Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823872149
Code sériel : UGE
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

La Reine de l'ombre

CHRISTIANE POUSSIER (Traducteur)
Date de parution : 03/10/2019
Meurtres et intrigues pendant la guerre des Deux-Roses.
Le premier volet d'une nouvelle série de romans historiques mettant en vedette Margaret Beaufort, mère du roi Henri VII et matriarche de la dynastie des Tudor.
 
Mai 1471. La guerre des Deux Roses atteint sa sanglante apogée. Edward d’York revendique le trône d’Angleterre, et ses partisans s’en prennent à tous ceux qui soutiennent la cause des Lancastre. Margaret Beaufort, comtesse de Richmond et mère d’Henry Tudor, dernier espoir de la maison de Lancastre, est entourée d’ennemis... Mai 1471. La guerre des Deux Roses atteint sa sanglante apogée. Edward d’York revendique le trône d’Angleterre, et ses partisans s’en prennent à tous ceux qui soutiennent la cause des Lancastre. Margaret Beaufort, comtesse de Richmond et mère d’Henry Tudor, dernier espoir de la maison de Lancastre, est entourée d’ennemis mortels, et sa position est pour le moins précaire.
Déterminée à protéger son fils à tout prix, et, si possible à l’assoir sur le trône, elle ne peut compter que sur Christopher Urswicke, un clerc qui réfléchit aussi brillamment qu’il manie la dague. Et Urswicke devra mobiliser toutes ses ressources pour enquêter sur des meurtres qui pourraient bien compromettre sa maîtresse, et pour intriguer dans un monde dangereux et violent où tout le monde joue double-jeu, et dont le pouvoir, et la mort, semblent les seules issues…
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823872149
Code sériel : UGE
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
12-21

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • DUBERRY Posté le 26 Juillet 2020
    Le pire Doherty que j'ai lu, pourtant j'en ai lu beaucoup. Très déçu.
  • melodbellaisa Posté le 29 Février 2020
    Avec La reine de l’ombre Paul Doherty offre un roman pas­sion­nant, plon­geant dans cette guerre civile, sachant jouer du sus­pense, géné­rer la ten­sion dans un monde dan­ge­reux et violent où tout le monde joue double-jeu, car la tra­hi­son règne en maî­tresse, semble-t-il, par­ti­cu­liè­re­ment à cette période. Ce volume est pre­mier volet d’une nou­velle série de romans his­to­riques dont l’héroïne est Mar­ga­ret Beau­fort, la mère du futur roi Henri VII, pen­dant la guerre des Deux Roses. Il s’agit d’un épi­sode célèbre de l’histoire anglaise, une guerre civile qui a ravagé le pays vers la fin de la féo­da­lité, oppo­sant deux mai­sons pour la pos­ses­sion du trône.
  • Phoenicia Posté le 4 Janvier 2020
    La collection 10/18 Grands détectives est décidément de mes favorites. Source sûre, ce polar historique m'a été offert il y a peu et a été très vite dévoré. En plein conflit de la guerre des deux roses, Margaret Beaufort, duchesse de Richmond, femme d'un partisan yorkiste mais veuve d'une Tudor et mère d'un potentiel héritier Lancastre ( Henri Tudor) navigue entre les deux factions. Cherchant des soutiens pour rester en vie, elle trame en secret des complots pour affaiblir le roi Yorkiste Edouard IV et ses deux frères. Priorité faite au Duc de Clarence, un traître bien identifié. Le point faible : trouver un document secret, le Titulis Regis. Pour cela, elle est aidée de son intendant Bray et de son jeune clerc très loyal Christopher Urswicke. Le récit n'a rien de manichéen : la faction de la comtesse joue pour elle, n'hésitant pas à prendre des décisions qui desservent les Lancastre, des décisions radicales... Le tout est bien documenté d'un point de vue historique. J'avoue avoir eu du mal à rentrer dedans au début, pour plusieurs raisons : - la guerre des deux roses est un moment historique que je maîtrise mal et on rentre directement dedans, donnant l'impression de se noyer.... La collection 10/18 Grands détectives est décidément de mes favorites. Source sûre, ce polar historique m'a été offert il y a peu et a été très vite dévoré. En plein conflit de la guerre des deux roses, Margaret Beaufort, duchesse de Richmond, femme d'un partisan yorkiste mais veuve d'une Tudor et mère d'un potentiel héritier Lancastre ( Henri Tudor) navigue entre les deux factions. Cherchant des soutiens pour rester en vie, elle trame en secret des complots pour affaiblir le roi Yorkiste Edouard IV et ses deux frères. Priorité faite au Duc de Clarence, un traître bien identifié. Le point faible : trouver un document secret, le Titulis Regis. Pour cela, elle est aidée de son intendant Bray et de son jeune clerc très loyal Christopher Urswicke. Le récit n'a rien de manichéen : la faction de la comtesse joue pour elle, n'hésitant pas à prendre des décisions qui desservent les Lancastre, des décisions radicales... Le tout est bien documenté d'un point de vue historique. J'avoue avoir eu du mal à rentrer dedans au début, pour plusieurs raisons : - la guerre des deux roses est un moment historique que je maîtrise mal et on rentre directement dedans, donnant l'impression de se noyer. Les explications sur qui est qui et pourquoi il fait ça sont présentes mais peut-être un petit peu trop tard. - l'ouvrage n'est pas divisé en chapitres mais en 6 grosses parties, ce qui fait que l'action ne s'arrête jamais (point positif) mais qu'il est difficile de trouver un passage pour poser son livre également. - la partie policière apparaît sur le tard et n'est que peu présente. Il faut prendre ce livre comme de l'espionnage de haut niveau. Pour autant, une fois dedans, je voulais connaître la suite, trouvais l'histoire bien ficelée et, une fois le livre refermé, pense et espère que la suite paraîtra bientôt. Première découverte de cet auteur qui me fait de l'oeil depuis un moment, je pense succomber rapidement à au moins une autre de ses séries. Challenge A travers l'histoire 2020 Challenge Mauvais Genres 2020 Challenge Notre-Dame de Paris
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !