Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823857085
Code sériel : 3919
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Vous descendez ?

Nicolas Richard (traduit par)
Date de parution : 02/03/2017

Comme toujours encensé et acclamé par la critique, le nouvel opus de Nick Hornby n'a rien à envier aux précédents, et nous prouve que l'on peut rire de tout.

À Londres, le soir du Nouvel An, Martin, Maureen, Jess et J.J. décident d’en finir avec la vie. Comble de malchance, ils se retrouvent sur le toit du même immeuble… D’abord surpris, ils sentent leur détermination laisser la place au doute. Les langues se délient, chacun raconte sa vie, ses déceptions....

À Londres, le soir du Nouvel An, Martin, Maureen, Jess et J.J. décident d’en finir avec la vie. Comble de malchance, ils se retrouvent sur le toit du même immeuble… D’abord surpris, ils sentent leur détermination laisser la place au doute. Les langues se délient, chacun raconte sa vie, ses déceptions. Et tandis que file la nuit, l’aube apporte au quatuor une planche de salut inespérée…

« De loin, ça pourrait ressembler à un conte sinistre, mais Nick Hornby change tout ce qu'il touche en rire. Le résultat est aussi inattendu qu'hilarant. »
Glamour

Traduit de l'anglais
par Nicolas Richard




"Domaine étranger" créé
par Jean-Claude Zylberstein

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823857085
Code sériel : 3919
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VALENTYNE Posté le 3 Mai 2021
    Première lecture pour ma part de cet auteur britannique Nick Hornby. J'ai beaucoup aimé le ton plein d'ironie de ce roman. Il s'agit de raconter la rencontre un 31 décembre entre quatre personnages que tout sépare. Chaque personnage parle tour à tour (le titre du chapitre est le prénom du personnage) Il y a d'abord Martin, la quarantaine, qui sort de prison et qui est séparé de sa femme et de ses filles. Vient ensuite Maureen, 50 ans, qui vit seule avec son fils lourdement handicapé. Jess, 18 ans, est une jeune femme borderline qui harcèle le petit ami qui vient de la quitter. Enfin JJ, un américain de 30 ans, est livreur de pizza depuis que son groupe de rock s'est séparé et que sa petite amie est partie. Quel est le point de départ de cette rencontre un 31 décembre ? Et bien ces personnes ont toutes grimpé sur le toit d'un immeuble avec la ferme intention d'en finir.. Dans un tout autre style que petits suicides entre amis d' Arto Paasilinna, vous comprendrez que le thème principal est donc le suicide. Les personnages sont gratinés : ils sont tous tour à tour très antipathiques (en particulier Martin et Jess), les... Première lecture pour ma part de cet auteur britannique Nick Hornby. J'ai beaucoup aimé le ton plein d'ironie de ce roman. Il s'agit de raconter la rencontre un 31 décembre entre quatre personnages que tout sépare. Chaque personnage parle tour à tour (le titre du chapitre est le prénom du personnage) Il y a d'abord Martin, la quarantaine, qui sort de prison et qui est séparé de sa femme et de ses filles. Vient ensuite Maureen, 50 ans, qui vit seule avec son fils lourdement handicapé. Jess, 18 ans, est une jeune femme borderline qui harcèle le petit ami qui vient de la quitter. Enfin JJ, un américain de 30 ans, est livreur de pizza depuis que son groupe de rock s'est séparé et que sa petite amie est partie. Quel est le point de départ de cette rencontre un 31 décembre ? Et bien ces personnes ont toutes grimpé sur le toit d'un immeuble avec la ferme intention d'en finir.. Dans un tout autre style que petits suicides entre amis d' Arto Paasilinna, vous comprendrez que le thème principal est donc le suicide. Les personnages sont gratinés : ils sont tous tour à tour très antipathiques (en particulier Martin et Jess), les deux autres sont pour la plupart du temps des paumés sympathiques. Cependant même Martin et Jesse qui à première abord me semblaient totalement déjantés et irrécupérables vont révéler leur part d'humanité. L'auteur sait distiller les informations au gré des chapitres afin de se mettre à la place de ces quatre personnages... Un roman très enlevé est très ironique, très visuel également. J'ai beaucoup aimé passer 90 jours avec ces quatre lascars.…
    Lire la suite
    En lire moins
  • Luria Posté le 7 Août 2019
    A long way down. Parce qu'une fois encore, bofetmortecouille le titre traduit. Suite à une discussion portant sur nos respectives lectures, je parlais de ma série de livres suicidesques (Cœur Battant et Joyeux suicide et bonne année) (oui on peut dire que ça va, merci) (enfin pour citer TBBT, "How's life ? Just like everyone else's. Subject to entropy, decay, and eventual death. Thank you for asking") -Ouidoncbreftoujourspas- Lors de cette discussion on m'a conseillé de parfaire ma série avec ce livre là. De Nick Hornby j'avais lu il y a longtemps About a boy et j'avais beaucoup aimé (mais c'était il y a longtemps) et rien d'autre depuis. Et donc. Ça débute en comique cynique qui me botte au plus haut point. Hélas ça s'essouffle en cours de route, les suicidés montant un gang serrage de coudes en attendant la peutetreprochaine tentative, et, Diantre, ça se lit bien mais on rit beaucoup moins jaune. La fin redresse la barre, cependant de ces trois livres, s'il fallait n'en lire qu'un seul, foncez sur Cœur Battant d'Axl Cendres. Et vous, avez vous des titres à me conseiller pour compléter ma thématique collec'? [Lu en Anglais]
  • soleil Posté le 21 Juillet 2019
    Londres. Sur le toit d'un immeuble de 14 étages, un homme s'apprête à sauter. Dépité par des déboires professionnels et personnels, il veut mourir. Or, à peine a-t-il mis les pieds sur ce toit, qu'une femme arrive, avec la même intention. Puis un 3ème personnage les rejoint avec l'envie de mettre fin à ses jours également. Quand tout à coup, surgit un jeune homme qui vient livrer des pizzas... ................................ J'ai beaucoup aimé cette lecture pleine d'humour anglais. On voit les personnages évoluer grâce aux autres. Au sein de ce quatuor, chacun va aider, faire grandir l'autre, le soulager de ses peines.....Les quatre personnages sont très différents et je les ai aimés à l'exclusion d'un personnage que je n'ai pas trouvé très sympathique. J'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie des 4 et de leurs familles. Une lecture divertissante au cours de laquelle on ne s'ennuie jamais.
  • Arwen78 Posté le 23 Décembre 2018
    C'est un livre écrit dans un style fluide, composé de chapitre alternant avec chaque personnage qui raconte sa version de l'histoire. Ce qui est intéressant et donne un certain rythme au récit. Ce roman se lit rapidement et est parfois drôle. Nous sommes à Londres, un soir de 31 décembre, le hasard fait que quatre inconnus se rencontrent sur le toit d'un bâtiment de 14 étages, "La tour du saut" avec l'intention de se suicider. Chacun aborde le pourquoi de son envie d'en finir. Tout les oppose, pourtant ils se lient par un pacte, remettre cela pour la Saint-Valentin. Chaque personnage est unique : un présentateur TV Martin, une mère d'un enfant handicapé, Maureen, un musicien qui ne s'accepte pas JJ et enfin un peu notre héroïne qui met tout sans dessus dessous, Jess. Le point de vue de chacun est intéressant et donne envie de continuer à lire le livre.
  • Sallyrose Posté le 30 Novembre 2018
    En ce soir de réveillon de fin d’année, le hasard réunit Martin, Maureen, Jess et JJ sur le toit de la Tour du saut à Londres. En effet, celle-ci est réputée pour son tremplin pour les suicidaires. Ce sont du reste des idées noires qui ont amené ici les 4 protagonistes. Alors que tout les sépare, alors que chacun créé une forme d’inimitié chez les autres, ils vont former un groupe insolite pour se soutenir dans l’échec de leur soirée : ils finissent au pub plutôt que de sauter. Avec son cynisme caractéristique, l’auteur fait de cette rencontre improbable un prétexte à étaler la dégénérescence de la société britannique, en tout cas londonienne, quelques années après les attentats du 11 septembre et donc de la déclaration de guerre à l’Irak. Malheureusement, même si c’est bien écrit, même si c’est assez drôle, ce roman devient vite une compilation d’anecdotes sans scénario percutant sur le devenir des personnages. J’ai trouvé que les situations sont finalement répétitives et j’ai fini par me lasser. J’ai eu du mal à aller au bout. Bref, à lire à petites doses pour apprécier les réflexions pertinentes qui jalonnent ce roman mais ne pas envisager de le lire d’une traite à moins... En ce soir de réveillon de fin d’année, le hasard réunit Martin, Maureen, Jess et JJ sur le toit de la Tour du saut à Londres. En effet, celle-ci est réputée pour son tremplin pour les suicidaires. Ce sont du reste des idées noires qui ont amené ici les 4 protagonistes. Alors que tout les sépare, alors que chacun créé une forme d’inimitié chez les autres, ils vont former un groupe insolite pour se soutenir dans l’échec de leur soirée : ils finissent au pub plutôt que de sauter. Avec son cynisme caractéristique, l’auteur fait de cette rencontre improbable un prétexte à étaler la dégénérescence de la société britannique, en tout cas londonienne, quelques années après les attentats du 11 septembre et donc de la déclaration de guerre à l’Irak. Malheureusement, même si c’est bien écrit, même si c’est assez drôle, ce roman devient vite une compilation d’anecdotes sans scénario percutant sur le devenir des personnages. J’ai trouvé que les situations sont finalement répétitives et j’ai fini par me lasser. J’ai eu du mal à aller au bout. Bref, à lire à petites doses pour apprécier les réflexions pertinentes qui jalonnent ce roman mais ne pas envisager de le lire d’une traite à moins de risquer l’overdose.
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !