Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221202531
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

L'Île introuvable

Date de parution : 22/08/2019

Il faut rappeler comme une loi que la vie n’est jamais pareille à la littérature et, surtout, que c’est une folie de vouloir remplir sa vie de littérature. Puisse ce livre ou un autre, mais plutôt ce livre, démontrer l’inverse. » Olivier Ravanec.
Au-dessus d’une petite île de la Méditerranée,...

Il faut rappeler comme une loi que la vie n’est jamais pareille à la littérature et, surtout, que c’est une folie de vouloir remplir sa vie de littérature. Puisse ce livre ou un autre, mais plutôt ce livre, démontrer l’inverse. » Olivier Ravanec.
Au-dessus d’une petite île de la Méditerranée, un hélicoptère survole un château en flammes. À son bord, un « enquêteur d’assurances » lancé sur la piste d’un écrivain passé de mode et néanmoins recherché : Olivier Ravanec. Sa disparition est d’autant plus troublante qu’elle survient quelques mois à peine après celle de sa compagne, l’éditrice Dominique Bremmer. « Une histoire d’amour, avait dit un jour Ravanec, c’est trois personnes minimum. » Songeait-il en particulier à ce roi déchu de la nuit parisienne, dont Dominique avait été longtemps éprise ? Lui s’appelle Vincent Zaid ; son intelligence est aussi vraie que dépourvue du moindre esprit, et si sa fortune lui a donné beaucoup d’amis, sa condamnation pour meurtres les a fait disparaître. Ravanec, Bremmer, Zaid : trois créatures venues d’un prétendu âge d’or – les années 80 – et qui n’ont pas retrouvé leur place dans le « monde d’après », attiédi et salement hygiéniste.
Ici commence le roman, le vrai, celui qui déborde, celui de la vengeance, où l’on verra justement qu’une passion pour le romanesque peut vous offrir toutes ces aventures et mésaventures qu’on appelle, par commodité, « un destin ».

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221202531
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Cath_perrin Posté le 15 Novembre 2019
    Un hélicoptère au-dessus d’un château en flamme. Que vient faire Jacques Lousteau dans cet hélicoptère ? C’est une question que je me suis posée tout au long du livre et bien sûr, il faut attendre la fin pour obtenir la réponse. Quelques décennies auparavant, dans les années 80, Olivier Ravanec, certes, gagne beaucoup d’argent très facilement mais pas grâce à ses livres. Un écrivain et un anti-héros. Il tombe amoureux de Dominique, une jolie éditrice. Malheureusement, celle-ci n’a d’yeux que pour Zaïd, personnage mystérieux, producteur de musique dont on ne voit jamais le nom sur une pochette de disque ni sur une affiche de spectacle. Zaïd a des ennuis judiciaires et Olivier en profite pour se rapprocher de Dominique. J’ai aimé la plongée dans les années 80 et le style de l’auteur qui nous régale de jolies trouvailles mais la présence de commentaires sur la littérature, reflets de la vision des personnages rend la lecture laborieuse. L’intrigue pourrait être passionnante si l’auteur ne nous promenait pas de personnages en personnages, de lieux en lieux et d’époque en époque. De quoi se perdre un peu.
  • Christlbouquine Posté le 3 Novembre 2019
    Le roman s’ouvre sur le survol en hélicoptère d’une île en flamme par un enquêteur d’assurance et un paparazzi, lancés sur les traces d’Olivier Ravanec, un écrivain disparu. Malgré des débuts prometteurs, l’écrivain n’a pas eu le succès qu’il escomptait. Il hante le monde de l’édition et de nuit et c’est là qu’il rencontre Dominique Brenner, éditrice à l’intelligence aiguë et Vincent Zaid, homme d’affaires retord. Le trio est en place. Plus que l’intrigue, c’est surtout le style et le caractère des trois personnages qui sont intéressants et qui donne la saveur au récit. Pour ma part, j’ai véritablement eu une révélation avec l’écriture de cet auteur que je ne connaissais pas du tout. Ce roman est une plongée au cœur du monde littéraire parisien qui prend sa source dans les années 80 et nous mène jusqu’à aujourd’hui. Il nous décrit un monde désenchanté et des personnages qui perdent peu à peu leurs illusions à mesure que leur monde change et les laisse à la traîne. Le récit est habité par un humour grinçant et ne se laisse pas apprivoiser facilement car il regorge de digressions et de références plus ou moins cachées qui nécessitent d’avoir une certaine connaissance des événements ou... Le roman s’ouvre sur le survol en hélicoptère d’une île en flamme par un enquêteur d’assurance et un paparazzi, lancés sur les traces d’Olivier Ravanec, un écrivain disparu. Malgré des débuts prometteurs, l’écrivain n’a pas eu le succès qu’il escomptait. Il hante le monde de l’édition et de nuit et c’est là qu’il rencontre Dominique Brenner, éditrice à l’intelligence aiguë et Vincent Zaid, homme d’affaires retord. Le trio est en place. Plus que l’intrigue, c’est surtout le style et le caractère des trois personnages qui sont intéressants et qui donne la saveur au récit. Pour ma part, j’ai véritablement eu une révélation avec l’écriture de cet auteur que je ne connaissais pas du tout. Ce roman est une plongée au cœur du monde littéraire parisien qui prend sa source dans les années 80 et nous mène jusqu’à aujourd’hui. Il nous décrit un monde désenchanté et des personnages qui perdent peu à peu leurs illusions à mesure que leur monde change et les laisse à la traîne. Le récit est habité par un humour grinçant et ne se laisse pas apprivoiser facilement car il regorge de digressions et de références plus ou moins cachées qui nécessitent d’avoir une certaine connaissance des événements ou des personnalités qu’il évoque. J’avoue d’ailleurs ne pas forcément avoir tout saisi mais cela ne nuit pas à la compréhension de l’ensemble. La formule fait mouche, la construction du récit déstabilise parfois et le tout donne l’impression d’évoluer au cœur d’un véritable exercice de style. Mais un exercice maîtrisé avec brio qui n’égare pas le lecteur et le mène au contraire au travers des trente cinq ans que dure le récit mêlant les histoires personnelles des personnages et l’évolution du monde littéraire. J’ai éprouvé beaucoup de plaisir à la découverte de ce livre malgré, ou à cause de, son pessimisme caustique.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DOMS Posté le 28 Octobre 2019
    Olivier Ravanec rêve d’écrire le roman parfait, celui qui le rendra célèbre et qui aura enfin la reconnaissance du public. Dominique Bremmer est éditrice chez Gallimard, Olivier Ravanec en est fou amoureux, mais elle est en couple avec l’improbable Vincent Zaïd, riche amateur de fêtes parisiennes, flirtant avec la marginalité des voyous de grands chemins, est intéressé par la politique et accessoirement de littérature, mais surtout en couple avec Dominique. Après quelque aventures pour le moins ubuesques, Zaïd est emprisonné pour malversation, puis libéré au bout de quelques années. Sa vengeance est implacable. Impossible d’en dire d’avantage, car dans ce roman, l’important est la façon dont il est composé, à la fois hymne à la littérature, et fourmillant de réflexions philosophiques, littéraires, ou politiques. Le narrateur donne des avis sur les auteurs classiques ou d’autres plus actuels, sur la difficulté d’être un écrivain reconnu, sur le talent et le travail, le monde abscons de l’édition pour les néophytes que nous sommes. C’est dense, ça fourmille de références, d’idées, de personnages plus extravagants les uns que les autres. Un roman indiscutablement singulier et différent de ce que l’on a l’habitude de lire.
  • sylvaine Posté le 20 Octobre 2019
    L'île introuvable Jean le Gall Rober Laffont août 2019 #LîleIntrouvable #NetGalleyFrance "Dites-moi plutôt ce qui distingue ce roman, ce qu'il apporte à la littérature. -Ah! la littérature. -Oui? -La littérature... Mais la littérature, ma chère." C'est sur ces mots que s'achève ce roman surprenant, inclassable, fascinant, où le lecteur doit chercher son chemin, se perdre, se retrouver pour au final s'extasier! Un chemin qui le mène des années 80 à nos jours, des années du nouveau roman à celles de l'auto-fiction. Pour le guider trois personnages aussi différents que possible, Vincent Zaid riche à millions, amateur de fêtes et de femmes, Dominique Bremmer la bourgeoise intellectuelle éditrice de métier et de coeur,Olivier Ravalec le journaliste écrivaillon de peu de talent en quête d'inspiration et de quelques francs..... Je découvre ici le talent de Jean le Gall. Après un début un peu difficile où je me suis sentie perdue, j'ai trouvé mes repères. Un texte brillant, intelligent servi par une très belle écriture ne peut que combler le lecteur exigeant que vous êtes.
  • laulau06_M_lire Posté le 8 Octobre 2019
    trois personnages singuliers, atypiques si éloignés les uns des autres mais pourtant si proches dans la vie de la littérature : Olivier Ravanec, anti héros, écrivain dépassé, qui se cherche, rêve d'écrire le Roman qui va changer sa vie, il tombe éperdument amoureux de Dominique Bremmer, belle femme, éditrice, il lui voue un amour sincère, fidèle mais si compliqué où l'amour livresque laisse la place à l'amour réaliste : "elle me dirait, un jour :Olivier, tu es l'homme de ma vie". Le 3ème personnage principal est Vincent Zaid, homme riche, aimant les soirées arrosées parisiennes, aimant la politique, intelligent mais si égoïste, qu'il détruit et tue tout ce qu'il touche, marié à Dominique Bremmer. Après leurs épopées parisiennes, Zaid personnage ubuesque va jusqu'à les enfermer dans une île introuvable d'Italie, afin d'écrire le Roman de sa vie. J'ai aimé cette lecture, tellement différente, et atypique. L'auteur nous amène dans son monde, fait référence à certains romans comme Balzac, ou le Comte de Montecristo, il parle de politique dans les années 80 entre réelle et imagination, parlant des personnages connus publiques, il faut avoir une certaine culture pour déterminer le faux du vrai, réalité et imaginaire. Un très bon roman, je pense qu'une deuxième lecture est... trois personnages singuliers, atypiques si éloignés les uns des autres mais pourtant si proches dans la vie de la littérature : Olivier Ravanec, anti héros, écrivain dépassé, qui se cherche, rêve d'écrire le Roman qui va changer sa vie, il tombe éperdument amoureux de Dominique Bremmer, belle femme, éditrice, il lui voue un amour sincère, fidèle mais si compliqué où l'amour livresque laisse la place à l'amour réaliste : "elle me dirait, un jour :Olivier, tu es l'homme de ma vie". Le 3ème personnage principal est Vincent Zaid, homme riche, aimant les soirées arrosées parisiennes, aimant la politique, intelligent mais si égoïste, qu'il détruit et tue tout ce qu'il touche, marié à Dominique Bremmer. Après leurs épopées parisiennes, Zaid personnage ubuesque va jusqu'à les enfermer dans une île introuvable d'Italie, afin d'écrire le Roman de sa vie. J'ai aimé cette lecture, tellement différente, et atypique. L'auteur nous amène dans son monde, fait référence à certains romans comme Balzac, ou le Comte de Montecristo, il parle de politique dans les années 80 entre réelle et imagination, parlant des personnages connus publiques, il faut avoir une certaine culture pour déterminer le faux du vrai, réalité et imaginaire. Un très bon roman, je pense qu'une deuxième lecture est appropriée, car ce qui en fait sa force c'est que ce n'est pas l'intrigue qui le caractérise mais les faits et gestes des personnages, et c'est quand même assez rare dans un roman d'intéresser le lecteur de cette vision là. Belle lecture en perspective
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.