En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Cuisine d'Arménie

        Solar
        EAN : 9782263151644
        Façonnage normé : CARTONNE
        Nombre de pages : 200
        Format : 220 x 280 mm
        Cuisine d'Arménie
        Recettes arméniennes

        ,

        André MANOUKIAN (Préface)
        Collection : Solar Cuisine
        Date de parution : 19/10/2017
        Découvrez l'Arménie et ses recettes traditionnelles à travers plus de soixante-dix recettes issues des cahiers de cuisine de la mère des auteurs.
        C'est dans les cahiers de recettes de leur mère que Corinne et Richard Zarzavatdjian se sont plongés pour regrouper ces recettes de cuisine arménienne traditionnelles, qui ont la saveur de leur enfance, des racines et de la famille.
        Voyagez avec eux dans le temps grâce aux saveurs simples et chaleureuses de...
        C'est dans les cahiers de recettes de leur mère que Corinne et Richard Zarzavatdjian se sont plongés pour regrouper ces recettes de cuisine arménienne traditionnelles, qui ont la saveur de leur enfance, des racines et de la famille.
        Voyagez avec eux dans le temps grâce aux saveurs simples et chaleureuses de cette cuisine arménienne, à la fois rustique et parfumée : aubergines, huile d'olive, fromage frais, agneau, petits légumes du jardin se mêlent joyeusement pour composer des plats aussi délicieux qu'authentiques.
        Ces recettes conviviales et faciles à réaliser sont ponctuées d'anecdotes et d'astuces pour un voyage vivant au coeur de l'Arménie d'hier et d'aujourd'hui.
        Le livre est préfacé par André Manoukian.
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782263151644
        Façonnage normé : CARTONNE
        Nombre de pages : 200
        Format : 220 x 280 mm
        Solar
        28.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Syl Posté le 23 Janvier 2018
          J'aime inviter dans ma cuisine des livres de recettes qui retracent l'histoire d'une famille. Je me projette facilement dans leurs lignées, sensible à la transmission, à l'héritage des valeurs ancestrales, aux traditions, à l'unité. Je découvre aussi d'autres lieux, d'autres temps, d'autres racines que les miennes. Ce livre écrit par un frère et une soeur, raconte « un don, une identité culturelle, un trait d'union… et le bien-vivre, le savoir recevoir, le respects des produits, le plaisir de partager… ». Leur nom Zarzavatdjian évoque un métier qui travaille la terre. Des produits récoltés à la cuisine, il n'y a au final qu'un tout petit pas à franchir. A une époque, « Arméniens, Grecs, Kurdes, Turcs, chrétiens, musulmans et athées » se croisaient sur les marchés dans une ambiance vive, chaleureuse, et dans une atmosphère aux senteurs exacerbées par les épices. « On achète, on troque, on crie, on danse, on mange, on boit sans compter… » ; ce sont les sucs d'une vie qui pétille, généreux, riches, exubérants, d'une mixité venue des pays voisins et de la méditerranée. Des racines, 1915, le génocide, un peuple en souffrance, des exodes aux quatre coins du monde, une diaspora… s'intégrer et transmettre ; « Être français,... J'aime inviter dans ma cuisine des livres de recettes qui retracent l'histoire d'une famille. Je me projette facilement dans leurs lignées, sensible à la transmission, à l'héritage des valeurs ancestrales, aux traditions, à l'unité. Je découvre aussi d'autres lieux, d'autres temps, d'autres racines que les miennes. Ce livre écrit par un frère et une soeur, raconte « un don, une identité culturelle, un trait d'union… et le bien-vivre, le savoir recevoir, le respects des produits, le plaisir de partager… ». Leur nom Zarzavatdjian évoque un métier qui travaille la terre. Des produits récoltés à la cuisine, il n'y a au final qu'un tout petit pas à franchir. A une époque, « Arméniens, Grecs, Kurdes, Turcs, chrétiens, musulmans et athées » se croisaient sur les marchés dans une ambiance vive, chaleureuse, et dans une atmosphère aux senteurs exacerbées par les épices. « On achète, on troque, on crie, on danse, on mange, on boit sans compter… » ; ce sont les sucs d'une vie qui pétille, généreux, riches, exubérants, d'une mixité venue des pays voisins et de la méditerranée. Des racines, 1915, le génocide, un peuple en souffrance, des exodes aux quatre coins du monde, une diaspora… s'intégrer et transmettre ; « Être français, mais rester Arméniens »… Corinne et Richard sont les petits-enfants d'un grand-père venu s'installer en France. Par le biais de la cuisine, ils retrouvent leur terre, les essences de leur civilisation, et c'est avec un classeur de recettes, qui appartient à leur mère et qui fut découvert dans une valise dite « à souvenirs », que l'idée de rassembler ces recettes dans un livre s'est développée. Comme le dit André Manoukian dans la préface, cette cuisine est riche en tout et surtout en amour. Elle est un lien à la mère, elle est « mayring ». Hammous, beuregs, tchi keufté, moussaka, haygagan printz pilaw, kavourma, tcheureg, kadaïf, paklavas… pour les non initiés, la musicalité de ces noms ont des résonances lointaines, suaves et pleines des mystères de l'orient. Dans la famille, ils ont tous un plat préféré qu'ils aiment retrouver à la table, familiale et festive. Les grandes tablées regorgent de mets traditionnels. Corinne aime les keuftés, des boulettes de viande, et Richard, un grand gourmand, aime tout ! Vieilles photos, anecdotes, des consignes de la mère, des conseils du grand-père, des menus de fêtes, des menus dans le respect des saisons, on trinque, on mange, on joue de la musique, on rit, on s'aime, on se rappelle, et on partage. Lorsqu'ils reçoivent, l'hospitalité et la générosité ne sont pas de vains mots. La table se doit d'être belle, abondante, variée, bigarrée et parfumée. Les épices embaument les entrées (boulgour, potage, tarama, feuilles de vigne farcies…), les plats à base de viande (agneau, mouton, poulet), de poisson (moules) et les desserts (brioche, sablés, dattes, confiture de rose….). Le café, sourdj, est doux, sucré, épais, il doit délivrer des formes dans le fond de la tasse, des formes qui deviennent des histoires. Authenticité, rusticité, cette cuisine séculaire est une des bases du patrimoine arménien. Près d'une centaine de recettes nous sont offertes, toutes illustrées avec de belles photos et expliquées avec des mots simples ; pédagogiques, initiatiques. On retrouve dans le design du livre et les compositions photographiques, les notes rustiques, abondantes et anciennes que les mots ont précédées. La couverture a les veinures du bois et leurs reliefs, les pages sont bistrées, les plats sont mis en valeur avec des gros plans, il y a de la lumière, de la couleur, c'est gourmand et très tentant, ça titille l'esprit. Cuisiner et voyager. Les auteurs nous souhaitent pari ahrordjag… bon appétit !… et de profiter pleinement de « la joie de l'instant présent »… Ce livre précieux, riche de son patrimoine, riche en émotion, riche en lignage et en fratrie, est à conserver, à recommander et à offrir.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Stemilou Posté le 23 Janvier 2018
          Dans le cadre d'une opération Masse critique Babelio Graphique, ce beau livre de cuisine est arrivé à mon domicile avec des tas de très bonnes idées culinaires. Avant d'arriver aux recettes les auteurs (frère et sœur) nous explique "d'où vient ce livre", de quelle histoire il découle, et de quelle passion il provient. Ce livre est tout d'abord l'histoire d'une famille arménienne dont les premières pages regorgent de photos de famille et prend racine dans un carnet de cuisine, celui de mayrig (maman), retrouvé dans une vieille malle. C'est dire tout l'amour et le désir de transmission qui découle de cet ouvrage, ce n'est pas un simple ouvrage culinaire mais une porte sur l'Arménie et son amour pour les bons mets. Je découvre la gastronomie arménienne ou du moins une partie basée essentiellement sur l'aubergine, la viande et les fruits. J'ai testé et goûté cette cuisine riche et délicieuse grâce aux recettes très simples à mettre en œuvre et ces photos qui mettent l'eau à la bouche. Le livre comporte les recettes de plats froids, chauds et desserts arméniens permettant de composer de vrais repas festifs qui souvent pour les arméniens se cuisinent à plusieurs mais surtout entre femmes. Chaque recette a... Dans le cadre d'une opération Masse critique Babelio Graphique, ce beau livre de cuisine est arrivé à mon domicile avec des tas de très bonnes idées culinaires. Avant d'arriver aux recettes les auteurs (frère et sœur) nous explique "d'où vient ce livre", de quelle histoire il découle, et de quelle passion il provient. Ce livre est tout d'abord l'histoire d'une famille arménienne dont les premières pages regorgent de photos de famille et prend racine dans un carnet de cuisine, celui de mayrig (maman), retrouvé dans une vieille malle. C'est dire tout l'amour et le désir de transmission qui découle de cet ouvrage, ce n'est pas un simple ouvrage culinaire mais une porte sur l'Arménie et son amour pour les bons mets. Je découvre la gastronomie arménienne ou du moins une partie basée essentiellement sur l'aubergine, la viande et les fruits. J'ai testé et goûté cette cuisine riche et délicieuse grâce aux recettes très simples à mettre en œuvre et ces photos qui mettent l'eau à la bouche. Le livre comporte les recettes de plats froids, chauds et desserts arméniens permettant de composer de vrais repas festifs qui souvent pour les arméniens se cuisinent à plusieurs mais surtout entre femmes. Chaque recette a son nom d'origine et un équivalent français, une belle tradition qui se poursuit grâce aux enfants.
          Lire la suite
          En lire moins
        • fdm Posté le 23 Janvier 2018
          Tout d'abord un grand merci à Babelio et aux éditions Solar pour l'envoi de ce très beau livre dans le cadre de l'opération Masse critique. J'ai beaucoup apprécié ce livre car, en plus des recettes de cuisine, il nous fait découvrir les traditions arméniennes. Il commence par une introduction présentant la famille des auteurs (un frère et une soeur), les ingrédients importants de la cuisine arménienne et le menu des repas de fête. Les recettes sont bien expliquées et illustrées par de belles photos. Les auteurs proposent fréquemment des astuces et des variantes à la recette de base, ce qui est plutôt sympa. J'ai également apprécié la qualité du papier de ce livre qui est mat et, à mon goût, beaucoup plus joli que du papier glacé. Ces recettes nous font saliver et voyager. Une belle découverte.

        les contenus multimédias

        Plutôt vegan ? Foodtech ? Ou cuisine familiale ?
        Parce que cuisine et tendance font bon mélange, voici une newsletter de bon goût à découvrir deux fois par mois. Tendances / Recettes exclusives/ Fooding
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com