Lisez! icon: Search engine
Lizzie
EAN : 9791036614477
Façonnage normé : MP3
Durée : 511 min
Nouveauté

Alabama 1963

,

Date de parution : 07/10/2021
Meurtres en Alabama.
Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent…
Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime.
Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et...
Birmingham, Alabama, 1963. Le corps sans vie d’une fillette noire est retrouvé. La police s’en préoccupe de loin. Mais voilà que d’autres petites filles noires disparaissent…
Bud Larkin, détective privé bougon, alcoolique et raciste, accepte d’enquêter pour le père de la première victime.
Adela Cobb, femme de ménage noire, jeune veuve et mère de famille, s’interroge : « Les petites filles, ça disparaît pas comme ça… »
Deux êtres que tout oppose. A priori.
Sous des airs de polar américain, Alabama 1963 est avant tout une plongée captivante dans les États-Unis des années 1960, sur fond de ségrégation, de Ku Klux Klan et d’assassinat de Kennedy.

Inclus un entretien exclusif avec les auteurs.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036614477
Façonnage normé : MP3
Durée : 511 min
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
19.99 €

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Angelshuhan Posté le 15 Novembre 2021
    J'ai adoré ce livre. Bien que ce soit dur de lire ce qui a pu se passer, avec les espaces réservés aux blancs, ce que les noirs subissent, etc., j'ai beaucoup aimé Adela et Bud, qui sont opposés en tout et qui pourtant, ont bien fait de se rencontrer. Les rencontres d'Adela aussi sont très sympa, comme Shirley et Miss Gloria. Concernant l'enquête, pas facile au début, beaucoup de suspects ! Un petit doute au début tout de même... mais il y a eu plein d'autres 🤭 Certaines pistes auraient pu être creusées, légère frustration par rapport à ça. Je suis une flippée des polars, celui-ci passe crème ! C'est une super lecture ! Ce livre me faisait de l'oeil depuis longtemps, je suis contente de l'avoir lu avec le TIC.
  • Lili39 Posté le 14 Novembre 2021
    il est un peu délicat de dire que je me suis délectée lors de cette lecture, que c'était jubilatoire d'avancer dans cette enquête, de tourner les pages encore et encore. pourquoi? parce que l'histoire est glauque, qu'elle traite d'atrocités, de petites filles noires qui disparaissent, qu'elle dénonce tout ce que notre imaginaire peut nous donner avec ces deux mots "Alabama 1963". et pourtant... ce livre se dévore. tout en n'occultant jamais les actes de racisme, d'humiliation et de souffrances que les noirs vivaient à Birmingham à cette époque là, cette histoire n'est pourtant pas traitée de façon (tout le temps) lourde, tragique. Il y a même de l'humour, de la joie, parfois. et Adela, le personnage central, femme de ménage noire et analphabète, y est pour beaucoup. une femme courageuse et bonne. et Bud, ce redneck alcoolique de detective privé qui retrouve son cœur au cours de cette enquête. un très très beau moment de lecture. qu'est ce que j'ai aimé être en compagnie d'Adéla, Miss Gloria et son chat Atticus (hommage à Il ne faut pas tirer sur l'oiseau moqueur? je le crois fort) et même Bud.
  • pollylit Posté le 14 Novembre 2021
    Alabama, août 1963. Des fillettes noires disparaissent et les autorités s'en moquent. Adela est femme de ménage, veuve et mère de 3 enfants. Lorsqu'elle perd l'un de ses emplois elle se retrouve contrainte d'accepter quelques heures de travail chez Bud Larkin, un ancien flic, alcoolique reconverti en détective privé. Embauché pour enquêter sur les disparitions, Bud va rapidement comprendre que la présence d'Adela est bénéfique pour tout le monde ! Un livre que j'attendais de lire depuis sa sortie l'année dernière. Des critiques dithyrambiques, des coups de cœur partout et pourtant... Ce livre qui met en lumière et qui critique ouvertement la société américaine des années 60 ne fait pour moi qu'effleurer le sujet. Des chapitres courts, beaucoup de dialogues, très peu de descriptions que ce soit des lieux, des personnages, des sentiments etc... font que pour moi, l'histoire manque de profondeur mais je comprends que du coup cela lui donne un côté très accessible au plus grand nombre. Cela reste un moment de lecture agréable sur un sujet dur qu'il ne faut jamais oublié !
  • Geraldine45 Posté le 13 Novembre 2021
    Nous voilà de l autre côté de l'océan quasiment 60 ans en arrière. Dee Dee Rosgers 11 ans a disparu en août 1963. Elle sera retrouvée morte. Une deuxième fille .... une troisième... mais la police s en fou. Dès le début nous sommes mis dans l'ambiance. Nous faisons connaissance d'Adéla, une femme noire qui fait des ménages chez les blancs et de Bud Larkins, ex flic blanc, alcoolique raciste, reconverti en détective privé. Ces deux personnages hauts en couleurs vont nous mener dans une enquête que la police ne veut pas gérer Remettons nous dans le contexte... 1963 c est l'arrestation de Martin Luther King le 12 avril 1963 c est des émeutes raciales à Birmingham. En avril c est le début des mouvements contre la ségrégation dans les établissements publics 1963 c est le discours de Martin Luther King "I have à dream" 1963 c est l'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy le 22 novembre Un duo d enquêteurs improbable mais tellement attachant. Alabama 1963 c est livre très visuel parsemé de musique d époque et de touches d humour. Alabama 1963 c est une remontée dans l'histoire. Une façon de nous dire "Remember " "Never Forget" Alabama 1963... Nous voilà de l autre côté de l'océan quasiment 60 ans en arrière. Dee Dee Rosgers 11 ans a disparu en août 1963. Elle sera retrouvée morte. Une deuxième fille .... une troisième... mais la police s en fou. Dès le début nous sommes mis dans l'ambiance. Nous faisons connaissance d'Adéla, une femme noire qui fait des ménages chez les blancs et de Bud Larkins, ex flic blanc, alcoolique raciste, reconverti en détective privé. Ces deux personnages hauts en couleurs vont nous mener dans une enquête que la police ne veut pas gérer Remettons nous dans le contexte... 1963 c est l'arrestation de Martin Luther King le 12 avril 1963 c est des émeutes raciales à Birmingham. En avril c est le début des mouvements contre la ségrégation dans les établissements publics 1963 c est le discours de Martin Luther King "I have à dream" 1963 c est l'assassinat du président John Fitzgerald Kennedy le 22 novembre Un duo d enquêteurs improbable mais tellement attachant. Alabama 1963 c est livre très visuel parsemé de musique d époque et de touches d humour. Alabama 1963 c est une remontée dans l'histoire. Une façon de nous dire "Remember " "Never Forget" Alabama 1963 c est plus qu un "thriller", c'est un vrai coup de cœur littéraire.
    Lire la suite
    En lire moins
  • coralielepage Posté le 10 Novembre 2021
    En ce qui me concerne, ce roman tient plus du roman de société que du roman policier. L'enquête policière sert en fait de fond pour dépeindre cette société où blancs et noirs se côtoient sans pour autant être sur un pied d'égalité, où les uns dénigrent les autres, où il est inconcevable que les deux communautés puissent être vues ensemble. C'est dans ce contexte que Bud Larkin, ancien policier et détective plus souvent ivre que sobre, va être engagé par les parents d'une jeune fille noire portée disparue et dont la police ne se soucie absolument pas ! Il sera aidé d'Adela sa femme de ménage grâce à qui les portes s'ouvrent dans les quartiers noirs. Petit à petit leur relation va évoluer tout comme les mentalités dans la ville de Birmingham. Même si l'enquête aurait plus être plus approfondie, plus poussée et la fin un peu plus travaillée en termes de suspense, la lecture de ce roman n'en reste pas moins un très beau moment de lecture.
LA NEWSLETTER LIZZIE, POUR QUE VOS LIVRES S'ÉCOUTENT AUSSI !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.