Lisez! icon: Search engine
Gründ
EAN : 9782700031997
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Les quatre filles du Docteur March

,

Collection : Lectures de toujours
Date de parution : 06/01/2011

Un grand classique indémodable de la littérature américaine.

Ecrit à la fin du 19eme siècle, ce texte maintes fois traduit et maintes fois repris au cinéma, a été écrit par Louisa May Alcott. C?est l'histoire de quatre jeunes filles, la raisonnable Margaret (Meg), l'intrépide Joséphine (Jo), la charitable Elisabeth (Beth) et la douce Amélie (Amy). Elles vivent dans...

Ecrit à la fin du 19eme siècle, ce texte maintes fois traduit et maintes fois repris au cinéma, a été écrit par Louisa May Alcott. C?est l'histoire de quatre jeunes filles, la raisonnable Margaret (Meg), l'intrépide Joséphine (Jo), la charitable Elisabeth (Beth) et la douce Amélie (Amy). Elles vivent dans le Nord des USA avec leur mère et leur fidèle domestique appelée Hannah. Elles appartiennent à la classe moyenne de la société. L'histoire se passe pendant la Guerre de Sécession. Leur père, pasteur et nordiste est à la guerre. Autrefois, la famille March était une famille riche mais aujourd?hui la vie est dure pour les 4 s?urs.

Dans ce roman indémodable Louisa May Alcott s?est probablement peinte sous les trais de Jo, jeune fille non conventionnelle, aspirant à son indépendance et à une autre condition que celle d?une jeune fille résignée.

La traduction-adaptation proposée ici est celle de P.J Stahl, pseudonyme de Pierre-Jules Hetzel le célèbre éditeur de Jules Verne.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782700031997
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • eliselark Posté le 30 Octobre 2020
    Un grand classique!
  • Zazaboum Posté le 29 Octobre 2020
    Voici un livre que j’adorais quand j’étais gamine, je me sentais beaucoup d’affinités avec Jo et j’admirais ses sœurs qui étaient si calmes et gentilles sans effort ! J’ai eu beaucoup de plaisir à replonger dedans et même en m’apercevant que je n’avais pas oublié grand-chose du livre je n’ai pas eu de déception. Parfois les bondieuseries m’ont parues bien longues mais elles sont toujours positives et non pas répressives donc plus faciles à assimiler et puis il ne faut pas oublier de replacer le tout dans le contexte de l’époque. La version Domaine Public que j’ai lue est celle de 1880 et certaines coquilles ont résisté au passage du temps mais il fait partie de ces livres pour qui j’aurai toujours un peu de complaisance ! CHALLENGE XIXème SIECLE 2020 CHALLENGE BBC CHALLENGE RECU 5/5
  • liervache Posté le 29 Octobre 2020
    Je me demande pourquoi le titre du livre mentionne le docteur March, un personnage secondaire, et non Mme March, le véritable pilier de la famille March. Probablement pour les mêmes raisons qui me font détester l’image de la femme renvoyée par ce livre, soumise à l’homme, ne se réalisant que par sa vie d’épouse et la maternité. Pour autant, lorsqu’on laisse de côté ses aspirations féministes, il me semble qu’on peut apprécier cette histoire aux premiers abords banale. Louisa May Alcott relate la vie des quatre filles March, de leur enfance à leurs premiers pas dans la vie d’adulte, sous forme d’épisodes successifs, des leçons de vie. Pour ma part, j’ai été intéressée par la « morale » de cette histoire, faire le bien, même s’il me semble qu’elle devrait s’appliquer équitablement aux hommes et aux femmes. Ce livre permet aussi de mieux comprendre les conditions de vie à l’époque de la guerre de sécession, le carcan de la société, le quotidien d’une bonne famille pauvre, ou encore la diversité des caractères qu’on peut retrouver au sein d’une fratrie.
  • leratquilit Posté le 22 Octobre 2020
    Ce bouquin, paru à partir de 1868, raconte l'histoire de quatre sœurs (qui sont en réalité l'auteure elle même ainsi que ses 3 autres sœurs ! Vous le saviez ?). Plus généralement, cette famille fait écho à de nombreuses famille américaines à cette période là, pendant la période de la guerre de sécession. C'est un roman puissant, touchant et bouleversant, que je vous conseille. Il a été adapté plusieurs fois au cinéma, et j'ai prévu de regarder celle de 2019.
  • Djustinee Posté le 21 Octobre 2020
    En pleine guerre de Sécession, le docteur March part au front. Ses 4 filles et sa femme sont dans l'expectative de nouvelles. J'ai donc  rencontré les 4 filles du Docteur March. Je commence par Jo, ma préférée. Jo est lumineuse et solaire. Elle est maladroite mais tellement attendrissante. C'est le garçon de la famille. Oui, c'est bien cela, Jo aurait préféré être un garçon pour pouvoir se battre et travailler comme un homme. Elle aime faire du patin et écrire des histoires. Meg, l'aînée, est étouffée par ses bonnes manières et son bon goût pour le luxe et les jolies choses. Beth est la simplicité incarnée. Elle est d'une timidité maladive, elle voue un amour sans bornes à son piano et aime profondément la musique. C'est une jeune fille solitaire. Amy est la petite dernière. Elle a un réel complexe pour son nez. Elle aime le dessin. C'est la chouchoute et elle est égoïste et vaniteuse. Elle a aussi un goût très prononcé pour les jolies choses. Dans ce livre, nous évoluons avec ces 4 personnalités et leur entourage. Divisé en 2 parties bien distinctes, le livre commence par l'enfance/l'adolescente de nos protagonistes et se termine alors que les demoiselles sont devenues des dames ;... En pleine guerre de Sécession, le docteur March part au front. Ses 4 filles et sa femme sont dans l'expectative de nouvelles. J'ai donc  rencontré les 4 filles du Docteur March. Je commence par Jo, ma préférée. Jo est lumineuse et solaire. Elle est maladroite mais tellement attendrissante. C'est le garçon de la famille. Oui, c'est bien cela, Jo aurait préféré être un garçon pour pouvoir se battre et travailler comme un homme. Elle aime faire du patin et écrire des histoires. Meg, l'aînée, est étouffée par ses bonnes manières et son bon goût pour le luxe et les jolies choses. Beth est la simplicité incarnée. Elle est d'une timidité maladive, elle voue un amour sans bornes à son piano et aime profondément la musique. C'est une jeune fille solitaire. Amy est la petite dernière. Elle a un réel complexe pour son nez. Elle aime le dessin. C'est la chouchoute et elle est égoïste et vaniteuse. Elle a aussi un goût très prononcé pour les jolies choses. Dans ce livre, nous évoluons avec ces 4 personnalités et leur entourage. Divisé en 2 parties bien distinctes, le livre commence par l'enfance/l'adolescente de nos protagonistes et se termine alors que les demoiselles sont devenues des dames ; c'est ce qu'aborde la seconde partie. J'aime beaucoup l'ambiance un peu désuète du roman. J'apprécie de me plonger dans ce type de roman à l'odeur de feu de bois et à la douce ambiance de pique-nique ou de dîner champêtre. J'aime beaucoup la bienveillance et la simplicité de ce livre. J'aime également beaucoup la justesse et la sensibilité avec laquelle l'auteure décrit ses personnages. J'apprécie la féminité omniprésente dans cette ode à la liberté. Les filles sont en quête d'émancipation, le tout en gardant l'approbation de leurs parents. Les descriptions des lieux et des événements sont parfois un peu longues mais je pense que c'est propre aux romans de l'époque et cela n'est pas dérangeant. Je vous conseille la lecture de ce classique. J'y ai passé un agréable moment.
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER GRÜND JEUNESSE
Ne manquez aucune information sur notre catalogue jeunesse !