Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782266225342
Code sériel : 12351
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les Fleurs du Mal

Jacques PERRIN (Préface)
Date de parution : 29/11/2012

« Dans ce livre atroce, j’ai mis tout mon cœur, toute ma tendresse, toute ma religion, toute ma haine. » Étranger dans un monde qui le refuse, maudit et damné, Baudelaire n’a pas d’autre choix que d’explorer l’enfer et le mal. Puisque la vie n’est qu’extase et horreur, partage inégal...

« Dans ce livre atroce, j’ai mis tout mon cœur, toute ma tendresse, toute ma religion, toute ma haine. » Étranger dans un monde qui le refuse, maudit et damné, Baudelaire n’a pas d’autre choix que d’explorer l’enfer et le mal. Puisque la vie n’est qu’extase et horreur, partage inégal entre Dieu et Satan, le poète la transfigure dans une contrée imaginaire où le désespoir et la beauté se confondent. Il s’évade dans les paradis artificiels du haschisch, de l’opium et du vin, ceux de la luxure et du vice. L’ennui, la mort et la pourriture le hantent, jusqu’à la folie.

D’autres évasions s’offrent à lui, des navires, des ports, des océans, vers des pays lointains où tout est luxe et beauté. Les Fleurs du mal sont le journal intime, le cri de terreur et de jouissance du poète. Fleurs maladives qui annoncent toute la littérature moderne et dont le parfum et les poisons ne cessent de troubler les générations.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266225342
Code sériel : 12351
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Idl Posté le 8 Septembre 2021
    Les fleurs du Mal, Enième relecture pour car Les Fleurs du Mal sont l’un de mes recueils de poésie préféré. Enième relecture et première critique. Les Fleurs du Mal, malgré le sombre qui l’enveloppe, est mon anti-dépresseur. Ce recueil de poésie est un passeport pour un voyage intérieur et pour partir à la découverte de son âme … Alors, pour tout ça, je vous remercie Monsieur Baudelaire 🙏🏻❤️
  • stephanerenard Posté le 18 Juillet 2021
    Les fleurs du mal marquent une rupture dans l’esthétique poétique et dans l’art en général puisque la beauté se retrouve à présent dans la charogne (drogue, sexe et mort un siècle avant le rock n’roll!!), dans la déchéance (l’albatros) ou dans la synesthésie (la nature est un temple…). Les standards de la beauté sont enfoncés et remplacés par leur antithèse. A l’époque, c’est presque diabolique, c’est certainement scandaleux. Tout l’art moderne et même l’art contemporain est en germe. Mais ça m’est bien égal, ce qui compte le plus c’est la poésie ! Et la poésie règne sur l’ouvrage. Les rythmes avant tout, mais aussi les images, les figures de style, tout ce qui concourt à enflammer l’imagination du lecteur. Les fleurs du mal n’ont pas vieilli, les poèmes restent sublimes et inoubliables. La volupté est intense « Et son ventre et ses seins, ces grappes de ma vigne, S'avançaient, plus câlins que les Anges du mal, Pour troubler le repos où mon âme était mise… » Les sensations sont presque psychédéliques, c’est le LSD avant l’heure (correspondances)… C’est aussi, éminemment, l’œuvre du poète que de prendre cet envol, de voir le monde sous un nouvel angle, depuis le ciel. « Le Poète est semblable au prince des nuées Qui... Les fleurs du mal marquent une rupture dans l’esthétique poétique et dans l’art en général puisque la beauté se retrouve à présent dans la charogne (drogue, sexe et mort un siècle avant le rock n’roll!!), dans la déchéance (l’albatros) ou dans la synesthésie (la nature est un temple…). Les standards de la beauté sont enfoncés et remplacés par leur antithèse. A l’époque, c’est presque diabolique, c’est certainement scandaleux. Tout l’art moderne et même l’art contemporain est en germe. Mais ça m’est bien égal, ce qui compte le plus c’est la poésie ! Et la poésie règne sur l’ouvrage. Les rythmes avant tout, mais aussi les images, les figures de style, tout ce qui concourt à enflammer l’imagination du lecteur. Les fleurs du mal n’ont pas vieilli, les poèmes restent sublimes et inoubliables. La volupté est intense « Et son ventre et ses seins, ces grappes de ma vigne, S'avançaient, plus câlins que les Anges du mal, Pour troubler le repos où mon âme était mise… » Les sensations sont presque psychédéliques, c’est le LSD avant l’heure (correspondances)… C’est aussi, éminemment, l’œuvre du poète que de prendre cet envol, de voir le monde sous un nouvel angle, depuis le ciel. « Le Poète est semblable au prince des nuées Qui hante la tempête et se rit de l’archer ; Exilé sur le sol au milieu des huées, Ses ailes de géant l’empêchent de marcher. » C’est le talent qui est le crime, c’est le génie qui est subversif !
    Lire la suite
    En lire moins
  • VALERIANE56 Posté le 3 Juillet 2021
    Quand je dois affronter une situation complexe et ne pas m'emporter, je récite dans ma tête des poèmes de Baudelaire . Il y a chez moi un attachement tout affectif à Baudelaire parce que clairement, il y a eu dans ma vie un avant et un après Les Fleurs du mal. Et si je dis cela, c'est parce qu'il y a une sorte d'entêtement borné chez moi comme si je louchais sur Baudelaire.
  • SabiSab28 Posté le 21 Juin 2021
    J'ai lu ce recueil de poèmes petit à petit, pour rester concentrée sur chacun de ses textes. Petit point négatif avant de me lancer dans tout ce qu'ai aimé : pour moi, ce recueil est trop fourni et sur tous les thèmes possibles. Ainsi, certains m'ont enchanté et d'autres beaucoup moins. J'ai adoré ses poèmes sur l'amour, la beauté, sur Paris (ceux en hommage à Victor Hugo), les poèmes censurés que je trouve en effet, osé pour cette époque puritaine et religieuse, ceux sur les chats, sur les saisons, le soleil et la lune. Certains ont été lus et relus, ils sont magnifiques, je garde encore ce recueil près de moi pour m'y replonger de temps en temps.
  • _tiffue Posté le 15 Juin 2021
    L'un des plus beaux recueils de poèmes ! L'écriture, la construction des vers, les thème abordés, tout est parfait ! On se retrouve perdu dans un vaste océan d'émotion, des plus sincères. Baudelaire nous emmène au delà de sa conscience et nous livre son combat intérieur.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !