Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823877618
Façonnage normé : EFL3
DRM : DRM Adobe

ONE-PUNCH MAN - tome 09

,

Frédéric Malet (traduit par)
Collection : mangas
Série : One-Punch Man
Date de parution : 09/04/2020
Saitama est trop puissant ; tellement puissant qu’il élimine tous les monstres les plus farouches avec un simple coup de poing. Découvrez l’histoire du plus puissant des super-héros dans ce manga qui va vous mettre K.O. !!
Garoh, une tête brûlée qui rêve de devenir un monstre, est venu mettre le boxon à l'Association des héros ! Il se retire après avoir rétamé plusieurs d'entre eux, mais quel est donc son but ? D'autre part, Fubuki, première de la classe B, rend visite à Saitama avec l'intention d'en faire son larbin...
EAN : 9782823877618
Façonnage normé : EFL3
DRM : DRM Adobe

Ils en parlent

On se régale de l'intensité du dessin de Murata même si sa mise en scène est plus classique, de certains héros plutôt fun (...) et de certaines techniques assez délirantes.
Koiwai / Manga-News
Depuis la fin assez monumentale de l'arc Boros, les auteurs prennent le temps de relancer l'oeuvre, avec l'arrivée de quelques nouveaux personnages prometteurs (...) et l'arrivée d'un nouvel ennemi imposant.
Erkael & Kowai / Manga-News

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LadyNephtys Posté le 12 Juillet 2021
    Un tome fidèle au reste des autres : de l'humour, un Saitama complètement détaché du reste de son entourage, de l'action à foison, des personnages badass... J'ai adoré rencontrer Fubuki, elle rentre directement parmi mes préférés rien que pour son caractère et son histoire. Je me demande ce qu'il va se passer pour la suite, surtout avec un méchant aussi puissant !
  • DocBird Posté le 8 Juin 2019
    les monstres, et ayant développé une force incroyable, décide de battre et de tuer tous les héros sur son chemin. Par ailleurs, Fubuki, première de la classe B vient voir Saitama pour l’enrôler dans sa faction… Mon avis : Beaucoup d’actions dans ce tome 9, où une nouvelle menace va peser sur les héros, en la personne de Garoh, qui relance l’action. Par ailleurs, Saitama poursuit sa petite vie de héros tranquille, imperturbable, même si Fubuki vient le voir pour qu’il fasse partie, de gré ou de force, de son équipe. Mais elle n’est pas au bout de ses surprises... J’ai bien aimé ce tome 9 où le décalage entre scènes d’actions musclées, et certaines situations ou noms humoristiques, fait le charme de la série. Le surnom de héros choisi pour Saitama est plutôt risible, tout comme l’histoire de la voiture de Fubuki à la fin. Un bon manga de divertissement qui se laisse lire.
  • mimouski Posté le 15 Mai 2019
    C'est fun, cool et sans prise de tête. Ça a les points clés spécifiques du shonen tellement décalés que c'est original à souhait ! One Punch Man est vraiment un manga toujours dans la bonne lignée. Un méchant au bon endroit et une nouvelle arrivée à temps : c'est exactement ce que reflète ce volume et je pense que ce manga a de beaux jours devant lui :)
  • Foxfire Posté le 24 Octobre 2018
    Encore un tome qui fait la part belle à l'action. Ce 9ème volet est quasiment 100% baston. Mais comme d'habitude, c'est fait intelligemment et si on lit entre les lignes on voit clairement un propos qui va plus loin que du simple bourrinage à coup de poings dans la gueule. L'auteur commence par rappeler que la fin ne justifie pas les moyens et que l'ennemi de ton ennemi n'est pas forcément ton ami. Pour contrer la fameuse menace ultime qui pend au nez de l'humanité, le directeur de l'association des héros propose d'unir les héros et les monstres qu'ils combattent. Bien évidemment, il va être pris à son propre piège. Parce que non, on ne peut pas s'allier au mal en espérant faire le bien. La suite du récit va fustiger de façon drôle et musclée la compétition qui peut exister entre les individus qui sont constamment mis en concurrence. Ce système amène les héros de l'association à finalement passer moins de temps à bosser et plus de temps à mener des stratégies, monter des alliances et à comploter pour grimper dans le classement. Toute ressemblance avec le monde de l'entreprise est évidemment... non fortuite. Par ailleurs, ce tome permet de... Encore un tome qui fait la part belle à l'action. Ce 9ème volet est quasiment 100% baston. Mais comme d'habitude, c'est fait intelligemment et si on lit entre les lignes on voit clairement un propos qui va plus loin que du simple bourrinage à coup de poings dans la gueule. L'auteur commence par rappeler que la fin ne justifie pas les moyens et que l'ennemi de ton ennemi n'est pas forcément ton ami. Pour contrer la fameuse menace ultime qui pend au nez de l'humanité, le directeur de l'association des héros propose d'unir les héros et les monstres qu'ils combattent. Bien évidemment, il va être pris à son propre piège. Parce que non, on ne peut pas s'allier au mal en espérant faire le bien. La suite du récit va fustiger de façon drôle et musclée la compétition qui peut exister entre les individus qui sont constamment mis en concurrence. Ce système amène les héros de l'association à finalement passer moins de temps à bosser et plus de temps à mener des stratégies, monter des alliances et à comploter pour grimper dans le classement. Toute ressemblance avec le monde de l'entreprise est évidemment... non fortuite. Par ailleurs, ce tome permet de faire la connaissance de Fubuki, personnage très prometteur tant au niveau action qu'au niveau humour (elle pourrait amener un décalage marrant avec Saitama). Maintenant, je n'attends plus que l'affrontement Saitama/Garoh. J'en salive d'avance. Peut-être dans le tome 10 ?!
    Lire la suite
    En lire moins
  • balloonvenus Posté le 19 Juin 2018
    Garoh, un humain qui ne jure que par les monstres, vient interrompre la grande réunion des super-héros. Pendant ce temps, Saitama reçoit beaucoup de visite : Sonic le Foudroyant, venu pour en découdre (mais dont Genos s'occupe), et Fubuki, première de la classe B, qui veut en faire un allié (ou son serviteur). Saitama finit par latter Sonic en adoptant sa technique mais puissance 10. Garoh revient pour se battre contre le clan des Marcels (toujours hilarants ceux-là) ce qui ne fait que décupler sa rage contre les super-héros. Un tome riche en combats, mais aussi psychologique car l'auteur décrypte l'enfance de Garoh et de Fubuki, ce qui permet de mieux comprendre pourquoi ils sont si méchants ("parce queeeeeuuhh !!")
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !