Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823862737
Code sériel : 5255
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Un Noël en Sicile

Pascale HAAS (Traducteur)
Date de parution : 02/11/2017
Sur l’île de Stromboli, un meurtre en huis-clos vient perturber les vacances de Noël des clients d’un hôtel.
Île de Stromboli. Le solitaire James Latterly arrive à son petit hôtel en espérant que le ciel bleu, la douce brise et l’esprit de Noël lui changeront les idées.
Malheureusement, la compagnie – un auteur pompeux, un colonel guindé, des époux mal assortis et un vieillard malade – se révèle d’un...
Île de Stromboli. Le solitaire James Latterly arrive à son petit hôtel en espérant que le ciel bleu, la douce brise et l’esprit de Noël lui changeront les idées.
Malheureusement, la compagnie – un auteur pompeux, un colonel guindé, des époux mal assortis et un vieillard malade – se révèle d’un ennui mortel. À une charmante exception près¬ : Candace Finbar, jeune adolescente orpheline qui prend James sous son aile et lui fait découvrir toutes les beautés de l’île.
Mais le ciel limpide de Sicile se voile bientôt de nuages menaçants : une violente querelle, un gentleman désagréable qui clame être suivi, le volcan qui commence à s’agiter...
Puis c’est le coup de tonnerre : un corps est découvert, et James comprend que le tueur doit se trouver parmi les clients de l’hôtel.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823862737
Code sériel : 5255
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lecturesdudimanche Posté le 6 Janvier 2020
    Pour vous souhaiter un très joyeux Noël, je vais vous parler de cette petite balade en Sicile ! Attention, vous me connaissez, Noël ou pas, il ne peut s’agir que d’une balade semée de cadavres ! En période de Noël dans une année pas clairement exprimée, mais qui doit se situer vers 1900 environ (le seul indice est que le héros avait un frère décédé durant la guerre de Crimée qui a eu lieu entre 1853 et 1856 – Oui oui, j’ai interrogé mon excellente mémoire Google !) James Latterly décide de prendre un peu de repos sur l’île de Stromboli. Nous apprenons que l’homme est un solitaire dont la vie a manqué de panache. Il réside dans la pension d’un charmant italien dénommé Stefano. Ses compagnons de logement sont diversifiés : On compte un auteur taciturne dont le comportement maussade contraste étrangement avec le best-seller lumineux qu’il a écrit, un couple relativement mal assorti dont le mari est un parfait goujat (oui, on est en 1900, j’adapte mon vocabulaire !) ainsi qu’un sympathique vieil homme et sa pupille Candace, une pétillante ado. La jeune fille se révèle d’une agréable compagnie pour James qu’elle emmène en balade et à qui... Pour vous souhaiter un très joyeux Noël, je vais vous parler de cette petite balade en Sicile ! Attention, vous me connaissez, Noël ou pas, il ne peut s’agir que d’une balade semée de cadavres ! En période de Noël dans une année pas clairement exprimée, mais qui doit se situer vers 1900 environ (le seul indice est que le héros avait un frère décédé durant la guerre de Crimée qui a eu lieu entre 1853 et 1856 – Oui oui, j’ai interrogé mon excellente mémoire Google !) James Latterly décide de prendre un peu de repos sur l’île de Stromboli. Nous apprenons que l’homme est un solitaire dont la vie a manqué de panache. Il réside dans la pension d’un charmant italien dénommé Stefano. Ses compagnons de logement sont diversifiés : On compte un auteur taciturne dont le comportement maussade contraste étrangement avec le best-seller lumineux qu’il a écrit, un couple relativement mal assorti dont le mari est un parfait goujat (oui, on est en 1900, j’adapte mon vocabulaire !) ainsi qu’un sympathique vieil homme et sa pupille Candace, une pétillante ado. La jeune fille se révèle d’une agréable compagnie pour James qu’elle emmène en balade et à qui elle décrit avec beaucoup d’humour les autres pensionnaires. Mais les petites vacances paisibles virent à l’orage lorsque le volcan de l’ïle se réveille et que, parallèlement, l’un des clients est assassiné… Qui, dans leur assemblée restreinte, est responsable de cette mort et comment fuir un volcan en colère quand on n’a aucune confiance en ses compagnons d’infortune ? Léger, avec un petit côté Agatha Christie, cette histoire de Noël se dévore en une poignée de secondes. Ce qui sera probablement le même temps que celui qu’il me faudra pour l’oublier, mais en la saison, il convient parfaitement !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Zazaboum Posté le 23 Décembre 2019
    Régulièrement Anne Perry écrit une nouvelle de Noël dans laquelle on retrouve un personnage de ses romans policiers. Dans "Un Noël en Sicile" nous suivons James Latterly, frère de Heather, l'infirmière intrépide de la série William Monk. A la suite des décès de ses parents James Latterly est arrivé sur l'île de Stromboli pour y passer quelques jours de vacances et oublier ses soucis quotidiens à Londres. Il loge dans une pension à l'écart du village, tenu par un sicilien avenant Stefano. D'autres pensionnaires sont déjà arrivés dont une adolescente en compagnie de son grand-père. Comme dans ses autres livres Anne Perry commence par poser le paysage avec des descriptions qui laissent imaginer le dépaysement de James Latterly. Chaque protagoniste est dépeint sans concession et certains semblent avoir des choses à se reprocher et beaucoup d'agressivité. Petit à petit elle fait monter le stress des situations qui amènent Latterly à enquêter. le Stromboli, jamais en repos se réveille violemment et rend l'ambiance encore plus pesante. Sous ses phrases très gentillettes Anne Perry nous amène petit à petit à une conclusion dramatique. J'aime beaucoup ces nouvelles de Noël, courtes mais denses qui permettent de creuser des personnages secondaires et les rends plus vivants. Si l'on suit bien l'histoire... Régulièrement Anne Perry écrit une nouvelle de Noël dans laquelle on retrouve un personnage de ses romans policiers. Dans "Un Noël en Sicile" nous suivons James Latterly, frère de Heather, l'infirmière intrépide de la série William Monk. A la suite des décès de ses parents James Latterly est arrivé sur l'île de Stromboli pour y passer quelques jours de vacances et oublier ses soucis quotidiens à Londres. Il loge dans une pension à l'écart du village, tenu par un sicilien avenant Stefano. D'autres pensionnaires sont déjà arrivés dont une adolescente en compagnie de son grand-père. Comme dans ses autres livres Anne Perry commence par poser le paysage avec des descriptions qui laissent imaginer le dépaysement de James Latterly. Chaque protagoniste est dépeint sans concession et certains semblent avoir des choses à se reprocher et beaucoup d'agressivité. Petit à petit elle fait monter le stress des situations qui amènent Latterly à enquêter. le Stromboli, jamais en repos se réveille violemment et rend l'ambiance encore plus pesante. Sous ses phrases très gentillettes Anne Perry nous amène petit à petit à une conclusion dramatique. J'aime beaucoup ces nouvelles de Noël, courtes mais denses qui permettent de creuser des personnages secondaires et les rends plus vivants. Si l'on suit bien l'histoire dans les romans, c'est Charles Latterly qui se rend en Sicile, James étant mort à la guerre. CHALLENGE AVENT 2019 CHALLENGE RIQUIQUI 2020
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aline1102 Posté le 9 Décembre 2019
    Charles Latterly, veuf depuis peu, décide de quitter la grisaille de l'Angleterre et de passer les fêtes de fin d'année dans une petite pension sicilienne. Au début du séjour, tout semble idyllique : Stefano, son hôte, est très bon cuisinier et les autres pensionnaires semblent assez sympathiques, à l'exception de Mr Walker-Bailey. Toutefois, après quelques jours, le Stromboli se réveille et une importante éruption volcanique menace les pensionnaires. Alors qu'ils s'organisent afin de se mettre à l'abri, ils remarquent l'absence de Walker-Bailey. Stefano et Charles partent à sa recherche et découvrent son corps sans vie. Mr Finbar, un autre pensionnaire, les rejoint et fait remarquer à Charles la plaie au cou de la victime : Walker-Bailey est mort assassiné... Après Haunting Christmas Tales, je continue sur ma lancée des lectures de Noël assez atypiques. Et celle-ci était excellente ! Non seulement il s'agit d'un polar, l'un de mes genres de prédilection, mais en plus les personnages se retrouvent en pleine éruption volcanique. Et j'adore les volcans : ils me fascinent et je visionne tous les documentaires scientifiques que je peux trouver à leur sujet. J'aime aussi lire les livres du couple Krafft de temps à autre. On ne peut pas dire que le dénouement... Charles Latterly, veuf depuis peu, décide de quitter la grisaille de l'Angleterre et de passer les fêtes de fin d'année dans une petite pension sicilienne. Au début du séjour, tout semble idyllique : Stefano, son hôte, est très bon cuisinier et les autres pensionnaires semblent assez sympathiques, à l'exception de Mr Walker-Bailey. Toutefois, après quelques jours, le Stromboli se réveille et une importante éruption volcanique menace les pensionnaires. Alors qu'ils s'organisent afin de se mettre à l'abri, ils remarquent l'absence de Walker-Bailey. Stefano et Charles partent à sa recherche et découvrent son corps sans vie. Mr Finbar, un autre pensionnaire, les rejoint et fait remarquer à Charles la plaie au cou de la victime : Walker-Bailey est mort assassiné... Après Haunting Christmas Tales, je continue sur ma lancée des lectures de Noël assez atypiques. Et celle-ci était excellente ! Non seulement il s'agit d'un polar, l'un de mes genres de prédilection, mais en plus les personnages se retrouvent en pleine éruption volcanique. Et j'adore les volcans : ils me fascinent et je visionne tous les documentaires scientifiques que je peux trouver à leur sujet. J'aime aussi lire les livres du couple Krafft de temps à autre. On ne peut pas dire que le dénouement de ce court roman soit totalement insondable, car plusieurs indices nous mettent vite sur la piste de l'assassin. Mais le suspense est tout de même très prenant, non seulement à cause du meurtre, mais aussi du fait de l'éruption volcanique qui risque de tuer tous les pensionnaires de Stefano. Les descriptions de l'île, de la cuisine de Stefano (miam !) et de l'éruption elle-même sont très bien écrites par Anne Perry, qui fait du très bon boulot avec cette histoire. Les personnages, quant à eux, sont tous intéressants. Même l'ignoble Walker-Bailey est passionnant à sa façon, en tant que "méchant" de l'histoire (= celui qu'on adore détester et qu'on est heureux de voir tué). C'était donc un bon polar de Noël, que je ne peux que vous conseiller si vous êtes amateurs du genre !
    Lire la suite
    En lire moins
  • mamantulisquoi Posté le 7 Mars 2019
    Un joli petit roman parfait pour Noël. Le roman est court (150 pages) mais pourtant j’ai tout de suite accroché aux personnages, un huit clos sur l’île du Stromboli, un secret de famille dévoilé et convoité qui poussera au crime avec en bonus une irruption volcanique. J’ai trouvé les personnages émouvants et même si le fond de l’histoire se devine assez facilement j’ai adoré ma lecture et les romans de Noël d’Anne Perry seront surement une nouvelle tradition de Noël.
  • mogador83 Posté le 26 Décembre 2018
    Une histoire courte mais divertissante et dépaysante. J'ai beaucoup aimé l'ambiance de l'île Stromboli et les intrigues autour des occupants de cette charmante auberge italienne. Un petit roman sympathique
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !

Lisez maintenant, tout de suite !