Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782823842883
Code sériel : 1993
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Le capuchon du moine
Serge Chwat (traduit par)
Date de parution : 03/11/2015
Éditeurs :
12-21

Le capuchon du moine

Serge Chwat (traduit par)
Date de parution : 03/11/2015
Retrouvez les romans historiques d'Ellis Peters chez 12-21, l'éditeur numérique !
 

Alors qu'il vient de léguer ses terre à l'abbaye de Shrewsbury, Maître Bonel meurt, empoisonné en plein repas. L'arme du crime ? Le capuchon du moine, un poison mortel. Sa provenance ?...

Alors qu'il vient de léguer ses terre à l'abbaye de Shrewsbury, Maître Bonel meurt, empoisonné en plein repas. L'arme du crime ? Le capuchon du moine, un poison mortel. Sa provenance ? La pharmacie de frère Cadfael. Le meurtrier ? Les héritiers sont les principaux suspects et leurs mobiles, nombreux. Il n'en faut...

Alors qu'il vient de léguer ses terre à l'abbaye de Shrewsbury, Maître Bonel meurt, empoisonné en plein repas. L'arme du crime ? Le capuchon du moine, un poison mortel. Sa provenance ? La pharmacie de frère Cadfael. Le meurtrier ? Les héritiers sont les principaux suspects et leurs mobiles, nombreux. Il n'en faut pas plus à Cadfael pour prendre l'enquête en main.

Dans cette nouvelle enquête haletante, Cadfael se dévoile et livre certains aspects étonnants de sa jeunesse.

Traduit de l'anglais
par Serge Chwat

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823842883
Code sériel : 1993
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Zazaboum 07/07/2022
    Frère Cadafel, volume 3 La paix est revenue à Shrewsbury. Le froid commence à s’installer en ce mois de décembre 1138 et Cadfael prépare sans relâche ses potions pour soigner pour les bénédictins et les habitants de la ville. Un mort, empoisonné par une décoction de Cadfael et un manoir en héritage vont emmener le bénédictin jusqu’au Pays de Galles où il est né. Une histoire malgré tout débonnaire car il est impossible de ressentir de l’agressivité en lisant un roman avec Cadfael ! Son passé de Croisé et son choix, assez tard, de prendre la robe, l’ont rendu sage et futé mais pas docile et c’est toujours un plaisir pour moi de le suivre dans ses pensées et ses cheminements. Tout aussi intéressant par le personnage que par le tableau de cette époque !! Challenge Mauvais Genre 2022 Pioche dans ma Pal Polar juillet 2022 : Jazzman Lecture Thématique Polar juillet 2022 : Polar porté à l’écran
  • Pris 17/03/2022
    Je me suis rendu compte que je n'avais pas lu celui-ci ! Cet oubli est réparé. Dans cet opus, il n'y a pas vraiment de couple d'amoureux à sauver - une exception dans la série ! - mais on fait un retour sur le passé amoureux de notre brave frère. Le jeune innocent qu'il prend sous son aile n'est autre que le fils de son ancienne flamme, sa fiancée qu'il avait délaissée pour prendre la croix. Et s'il plaît à la dame de penser que Cadfael est entré dans les ordres à son retour par dépit de la retrouver mariée, grand bien lui fasse ! J'ai bien aimé les "jumeaux", oncle et neveu qui ne cessent de se chamailler, ainsi que la première apparition de frère Mark, à qui Cadfael voue une affection paternelle. La vie à l'abbaye aussi risque de changer, l'abbé Héribert n'a pas plu au roi lors du siège de Shrewsbury dans Un cadavre de trop et le suspense est intenable: l'ambitieux prieur Robert va-t-il le remplacer? Quant à l'intrigue policière, tout est bien qui finit bien même si Ellis Peters doit nous promener entre la loi anglaise et les coutumes galloises pour la dénouer. J'ai encore passé... Je me suis rendu compte que je n'avais pas lu celui-ci ! Cet oubli est réparé. Dans cet opus, il n'y a pas vraiment de couple d'amoureux à sauver - une exception dans la série ! - mais on fait un retour sur le passé amoureux de notre brave frère. Le jeune innocent qu'il prend sous son aile n'est autre que le fils de son ancienne flamme, sa fiancée qu'il avait délaissée pour prendre la croix. Et s'il plaît à la dame de penser que Cadfael est entré dans les ordres à son retour par dépit de la retrouver mariée, grand bien lui fasse ! J'ai bien aimé les "jumeaux", oncle et neveu qui ne cessent de se chamailler, ainsi que la première apparition de frère Mark, à qui Cadfael voue une affection paternelle. La vie à l'abbaye aussi risque de changer, l'abbé Héribert n'a pas plu au roi lors du siège de Shrewsbury dans Un cadavre de trop et le suspense est intenable: l'ambitieux prieur Robert va-t-il le remplacer? Quant à l'intrigue policière, tout est bien qui finit bien même si Ellis Peters doit nous promener entre la loi anglaise et les coutumes galloises pour la dénouer. J'ai encore passé un très beau moment à l'abbaye des saints Pierre et Paul.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Crazynath 16/01/2022
    Troisième tome des aventures de Cadfael, le moine herboriste et enquêteur à ses heures perdues créé par Ellis Peters, « Le capuchon du moine « tient toutes ses promesses (en tout cas selon mes critères) dans le genre polar historique. Cette histoire se déroule juste quelques mois après les terribles évènements qui ont été relatés dans « Un cadavre de trop ». Nous sommes en décembre 1138, et même si les affres de l'hiver laissent supposer que le monde va tourner un peu au ralenti, cela ne sera pas le cas à l'abbaye de Shrewsbury. En effet, un meurtre va être commis dans une maison appartenant aux moines. Plus terrible encore, l'empoisonnement a été effectué avec un produit provenant de la pharmacopée de Cadfael. Ce dernier va se sentir investit d'une mission afin de découvrir le coupable, d'autant plus qu'il va découvrir qu'il connait la veuve de la victime. Un épisode qui permet d'en apprendre un peu plus sur la jeunesse de cadfael et qui, je trouve, le rend encore plus sympathique Cadfael trouvera la clef de l'énigme sur les terres dont il est lui-même originaire : le pays de Galles. Le petit plus dans cette histoire et que j'ai clairement savouré : le suspens... Troisième tome des aventures de Cadfael, le moine herboriste et enquêteur à ses heures perdues créé par Ellis Peters, « Le capuchon du moine « tient toutes ses promesses (en tout cas selon mes critères) dans le genre polar historique. Cette histoire se déroule juste quelques mois après les terribles évènements qui ont été relatés dans « Un cadavre de trop ». Nous sommes en décembre 1138, et même si les affres de l'hiver laissent supposer que le monde va tourner un peu au ralenti, cela ne sera pas le cas à l'abbaye de Shrewsbury. En effet, un meurtre va être commis dans une maison appartenant aux moines. Plus terrible encore, l'empoisonnement a été effectué avec un produit provenant de la pharmacopée de Cadfael. Ce dernier va se sentir investit d'une mission afin de découvrir le coupable, d'autant plus qu'il va découvrir qu'il connait la veuve de la victime. Un épisode qui permet d'en apprendre un peu plus sur la jeunesse de cadfael et qui, je trouve, le rend encore plus sympathique Cadfael trouvera la clef de l'énigme sur les terres dont il est lui-même originaire : le pays de Galles. Le petit plus dans cette histoire et que j'ai clairement savouré : le suspens autour du changement à la tête de la communauté des moines de Shrewsbury, avec tout ce que cela a pu engendrer en termes de comportements, rancunes, ambitions et déceptions… Challenge A travers l'Histoire 2022 Challenge Mauvais Genres 2022
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nitocris2021 09/06/2021
    Une enquête policière au Moyen Age dans une abbaye en des temps troublés. Avec ces ingrédients Ellis Peters nous concocte une intrigue savoureuse où Cadfael retrouve un ancien amour. Un très agréable moment de lecture. A lire. Vous ne le regretterez pas.
  • Errant 27/04/2021
    Parfois une série nous convient parfaitement sans que rien d'évident puisse d'emblée expliquer cette connivence. C'est exactement mon cas avec ce Cadfael, moine bénédictin herboriste et enquêteur à ses heures. Ce troisième tome d'une longue série confirme mon attachement à ce personnage aussi brillant que humble, aussi sage par certains aspects que délinquant par d'autres. L'intrigue n'est pas très compliquée mais sa solution ne sera pas simple pour autant. Un bonne dose de diplomatie sera requise, de l'audace aux moments stratégiques, de la retenue à d'autres. Avec son sang-froid habituel le moine fera preuve de compassion et d'intelligence, mettant en pratique les valeurs fondamentales qui l'animent. Le style est simple et plaisant, le contexte historique bien rendu, le rythme soutenu sans être trépidant. Le genre de lecture réconfortante au coin du feu par un soir de tempête hivernale . .
Inscrivez-vous à la newsletter des lecteurs numériques : 12-21
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !