Lisez! icon: Search engine
Angélique - 4. Indomptable Angélique
Date de parution : 24/03/2022
Éditeurs :
Pocket

Angélique - 4. Indomptable Angélique

Date de parution : 24/03/2022
Joffrey de Peyrac n’est pas mort. Échappé du bûcher dans le plus grand secret, il vit encore, quelque part en Méditerranée. Aussitôt qu’elle le découvre, Angélique, mue par un fol... Joffrey de Peyrac n’est pas mort. Échappé du bûcher dans le plus grand secret, il vit encore, quelque part en Méditerranée. Aussitôt qu’elle le découvre, Angélique, mue par un fol espoir, se lance à la poursuite de son amour ! Capturée par des pirates, vendue comme esclave, enfermée au harem... Joffrey de Peyrac n’est pas mort. Échappé du bûcher dans le plus grand secret, il vit encore, quelque part en Méditerranée. Aussitôt qu’elle le découvre, Angélique, mue par un fol espoir, se lance à la poursuite de son amour ! Capturée par des pirates, vendue comme esclave, enfermée au harem du sultan Moulay Ismaël, parviendra-t-elle à le retrouver ? Ou ne poursuit-elle qu’un mirage, une chimère…?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266322607
Code sériel : 18507
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 864
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266322607
Code sériel : 18507
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 864
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • mjaubrycoin 08/08/2021
    Après la déception du précédent volume qui présentait une héroïne avide d'honneurs et prête à tout pour réussir à se hisser au premier rang à la cour de Louis XIV donc en conséquence fort peu sympathique, voici que dans ce nouveau tome on retrouve la belle prête à se lancer dans les plus folles aventures pour retrouver son premier époux le mystérieux Joffrey de Peyrac qui finalement, aux dires mêmes du roi, n'aurait pas péri sur le bûcher... Que j'adore ces retournements de situation qui évoquent incontestablement les feuilletonistes du 19ème siècle ! Et oui quand on plonge dans une telle lecture, il faut laisser de côté tout esprit critique et sauter à pieds joints dans un univers romanesque avec des péripéties débridées, des héros vaillants et intrépides, des méchants cruels, un parfum d'aventures qui fait oublier la grisaille d'un été trop pluvieux . Atteindre la Crète but du voyage de la belle Angélique sur les traces de son mari disparu, ce ne sera pas un parcours de tout repos, c'est le moins qu'on puisse dire ! Razziée par des pirates, vendue comme esclave, proie du terrible Moulay Ismael sultan de son état, notre héroïne traverse tous ces dangers sans jamais perdre... Après la déception du précédent volume qui présentait une héroïne avide d'honneurs et prête à tout pour réussir à se hisser au premier rang à la cour de Louis XIV donc en conséquence fort peu sympathique, voici que dans ce nouveau tome on retrouve la belle prête à se lancer dans les plus folles aventures pour retrouver son premier époux le mystérieux Joffrey de Peyrac qui finalement, aux dires mêmes du roi, n'aurait pas péri sur le bûcher... Que j'adore ces retournements de situation qui évoquent incontestablement les feuilletonistes du 19ème siècle ! Et oui quand on plonge dans une telle lecture, il faut laisser de côté tout esprit critique et sauter à pieds joints dans un univers romanesque avec des péripéties débridées, des héros vaillants et intrépides, des méchants cruels, un parfum d'aventures qui fait oublier la grisaille d'un été trop pluvieux . Atteindre la Crète but du voyage de la belle Angélique sur les traces de son mari disparu, ce ne sera pas un parcours de tout repos, c'est le moins qu'on puisse dire ! Razziée par des pirates, vendue comme esclave, proie du terrible Moulay Ismael sultan de son état, notre héroïne traverse tous ces dangers sans jamais perdre de sa superbe et ses malheurs ne font que la rendre encore plus attachante. Et pourtant c'est peu de dire qu'elle ne porte pas chance à ceux qui tombent sous le charme de ses yeux verts... Car elle sème sur son passage bien de la désolation ...Mais pourquoi diable n'est elle pas restée à bord du chébec du Rescator, le pirate audacieux qui a dépensé une fortune pour racheter la belle captive ? Angélique si perspicace d'habitude, fait preuve d'un aveuglement incompréhensible ... Son seul soutien dans le harem du Sultan, Osman Ferradji est à deux doigts de la délivrer quand ...Bien sûr elle lui échappe risquant une fois de plus la mort dans le désert... On ne peut pas dire que ses multiples aventures lui ont mis du plomb dans la cervelle mais quels délices de voyager à ses côtés dans les ïles grecques, à Malte, en Crète et aussi en Algérie et au Maroc. Voici un vrai bon roman d'aventures bien documenté (on en apprend des choses sur la marine, les types de navires, les manœuvres à bord etc...) qui tient le lecteur en haleine tout au long de cette histoire qui finit bien entendu par un superbe cliffhanger ... Et oui, alors que je m'étais juré d'intercaler une autre lecture avant de poursuivre la saga, je n'ai pas pu résister ....
    Lire la suite
    En lire moins
  • MDWI 04/09/2020
    C'est sur la Méditerranée et chez les Barbaresques que va se perdre Angélique à la poursuite d'un fol espoir. Galères, pirates, esclavage et harem, rien ne va lui être épargné dans ce tome. Des catastrophes qu'elle doit surtout à son obstination et dont elle sortira changée. Toujours des personnages intéressants et un tome très instructif sur les périls des voyages à cette époque.
  • rulhe 29/10/2019
    indomptable angélique ne l, a jamais été autant.une course folle semée d, embûches l, entraîne jusqu'au rivages de la Méditerranée. elle prend la mer, pour retrouver son mari Joffrey de Peyrac. une galère la prend a son bord. mais la voilà bientôt au mains d'un capitaine pirates. qui tente de la séduire. humilié par le refus de la jeune femme. il la jette en prison, puis la vend au marché des esclaves. un homme mystérieux l, achète a prix d, or. action suspense, sont au rendez-vous.on retrouve avec plaisir angélique et Joffrey les personnages d, Anne golon.💞
  • guiness27 25/05/2014
    Tome 1 et 2 complet
  • Tamara 06/09/2010
    Dans cet opus, la belle marquise réussi à échapper à la vigilance de la police parisienne (Louis XIV lui ayant interdit de sortir de la ville, pour des raisons expliquées dans le tome 3 (voyez comme je m’auto-linke impunément !)), et elle parvient à Marseille où elle séduit un homme qui l’embarque sur sa galère, en direction de Candie (ne me demandez pas à quelle île de Méditerranée cela correspond, vous seriez bien aimables), dans l’espoir de retrouver la trace de son premier mari, Joffrey de Peyrac (celui qui a péri sur le bûcher à la fin du tome 1). Pour une galère, c’en fût une, vu qu’elle se fait alpaguer par des pirates, qu’elle échoue sur une île, qu’elle se fait sauver et embarque dans un plus petit bateau, qu’elle atterrit à nouveau chez des esclavagistes qui l’engraissent et surtout, lui lavent les cheveux gâtés par l’eau de mer (spéciale dédicace à Erzébeth). - Attention, spoilers dans le paragraphe suivant entre crochets (qui ont en fait pour but de me servir de mémoire lorsque je m’attaquerai au tome 5 dans quelques années) – [Après cela, Angélique passe de mains en mains, le Rescator, cet énigmatique (!) pirate masqué qui sillonne... Dans cet opus, la belle marquise réussi à échapper à la vigilance de la police parisienne (Louis XIV lui ayant interdit de sortir de la ville, pour des raisons expliquées dans le tome 3 (voyez comme je m’auto-linke impunément !)), et elle parvient à Marseille où elle séduit un homme qui l’embarque sur sa galère, en direction de Candie (ne me demandez pas à quelle île de Méditerranée cela correspond, vous seriez bien aimables), dans l’espoir de retrouver la trace de son premier mari, Joffrey de Peyrac (celui qui a péri sur le bûcher à la fin du tome 1). Pour une galère, c’en fût une, vu qu’elle se fait alpaguer par des pirates, qu’elle échoue sur une île, qu’elle se fait sauver et embarque dans un plus petit bateau, qu’elle atterrit à nouveau chez des esclavagistes qui l’engraissent et surtout, lui lavent les cheveux gâtés par l’eau de mer (spéciale dédicace à Erzébeth). - Attention, spoilers dans le paragraphe suivant entre crochets (qui ont en fait pour but de me servir de mémoire lorsque je m’attaquerai au tome 5 dans quelques années) – [Après cela, Angélique passe de mains en mains, le Rescator, cet énigmatique (!) pirate masqué qui sillonne les mers sans faire commerce d’esclaves, mais uniquement de métaux précieux, la rachète pour 35.000 piastres (soit le prix de 2 vaisseaux et leur équipage), mais la sauvage Angélique s’échappe (c’est un peu sa spécialité dans ce tome 4), se retrouve prisonnière dans un harem, où elle s’empiffre de pâtisseries marocaines en attendant d’être présentée à son futur mari, le tyrannique et cruel souverain, Moulay Ismaël. Mais là, un nouveau retournement de situation totalement inattendu se produit (allez, tous en chœur) : Angélique s’… ) Bref, ce quatrième roman de la saga tient largement ses promesses : de l’aventure, en veux-tu, en voilà, des sexy men (je pose cependant un bémol : ils sont pour la plupart sales, puants, grossiers et bourrés de cicatrices, mais bon, finalement, il y n’y a guère de différence avec Louis XIV !) qu’Angélique manipule à sa guise (mais parce qu’elle est en quête de son Grand Amour !), des évasions plus ou moins réussies, d’horribles massacres, des tortures, des sentiments et des loukoums.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.