Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782259306218
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
Le sourire contagieux des croissants au beurre
Date de parution : 22/04/2021
Éditeurs :
Plon

Le sourire contagieux des croissants au beurre

Date de parution : 22/04/2021
Le bonheur c’est comme la pâtisserie, rien ne sert d’avoir les ingrédients si on n’a pas la recette…
A quarante-quatre ans, le Chef français Pierre Boulanger a tout pour être heureux. Il possède le plus grand empire de pâtisseries surgelées des Etats-Unis, il est l’ami des stars, les... A quarante-quatre ans, le Chef français Pierre Boulanger a tout pour être heureux. Il possède le plus grand empire de pâtisseries surgelées des Etats-Unis, il est l’ami des stars, les plus belles femmes du monde croquent à pleines dents dans ses fameux croissants, et il a épousé une brillante avocate... A quarante-quatre ans, le Chef français Pierre Boulanger a tout pour être heureux. Il possède le plus grand empire de pâtisseries surgelées des Etats-Unis, il est l’ami des stars, les plus belles femmes du monde croquent à pleines dents dans ses fameux croissants, et il a épousé une brillante avocate reconnue par le gratin new-yorkais qui lui a donné un adorable petit garçon. Jusqu’au jour où un vendeur ambulant lui propose un gobelet de café à un million de dollars. Un million de dollars, pas pour un simple café, bien sûr. Un million de dollars pour le meilleur café du monde, le café qui va changer sa vie…
Cette rencontre magique avec un vieux vendeur de hot-dogs ambulant ébranlera à jamais les certitudes de Pierre Boulanger quant au pouvoir, à l’amour, et à la vie.
 
Une intrigue pâtissière et spirituelle menée à tambour battant entre les Etats-Unis, le Groenland et le Pérou à la recherche d’un café miraculeux qui rend les gens heureux dans lequel l’auteur a mis toute sa belle expérience de vie.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259306218
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ils en parlent

« L’auteur(e) a su trouver les mots justes pour raconter l’épopée de Pierre Boulanger […]
Beaucoup de pudeur et de sincérité dans ce roman à la fois drôle et tendre, qui nous questionne devant l’impuissance face au bonheur. »
Caroline Vallat / Fnac Rosny 2

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • emilie5335 Posté le 12 Mars 2022
    Une fois n’est pas coutume, j’ai choisi ce livre uniquement pour le titre et la couverture. J’ai appris par la suite que Camille Andréa est en réalité le pseudonyme sous lequel écrit une personnalité de la littérature française mais personne, pas même son éditrice, ne sait de qui il s’agit. Au départ ça m’a beaucoup fait penser aux livres de Laurent Gounelle qui se présentent un peu comme des contes et qui s’apparentent à la littérature du développement personnel. Sauf qu’ici on sent une dimension parodique. C’est l’histoire de Pierre Boulanger devenu le roi des croissants surgelés aux Etats-Unis. Tout lui sourit. De simple petit boulanger français (meilleur ouvrier de France tout de même) il est arrivé très vite au sommet : PDG millionnaire côtoyant les stars, marié à une magnifique avocate américaine et père d’un petit garçon. Sauf que Pierre Boulanger passe son temps à travailler. Il ne voit quasiment jamais sa femme et son fils. Il ne prend jamais de vacances et est stressé par ses responsabilités au point de prendre des antidépresseurs. En un mot, à 44 ans, il n’est pas heureux. Mais, un jour, il se met à discuter avec un très vieux marchand de hot-dogs... Une fois n’est pas coutume, j’ai choisi ce livre uniquement pour le titre et la couverture. J’ai appris par la suite que Camille Andréa est en réalité le pseudonyme sous lequel écrit une personnalité de la littérature française mais personne, pas même son éditrice, ne sait de qui il s’agit. Au départ ça m’a beaucoup fait penser aux livres de Laurent Gounelle qui se présentent un peu comme des contes et qui s’apparentent à la littérature du développement personnel. Sauf qu’ici on sent une dimension parodique. C’est l’histoire de Pierre Boulanger devenu le roi des croissants surgelés aux Etats-Unis. Tout lui sourit. De simple petit boulanger français (meilleur ouvrier de France tout de même) il est arrivé très vite au sommet : PDG millionnaire côtoyant les stars, marié à une magnifique avocate américaine et père d’un petit garçon. Sauf que Pierre Boulanger passe son temps à travailler. Il ne voit quasiment jamais sa femme et son fils. Il ne prend jamais de vacances et est stressé par ses responsabilités au point de prendre des antidépresseurs. En un mot, à 44 ans, il n’est pas heureux. Mais, un jour, il se met à discuter avec un très vieux marchand de hot-dogs au pied de l’immense tour de son entreprise et celui-ci lui fait goûter le meilleur café du monde qu’il veut bien lui vendre pour 1 million de dollars. Au début, Pierre Boulanger s’en amuse mais à force de le côtoyer il commence à s’interroger plus sérieusement sur sa vie. Et si cet homme avait raison, et s’il passait vraiment à côté de son bonheur, et s’il n’était jamais trop tard pour tout changer ? C’est un livre qui fait du bien, qui donne envie de sourire comme le croissant sur la couverture et de se poser des questions essentielles tout en restant léger. On sent que l’auteur veut faire passer un message tout en restant dans l’humour. Ça fonctionne. Maintenant j’avoue que je suis très curieuse d’en connaître le véritable auteur !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Donnezmoidesmots Posté le 9 Mars 2022
    Le roman est un feel-good/développement personnel. L’histoire est un prétexte que prend l’auteur pour nous transmettre différentes pensées de développement personnel, à travers des analogies diverses et variées (la théorie du post-it et du caillou, etc.). Cela se lit très bien, c’est drôle parfois, et on aime détester Pierre qui est le cliché du requin chef d’entreprise. On aime surtout le voir cheminer au gré de ses pauses café. La première partie est peut-être un peu longue, car c’est une succession de ces leçons de développement personnel. Ne vous attendez pas à un roman d’aventures plein de rebondissements, ce n’est pas le but recherché. Par contre, essayez d’appliquer les conseils au quotidien, ça ne peut être que bénéfique !
  • Labibliotheque_delo Posté le 7 Mars 2022
    Je m'attendais à un réel livre feel good au vu du titre, je trouve que pour le coup c'est plus un livre de psychologie qui ressemble en style au livre " ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une" donc foncez si pour vous ça match, vous ne serez pas déçu. Moi j'ai eu du mal à m'attacher aux deux protagonistes, ils sont très présent dans le livre. Très peu d autres personnages et de détails sur la vie des protagonistes. Le livre est decoupé en 4 parties, 2 centré sur les dialogues des 2 personnages et 2 sur l évolution d un des personnages. J'attendais un livre qui entraîne un sourire comme les croissants aux beurres. Ce livre aurai pu me plaire d avantage à un autre moment de vie, la je voulais plus de légèreté. ***** le point fort : les quelques lignes de l auteure en fin de roman qui expliques certains passages qui font références à son histoire. Et son écriture très fluide à lire **** Conclusion : le bonheur est peut être juste à côté !! Hâte de voir si cette auteure anonyme sort un nouvel ouvrage plus feel good
  • LaMinuteMAD Posté le 6 Mars 2022
    Ce roman m’intriguait fortement. Pas forcément parce que Camille Andrea est un pseudo, mais parce que le titre est rigolo… On peut dire que ce roman est feel-good, c’est un roman de développement personnel ou une parodie de roman de développement personnel, c’est les 2. C’est surtout un roman initiatique humoristique… Comme si La Prophétie des Andes avait été écrite par J.M. Erre, pour vous donner un aperçu ! Pierre Boulanger est Français et boulanger. Il a fait fortune aux USA en vendant de vrais croissants. C’est un pote à Madonna et à plein d’autres stars, il a une femme éminente avocate et canon, un bébé, beaucoup d’argent, il achète usines sur usines, ne prend jamais de vacances... bref, l’incarnation du rêve américain. Et voilà qu’un vendeur de hot-dogs de 80 balais veut lui vendre un gobelet de café à 1 million de dollars ! Pierre goûte et effectivement, ce café est exceptionnel. Depuis, Pierre ne pense qu’à acheter la plantation de café ; et le vendeur de hot-dogs veut que Pierre trouve le bonheur. Pierre s’aperçoit petit à petit qu’effectivement il n’est pas heureux et accepte, pour une journée (qui va changer sa vie), de troquer sa place contre celle du vendeur... Ce roman m’intriguait fortement. Pas forcément parce que Camille Andrea est un pseudo, mais parce que le titre est rigolo… On peut dire que ce roman est feel-good, c’est un roman de développement personnel ou une parodie de roman de développement personnel, c’est les 2. C’est surtout un roman initiatique humoristique… Comme si La Prophétie des Andes avait été écrite par J.M. Erre, pour vous donner un aperçu ! Pierre Boulanger est Français et boulanger. Il a fait fortune aux USA en vendant de vrais croissants. C’est un pote à Madonna et à plein d’autres stars, il a une femme éminente avocate et canon, un bébé, beaucoup d’argent, il achète usines sur usines, ne prend jamais de vacances... bref, l’incarnation du rêve américain. Et voilà qu’un vendeur de hot-dogs de 80 balais veut lui vendre un gobelet de café à 1 million de dollars ! Pierre goûte et effectivement, ce café est exceptionnel. Depuis, Pierre ne pense qu’à acheter la plantation de café ; et le vendeur de hot-dogs veut que Pierre trouve le bonheur. Pierre s’aperçoit petit à petit qu’effectivement il n’est pas heureux et accepte, pour une journée (qui va changer sa vie), de troquer sa place contre celle du vendeur de hot-dogs. J’ai aimé et pas aimé ce roman. C’est étrange… Le personnage principal et ses réflexions m’ont énervée (le quadra aux réflexions racistes ordinaires et à la libido déboussolée), heureusement qu’il s’arrange au cours du livre ; cependant la narration était vraiment plaisante, drôle, bien construite et intelligente. J’en garde ainsi une bonne impression. PS : L’énigme soi-disant insoluble présentée dans le roman est trop facile quand même…
    Lire la suite
    En lire moins
  • nilebeh Posté le 28 Février 2022
    Autant le dire tout de suite, ce n'est pas LE roman du siècle, mais quel bon moment j'ai passé avec lui ! Il faut dire qu'il tombait bien : entre soucis persos divers, pandémie et fou_ furieux le doigt sur le bouton nucléaire, il y a de quoi devenir neurasthénique voire un brin terrifié. Et arrive ce Pierre Boulanger, expatrié à New-York, la cinquantaine repue et fort satisfaite de son cursus qui fabrique des croissants en forme de sourire et a bâti sa fortune sur ce sympathique symbole français. Oui mais. Kate, sa femme, et lui ne partagent plus rien ou presque, il voit à peine son fils de quatre ans, dédiant à des employés tout ce que fait un homme dit « normal », et qui en tire satisfaction et plaisir malgré les obligations. Chauffeur, nounou, employée de maison, secrétaires, assistants. En fait, il vit par procuration. Alors, quand au pied de la tour de trente étages où siège son bureau, il découvre un vieux latino, avec son chariot, ses hot-dogs et son unique dent (Ah ! ça change du sourire des croissants! et des Américains chics!), il ne peut qu'être intrigué, interloqué par le toupet de ce dernier qui lui offre un café absolument divin, moyennant... Autant le dire tout de suite, ce n'est pas LE roman du siècle, mais quel bon moment j'ai passé avec lui ! Il faut dire qu'il tombait bien : entre soucis persos divers, pandémie et fou_ furieux le doigt sur le bouton nucléaire, il y a de quoi devenir neurasthénique voire un brin terrifié. Et arrive ce Pierre Boulanger, expatrié à New-York, la cinquantaine repue et fort satisfaite de son cursus qui fabrique des croissants en forme de sourire et a bâti sa fortune sur ce sympathique symbole français. Oui mais. Kate, sa femme, et lui ne partagent plus rien ou presque, il voit à peine son fils de quatre ans, dédiant à des employés tout ce que fait un homme dit « normal », et qui en tire satisfaction et plaisir malgré les obligations. Chauffeur, nounou, employée de maison, secrétaires, assistants. En fait, il vit par procuration. Alors, quand au pied de la tour de trente étages où siège son bureau, il découvre un vieux latino, avec son chariot, ses hot-dogs et son unique dent (Ah ! ça change du sourire des croissants! et des Américains chics!), il ne peut qu'être intrigué, interloqué par le toupet de ce dernier qui lui offre un café absolument divin, moyennant un million de dollars ! Vous imaginez la combinaison café divin-croissant souriant du super cuistot ? Fortune ++++ ! Oui mais. Il lui faudra aller chercher lui-même les caféiers s'il veut les acheter afin de les exploiter. Et voici notre homme d'affaires parti vers le Machu-Pichu. Pas pour les trésors incas, juste pour des caféiers divins. Il y a beaucoup de drôlerie dans ce texte, une plume vive et rêveuse aussi, sur fond de réflexion fondamentale : il est où le bonheur, il est où ? Ce n'est pas un livre de développement personnel qui se prend au sérieux et veut à tout prix nous apprendre la vie, juste un petit moment de plaisir sans complexe autour d'un bon café et d'un croissant, à nous dire que, finalement, la suite de l'histoire nous appartient, que ce qui reste à vivre est plus précieux que ce qui est déjà envolé. En clair : arrête de geindre, à toi de jouer ! Une petite touche de fantaisie supplémentaire : il paraît que personne ne sait qui est l'auteur, pas même son éditeur. Ce serait quelqu'un de connu (comme si nous ne l'étions pas tous, connus, au moins de quelques-uns!). Quand même, il fait bien des virements sur son compte, l'éditeur ? Bon, c'est un détail. A lire pour sortir de la morosité ambiante.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Plon
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…

Lisez maintenant, tout de suite !