Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266318884
Code sériel : 18345
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

Bénie soit Sixtine

Date de parution : 02/09/2021
Pour Sixtine, l’avenir était tout tracé. Enfance très pieuse dans une famille catholique traditionnelle, études d’histoire de l’art, un beau mariage : elle sera bientôt Mme Sue de La Garde, appelée à enfanter de nombreux héritiers... Dès la nuit de noces, Sixtine déchante.Mais elle est enceinte, et c’est tout ce... Pour Sixtine, l’avenir était tout tracé. Enfance très pieuse dans une famille catholique traditionnelle, études d’histoire de l’art, un beau mariage : elle sera bientôt Mme Sue de La Garde, appelée à enfanter de nombreux héritiers... Dès la nuit de noces, Sixtine déchante.Mais elle est enceinte, et c’est tout ce qui compte.
Cependant, l’intégrisme de son époux polytechnicien, de sa belle-famille, pèse de tout son poids sur la jeune femme. Souffrir. Enfanter dans la douleur. Et se taire... Jusqu’à la tragédie. Comment s’émanciper de ce carcan mortifère? Sinon par un long et lumineux chemin de croix ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266318884
Code sériel : 18345
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 320
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Le récit d'une émancipation féminine tout autant que la réappropriation de l'héritage familial. »
Virginie François / Le Monde des livres

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nuopap Posté le 14 Août 2021
    Un livre choc, qui nous révèle que les extrémistes ne sont pas toujours seulement où certains voudraient les cantonner... Les procureurs méritent parfois d’être jugés. Les dégâts de l’autoproclamée bien-pensance peuvent s’avérer ignobles et injustifiables. Mais un livre optimiste surtout.
  • Nuopap Posté le 14 Août 2021
    Un livre choc, qui nous révèle que les extrémistes ne sont pas toujours seulement où certains voudraient les cantonner... Les procureurs méritent parfois d’être jugés. Les dégâts de l’autoproclamée bien-pensance peuvent s’avérer ignobles et injustifiables. Mais un livre optimiste surtout.
  • Nuopap Posté le 14 Août 2021
    Un livre choc, qui nous révèle que les extrémistes ne sont pas toujours seulement où certains voudraient les cantonner... Les procureurs méritent parfois d’être jugés. Les dégâts de l’autoproclamée bien-pensance peuvent s’avérer ignobles et injustifiables. Mais un livre optimiste surtout.
  • Flo_herisson Posté le 30 Juillet 2021
    Quand elle e#769;pouse Pierre Louis Sue de la Garde apre#768;s une cour chaste et expe#769;ditive, Sixtine n’est encore qu’une toute jeune fille nai#776;ve et tre#768;s pieuse. Dernie#768;re de 6 enfants elle a grandi dans une famille catholique traditionnelle et a suivi la voie trace#769;e ses ai#770;ne#769;es, marie#769;es jeunes et de#769;ja#768; me#768;res ou rentre#769;es dans les ordres. Mais c’est dans une famille aux valeurs inte#769;gristes qu’elle se retrouve plonge#769;e, une famille embrigade#769;e dans mouvement des Fre#768;res de La Croix, un mouvement d’extre#770;me droite homophobe, raciste et misogyne. Apre#768;s une nuit de noce calamiteuse, Sixtine s’engage dans sa nouvelle vie, prie, s’accroche avec force et abne#769;gation. Sa grossesse s’ave#768;re un vrai chemin de croix, et il faudra un e#769;ve#769;nement dramatique pour lui donner la force de s’opposer a#768; sa belle famille et a#768; son milieu. . La force de ce roman tient autant a#768; la pre#769;cision avec laquelle Maylis Adhemar de#769;crit ce milieu qu’elle semble bien connai#770;tre, qu’a#768; la finesse avec laquelle elle aborde sa re#769;bellion. C’est un re#769;cit sensible qui m’a fait de#769;couvrir un univers side#769;rant, glac#807;ant que je n’imaginais pas possible encore a#768; notre e#769;poque. Un univers qui fait de ces jeunes filles des victimes consentantes, tant elles sont baigne#769;es dans ces... Quand elle e#769;pouse Pierre Louis Sue de la Garde apre#768;s une cour chaste et expe#769;ditive, Sixtine n’est encore qu’une toute jeune fille nai#776;ve et tre#768;s pieuse. Dernie#768;re de 6 enfants elle a grandi dans une famille catholique traditionnelle et a suivi la voie trace#769;e ses ai#770;ne#769;es, marie#769;es jeunes et de#769;ja#768; me#768;res ou rentre#769;es dans les ordres. Mais c’est dans une famille aux valeurs inte#769;gristes qu’elle se retrouve plonge#769;e, une famille embrigade#769;e dans mouvement des Fre#768;res de La Croix, un mouvement d’extre#770;me droite homophobe, raciste et misogyne. Apre#768;s une nuit de noce calamiteuse, Sixtine s’engage dans sa nouvelle vie, prie, s’accroche avec force et abne#769;gation. Sa grossesse s’ave#768;re un vrai chemin de croix, et il faudra un e#769;ve#769;nement dramatique pour lui donner la force de s’opposer a#768; sa belle famille et a#768; son milieu. . La force de ce roman tient autant a#768; la pre#769;cision avec laquelle Maylis Adhemar de#769;crit ce milieu qu’elle semble bien connai#770;tre, qu’a#768; la finesse avec laquelle elle aborde sa re#769;bellion. C’est un re#769;cit sensible qui m’a fait de#769;couvrir un univers side#769;rant, glac#807;ant que je n’imaginais pas possible encore a#768; notre e#769;poque. Un univers qui fait de ces jeunes filles des victimes consentantes, tant elles sont baigne#769;es dans ces croyances de#768;s leur plus tendre enfance, leur o#770;tant tout esprit critique ou velle#769;ite#769; de re#769;bellion. C’est aussi le re#769;cit lumineux d’une e#769;mancipation. Une prise de conscience progressive qui nait lorsqu’elle devient me#768;re et la pousse a#768; fuir pour prote#769;ger son enfant. Mais si elle fuit l’inte#769;grisme et la violence de cette famille, elle n’en renie pas sa religion ou son e#769;ducation et c’est ce qui fait qu’on est loin de la caricature. Au contraire ce sont ces doutes qui la rendent attachante. Comme elle est touchante Sixtine lorsque le vernis craque et qu’elle s’ouvre enfin aux autres, comme il lui est difficile de la#770;cher prise, de la#770;cher ses carcans moraux pour s’ouvrir a#768; l’amitie#769; et a#768; l’amour. . Un tre#768;s beau premier roman, un sujet ine#769;dit, mais ne#769;cessaire pour se souvenir que les extre#769;mismes existent dans toutes les religions, une fin douce et pleine d’espoir, une plume a#768; suivre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Flo_herisson Posté le 30 Juillet 2021
    Quand elle e#769;pouse Pierre Louis Sue de la Garde apre#768;s une cour chaste et expe#769;ditive, Sixtine n’est encore qu’une toute jeune fille nai#776;ve et tre#768;s pieuse. Dernie#768;re de 6 enfants elle a grandi dans une famille catholique traditionnelle et a suivi la voie trace#769;e ses ai#770;ne#769;es, marie#769;es jeunes et de#769;ja#768; me#768;res ou rentre#769;es dans les ordres. Mais c’est dans une famille aux valeurs inte#769;gristes qu’elle se retrouve plonge#769;e, une famille embrigade#769;e dans mouvement des Fre#768;res de La Croix, un mouvement d’extre#770;me droite homophobe, raciste et misogyne. Apre#768;s une nuit de noce calamiteuse, Sixtine s’engage dans sa nouvelle vie, prie, s’accroche avec force et abne#769;gation. Sa grossesse s’ave#768;re un vrai chemin de croix, et il faudra un e#769;ve#769;nement dramatique pour lui donner la force de s’opposer a#768; sa belle famille et a#768; son milieu. . La force de ce roman tient autant a#768; la pre#769;cision avec laquelle Maylis Adhemar de#769;crit ce milieu qu’elle semble bien connai#770;tre, qu’a#768; la finesse avec laquelle elle aborde sa re#769;bellion. C’est un re#769;cit sensible qui m’a fait de#769;couvrir un univers side#769;rant, glac#807;ant que je n’imaginais pas possible encore a#768; notre e#769;poque. Un univers qui fait de ces jeunes filles des victimes consentantes, tant elles sont baigne#769;es dans ces... Quand elle e#769;pouse Pierre Louis Sue de la Garde apre#768;s une cour chaste et expe#769;ditive, Sixtine n’est encore qu’une toute jeune fille nai#776;ve et tre#768;s pieuse. Dernie#768;re de 6 enfants elle a grandi dans une famille catholique traditionnelle et a suivi la voie trace#769;e ses ai#770;ne#769;es, marie#769;es jeunes et de#769;ja#768; me#768;res ou rentre#769;es dans les ordres. Mais c’est dans une famille aux valeurs inte#769;gristes qu’elle se retrouve plonge#769;e, une famille embrigade#769;e dans mouvement des Fre#768;res de La Croix, un mouvement d’extre#770;me droite homophobe, raciste et misogyne. Apre#768;s une nuit de noce calamiteuse, Sixtine s’engage dans sa nouvelle vie, prie, s’accroche avec force et abne#769;gation. Sa grossesse s’ave#768;re un vrai chemin de croix, et il faudra un e#769;ve#769;nement dramatique pour lui donner la force de s’opposer a#768; sa belle famille et a#768; son milieu. . La force de ce roman tient autant a#768; la pre#769;cision avec laquelle Maylis Adhemar de#769;crit ce milieu qu’elle semble bien connai#770;tre, qu’a#768; la finesse avec laquelle elle aborde sa re#769;bellion. C’est un re#769;cit sensible qui m’a fait de#769;couvrir un univers side#769;rant, glac#807;ant que je n’imaginais pas possible encore a#768; notre e#769;poque. Un univers qui fait de ces jeunes filles des victimes consentantes, tant elles sont baigne#769;es dans ces croyances de#768;s leur plus tendre enfance, leur o#770;tant tout esprit critique ou velle#769;ite#769; de re#769;bellion. C’est aussi le re#769;cit lumineux d’une e#769;mancipation. Une prise de conscience progressive qui nait lorsqu’elle devient me#768;re et la pousse a#768; fuir pour prote#769;ger son enfant. Mais si elle fuit l’inte#769;grisme et la violence de cette famille, elle n’en renie pas sa religion ou son e#769;ducation et c’est ce qui fait qu’on est loin de la caricature. Au contraire ce sont ces doutes qui la rendent attachante. Comme elle est touchante Sixtine lorsque le vernis craque et qu’elle s’ouvre enfin aux autres, comme il lui est difficile de la#770;cher prise, de la#770;cher ses carcans moraux pour s’ouvrir a#768; l’amitie#769; et a#768; l’amour. . Un tre#768;s beau premier roman, un sujet ine#769;dit, mais ne#769;cessaire pour se souvenir que les extre#769;mismes existent dans toutes les religions, une fin douce et pleine d’espoir, une plume a#768; suivre.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.