Lisez! icon: Search engine
Lizzie
EAN : 9791036606786
Façonnage normé : MP3
Durée : 783 min

Une famille presque normale

Rémi Cassaigne (traduit par)
Date de parution : 13/02/2020
Faites connaissance avec la famille Sandell. Le père, Adam, est un pasteur respecté dans la petite ville de Lund, en Suède. Sa femme, Ulrika est une brillante avocate. Leur fille, Stella, dix-neuf ans, s’apprête à quitter le foyer pour un road trip en Asie du Sud-Est. C’est une famille normale,... Faites connaissance avec la famille Sandell. Le père, Adam, est un pasteur respecté dans la petite ville de Lund, en Suède. Sa femme, Ulrika est une brillante avocate. Leur fille, Stella, dix-neuf ans, s’apprête à quitter le foyer pour un road trip en Asie du Sud-Est. C’est une famille normale, une famille comme les autres. Et comme toutes les autres familles de la ville, les Sandell sont horrifiés quand un important homme d’affaires, Christopher Olsen est retrouvé assassiné. Ils le sont plus encore quand, quelques jours plus tard la police vient arrêter Stella. Comment pouvait-elle connaître Olsen, et quelles raisons auraient pu la pousser à le tuer ? Il ne peut s’agir que d’une erreur judiciaire.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036606786
Façonnage normé : MP3
Durée : 783 min
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
22.99 €

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bdgirl Posté le 12 Novembre 2021
    Une lecture intéressante que ce roman suédois. Un récit à 3 voix original: le père, la fille et la mère autour d'un meurtre. J'ai aimé cette construction qui dévoile petit à petit les secrets de famille jusqu'à la résolution finale du meurtre. On comprend ainsi la complexité des divergences de points de vue sur un même événement et le difficile travail de recherche de la vérité pour les enquêteurs et les juges. Une immersion dans le système judiciaire suédois instructif et pas du tout ennuyeux.
  • Marylou26 Posté le 7 Novembre 2021
    « Nous étions une famille tout à fait normale. Ce n’était pas à nous d’être ici. Et pourtant nous y étions. » Un homme ayant reçu plusieurs coups de couteau est retrouvé mort; il s'agit de Christopher Olsen, trente-deux ans, le fil d'une éminente professeure de droit. La police procède à l'arrestation de Stella Sandell, dix-neuf ans, qui avait une liaison avec lui, le témoignage d'une femme l'ayant placée à proximité du lieu du crime, mais est-ce bien elle la coupable ? Trois voix alternent dans ce roman choral, alors que son procès suit son cours: Adam Sandell, le père de Stella, un pasteur de l'Église de Suède, Stella elle-même, une jeune femme à tendance oppositionnelle et impulsive, et Ulrika Sandell, sa mère, une avocate de la défense. Bien que l'auteur n'amène rien de bien nouveau sur le thème de la parentalité - la mère qui se sent coupable de sa conciliation travail-famille par exemple -, il réussit cependant à susciter un intérêt soutenu, car chacun a ses vérités et ses mensonges, qu'il faut démêler. Est-ce que toutes les familles ne sont pas, finalement, presque normales ?
  • AXB Posté le 31 Octobre 2021
    Ce livre est une agréable surprise. À priori je ne l’aurai pas acheté car ni le titre ni le résumé de quatrième de couverture ne donne envie (je les trouve l’un comme l’autre passant totalement à côté de l’esprit de l’auteur, de la trame et des personnages). Du coup c’est le fait que l’auteur (M.T. Edvardsson) soit suédois qui m’a motivé. Ce livre (621pages) se lit comme une trilogie. L’écriture est fluide et élégante, le suspens habilement tenu. Les personnages sont très justement décris et je me suis retrouvée dans beaucoup des interrogations de vie des membres de cette famille. On entre dans le vif du sujet dès les premières pages. La fille est accusée de meurtre, le père est appelé à la barre, la mère est dans la salle d’audience. Que s’est-il passé? Le père mène son enquête et se démène dans ses souvenirs, ses émotions et les découvertes qu’il fait. Puis quand tout commence à prendre forme que le suspens est à son comble le « tome 1 » s’arrête! Sur ma fin je me précipite (en tournant une page) dans le « tome 2 ». Et là je suis embarquée dans l’univers de la fille, en maison d’arrêt,... Ce livre est une agréable surprise. À priori je ne l’aurai pas acheté car ni le titre ni le résumé de quatrième de couverture ne donne envie (je les trouve l’un comme l’autre passant totalement à côté de l’esprit de l’auteur, de la trame et des personnages). Du coup c’est le fait que l’auteur (M.T. Edvardsson) soit suédois qui m’a motivé. Ce livre (621pages) se lit comme une trilogie. L’écriture est fluide et élégante, le suspens habilement tenu. Les personnages sont très justement décris et je me suis retrouvée dans beaucoup des interrogations de vie des membres de cette famille. On entre dans le vif du sujet dès les premières pages. La fille est accusée de meurtre, le père est appelé à la barre, la mère est dans la salle d’audience. Que s’est-il passé? Le père mène son enquête et se démène dans ses souvenirs, ses émotions et les découvertes qu’il fait. Puis quand tout commence à prendre forme que le suspens est à son comble le « tome 1 » s’arrête! Sur ma fin je me précipite (en tournant une page) dans le « tome 2 ». Et là je suis embarquée dans l’univers de la fille, en maison d’arrêt, qui jongle avec avocat, psychologue, gardien de prison… questionnements et souvenirs. L’histoire du meurtre prend tout une autre allure. Et pof! Fin du « tome 2 »! Le suspens est encore plus entier. Pour en savoir plus vous devrez poursuivre, comme je l’ai fait avec délice, en passant au « tome 3 ». Je vous laisse découvrir ce beau thriller par vous même.
    Lire la suite
    En lire moins
  • elisaureum Posté le 16 Octobre 2021
    Tout va pour le mieux chez les Sandell, aussi bien qu'une famille lambda puisse aller. Les tracas du quotidien. Le père est pasteur, la mère travaille dans le droit, Stella, la fille de 18 ans travaille chez HM pour financer son voyage en Asie. Puis un jour survient le drame, un appel de la police : Stella est inculpée pour le meurtre d'un homme d'affaire d'une trentaine d'année avec lequel elle entretenait une relation. Voici un roman que j'ai dévoré. Il est composé en trois parties : une partie pour chaque membre de la famille qui nous révèle chacun leur tour leur version de l'affaire, leur version de leur quotidien. On apprend à les connaître tout en apprenant plus sur cette affaire. Un procédé d'écriture qui m'a beaucoup emballée, on avance, on s'attache, on frissonne et on veut absolument savoir. Jusqu'au dernier instant je n'ai plus lâché le roman qui ne m'a pas déçue : une fin tout à fait inattendue et surprenante. Ce roman est plus qu'un thriller/polar, il nous ouvre les portes de la famille, la famille que l'on a tous, que l'on connait et on voit que parfois la vie tous ensemble est compliquée. Une tranche de... Tout va pour le mieux chez les Sandell, aussi bien qu'une famille lambda puisse aller. Les tracas du quotidien. Le père est pasteur, la mère travaille dans le droit, Stella, la fille de 18 ans travaille chez HM pour financer son voyage en Asie. Puis un jour survient le drame, un appel de la police : Stella est inculpée pour le meurtre d'un homme d'affaire d'une trentaine d'année avec lequel elle entretenait une relation. Voici un roman que j'ai dévoré. Il est composé en trois parties : une partie pour chaque membre de la famille qui nous révèle chacun leur tour leur version de l'affaire, leur version de leur quotidien. On apprend à les connaître tout en apprenant plus sur cette affaire. Un procédé d'écriture qui m'a beaucoup emballée, on avance, on s'attache, on frissonne et on veut absolument savoir. Jusqu'au dernier instant je n'ai plus lâché le roman qui ne m'a pas déçue : une fin tout à fait inattendue et surprenante. Ce roman est plus qu'un thriller/polar, il nous ouvre les portes de la famille, la famille que l'on a tous, que l'on connait et on voit que parfois la vie tous ensemble est compliquée. Une tranche de vie où l'on peut tous se reconnaitre (meurtre et police mis à part). Un roman que je recommanderai très fortement autour de moi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • EmiLyne Posté le 9 Octobre 2021
    La famille était presque normale. Adam est pasteur dans une petite ville en Suède. Épanoui, il vit une vie paisible avec sa femme Ulrika, avocate brillante, et sa fille de 19 ans, Stella, qui a fini ses études et s'apprête à partir en road-trip à l'étranger. Tout allait bien...jusqu'au jour où Stella est arrêtée, et est accusée du meurtre d'un jeune homme... La famille presque parfaite... au début on y croit à ce tableau presque idyllique, une vie sereine, un couple équilibré et amoureux, une fille bien... c'est ce que nous présente le point de vue d'Adam, le père... Le roman est décomposé en 3 parties avec à chaque fois un narrateur différent : le père, la fille, la mère. Au fil des pages, on découvre cette famille, leur vie actuelle, avec le regard qu'ils portent chacun sur le monde, et sur leur famille et aussi des pans du passé. Le tableau, malgré l'arrestation de Stella, paraît au départ  idyllique. Puis, en grattant le vernis, on découvre ce qu'il y a derrière. Une vie pas si paisible et si lisse, marquée par des vieux sillons qui rendent l'image moins jolie, et viennent brouiller la perception première que nous avions.. Alors Stella est-elle la victime d'un malentendu ou a-t-elle... La famille était presque normale. Adam est pasteur dans une petite ville en Suède. Épanoui, il vit une vie paisible avec sa femme Ulrika, avocate brillante, et sa fille de 19 ans, Stella, qui a fini ses études et s'apprête à partir en road-trip à l'étranger. Tout allait bien...jusqu'au jour où Stella est arrêtée, et est accusée du meurtre d'un jeune homme... La famille presque parfaite... au début on y croit à ce tableau presque idyllique, une vie sereine, un couple équilibré et amoureux, une fille bien... c'est ce que nous présente le point de vue d'Adam, le père... Le roman est décomposé en 3 parties avec à chaque fois un narrateur différent : le père, la fille, la mère. Au fil des pages, on découvre cette famille, leur vie actuelle, avec le regard qu'ils portent chacun sur le monde, et sur leur famille et aussi des pans du passé. Le tableau, malgré l'arrestation de Stella, paraît au départ  idyllique. Puis, en grattant le vernis, on découvre ce qu'il y a derrière. Une vie pas si paisible et si lisse, marquée par des vieux sillons qui rendent l'image moins jolie, et viennent brouiller la perception première que nous avions.. Alors Stella est-elle la victime d'un malentendu ou a-t-elle tuée un homme? J'ai adoré ce roman. Je l'ai même savouré! L'auteur prend son temps pour installer son intrigue, et dérouler son histoire avec les différents points de vue. J'ai beaucoup apprécié cette construction narrative qui offre une réflexion intéressante sur la famille, telle qu'on la conçoit et l'idéalise, et telle qu'elle est perçue par ceux qui sont en dehors du cercle familiale J'ai bien aimé cette dissection de la famille, qui révèle la complexité entre les membres d'une même famille, les mystères et les non-dits qui peuvent entacher les relations, et peut-être mettre en péril l'équilibre de la famille. L'aspect thriller est rondement mené, subtil, et construit de façon intelligente. Attention, le rythme est plutôt lent, pour ma part j'ai vraiment apprécié, mais vous êtes prévenu #x1f609; Je finirai avec la plume qui est très fluide et qui a su crée et retranscrire une ambiance tantôt légère tantôt plus pesante.
    Lire la suite
    En lire moins
LA NEWSLETTER LIZZIE, POUR QUE VOS LIVRES S'ÉCOUTENT AUSSI !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.