Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266312851
Code sériel : 18066
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 1
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

Chez nous

Caroline NICOLAS (Traducteur)
Date de parution : 12/05/2021
Du jour au lendemain, des inconnus emménagent chez Fiona. Elle se voit chassée de chez elle sans avoir été informée de quoique ce soit. Le début d'une véritable descente aux enfers.
C’est pourtant bien son portail. Son allée. Son magnolia…
En rentrant chez elle ce jour-là, Fiona a la surprise d’y voir s’installer de parfaits inconnus. Cette maison de Trinity Avenue, où vivent ses deux fils, elle l’occupe la moitié du temps, en alternance avec son ex-mari. Et voilà qu’en son absence,...
C’est pourtant bien son portail. Son allée. Son magnolia…
En rentrant chez elle ce jour-là, Fiona a la surprise d’y voir s’installer de parfaits inconnus. Cette maison de Trinity Avenue, où vivent ses deux fils, elle l’occupe la moitié du temps, en alternance avec son ex-mari. Et voilà qu’en son absence, on l’a vidée, vendue. Bram ? Les garçons ? Disparus ! Tout semble en règle pourtant… Pour la Londonienne, c’est le début d’un cauchemar dont l’engrenage a commencé à son insu il y a longtemps – un cruel jeu de dupes, où « chez soi » ne signifie plus rien…
 
« Un polar magistralement mené ! » La Croix
« Un thriller psychologique tout en finesse, très British. » Femina
« L’histoire d’un engrenage machiavélique, d’une folle descente aux enfers, et c’est totalement addictif ! » Biba
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266312851
Code sériel : 18066
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 1
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« L’intrigue de cet irrésistible page turner est menée d’une main de maître. »
The Guardian

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Snoopythecat Posté le 10 Juin 2021
    Une rue cossue de Londres, avec des maisons bien entretenues et identiques. Dans cette rue, une maison. Devant cette maison un magnolia. Derrière cette maison, une cabane dans un arbre. Dans cette maison, deux enfants et leurs parents qui ont choisi de se séparer en pratiquant le "nesting" pour ne par perturber leurs enfants. Car le mari (Bram) a fauté, dans la cabane et son épouse (Fiona) ne compte pas passer l'éponge. En rentrant chez elle un dimanche soir, choc profond : plus de mari, plus d'enfants, plus de meubles, plus rien. Sauf un couple en train d'emménager dans SA maison, qui est devenue LEUR maison, comme le témoignent les documents signés par le mari et elle-même. Mais voilà, Fiona n'a jamais rien signé. Que s'est-il passé ? Le pourquoi du comment est révélé, deux mois plus tard, par Fiona via un postcad intitulé Les Victimes, et par Bram via un document word. Dès le départ, les rôles sont distribués : le méchant mari, infidèle, menteur, manipulateur, voleur, coupable et la gentille épouse, forte, sensée, trompée, victime. Difficile de prendre le parti du coupable. Et pourtant, au fil des pages, il raconte comment il en est arrivé là, obligé de vendre sa maison en cachette... Une rue cossue de Londres, avec des maisons bien entretenues et identiques. Dans cette rue, une maison. Devant cette maison un magnolia. Derrière cette maison, une cabane dans un arbre. Dans cette maison, deux enfants et leurs parents qui ont choisi de se séparer en pratiquant le "nesting" pour ne par perturber leurs enfants. Car le mari (Bram) a fauté, dans la cabane et son épouse (Fiona) ne compte pas passer l'éponge. En rentrant chez elle un dimanche soir, choc profond : plus de mari, plus d'enfants, plus de meubles, plus rien. Sauf un couple en train d'emménager dans SA maison, qui est devenue LEUR maison, comme le témoignent les documents signés par le mari et elle-même. Mais voilà, Fiona n'a jamais rien signé. Que s'est-il passé ? Le pourquoi du comment est révélé, deux mois plus tard, par Fiona via un postcad intitulé Les Victimes, et par Bram via un document word. Dès le départ, les rôles sont distribués : le méchant mari, infidèle, menteur, manipulateur, voleur, coupable et la gentille épouse, forte, sensée, trompée, victime. Difficile de prendre le parti du coupable. Et pourtant, au fil des pages, il raconte comment il en est arrivé là, obligé de vendre sa maison en cachette et on a envie de lui dire d'arrêter, de parler, de se confier, de changer d'idée, d'être fort et on le voit s'enfoncer de plus en plus dans une succession de mauvaises décisions. Fiona raconte ce qu'elle a découvert, ce qu'elle n'a pas vu et aurait dû ou pu voir. Elle est rudement forte Fiona mais elle peut aussi être rudement naïve. Le rythme est bien mené, sans temps mort, avec des révélations bien dosées et une fin qui déroute. Une très bonne lecture. Heureusement je n'habite pas dans une rue aux maisons identiques, ma modeste demeure ne vaut pas 2 millions de livres, je n'ai pas de cabane dans un arbre. Sauvée, je suis sauvée.
    Lire la suite
    En lire moins
  • SolidStone Posté le 11 Mai 2021
    D'abord, j'ai bien aimé l'histoire. Quand on commence à voir le dénouement, on a envie de crier "Non !!" mais à la manière d'un accident de voiture, on voit les choses arriver lentement malgré leur rapidité, sans qu'on puisse faire quoique ce soit. Je me suis attachée au personnage de Fi, et de tous ceux qui gravitent autour. Fi est douce mais butée, à cheval sur les règles, ce qui la rend gentiment rabat-joie mais sans que ça ternisse son image. La chose incroyable pour moi est son manque de colère, jusqu'à un certain point. Le fait de donner la parole aux deux personnages principaux, en parallèle, rajoutent probablement au charme de cette lecture, de la même manière que l'utilisation de plusieurs support modernes : Textos, podcast etc - le rend terrible actuel, ancré dans son époque. Un bouquin qui atteint son objectif: faire passer un bon moment au lecteur. NB: j'étais dans le processus d'achat d'une maison dans un pays anglo-saxon lorsque j'ai lu ce livre, et certaines façons de fonctionner sont sinon réalistes, du moins envisageables. Ça a certainement accru mon intérêt pour ce roman. :-)
  • maryjane Posté le 1 Avril 2021
    Une histoire habilement construite. Il faut commencer par s'habituer à la structure de la narration qui n'est pas courante et quand on a compris comment ça fonctionne, on est happé par la spirale infernale dans laquelle s'est englué Bram, qui de mensonges en nouveaux mensonges pour justifier les précédents, va le conduire à sa perte en y entraînant toute sa famille. Quant à sa femme, Fi (Fiona), persuadée d'être une parfaite épouse et mère, qui contrôle toujours son entourage familial et qui maîtrise toutes les situations, est victime de son autosuffisance. Une bonne lecture que j'avais hâte de reprendre.
  • natn Posté le 24 Février 2021
    J'ai dévoré ce roman, même si après coup, on peut relever certaines failles. N’empêche que le suspens est là et fonctionne très bien. Nous sommes à Londres dans un quartier chic où Fiona revient chez elle après 3 jours d'absence et elle découvre un camion de déménagement, de nouveaux propriétaires pour sa si belle maison, son ex mari disparu. Bon, déjà ça, on peut comprendre qu'elle se mette en colère, mais hélas, ce n'est que le début. Nous suivons alternativement Fiona et l'ex mari Bram qui racontent par petites touches tout l'engrenage diabolique qui a mené à ce jour J et puis bien sûr une fin glaçante comme il se doit. Encore une fois le drame se noue à partir d'un détail de la vie courante, la perte du permis de conduire de Bram. Je n'en dirais pas plus mais c'est très bien amené et si je me suis dit au début "c'est quoi cette histoire ? vendre une maison comme ça ? " nous aurons page à page l'explication et l'alternance des points de vue est un process qui fonctionne très bien ici.
  • victoryhelene Posté le 3 Février 2021
    Imaginez. Vous rentrez chez vous et vous vous apercevez que des inconnus ont pris possession de votre chère maison. Quelle serait votre réaction ? C'est ainsi que commence ce polar, et j'ai été de suite attirée par cette entrée en matière intrigante et alléchante. Fiona et Bram ont deux fils. Bram est un peu instable et inconstant mais c'est un bon père. Fiona semble être la mère parfaite, elle travaille et donne tout à ses enfants, délaissant sa moitié. Ils ont acheté une maison dans un quartier londonien. Le hasard a fait que leur acquisition a gagné en valeur et ils sont ainsi devenus de nouveaux millionnaires. Mais leur vie est simple et ordinaire. Tout va pourtant basculer du jour au lendemain. Un grain de sable dans la machine qui va se transformer en tempête de sable ! Le récit est à deux voix, celles de Fiona et de son futur ex mari Bram. Chacun raconte sa version des événements. Le lecteur a donc une vision plus large du piège qui se referme sur eux. L'étau se resserre dramatiquement. Vont-ils échapper à l'engrenage machiavélique qui est en marche ? Le récit ménage habilement le suspense et questionne chacun d'entre nous. Que sont capables de faire... Imaginez. Vous rentrez chez vous et vous vous apercevez que des inconnus ont pris possession de votre chère maison. Quelle serait votre réaction ? C'est ainsi que commence ce polar, et j'ai été de suite attirée par cette entrée en matière intrigante et alléchante. Fiona et Bram ont deux fils. Bram est un peu instable et inconstant mais c'est un bon père. Fiona semble être la mère parfaite, elle travaille et donne tout à ses enfants, délaissant sa moitié. Ils ont acheté une maison dans un quartier londonien. Le hasard a fait que leur acquisition a gagné en valeur et ils sont ainsi devenus de nouveaux millionnaires. Mais leur vie est simple et ordinaire. Tout va pourtant basculer du jour au lendemain. Un grain de sable dans la machine qui va se transformer en tempête de sable ! Le récit est à deux voix, celles de Fiona et de son futur ex mari Bram. Chacun raconte sa version des événements. Le lecteur a donc une vision plus large du piège qui se referme sur eux. L'étau se resserre dramatiquement. Vont-ils échapper à l'engrenage machiavélique qui est en marche ? Le récit ménage habilement le suspense et questionne chacun d'entre nous. Que sont capables de faire des gens banals lorsqu'ils sont acculés, poussés dans leurs retranchements ?
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    Fête des Mères : POCK-HELP à la rescousse

    Feel-good book, thrillers psychologiques ou saga familiales ; romans historiques, d’amour ou de voyage… Voici 30 livres Pocket à offrir pour faire sourire, frissonner, vibrer ou voyager votre maman le jour de la fête des Mères. 

     

    Lire l'article