Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Carry On
Catherine Nabokov (traduit par)
Collection : Carry On
Série : Carry On
Date de parution : 11/01/2024
Éditeurs :
Pocket jeunesse
Nouveauté

Carry On

Catherine Nabokov (traduit par)
Collection : Carry On
Série : Carry On
Date de parution : 11/01/2024
Une histoire d'amour profondément émouvante et complètement envoûtante dans un univers effrayant de monstres et de fantomes... 
Simon Snow déteste cette rentrée. Sa petite amie rompt avec lui ; son professeur préféré l’évite ; et Baz, son insupportable colocataire et ennemi juré, a disparu. Qu’il se trouve à l’école de magie de Watford ne change pas grand-chose. Simon n’a rien, mais vraiment rien de l’Élu. Et pourtant, il faut avancer, car la vie continue…
EAN : 9782266330640
Code sériel : 03608
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 696
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266330640
Code sériel : 03608
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 696
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Ayou 18/10/2023
    J’avais lue Fangirl il y a quelques années de ça et je n’avais pas compris l’engouement autour de ce livre que je n’avais franchement pas trouvée top . Mais je me souviens avoir seulement aimer les passages de la Fanfiction dont le livre est inspiré. Je m’étais alors dit d’essayer de le lire, je ne sais pour quel raison je ne l’ai jamais fait. Il y a quelques jours le souvenir de ce livre m’est réapparue j’ai eu une envie irrépressible et immédiate de le lire. J’avais besoin d’une lecture légère, sans prise de tête et surtout réconfortante. Et il a remplie toutes les conditions. Le livre n’est pas poussée dans les détails ni même très profond mais alors j’ai trouvé les personnages très attachants , rigolo et l’histoire d’une simplicité très agréable. J’ai tout simplement adorée ce livre et j’ai trouvée quelques chose de très doudou avec la romance mignonne mais sans trop , j’ai sentie une légèreté dont j’avais vraiment besoin, ce livre a été une vraie réussite après tout ce temps. Il n’a rien d’exceptionnel mais je sais d’avance que je le relirais tellement je l’ai aimé.
  • Luria 13/10/2023
    J'ai toujours beaucoup aimé les livres de Rainbow Rowell. Sans doute l'adolescente de 15 ans qui reste en moi. J'avais lu Fangirl il y a quelques années. J'avais beaucoup aimé cette histoire de "coming of age", une jeune fille qui a du mal à se faire une place dans le monde sauf quand elle écrit une fanfic sur les aventures d'un sorcier très célèbre (you know who I mean mmmmh). J'avais moins aimé la fanfic qui apparaissait en extrait. Je me suis dit que je pouvais attendre la version poche (qui n'est jamais venue) (ou ce qui arrive quand les éditeurs poche se mettent au grand format). Et là bim, pfuiiit, le graal, il était là à moitié décoloré sur les étagères maigrelettement remplies de la bibli'. J'ai sauté sur l'occasion, accio bouquin, sauf que j'ai utilisé mes mains. Et je dois dire que je n'ai pas regretté (sauf d'avoir attendu pour le lire). C'était tout aussi facile et prenant que n'importe quel roman de Rainbow Rowell, même si là on lit vraiment la fanfic évoquée dans Fangirl. Catapultes en dernière année de l'école de sorciers on jongle avec les souvenirs des années passées de nos étudiants, les rivalités et autres super dangers du monde. J'ai plutôt bien marché avec tout ça. La construction en roman polyphonique, la magie qui se nourrit de mots et d'expressions comme toute langue vivante. Seule la romance tant attendue (car décrite dans Fangirl) (j'avais relu le bouquin juste avant) est plutôt décevante. C'était beaucoup mieux amené dans le livre source que dans ce roman. Mais bon, c'était quand même chouette. Circulez, y'a plus rien à voir ! J'ai toujours beaucoup aimé les livres de Rainbow Rowell. Sans doute l'adolescente de 15 ans qui reste en moi. J'avais lu Fangirl il y a quelques années. J'avais beaucoup aimé cette histoire de "coming of age", une jeune fille qui a du mal à se faire une place dans le monde sauf quand elle écrit une fanfic sur les aventures d'un sorcier très célèbre (you know who I mean mmmmh). J'avais moins aimé la fanfic qui apparaissait en extrait. Je me suis dit que je pouvais attendre la version poche (qui n'est jamais venue) (ou ce qui arrive quand les éditeurs poche se mettent au grand format). Et là bim, pfuiiit, le graal, il était là à moitié décoloré sur les étagères maigrelettement remplies de la bibli'. J'ai sauté sur l'occasion, accio bouquin, sauf que j'ai utilisé mes mains. Et je dois dire que je n'ai pas regretté (sauf d'avoir attendu pour le lire). C'était tout aussi facile et prenant que n'importe quel roman de Rainbow Rowell, même si là on lit vraiment la fanfic évoquée dans Fangirl. Catapultes en dernière année de l'école de sorciers on jongle avec les souvenirs des années passées de nos étudiants, les rivalités et autres super dangers...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Chelly 01/09/2023
    Alors, désolé d'avance pour les fan, Carry On et un bon livresmais très surcoté selon moi ! Ces un bon M/M avec de la magie, de l'amitié et du Suspense certes mais il et très loin d'être LE livre M/M, Alors peut-être que je m'attendez à mieux a la force d'en avoir écouté parler, Mais pour le coup je suis déçu. Ça reste quand même un bon livre que je recommande D'ailleurs je lui mets trois étoiles sur cinq car j'ai beaucoup aimé les personnages Mais voilà je me suis tout de même ennuyé car j'ai trouvé certains passages pas mal longs Et répétitifs.
  • Pinteijii 06/08/2023
    Carry On naît tout simplement d'une autre histoire de Rainbow Rowell intitulé "Fan girl". Dans cette histoire, Cath est accro a la saga Simon Snow, tellement accro qu'elle commence à écrire une fan fiction sur cette saga. Voilà comment est né, 3 ans plus tard, "Carry On", la trilogie avec comme héros principal Simon Snow et le ténébreux Baz. L'histoire se déroule pendant la dernière année de Simon à Watford. Simon c'est l’Élu, celui qui mettra fin au Humdrum, quelqu’un qui crée une absence de magie dans l'atmosphère. Cependant Simon est un peu une catastrophe ambulante, il ne contrôle pas correctement sa magie et quand il est énervé, il explose et c'est pas quelque chose de cool. Dans sa quête pour mettre fin au Humdrum, il est accompagné de Penny (Pénélope), sa meilleure amie. Il a aussi un autre problème a gérer autre que sauver le monde des sorciers, s'occuper de son pire ennemie Baz, qui est aussi son colocataire de chambre, l'homme qui obsède ses pensées. Néanmoins après quelques évènement, Simon et Baz vont une trêve, en gros ils vont essayer de ne plus tuer l'autre en attendant qu'ils retrouvent qui a tué la mère de Baz. Pendant cette trêve, il va se passer beaucoup de choses comme l'évolution de la relation entre Simon et Baz. Cependant la bataille finale contre le Humdrum approche, est-ce que Simon arrivera à le détruire ? J'ai beaucoup apprécié ce livre, je sais que ça ressemble à "Harry Potter", le même univers, le même scénario, un élu doit sauver le monde des sorciers, mais à part cela, il n'y a pas d'autre ressemblance. Rainbow Rowell à su créer son propre monde des sorciers. La plume de l'autrice est simple et j'ai beaucoup aimé les parenthèses qui nous expliquaient un peu le monde des mages ou simplement les habitudes de Simon et Baz, comme si elle lisait dans notre tête et qu'elle répondait à nos question à travers ce qu'elle écrivait dans ces parenthèses. De plus, j'ai bien aimé le personnage de Simon, c'est juste un garçon qui veut vivre dans la routine ( c'est pour cette raison qu'il ne voulait pas quitter Agatha). Cela m'a aussi touché qu'il se sente comme un imposteur, qu'il pensait qu'il n'avait pas sa place dans ce monde remplie de magie et qu'il ne pourrait jamais tuer le Humdrum parce qu'il pense que ce n'est pas l'élu. C'est aussi quelqu'un de très courageux, il a enlevé toute sa magie pour "détruire" le Humdrum. Cependant, il m'a aussi énervé avec Agatha, je ne voulais pas qu'ils se remettent ensemble, leur relation était voué a l'échec. Clairement, leur relation n'a servi à rien et le passage où il passe noël avec Baz et non Agatha m'a fait plaisir. Enfin, il s'est rendu compte que ce n'était pas Agatha qui lui fallait pour qu'il se sente heureux. Après, Simon m'a aussi énervé à être autant obsédé par Baz mais à tout le temps le rembarrer ou le traiter comme un ennemi ( même si des fois Baz le méritait). Baz est mon personnage préféré de cette histoire, il est tellement incroyable!! Il m'a fait de la peine de la façon dont il refoulait ses sentiments pour Simon et qu'il se comportait comme un ennemi. La relation entre Baz et Simon est conflictuelle, ils ne "s'aiment pas" mais pourtant ne peuvent pas s'empêcher d'être obsédé par l'autre. J'ai vraiment adoré le passage ou Baz a voulu se brûler et que Simon l'a embrassé pour l'en empêcher, un des meilleurs moments. Personnellement, je n'ai pas aimé le personnage d'Agatha, je n'ai pas trouvé qu'elle servait à quelque choses, a part m’énerver. J'ai plus aimé le personnage de Penny, même si j'ai sauté des pages quand c’était son point de vue. Pour finir, j'aurai aimé que Simon apprenne qui est Lucy et que ce n'est pas la mère de Baz qui le surnommait " mon garçon au boutons de rose" mais bien Lucy, la mère de Simon. Bref, j’espère que les tomes 2 et 3 de cette trilogie vont être traduits en français, j'attends avec impatience ! Carry On naît tout simplement d'une autre histoire de Rainbow Rowell intitulé "Fan girl". Dans cette histoire, Cath est accro a la saga Simon Snow, tellement accro qu'elle commence à écrire une fan fiction sur cette saga. Voilà comment est né, 3 ans plus tard, "Carry On", la trilogie avec comme héros principal Simon Snow et le ténébreux Baz. L'histoire se déroule pendant la dernière année de Simon à Watford. Simon c'est l’Élu, celui qui mettra fin au Humdrum, quelqu’un qui crée une absence de magie dans l'atmosphère. Cependant Simon est un peu une catastrophe ambulante, il ne contrôle pas correctement sa magie et quand il est énervé, il explose et c'est pas quelque chose de cool. Dans sa quête pour mettre fin au Humdrum, il est accompagné de Penny (Pénélope), sa meilleure amie. Il a aussi un autre problème a gérer autre que sauver le monde des sorciers, s'occuper de son pire ennemie Baz, qui est aussi son colocataire de chambre, l'homme qui obsède ses pensées. Néanmoins après quelques évènement, Simon et Baz vont une trêve, en gros ils vont essayer de ne plus tuer l'autre en attendant qu'ils retrouvent qui a tué la mère...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Parz8val 30/07/2023
    [masquer]Le point fort de ce roman est qu'il utilise très intelligemment le cliché de l'élu. On est convaincu que Simon va subitement maîtriser ses pouvoirs et devenir surpuissant jusqu'à ce qu'on se rende compte que... la prophétie s'est gourrée. Le personnage de Simon est assez attachant, mais Baz est incroyable. Je l'ai attendu longtemps. Le défaut de ce roman est qu'il est assez long à démarrer. Mais il est vraiment touchant. On le pense être le grand méchant et puis on découvre sa situation familiale, sa condition vampirique, la pression et les rumeurs dont il est victime, le deuil de sa mère... Leur couple est adorable et j'ai très envie de les retrouver dans le deuxième tome
Inscrivez-vous à Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket jeunesse

    LES DIFFERENTES FAÇONS DE DIRE « JE T'AIME » CHEZ PKJ

    Pour la Saint Valentin, chacun cherche toujours la meilleure façon de montrer son amour. Et pour les amoureux des livres, c’est l’occasion de mélanger les deux. Comment allez-vous dire « Je t’aime » cette année ? Laissez-nous vous montrer les diverses façons dont les héros des livres PKJ le font. 

    Chez PKJ, on ne dit pas Je t’aime mais :

    Lire l'article