Lisez! icon: Search engine
Pocket jeunesse
EAN : 9782266274654
Code sériel : J2964
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Cinder - Tome 1

Guillaume FOURNIER (Traducteur)
Collection : Chroniques Lunaires
Date de parution : 08/11/2018
Une histoire d’amour dystopique entre une adolescente cyborg, Cinder, et un prince humain…
 
Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de Néo-Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population. Dans l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…
Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne à...
Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de Néo-Beijing.
Une terrible épidémie ravage la population. Dans l’Espace, un peuple sans pitié attend son heure…
Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne à demi humaine, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266274654
Code sériel : J2964
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Royalbook Posté le 28 Novembre 2019
    Une très bonne découverte. L'auteur a bien su trouvé l'équilibre entre les contes d'origines et sa propre histoire. On voit bien un respect des œuvres originales et les petits détails qui le rappelle tout en rajoutant d'autres éléments qui s'harmonisent ensemble. On retrouve une suite logique entre chaque tome. Le fait de passer d'un point de vu d'un personnage à un autre ne m'a personnellement pas dérangé. J'ai adoré le fait que les différentes héroïnes ont toutes des caractères différents, des histoires différentes mais décide de s'entraider et œuvrer pour la liberté. L'univers futuriste et les différents contextes étaient très bien décrit, il était donc très facile de se projeter dans ce monde. Juste un peu déçue de la fin qui à mon sens a été fait assez rapidement.
  • Meyhlin Posté le 16 Novembre 2019
    Un roman qui revisite le conte de Cendrillon… J’ai été surprise de retrouver l’homonyme de la souillon dans un futur proche. On retrouve les éléments qui la caractérise dans son apparence et dans sa situation familiale notamment ses cheveux blonds et son défunt père, sa méchante belle mère et ses nombreuses tâches. A quelques éléments près, ce qui peut faire penser au deuxième film d’animation de Disney, que la plus jeune sœur de Cinder ne la déteste pas et en fait d’elle une grande sœur très attachante. Mais attention, ici le contexte est tout à fait différent. La terre est ravagée par une sorte de peste, elle sort d’une troisième guerre mondiale et fait face à des tensions politiques avec le royaume de la Lune. Il y a des hoovers, des androïdes, des comms… c’est un autre topo que le conte du 17e siècle ! Tout ça pour dire que l’histoire est très riche tout en nous laissant des attentes par rapport au récit originel. Si j’en disais plus vous seriez spoilés ! …sans pour autant vous en raconter la vraie fin. Et la j’y viens, j’ai eu un manque à la fin de ce roman. Peut-être pouvons nous mettre ça sur le compte d’une période... Un roman qui revisite le conte de Cendrillon… J’ai été surprise de retrouver l’homonyme de la souillon dans un futur proche. On retrouve les éléments qui la caractérise dans son apparence et dans sa situation familiale notamment ses cheveux blonds et son défunt père, sa méchante belle mère et ses nombreuses tâches. A quelques éléments près, ce qui peut faire penser au deuxième film d’animation de Disney, que la plus jeune sœur de Cinder ne la déteste pas et en fait d’elle une grande sœur très attachante. Mais attention, ici le contexte est tout à fait différent. La terre est ravagée par une sorte de peste, elle sort d’une troisième guerre mondiale et fait face à des tensions politiques avec le royaume de la Lune. Il y a des hoovers, des androïdes, des comms… c’est un autre topo que le conte du 17e siècle ! Tout ça pour dire que l’histoire est très riche tout en nous laissant des attentes par rapport au récit originel. Si j’en disais plus vous seriez spoilés ! …sans pour autant vous en raconter la vraie fin. Et la j’y viens, j’ai eu un manque à la fin de ce roman. Peut-être pouvons nous mettre ça sur le compte d’une période « hiver et romance pilou pilou ». En tout cas, je n’ai pas eu le coup de foudre pour poursuivre l’histoire amoureuse du personnage principal. A contrario, j’aimerais en savoir plus sur la situation politique et sur les secrets de familles qui en découlent. Je pense avoir eu un choc sur les derniers chapitres qui m’ont laissée sans voix. Il s’agit d’une mise en abîme d’un anti-héros dans l’histoire d’un anti héros. Si vous voyez ce que je veux dire. Evidemment, si ça c’était finit comme je l’attendais, ce ne serait pas une saga et il faut bien mettre en lien les nombreux protagonistes. J’ai attendu d’écrire cet article à froid car franchement, je pense que c’est un coup de maître de l’auteure de vouloir brusquer les émotions ainsi. J’hésite encore à continuer sur le deuxième tome. Ce qui est sûr, c’est que si vous vous lancez sur cette saga, il va falloir revoir les paillettes dans vos yeux pour y laisser un cœur qui sait encaisser ! J’en fais peut-être trop ? :p Pour résumer, j’ai apprécié ma lecture et je pense que l’objectif n’aurait pas été rempli si je n’avais pas eu autant d’émotions en un seul bouquin !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Shaynning Posté le 8 Novembre 2019
    Quelle histoire étonnante! C'est si bien décrit que même moi qui ne lit pas souvent du science-fiction, n'eut point de mal à imaginer cet univers gadgétisé, mécanique et futuriste. Cinder est loin de la Cendrillon écervelée toute douce et a au contraire une très fort tempérament et une langue à l'humour tantôt taquin tantôt acerbe. Un monde en péril, une jeune cyborg et son androïde à la personnalité féminine adorable, un jeune presque-empereur consciencieux et un docteur altruiste, nous avons ici une très belle œuvre. Résumé maison: À Néo-Beijin, à une aire intergalactique, l'heure est grave: une pandémie menace les habitants de la Communauté Orientale et la menace d'une guerre contre les Lunaires et leur souveraine despotique. Pour Cinder, cependant, elle a beaucoup à faire avec son métier de mécanicienne, de sa marâtre cruelle et de ses soucis mécaniques lié à ses pièces de cyborg. Lorsque le prince Kai lui demande de réparer son androïde Nainci, Cinder est loin de ce douter que peu de temps après, un drame bousculera sa vie d'esclavage. En effet, Poeny, sa demi belle-soeur, a contracter le virus mortel. De rage, Adri, sa belle-mère l'envoie au Palais comme cobaye pour la recherche. Convaincue d'être condamnée et... Quelle histoire étonnante! C'est si bien décrit que même moi qui ne lit pas souvent du science-fiction, n'eut point de mal à imaginer cet univers gadgétisé, mécanique et futuriste. Cinder est loin de la Cendrillon écervelée toute douce et a au contraire une très fort tempérament et une langue à l'humour tantôt taquin tantôt acerbe. Un monde en péril, une jeune cyborg et son androïde à la personnalité féminine adorable, un jeune presque-empereur consciencieux et un docteur altruiste, nous avons ici une très belle œuvre. Résumé maison: À Néo-Beijin, à une aire intergalactique, l'heure est grave: une pandémie menace les habitants de la Communauté Orientale et la menace d'une guerre contre les Lunaires et leur souveraine despotique. Pour Cinder, cependant, elle a beaucoup à faire avec son métier de mécanicienne, de sa marâtre cruelle et de ses soucis mécaniques lié à ses pièces de cyborg. Lorsque le prince Kai lui demande de réparer son androïde Nainci, Cinder est loin de ce douter que peu de temps après, un drame bousculera sa vie d'esclavage. En effet, Poeny, sa demi belle-soeur, a contracter le virus mortel. De rage, Adri, sa belle-mère l'envoie au Palais comme cobaye pour la recherche. Convaincue d'être condamnée et gonflée d'injustice, Cinder est loin de se douter que cette visite au laboratoire changera sa vie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DevoreuseDeLivres99 Posté le 28 Octobre 2019
    Ne lisez pas cette critique si vous n'avez pas lu le livre et que vous ne voulez pas être spoilés ! J'ai découvert Cinder grâce à Babelio et j'en suis très heureuse. Dès les premières lignes, j'ai su que j'allais adorer ce livre. Et je n'ai pas eu tort. L'histoire se déroule dans le futur, à Néo-Beijing qui est une ville d'Asie (enfin je crois). La technologie a beaucoup évolué : tous les humains ont une puce intégrée dans le corps, on peut croiser des cyborgs dans une rue à n'importe quel moment et les robots peuvent avoir une personnalité. On suit Cinder, une jeune mécanicienne cyborg, persécutée par sa belle-mère, ou plutôt sa tutrice légale. Le jour où commence l'histoire, le prince de Néo-Beijing (Prince Kaito) apporte à Cinder un robot (ou androïde) qui contient des informations top-secrètes. Malheureusement, ce robot est en panne et il faut le réparer de toute urgence. Cette entrevue entre le prince et Cinder créé un lien entre eux deux. En vérité, on retrouve beaucoup d'éléments de Cendrillon dans cette histoire, et c'est pour ça que le livre s'appelle Cinder (c'est le nom de l'héroïne, qui veut dire cendre en anglais). Déjà, la situation familiale de la jeune... Ne lisez pas cette critique si vous n'avez pas lu le livre et que vous ne voulez pas être spoilés ! J'ai découvert Cinder grâce à Babelio et j'en suis très heureuse. Dès les premières lignes, j'ai su que j'allais adorer ce livre. Et je n'ai pas eu tort. L'histoire se déroule dans le futur, à Néo-Beijing qui est une ville d'Asie (enfin je crois). La technologie a beaucoup évolué : tous les humains ont une puce intégrée dans le corps, on peut croiser des cyborgs dans une rue à n'importe quel moment et les robots peuvent avoir une personnalité. On suit Cinder, une jeune mécanicienne cyborg, persécutée par sa belle-mère, ou plutôt sa tutrice légale. Le jour où commence l'histoire, le prince de Néo-Beijing (Prince Kaito) apporte à Cinder un robot (ou androïde) qui contient des informations top-secrètes. Malheureusement, ce robot est en panne et il faut le réparer de toute urgence. Cette entrevue entre le prince et Cinder créé un lien entre eux deux. En vérité, on retrouve beaucoup d'éléments de Cendrillon dans cette histoire, et c'est pour ça que le livre s'appelle Cinder (c'est le nom de l'héroïne, qui veut dire cendre en anglais). Déjà, la situation familiale de la jeune cyborg : son père est mort et sa belle-mère la persécute. Ensuite, elle voudrait bien aller au bal mais sa belle-mère l'en empêche en la surchargeant de travail. Et puis, elle tombe amoureuse du prince, et réciproquement. Mais la reine Lunaire, une horrible dictatrice, veut épouser le prince pour étendre son pouvoir. Si celui-ci refuse, une guerre mondiale éclatera... Pas à un seul moment je ne me suis ennuyée, et ce livre est un véritable coup de cœur. A lire absolument, un excellent remède contre l'ennui !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sayuda Posté le 8 Octobre 2019
    J’avais beaucoup entendu parler de cette saga au cours de mes balades sur booktube ce qui m’a poussé à me pencher sur la question de cette saga. N’étant que très peu habitué à la lecture de roman SF, je ne pensais pas accrocher plus que ça… et pourtant ! Cinder est une jeune cyborg, c’est-à-dire une humaine avec des membres ou parties de corps mécanique. Elle vit avec sa tutrice et ses deux filles après que l’homme qui l’avait recueillie à l’âge de onze soit décédé. Elle gagne sa vie en réparant des droïdes mais le fruit de son travail lui est vite arraché par sa tutrice. Un jour un jeune homme vient lui demander de réparer un droide, ce jeune homme n’est nul que le prince du royaume. Ce roman n’est pas une simple réécriture du conte de Cendrillon, mais l’ébauche d’une réécriture de nombreux autres contes puisque la méchante reine qui entre en scène à partir du milieu du roman environ va être LA méchante commune des autres tomes. Je trouve ce fil conducteur génial, car il est indéniable que le personnage de la reine démoniaque est un dénominateur commun de nombreux contes. J’ai adoré le décor proposé par... J’avais beaucoup entendu parler de cette saga au cours de mes balades sur booktube ce qui m’a poussé à me pencher sur la question de cette saga. N’étant que très peu habitué à la lecture de roman SF, je ne pensais pas accrocher plus que ça… et pourtant ! Cinder est une jeune cyborg, c’est-à-dire une humaine avec des membres ou parties de corps mécanique. Elle vit avec sa tutrice et ses deux filles après que l’homme qui l’avait recueillie à l’âge de onze soit décédé. Elle gagne sa vie en réparant des droïdes mais le fruit de son travail lui est vite arraché par sa tutrice. Un jour un jeune homme vient lui demander de réparer un droide, ce jeune homme n’est nul que le prince du royaume. Ce roman n’est pas une simple réécriture du conte de Cendrillon, mais l’ébauche d’une réécriture de nombreux autres contes puisque la méchante reine qui entre en scène à partir du milieu du roman environ va être LA méchante commune des autres tomes. Je trouve ce fil conducteur génial, car il est indéniable que le personnage de la reine démoniaque est un dénominateur commun de nombreux contes. J’ai adoré le décor proposé par Marissa Meyer au cœur de la Chine, au comprend vite que le plan géopolitique est complètement différent du notre suite à la quatrième guerre mondiale qui a fait rage 126 ans plus tôt. Les personnages sont fidèles au conte des frères Grimm, même si adaptés à nos attentes de lecteur du XXIème siècle, Cinder veut clairement s’émanciper du joug de sa tutrice, le prince Kai est loin du stéréotype de l’homme fort et trouver un gentil robot en lieu et place des petits oiseaux de Disney est tout simplement génial. Cette lecture du premier tome fut pour moi un coup de cœur et j’ai hâte de me procurer les tomes suivants !!!
    Lire la suite
    En lire moins
Pocket Jeunesse, la newsletter qui vous surprend !
À chaque âge ses lectures, à chacun ses plaisirs ! Découvrez des conseils de lecture personnalisés qui sauront vous surprendre.