Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264070005
Code sériel : 5236
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Belgravia

Carole Delporte (traduit par), Valérie Rosier (traduit par)
Date de parution : 01/06/2017
Derrière les portails ouvragés de Belgravia, les ragots fusent depuis qu’une famille de parvenus s’est infiltrée dans ce quartier de l’upper class.
15 juin 1815. Tandis que les troupes de Napoléon sont en marche, la jeune Sophie Trenchard ne peut cacher sa joie. Issue d’une famille d’intendants, la voilà invitée au bal de la duchesse de Richmond, l’évènement qui réunit la plus brillante société de Grande-Bretagne à Bruxelles. Elle espère surtout y... 15 juin 1815. Tandis que les troupes de Napoléon sont en marche, la jeune Sophie Trenchard ne peut cacher sa joie. Issue d’une famille d’intendants, la voilà invitée au bal de la duchesse de Richmond, l’évènement qui réunit la plus brillante société de Grande-Bretagne à Bruxelles. Elle espère surtout y croiser le beau Edmund Bellasis, le meilleur parti du moment. Mais la soirée est interrompue par l’annonce d’une bataille imminente : Waterloo. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard se sont installés à Belgravia, bastion londonien de l’aristocratie. Mais un scandale passé menace leur insolente réussite…

« L’auteur de Downton Abbey revient avec un roman qu’il vous sera difficile de lâcher, entre amours déchus et lutte des classes. » Laura Boudoux, Elle.fr
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264070005
Code sériel : 5236
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 528
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PharMarion Posté le 8 Novembre 2021
    On m'a prêté ce livre en me le présentant comme un bonbon. La comparaison est juste : il s'agit d'une petite parenthèse de sucre dans un univers qui en manque parfois. Non, le style n'a rien d'extraordinaire mais oui, l'histoire est plaisante. On retrouve avec plaisir l'ambiance de Downton Abbey, un siècle plus tôt et avec une intrigue impliquant un peu moins le personnel de maison. Les amateurs de happy end apprécieront : chaque personnage recevra au final une récompense proportionnelle à son investissement !
  • mapagelecture Posté le 21 Octobre 2021
    Tout commence en 1815. Napoléon s’est échappé de l’île d’Elbe et chevauche vers la Belgique, vers Waterloo. La veille de la grande bataille, nous faisons la connaissance de la famille Trenchard, qui arrive in extremis à se faire inviter au bal de la duchesse de Richmond. Quelques années plus tard en 1841, nous retrouvons la famille Trenchard à Belgravia en Angleterre, et les secrets jalousement gardés pendant plus d’une vingtaine d’années se dévoilent. J’ai retrouvé avec plaisir cette ambiance à la « Downton Abbey » si chère à l’auteur. Cette atmosphère romanesque où seules les apparences comptent, et où les intrigues se déroulent dans l’ombre. Je me suis délectée de retrouver cette ambiance « so British », raffinée et pleine de piquant! Pour ceux qui me l’ont demandé, non il n’est pas aussi bien que Downton Abbey selon moi. Il est plus léger et moins alambiqué, et l’intrigue est plus simple et se devine rapidement. Il y avait quelques longueurs parfois. Il dispose cependant de son univers et d’un charme qui lui est propre. Amours cachés, magouilles, jalousie, lutte des classes et secrets honteux : les ingrédients sont tout de même réunis pour former un joli roman, et passer un bon été en sa compagnie!
  • xalatan Posté le 21 Septembre 2021
    Lu pour valider la lettre F dans le Challenge ABC de 2021/2022. Ce roman que j'ai abordé comme une romance se déroulant au XIXè siècle, avec des vilains qui sont vraiment vilains et des gentils qui sont vraiment gentils, est en fait plus à lire comme une longue intrigue bien ficelée. Je reconnais avoir été tenue en haleine jusqu'au bout. Inexorablement l'histoire avance, le puzzle se met en place, les personnages parviendront-ils à changer leurs destins ? J'ai sauter les dernières pages tant j'avais hâte d'arriver au dénouement. Une bonne intrigue qui tient en haleine, mais j'aurais souhaité un peu plus de "romance".
  • Bobo1001 Posté le 9 Septembre 2021
    Un très joli livre, presque un exercice de style en ce sens que Julian Fellowes parvient à produire de nos jours un livre que l'on croirait écrit au XIXème siècle. On est ici au coeur d'une intrigue qui peut tour à tour évoquer Tolstoi, Balzac ou bien naturellement les grandes dames de la littéraire anglaise du XIXème siècle auxquelles l'auteur semble si attaché. J'ai trouvé que le livre distillait un véritable charme que je n'ai pas retrouvé dans d'autres de ses livres. En somme un beau livre romanesque au charme à la fois british et authentiquement romantique, puisque c'est en pleine période romantique que se situe l'intrigue de ce livre.
  • talou61 Posté le 17 Juin 2021
    Juin 1815, une belle soirée juste avant Waterloo... 1841, des familles détruites et un secret inavouable... Un air de Dowton Abbey (le même auteur), mais malgré un beau style, je n'ai pu m'attacher ni aux personnages ni à l'histoire.... Beaucoup trop long...
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    L'heure du thé : notre sélection de livres pour les fans de "Downton Abbey"

    Les Crawley et leurs domestiques ont déserté le petit écran depuis 2015 mais pour les inconditionnels, rien depuis n'a réussi à venir combler le manque. On vous emmène en balade littéraire - et gourmande - sur les traces de "Downton Abbey". Au programme : des grandes sagas familiales, une aristocratie parfois dépassée, et partout, l'Angleterre et des litres de thé. 

    Lire l'article