Lisez! icon: Search engine
Au service surnaturel de Sa Majesté
Charles Bonnot (traduit par)
Date de parution : 07/05/2015
Éditeurs :
Pocket

Au service surnaturel de Sa Majesté

Charles Bonnot (traduit par)
Date de parution : 07/05/2015
Suivez Myfanwy au cœur de l’Échiquier, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne…
 
Lorsqu'elle reprend conscience dans un parc de Londres, entourée de cadavres d'hommes en costume portant des gants en latex, Myfanwy Thomas ne se souvient de rien. D'après la lettre qu'elle... Lorsqu'elle reprend conscience dans un parc de Londres, entourée de cadavres d'hommes en costume portant des gants en latex, Myfanwy Thomas ne se souvient de rien. D'après la lettre qu'elle a trouvée dans sa poche, elle savait qu'elle allait perdre la mémoire et s'est laissé tous les indices nécessaires pour... Lorsqu'elle reprend conscience dans un parc de Londres, entourée de cadavres d'hommes en costume portant des gants en latex, Myfanwy Thomas ne se souvient de rien. D'après la lettre qu'elle a trouvée dans sa poche, elle savait qu'elle allait perdre la mémoire et s'est laissé tous les indices nécessaires pour découvrir qui veut l'éliminer.
Elle rejoint ainsi la Checquy, une organisation secrète chargée de combattre les forces surnaturelles qui menacent la Couronne britannique. Au sein de cette version paranormale du MI5 anglais, la jeune femme, entourée de surdoués aux pouvoirs plus que spéciaux, devra se frayer un chemin dans un univers semé d'embûches et lever le voile sur une conspiration aux proportions inimaginables...

« Ajoutez à ce mystère initial une bonne dose d'humour, de fantastique et de psychologie surhumaine et vous obtiendrez un livre génial, déjanté et ô combien intelligent ! » LiRE

« Outrageusement génial ! » Time
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266250566
Code sériel : 15998
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266250566
Code sériel : 15998
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 672
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Ajoutez à ce mystère initial une bonne dose d’humour, de fantastique et de psychologie surhumaine et vous obtiendrez un livre génial, déjanté et ô combien intelligent ! » Cloé Pollin (libraire) – LiRE
«  Une inventivité exponentielle, un humour permanent et ravageur. On en redemande ! » Jérémy Bernède – Midi Libre
« The Rook est juste outrageusement génial ! L’auteur nous invente un monde clandestin à la richesse étonnante et nous donne une héroïne sympathique et drôle pour nous y aventurer. Que demander de plus à un roman ? The Rook va littéralement vous capturer ! » Time
« Le premier roman de Daniel O’Malley, en tous points maîtrisé, frappe juste et fort, avec une bonne dose d’humour grinçant en prime. Attendez-vous à quelque chose d’aussi loufoque que mordant ! » Elbakin.net

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • pencrannais 18/04/2024
    Un roman truffé de surprises, mélangeant l’espionnage à la James Bond, le fantastique à la Neil Gaiman ou à la Terry Pratchett, une petite touche de Men in Black et une ambiance à la X-men. Voilà pour une tentative de référence, parce qu’en vérité, c’est surtout très original, bourré d’action et d’humour. Dans notre monde, nous ne connaissons pas tout. Des créatures aux pouvoirs extraordinaires (des mutants ?) existent, mais contrairement aux X-Men, nous ne savons pas qu’ils sont parmi nous. Seuls, les chefs d’État et de gouvernement (et encore !) apprennent la vérité. Pour les gérer, les canaliser, les utiliser aussi, des agences ont été créés dans chaque pays. Dans le Royaume-Uni, cette sorte de MI5 surnaturel, se nomme l’Échiquier (ou Checquy). Il rassemble des êtres aux pouvoirs surhumains pour combattre les forces surnaturelles menaçant sa très gracieuse majesté. Myfanwy Thomas est l’un de ses dirigeant, une Tour (elle ne doit des comptes qu’à la Dame et au Roi). Or, elle se réveille un matin en ayant totalement perdu la mémoire, entourée de cadavres. Dans sa poche, une lettre, écrite de sa propre main qui essaye de la guider. Son moi d’avant avait semble-t-il prévu cette situation. La jeune femme va donc devoir retourner au boulot en essayant de faire croire qu’elle est toujours elle-même alors qu’elle découvre en même temps que nous le fonctionnement de l’Échiquier. Cela provoque des situations parfois très drôle et ajoute aussi, s’il en était besoin, de la tension. Myfanwy va devoir de plus rechercher qui est responsable de son effacement de mémoire et, pour couronner le tout, si j’ose dire, elle va se retrouver, en tant que Tour, confrontée à une conspiration aux ramifications proprement gigantesques. Le livre est un petit pavé de plus de 650 pages en format poche, mais, il n’y a pas une once de gras. Aucune longueur. Un pur régal du début à la fin pour peu qu’on accepte de rentrer dans ce genre d’histoire fantastique, d’espionnage, d’action et d’humour. Le style de Daniel O’Malley est vif et dynamique et on tourne les pages encore et encore pour connaître la suite. L’amnésie de Myfanwy va-t-elle être découverte ? Ce qui aurait des conséquences tragiques pour lutter contre ce complot qui se dévoile page après page. Le suspense est crescendo comme dans un excellent thriller. Mais l’atout maître de ce roman, c’est sa légèreté. Il fourmille de trouvailles et de surprises, mais l’amnésie de l’héroïne principale nous permet de tout comprendre en même temps qu’elle. Et cette légèreté, cet humour parfois très anglais, parfois second degré est un délice. Une œuvre qui se doit de figurer chez les admirateurs de Gaiman et Pratchett, mais aussi chez tous ceux qui aiment le fantastique mâtiné de thriller et d’humour.Un roman truffé de surprises, mélangeant l’espionnage à la James Bond, le fantastique à la Neil Gaiman ou à la Terry Pratchett, une petite touche de Men in Black et une ambiance à la X-men. Voilà pour une tentative de référence, parce qu’en vérité, c’est surtout très original, bourré d’action et d’humour. Dans notre monde, nous ne connaissons pas tout. Des créatures aux pouvoirs extraordinaires (des mutants ?) existent, mais contrairement aux X-Men, nous ne savons pas qu’ils sont parmi nous. Seuls, les chefs d’État et de gouvernement (et encore !) apprennent la vérité. Pour les gérer, les canaliser, les utiliser aussi, des agences ont été créés dans chaque pays. Dans le Royaume-Uni, cette sorte de MI5 surnaturel, se nomme l’Échiquier (ou Checquy). Il rassemble des êtres aux pouvoirs surhumains pour combattre les forces surnaturelles menaçant sa très gracieuse majesté. Myfanwy Thomas est l’un de ses dirigeant, une Tour (elle ne doit des comptes qu’à la Dame et au Roi). Or, elle se réveille un matin en ayant totalement perdu la mémoire, entourée de cadavres. Dans sa poche, une lettre, écrite de sa propre main qui essaye de la guider. Son moi d’avant avait semble-t-il prévu cette situation. La jeune femme va donc...
    Lire la suite
    En lire moins
  • LaLunatheque 08/03/2024
    Il y a quelques semaines j’ai découvert cette histoire grâce à ma box livresque. J’avais demandé un livre fantastique aux créatures et pouvoirs surnaturels mais sans tomber dans le cliché. Et ce fut pari tenu par l’équipe @insta_kube. En effet, on y suit Myfanwy Thomas une agente spéciale, appelée « Tour », d’une société secrète au service de la couronne anglaise pour traiter de toutes les affaires surnaturelles, qui ne peuvent être réglées par le commun des mortels. On est donc dans un récit à la James Bond féminin où l’humour constelle le récit de manière bien équilibrée. Le récit était très progressif, ce qui permettait de prendre le temps de s’immerger petit à petit dans les rouages de cet M15 surnaturel. L’auteur prenait tellement le temps, notamment de nous expliquer le passé de la Tour Thomas (qui est victime d’amnésie), que quelquefois des chapitres entiers ne me paraissaient pas incontournables dans la compréhension de l’intrigue et m’ennuyaient presque. En effet, il y a énormément de longueurs et de détails sur le passé et les personnages de la Checquy (la fameuse organisation secrète) qui me perdaient plus qu’autre chose. Outre ces longueurs assez régulières, je n’ai pas eu de mal à comprendre l’intrigue ou à m’amuser dans cette lecture qui m’a beaucoup fait sourire et que j’ai trouvé très originale. C’est le genre de lecture où il faut prendre le temps de s’y plonger et ne pas être pressé. J’ai vraiment bien aimé les personnages de Myfanwy et de son assistante et leurs aventures plus délirantes les unes des autres. J’ai apprécié également l’originalité des pouvoirs surnaturels, dont celui de la protagoniste qui me rappelait grandement celui de Paige dans The Bone Season (oui j’aime voir des similitudes là où il n’y en a pas!). En bref ce ne fut pas un coup de cœur mais une bonne lecture où j’ai passé un bon moment en compagnie de tous ces personnages atypiques ! Il y a quelques semaines j’ai découvert cette histoire grâce à ma box livresque. J’avais demandé un livre fantastique aux créatures et pouvoirs surnaturels mais sans tomber dans le cliché. Et ce fut pari tenu par l’équipe @insta_kube. En effet, on y suit Myfanwy Thomas une agente spéciale, appelée « Tour », d’une société secrète au service de la couronne anglaise pour traiter de toutes les affaires surnaturelles, qui ne peuvent être réglées par le commun des mortels. On est donc dans un récit à la James Bond féminin où l’humour constelle le récit de manière bien équilibrée. Le récit était très progressif, ce qui permettait de prendre le temps de s’immerger petit à petit dans les rouages de cet M15 surnaturel. L’auteur prenait tellement le temps, notamment de nous expliquer le passé de la Tour Thomas (qui est victime d’amnésie), que quelquefois des chapitres entiers ne me paraissaient pas incontournables dans la compréhension de l’intrigue et m’ennuyaient presque. En effet, il y a énormément de longueurs et de détails sur le passé et les personnages de la Checquy (la fameuse organisation secrète) qui me perdaient plus qu’autre chose. Outre ces longueurs assez régulières, je n’ai pas eu de mal à comprendre l’intrigue ou...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tinaju 25/01/2024
    Cela fait un bon moment que je voulais lire ce livre. C'est chose faite et j'en suis ravie : J'y ai trouvé tout ce que j'attendais. Au début, c'est un peu déstabilisant car notre héroïne travaille dans une organisation gouvernementale secrète qui est très hiérarchisée et réglementée. Mais l'auteur a eu l'intelligence de la rendre amnésique, ce qui fait qu'on la suit et qu'on découvre tout ça avec elle. Elle possède un don (plutôt pratique et très sympa) qui va bien l'aider tout au long de ses aventures. On passe de rebondissements en révélations et on s'attache au personnage qui est à la fois très normale et très extraordinaire. Eh oui, c'est surprenant mais possible. Bref, une lecture agréable et divertissante. J'ai adoré le monde créé par l'auteur. Donc je continue l'aventure avec Myfanwy.
  • arcubius 04/01/2024
    C'est drôle, décalé et original, j'ai adoré. On a une galerie de personnages, tous plus attachants, absurdes ou horribles les uns que les autres, et on les aime tous, même ceux qu'on déteste. Notre héroïne, Myfanwy, amnésique mais prévoyante, va découvrir la vie que sa précédente personnalité lui a laissé, et nous allons la découvrir avec elle. Elle travaille pour le gouvernement britannique, ou plutôt pour une branche parallèle du gouvernement, en charge du surnaturel. Heureusement, elle est doté d'assez de caractère et de sarcasme pour faire face à la situation. Vous avez déjà vu un canard devin ? Une moisissure violette un peu trop envahissante ? Une métaphore des échecs un peu trop caricaturale ? Des râteliers en lames de rasoirs ? Des démembrements intempestifs ? Des garde-robes un peu trop ternes ? Des procédures médicales un peu trop envahissantes ? Des gens qui vous lèchent pour le travail ? Elle non plus, mais ça sera bientôt chose faite.
  • Labullederealita 04/11/2023
    Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant ri en lisant un roman. . Le roman commence ainsi "Chère toi, le corps que tu habites actuellement m'appartenait…" Myfanwy Thomas écrit une lettre à Myfanwy Thomas, enfin à la personne qui se réveille dans son corps. Entourée de cadavres, elle reprend conscience au beau milieu d'un parc, sans aucun souvenir, vierge comme une feuille blanche. En fouillant dans ses poches, elle tombe sur une lettre qui lui explique que Myfanwy Thomas savait qu'elle allait perdre la mémoire et que pour pallier ce problème, elle a laissé toute une série de lettres et de mémo pour aider celle qui reprendrait conscience. Et surtout elle veut savoir qui a tenté de l'assassiner. Elle a donc quelques heures pour intégrer une tonne d'informations avant de retourner travailler dans l'organisation secrète, la Checquy. Cette organisation a pour but de lutter contre les forces surnaturelles qui pourraient nuire à l'Angleterre, et ses agents ont pour la plupart des pouvoirs très spéciaux. Myfanwy se retrouve donc dans un univers qu'elle est censée connaître par cœur, cernée par des personnes qui sont potentiellement ceux qui ont commandité son assassinat et elle doit en plus prendre en charge de nombreuses affaires de menaces surnaturelles qui pèsent sur son pays. . Ce roman est très addictif ! La narration est très bien construite, on passe des lettres de Myfanwy à l'action présente. On a envie de savoir comment elle s'est retrouvée dans cette situation et pour cela il faut aller jusqu'au bout du livre ! Le ton est très drôle, elle se retrouve dans pas mal de situations assez délicates et s'en tire toujours avec un trait d'humour ou une répartie assez cynique. Il y a aussi des passages très émouvants notamment les lettres que laisse Myfanwy, tout son cheminement sur l'acceptation de ce qui va lui arriver, mais aussi sur son enfance, son sentiment d'être seule, d'être si différente des autres, de se considérer comme un échec par rapport à ce qu'on attend d'elle. La nouvelle Myfanwy s'attache aussi à l'ancienne en lisant ses lettres, elle veut aussi rendre justice à cette femme qu'elle découvre feuille après feuille. . Un roman que j'ai dévoré Cela faisait longtemps que je n'avais pas autant ri en lisant un roman. . Le roman commence ainsi "Chère toi, le corps que tu habites actuellement m'appartenait…" Myfanwy Thomas écrit une lettre à Myfanwy Thomas, enfin à la personne qui se réveille dans son corps. Entourée de cadavres, elle reprend conscience au beau milieu d'un parc, sans aucun souvenir, vierge comme une feuille blanche. En fouillant dans ses poches, elle tombe sur une lettre qui lui explique que Myfanwy Thomas savait qu'elle allait perdre la mémoire et que pour pallier ce problème, elle a laissé toute une série de lettres et de mémo pour aider celle qui reprendrait conscience. Et surtout elle veut savoir qui a tenté de l'assassiner. Elle a donc quelques heures pour intégrer une tonne d'informations avant de retourner travailler dans l'organisation secrète, la Checquy. Cette organisation a pour but de lutter contre les forces surnaturelles qui pourraient nuire à l'Angleterre, et ses agents ont pour la plupart des pouvoirs très spéciaux. Myfanwy se retrouve donc dans un univers qu'elle est censée connaître par cœur, cernée par des personnes qui sont potentiellement ceux qui ont commandité son assassinat et elle doit en plus prendre en charge de nombreuses...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.