Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266296946
Code sériel : 17633
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 896
Format : 108 x 177 mm

De la part de la princesse morte

Date de parution : 23/05/2019
Istamboul, 1911. L’Empire ottoman, ce colosse aux pieds d’argile, n’a plus que quelques années à vivre lorsque naît la princesse Selma, petite-fille de sultan. Elle ne connaîtra que brièvement les fastes du palais, les intrigues de harem : bientôt jetée sur les routes de l’exil, Selma vivra d’autres débâcles, d’autres... Istamboul, 1911. L’Empire ottoman, ce colosse aux pieds d’argile, n’a plus que quelques années à vivre lorsque naît la princesse Selma, petite-fille de sultan. Elle ne connaîtra que brièvement les fastes du palais, les intrigues de harem : bientôt jetée sur les routes de l’exil, Selma vivra d’autres débâcles, d’autres Empires – qu’elle soit reine ou esclave, libre ou amoureuse, des Indes impériales à Paris sous la menace allemande… C’est sa fille, Kenizé, qui retrace aujourd’hui son exceptionnel destin, tel des mémoires interrompus, « de la part de la princesse morte »…

Cet ouvrage a reçu le Grand Prix des Lectrices de ELLE 1988
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266296946
Code sériel : 17633
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 896
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Le personnage de Selma que Kénizé Mourad nous présente nous envoûte tout de suite. » Conduite en état livresque

« L’écriture est fluide, agréable, les nombreux personnages que Selma croise sont complexes et intéressants car basés sur la réalité. » Lire à la folie
Blog

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • DD78 Posté le 30 Juin 2021
    « De la part de la princesse morte », encore un titre incroyable pour une histoire qui ne l’est pas moins. Kenizé Mourad nous y raconte la vie de sa mère, la princesse Selma. Née en 1911 à Istanbul, cette authentique petite fille de sultan grandit dans le luxe des harems et des palais de son illustre dynastie. La mauvaise alliance de l’empire ottoman avec les allemands durant la 1ère guerre mondiale met un terme à cette existence dorée, et la famille impériale est obligée de s’exiler. Selma se retrouve alors avec sa mère à Beyrouth, coincée entre le souvenir et les impératifs de sa vie d’avant et la vie légère que ce protectorat français peut lui offrir… Kenizé Mourad est une journaliste spécialisée dans la politique du Moyen-Orient, et cela se ressent fortement dans les pages de cette biographie romancée : ce que j’ai pu apprendre comme trucs ! De la fondation de l’actuelle république Turque à l’indépendance de l’Inde, en passant par la gestion du protectorat libanais par les français, j’ai bien révisé ma géographie et mon histoire. J’ai surtout été éblouie par l’histoire de cette femme, qui n’aura connu que des fins de règne et aura su... « De la part de la princesse morte », encore un titre incroyable pour une histoire qui ne l’est pas moins. Kenizé Mourad nous y raconte la vie de sa mère, la princesse Selma. Née en 1911 à Istanbul, cette authentique petite fille de sultan grandit dans le luxe des harems et des palais de son illustre dynastie. La mauvaise alliance de l’empire ottoman avec les allemands durant la 1ère guerre mondiale met un terme à cette existence dorée, et la famille impériale est obligée de s’exiler. Selma se retrouve alors avec sa mère à Beyrouth, coincée entre le souvenir et les impératifs de sa vie d’avant et la vie légère que ce protectorat français peut lui offrir… Kenizé Mourad est une journaliste spécialisée dans la politique du Moyen-Orient, et cela se ressent fortement dans les pages de cette biographie romancée : ce que j’ai pu apprendre comme trucs ! De la fondation de l’actuelle république Turque à l’indépendance de l’Inde, en passant par la gestion du protectorat libanais par les français, j’ai bien révisé ma géographie et mon histoire. J’ai surtout été éblouie par l’histoire de cette femme, qui n’aura connu que des fins de règne et aura su à chaque fois rebondir. Partie précocement à même pas trente ans alors que Kenizé est encore bébé, elle aura eu mille vies sur lesquelles planent autant de mystères, et c’est un bien bel hommage que lui rend ici sa fille. Bref, ne vous fiez pas à la couverture moche, foncez !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nitocris2021 Posté le 16 Juin 2021
    Un coup de cœur. Ce roman est une merveille. Il nous fait voyager de l'empire Ottoman finissant à la France de la veille de la Seconde guerre mondiale en passant par le Liban et l''Inde aux mœurs encore ancestrales. Il est incroyable de penser que ce roman est celui d'une vie véritable. Bouleversant.
  • smeknassi Posté le 28 Mai 2021
    Ce roman historique a été écrit en 1987 lorsque Kenizé Mourad, journaliste française, avait 48 ans et raconte l'incroyable histoire de sa mère dont elle ne se souvient pas car elle n'avait que deux ans lorsqu’elle est décédée. Le roman va des derniers jours de l'empire ottoman après la Première Guerre mondiale à l'exil à Beyrouth où il décrit la politique et le statut social libanais dans les années 1920 à une époque de colonialisme et d’héritage, à l'Inde dans les années 1930 et à ses efforts impatients pour obtenir son indépendance vis-à-vis des Britanniques, et enfin à Paris où l'auteur est né en 1939 alors que la Seconde Guerre mondiale se profile. Quoique le livre présente parfois quelques longueurs, il est très intéressant, riche en histoire, en descriptions détaillées et en faits marquants.
  • Caro0881 Posté le 22 Mai 2021
    Ce roman raconte la vie de la princesse SELMA, princesse ottomane, obligée de fuir la Turquie avec sa mère et de mener une vie d'exilée à Beyrouth. Son mariage la conduira en Inde pour une vie cloîtrée, difficilement supportable, qu'elle tentera de fuir en partant pour la France. Un roman long mais captivant.
  • sferret Posté le 25 Mars 2021
    Ce roman biographique passionnant se savoure comme une pâtisserie orientale. Dès les premières pages, on se trouve plongé dans les palais d'Istamboul et au coeur de l'histoire de ce début de XXème siècle, qui signe la fin de l'empire Ottoman. Le début présente une foule de personnages, et la compréhension (surtout pour une non-initiée à l'histoire de cette région comme moi) demande une lecture attentive. Peu à peu, cependant, ce monde disparu réapparaît sous nos yeux et l'on suit avec émotion la jeune Selma, qui vit les dernières heures de l'empire. Kénizé Mourad mêle subtilement l'Histoire, celle du Moyen-Orient de l'après première guerre mondiale, du Liban pendant le mandat français, de l'Inde sur les derniers jours de l'empire britannique et de Paris au début de la guerre 40-45, avec les histoires personnelles de Selma, de sa famille et de ses proches. La partie qui se déroule en Inde nous révèle la vie des femmes dans l'Inde musulmane et le contraste entre la richesse des rajahs et la misère du peuple. Ce roman est donc passionnant par ses intrigues et ses rebondissements, et enrichissant. Quel destin incroyable et quelle force de caractère ! On comprend qu'au travers de ce roman, l'auteur a voulu... Ce roman biographique passionnant se savoure comme une pâtisserie orientale. Dès les premières pages, on se trouve plongé dans les palais d'Istamboul et au coeur de l'histoire de ce début de XXème siècle, qui signe la fin de l'empire Ottoman. Le début présente une foule de personnages, et la compréhension (surtout pour une non-initiée à l'histoire de cette région comme moi) demande une lecture attentive. Peu à peu, cependant, ce monde disparu réapparaît sous nos yeux et l'on suit avec émotion la jeune Selma, qui vit les dernières heures de l'empire. Kénizé Mourad mêle subtilement l'Histoire, celle du Moyen-Orient de l'après première guerre mondiale, du Liban pendant le mandat français, de l'Inde sur les derniers jours de l'empire britannique et de Paris au début de la guerre 40-45, avec les histoires personnelles de Selma, de sa famille et de ses proches. La partie qui se déroule en Inde nous révèle la vie des femmes dans l'Inde musulmane et le contraste entre la richesse des rajahs et la misère du peuple. Ce roman est donc passionnant par ses intrigues et ses rebondissements, et enrichissant. Quel destin incroyable et quelle force de caractère ! On comprend qu'au travers de ce roman, l'auteur a voulu aller à la rencontre de sa mère, morte quand elle avait deux ans (je ne dévoile rien, c'est dans le résumé du livre), faire sa connaissance et comprendre son histoire. Ca n'a pas dû être facile de rentrer dans l'intimité de celle qui, avant d'être mère, fut une femme, avec toute son intimité. Un roman magnifique, tout en délicatesse, et qui se laisse dévorer en quelques jours.
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.