RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Les privilèges

            Plon
            EAN : 9782259215947
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Les privilèges

            Elisabeth PEELLAERT (Traducteur)
            Collection : Feux croisés
            Date de parution : 26/05/2011

            Portrait d'une famille américaine étourdie de désir, d'argent et de beauté, Les Privilèges, bûcher des vanités du 21e siècle, brosse le tableau remarquablement subtil, et cynique, d'une nouvelle classe sociale, les ultra-riches.

            Adam et Cynthia ont tout pour eux. Mariés à la sortie de la fac, ils forment un couple parfait auquel rien ne résiste. Deux magnifiques enfants et une brillante carrière dans la finance plus tard, leur beauté, leur provocante jeunesse et leur insolente réussite sont toujours inaltérées. Le monde autour...

            Adam et Cynthia ont tout pour eux. Mariés à la sortie de la fac, ils forment un couple parfait auquel rien ne résiste. Deux magnifiques enfants et une brillante carrière dans la finance plus tard, leur beauté, leur provocante jeunesse et leur insolente réussite sont toujours inaltérées. Le monde autour n'existe pas, ou bien par le frisson du danger qu'il procure, mais leur noyau demeure, irréductible et indestructible, telle une forteresse dorée. Au coeur de cette famille, le roman dépeint son paradoxe: une intimité de papier glacé, des êtres humains prisonniers de la machine à succès qu'ils ont créée, et les effets décadents de leurs irrésistibles appétits. Portrait d'une famille américaine étourdie de désir, d'argent et de beauté, Les Privilèges, bûcher des vanités du 21e siècle, brosse le tableau remarquablement subtil et cynique d'une nouvelle classe sociale, les ultra-riches, et pose sur l'Amérique post-11 Septembre un regard qui interroge, observe et fait saillir l'absurde, le vice ou la déshérence de personnages en fuite.


            Jonathan Dee écrit pour le New York Times Magazine, la revue Harper's et la Paris Review. Il enseigne à l'université de Columbia. Les Privilèges est son quatrième roman, le premier publié en France.


            « Virtuose dans sa langue, intellectuellement subtil, complexe et vif, Les Privilèges est aussi un roman très drôle qui procure un immense plaisir de lecture. »
            Richard Ford

            « Un délice à chaque page, une merveille de maîtrise, entre empathie et distance critique. »
            Jonathan Franzen

            « Les grands esprits littéraires s'attaquent rarement à des sujets comme l'argent et la classe, et c'est une des raisons pour lesquelles le roman de Jonathan Dee est si important et fascinant. C'est aussi une méditation émouvante sur la famille et l'amour absolu. À lui seul le tour de force du premier chapitre vaut le détour. »
            Jay McInerney

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782259215947
            Façonnage normé : EPUB2
            DRM : DRM Adobe
            Plon
            11.99 €
            Acheter

            Ils en parlent

            "Virtuose dans sa langue, intellectuellement subtil, complexe et vif, Les Privilèges est aussi un roman très drôle, qui procure un immense plaisir de lecture." Richard Ford

            "Un délice à chaque page et une merveille de maîtrise, entre empathie et distance critique." Jonathan Franzen

            "Les grands esprits littéraires s'attaquent rarement à des sujets comme l'argent et la classe et c'est une des raisons pour lesquelles le roman de Jonathan Dee est si important et fascinant. C'est aussi une méditation émouvante sur la famille et l'amour absolu. À lui seul le tour de force du premier chapitre vaut le détour." Jay Mc Inerney

            PRESSE

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • croquemiette Posté le 25 Novembre 2018
              Un très bon roman, dense, qui se lit quasi d'une traite. On est plongé dans cette famille d'ultra-riches, pouvant tout se permettre sans exception... Le couple s'aime, aucun doute, mais les membres de cette famille sont seuls, malheureux, sans point de contact avec le réel. Le roman nous narre l'histoire de ce foyer, du mariage, du beau jeune couple jusqu'à ce que leurs enfants soient adultes. C'est une véritable épopée, on suit chaque personnage, les points de vue alternent, un certain suspens est distillé. Le livre a été comparé au « bûcher de vanité » de Tom Wolfe et je comprends pourquoi. Plus que l'histoire de cette famille, c'est un univers qui nous est décrit de l'intérieur, avec beaucoup d'acuité. Une belle découverte que cet auteur.
            • fbalestas Posté le 19 Novembre 2017
            • pleasantf Posté le 19 Janvier 2017
              Roman vite lu, une écriture efficace mue par une belle mécanique narrative mais sans génie, plate et sans relief. Le seul véritable intérêt que je vois dans ce livre c'est qu'il réussit à nous faire détester cette famille. Une peinture d'une Amérique marginale (à l'autre bout du spectre par rapport à ce qu'on entend d'habitude par ce terme) qui fait peur. Une peinture de monstres en quelque sorte.
            • vbarentin Posté le 13 Novembre 2016
              L'histoire commence par "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants...". Nous suivons la progression sociale d'un jeune couple Adam et Cynthia dans la haute société New-yorkaise et le monde des finances. Un beau portrait du New-York d'aujourd'hui.
            • Rhodopsine Posté le 17 Janvier 2016
              Adam et Cynthia... pauvres jeunes gens si riches. Un mariage qui doit être mémorable, une réussite sociale bien voyante, deux enfants parfaits... Mais comme je les plains, ces si beaux si riches New-Yorkais. Tout est parfait, l'appartement, les enfants, la carrière, le mariage... Non, je ne suis pas jalouse! je n'échangerais pour rien au monde ma vie banale conte la leur. Est-ce une vie d'ailleurs? Ou plutôt un théâtre? "La joie ne naît pas des choses de que l'on possède" a dit le pape. Aurait-il lu Les privilèges? Il aurait alors choisi le sous-titre parfait.
            INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
            Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…