En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Pas du renard

        12-21
        EAN : 9782823845334
        Code sériel : UGE
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        Le Pas du renard

        Date de parution : 07/01/2016
        Claude Izner revient avec le premier opus d’une nouvelle série de romans à suspens dans le Paris des années folles et des boîtes de jazz.
        En ce printemps 1921, Paris se relève difficilement de la guerre. La vie est chère, le travail rare, se loger pose problème. Que recherche Jeremy Nelson, jeune pianiste américain passionné de jazz, pour accepter de tirer le diable par la queue dans la capitale ? Son engagement au sein de la... En ce printemps 1921, Paris se relève difficilement de la guerre. La vie est chère, le travail rare, se loger pose problème. Que recherche Jeremy Nelson, jeune pianiste américain passionné de jazz, pour accepter de tirer le diable par la queue dans la capitale ? Son engagement au sein de la troupe d’un cabaret va déclencher des drames. Qui exerce un chantage à l’encontre de ces artistes pour qu’ils disparaissent les uns après les autres ? Suicides ou accidents ? Et de quel agresseur Jeremy est-il la cible ? Prêt à tout pour survivre, il va s’avérer un adversaire coriace car, si infime que soit un grain de sable, il peut gripper les rouages d’une machination parfaitement huilée.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782823845334
        Code sériel : UGE
        Façonnage normé : EPUB2
        DRM : Watermark (Tatouage numérique)
        12-21
        11.99 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Stonerandmore Posté le 21 Août 2017
          Finies les pétulantes annéees 1890 et les aventures de Victor Legris détective amateur . Nous voila transportés au début des années 20 , cette période d'après guerre ou la France se remet difficilement de cette hécatombe en vies humaines . C'est dans ce Paris où le système D prévaut afin de tenter de survivre à la misère environnante que débarque Jeremy Nelson , un jeune pianiste de jazz américain qui , outre un toit pour passer la nuit et une pitence pour se nourrir , est à la recherche des traces de son géniteur , prénommé Paul .Aprés de multiples petits boulots il va finalement remplacer au pied levé le pianiste du cabaret le MI-ka-do , trop pris de boisson pour continuer à jouer plusieurs notes justes d'affilée . Son arrivée va mystérieusement y déclencher de multiples tragédies en chaîne qu'il aura beaucoup de mal à contrecarrer malgré sa perspicacité . Comme toujours dans les romans de Claude Izner ont découvre ce travail minutieux de recherches historiques effectuées par les deux soeurs . Elles donnent un piment supplémentaire au récit et apporte à l'intrigue un fond d'authenticité tant au niveau des personnages qu'à l'époque... Finies les pétulantes annéees 1890 et les aventures de Victor Legris détective amateur . Nous voila transportés au début des années 20 , cette période d'après guerre ou la France se remet difficilement de cette hécatombe en vies humaines . C'est dans ce Paris où le système D prévaut afin de tenter de survivre à la misère environnante que débarque Jeremy Nelson , un jeune pianiste de jazz américain qui , outre un toit pour passer la nuit et une pitence pour se nourrir , est à la recherche des traces de son géniteur , prénommé Paul .Aprés de multiples petits boulots il va finalement remplacer au pied levé le pianiste du cabaret le MI-ka-do , trop pris de boisson pour continuer à jouer plusieurs notes justes d'affilée . Son arrivée va mystérieusement y déclencher de multiples tragédies en chaîne qu'il aura beaucoup de mal à contrecarrer malgré sa perspicacité . Comme toujours dans les romans de Claude Izner ont découvre ce travail minutieux de recherches historiques effectuées par les deux soeurs . Elles donnent un piment supplémentaire au récit et apporte à l'intrigue un fond d'authenticité tant au niveau des personnages qu'à l'époque dans laquelle ils évoluent . Les anecdotes , le vocabulaire choisi et plein d'autres petits détails arrivent parfaitement à ressusciter ce parler d'un autre temps et ce Paris d'autrefois .Comme dans leurs précédents ouvrages elles parviennent également à surprendre leur lecteur en parsemant leur histoire ça et là de nombreux rebondissements et à le conserver curieux de connaitre le dénouement final en maintenant le suspens intact jusqu'à la fin .L'un de mes auteurs de séries policières historiques préféré sans aucun doute .
          Lire la suite
          En lire moins
        • fabricel Posté le 13 Mai 2017
          Je m'étais un peu lassé sur la fin de suivre les pas du libraire Legris et j'avais donc pris un peu de distance avec les livres de C. Izner. Dans celui-ci, les années 20, le jazz, une intrigue, tout ce qui me convenait à ce moment pour me détendre un peu. Je n'ai pas été déçu et même enchanté de savoir que Jeremy, le héros, est sur les pas de nos anciens protagonistes. A suivre, donc !
        • Souri7 Posté le 23 Septembre 2016
          J'ai lu ce livre en format papier (comme toujours la couverture m'a fait craqué à la fnac) et j'avoue que j'ai un avis mitigé. L'histoire est abracadabrantesque, les personnages nombreux, le cadre parisien de la nuit.... les stéréotypes de l'américain arrivant à Paris etc J'ai eu un peu de mal au départ avec tous ces éléments mais une fois lancé et une fois les personnages assimilés, j'ai trouvé le récit intéressant et sympathique. Par contre, pas emballé par l'intrigue policière que j'avais résolue rapidement et que je trouvais par moment redondante et pas réaliste. Excellent roman cependant mais pas transcendant.
        • Musicalame Posté le 11 Juin 2016
          Dans le Paris des années folles, encore meurtri par la guerre, Jeremy Nelson, pianiste américain passionné de Jazz, mène une enquête personnelle sur ses origines. Ses pas le mènent tout droit au Mi-ka-do, un cabaret où se côtoient danseuses, chanteurs réalistes et dresseurs de chats... Un roman qui a de la gouaille !
        • lacazavent Posté le 24 Mai 2016
          Et dire que j’avais été déçu de voir venir la fin des enquêtes de Victor Legris, j’en aurais presque voulu aux deux sœurs à l’époque. Avec Le pas du Renard on oublie tout et on recommence du moins le croit-on dans les premières pages, de nouveaux personnages notamment un jeune et talentueux pianiste américain Jérémy Nelson, une nouvelle époque les années 1920 et toujours Paris, Paris et ses titis, les artistes, les petits métiers, sa vie nocturne, la vie des quais, des fonds de cours, des terrains vagues, des bords de Seine. On y retrouve avec délice toute la gouaille, le phrasé et les expressions désuètes qui faisaient les charmes des Enquêtes de nos libraires du quartier latin. Il faudrait vérifier texte à l’appui mais j’ ai l’ impression que leur façon de faire parler les personnages a légèrement évolué, il est vrai que plus de vingt ans se sont écoulés. L’ intrigue est assez simple mais bien rythmé et prenante. C’est avec beaucoup de plaisir que l’ on retrouve certains personnages, Eudoxie Allard et chapeau aux auteurs qui savent si bien au fil des pages attiser notre curiosité. Elles sont redoutables, j’ ai hâte de retrouver Jeremy Nelson dans de nouvelles... Et dire que j’avais été déçu de voir venir la fin des enquêtes de Victor Legris, j’en aurais presque voulu aux deux sœurs à l’époque. Avec Le pas du Renard on oublie tout et on recommence du moins le croit-on dans les premières pages, de nouveaux personnages notamment un jeune et talentueux pianiste américain Jérémy Nelson, une nouvelle époque les années 1920 et toujours Paris, Paris et ses titis, les artistes, les petits métiers, sa vie nocturne, la vie des quais, des fonds de cours, des terrains vagues, des bords de Seine. On y retrouve avec délice toute la gouaille, le phrasé et les expressions désuètes qui faisaient les charmes des Enquêtes de nos libraires du quartier latin. Il faudrait vérifier texte à l’appui mais j’ ai l’ impression que leur façon de faire parler les personnages a légèrement évolué, il est vrai que plus de vingt ans se sont écoulés. L’ intrigue est assez simple mais bien rythmé et prenante. C’est avec beaucoup de plaisir que l’ on retrouve certains personnages, Eudoxie Allard et chapeau aux auteurs qui savent si bien au fil des pages attiser notre curiosité. Elles sont redoutables, j’ ai hâte de retrouver Jeremy Nelson dans de nouvelles aventures … à Londres.
          Lire la suite
          En lire moins
        12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
        Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.