura le courage d'entreprendre pour tenter de se reconstruire, en luttant contre ses démons, il parviendra au bout de cinquante ans, de trouver un semblant de sérénité, car comme il le dit si bien au--delà de la violence physique, la détresse psychologique est tout aussi difficile à vivre. Un enfant traumatisé a souvent du mal à se construire un parcours, trop classique, trop lisse car il a besoin de se "faire juger par la vie pour se faire acquitter" de fautes qu'il n'a pas commises mais dont il ne manque jamais de s'auto -culpabiliser. Tout au long de sa biographie, il y a de nombreuses phrases que j'ai relues plusieurs fois car elles méritaient que l'on s'y attardent et provoquent une certaine réflexion. Il évoque aussi le besoin incessant de pouvoir être écouter c'est pourquoi le 119 enfance maltraitée a été crée, et qui reçoit en moyenne 1200 appels par jour !!!! Je voudrais terminer ma critique Mr BECCARO en vous remerciant car votre témoignage m'a apporté énormément.
    Lire la suite
    En lire moins
  • missparker18 Posté le 29 Mars 2018
    Quand j'étais adolescente, j'aimais beaucoup regardé Motus à la télévision, car l'animateur était sympa, souriant et très professionnel. C'est avec plaisir que j'ai lu sa biographie, un témoignage pour tous les gens qui se veut constructif et utilitaire pour le combat de la maltraitance des enfants. Cette biographie n'est pas trop intimiste, en effet on sent que Thierry Beccaro garde une certaine pudeur et c'est tant mieux. Ce livre nous montre que la maltraitance d'un enfant reste dans son esprit toute sa vie, malgré les aides psychologiques, il n'oublie jamais...
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…