Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266281652
Code sériel : 17116
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Démons

Date de parution : 12/07/2018
Lieutenant de police judiciaire à Avignon, Maxime porte sur son visage la marque du démon. Sept profondes cicatrices, de la tempe au menton, qui le font passer inaperçu parmi les voyous et lui ont laissé l’âme balafrée. Le Mal, il le connaît. Le reconnaît. D’instinct. Mais cette scène de crime... Lieutenant de police judiciaire à Avignon, Maxime porte sur son visage la marque du démon. Sept profondes cicatrices, de la tempe au menton, qui le font passer inaperçu parmi les voyous et lui ont laissé l’âme balafrée. Le Mal, il le connaît. Le reconnaît. D’instinct. Mais cette scène de crime dépasse de loin ses talents de chasseur. Pendu à des crocs de boucher, un homme a été proprement massacré. Le premier d’une longue série qui mènera Maxime aux portes de l’enfer. Et celles-ci ne s’ouvrent pas impunément…

Cet ouvrage a reçu le prix VSD du polar
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266281652
Code sériel : 17116
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 576
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Les scènes de crimes sont assez atypiques et que dire des crimes eux-mêmes et de leur modes opératoires : des chefs-d’œuvre d'atrocité ! » Babelio

« Un très bon moment de lecture ponctué de frissons devant la noirceur des actes criminels perpétués, mais aussi d'impatience de découvrir le fin mot de l'histoire. Une équipe qui tient la route pour déméler tout cela, avec un fil rouge policier qui semble s'inspirer tellement du réel que c'en est d'autant plus troublant. » Babelio
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • alagnabarbara Posté le 5 Février 2020
    Hello les lecteurs ! C'est avec plaisir que je partage avec vous mon retour de "DEMONS" de Marc Laine Condamné dans une sombre errance pour avoir dansé avec le diable. Son Âme en est meurtrie. Maxime est fait d'ombre, de ténèbre et de douleur. Lieutenant de Police, cette enquête est pour lui. L'enfer l'attend, le diable joue avec ses proies avec une fureur destructrice. Il rôde en affichant une folie à l'état pur, exprimant une rage qui n'a d'égal qu'une profonde haine et cruauté. Tueur machiavélique, méthodique et méticuleux, il donne du fil à retordre aux enquêteurs. La dualité des forces du mal ne fait que commencer ! Ressenti : J'ai vraiment adoré ce thriller qui nous entourent d'une ambiance sourde, angoissante et poisseuse qui nous colle à la peau. L'intrigue est très présente et intense, se Creuse crescendo au fil des pages. L'auteur nous entraîne dans une enquête dès plus complexe qui a attisé ma curiosité où le dénouement n'est dévoilé qu'à la fin.... mais quelle fin ! Le personnage principal est attachant par son passé sombre, son âme torturée et prisonnier de sa douleur aussi bien physique que psychologique . Sa personnalité hors du commun en fait quelqu'un de charismatique. Le duo... Hello les lecteurs ! C'est avec plaisir que je partage avec vous mon retour de "DEMONS" de Marc Laine Condamné dans une sombre errance pour avoir dansé avec le diable. Son Âme en est meurtrie. Maxime est fait d'ombre, de ténèbre et de douleur. Lieutenant de Police, cette enquête est pour lui. L'enfer l'attend, le diable joue avec ses proies avec une fureur destructrice. Il rôde en affichant une folie à l'état pur, exprimant une rage qui n'a d'égal qu'une profonde haine et cruauté. Tueur machiavélique, méthodique et méticuleux, il donne du fil à retordre aux enquêteurs. La dualité des forces du mal ne fait que commencer ! Ressenti : J'ai vraiment adoré ce thriller qui nous entourent d'une ambiance sourde, angoissante et poisseuse qui nous colle à la peau. L'intrigue est très présente et intense, se Creuse crescendo au fil des pages. L'auteur nous entraîne dans une enquête dès plus complexe qui a attisé ma curiosité où le dénouement n'est dévoilé qu'à la fin.... mais quelle fin ! Le personnage principal est attachant par son passé sombre, son âme torturée et prisonnier de sa douleur aussi bien physique que psychologique . Sa personnalité hors du commun en fait quelqu'un de charismatique. Le duo Stéphanie et Maxime est bien pensé, donnant une touche plaisante et positive à l'histoire. Les descriptions des lieux, des scènes et des personnages sont vraiment explicites, décrit de manière très minutieuse. L'auteur maîtrise à la perfection le sujet. La plume est agréable à lire, fluide, puissante et dynamique. Je me suis laissée entraîner dans une lecture au rythme effréné. Impossible de le lâcher ! Quelques traits d'humour sont parsemés dans les dialogues et la description de l'environnement donnant une sensation agréable et de légèreté au récit. Je ne peux que vous conseiller de le lire, quelques scènes peuvent heurter mais sous vous avez l'habitude des "détails croustillants" aucun problème de ce côté là. Je vous souhaite une agréable lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • pascalinedebrabant Posté le 12 Décembre 2019
    Heureusement que mon libraire était là (encore) sinon je serais complétement passée à coté !! Je l’avais certes vu passer sur les différents réseaux sociaux ( Instagram , youtube), j’en avais entendu beaucoup de bien…mai je m’étais dit à quoi bon un énième thriller avec un policier que la vie n’a pas épargné…oui mais mon libraire a insisté…IL FAUT TOUJOURS ÉCOUTER SON LIBRAIRE !! Car oui ça l’a fait !! Je l’ai dévoré en un weekend…DEMONS ne révolutionne pas le genre du thriller français, mais c’est UN TRÈS BON THRILLER FRANÇAIS !! Tout y est cohérent : le personnage central Maxime, son histoire, sa famille…certes un peu cliché et déjà vu sur les addictions mais cohérente avec sa problématique de douleurs physiques chroniques. Son équipe aussi, pas trop de personnages, un rôle bien défini pour chacun, on se repère facilement. Sa coéquipière Stéphanie, l’auteur aurait pu éviter le cliché de la fille de…qui veut prouver sa valeur…heureusement il en fait pas des tonnes avec ça, finalement je l’ai beaucoup aimé et elle apporte beaucoup de cohérence à l’histoire. Mais surtout l’intrigue, le déroulement, et la résolution final ! tout est parfaitement maitrisé, pour un premier roman c’est vraiment impressionnant surtout qu’à la base... Heureusement que mon libraire était là (encore) sinon je serais complétement passée à coté !! Je l’avais certes vu passer sur les différents réseaux sociaux ( Instagram , youtube), j’en avais entendu beaucoup de bien…mai je m’étais dit à quoi bon un énième thriller avec un policier que la vie n’a pas épargné…oui mais mon libraire a insisté…IL FAUT TOUJOURS ÉCOUTER SON LIBRAIRE !! Car oui ça l’a fait !! Je l’ai dévoré en un weekend…DEMONS ne révolutionne pas le genre du thriller français, mais c’est UN TRÈS BON THRILLER FRANÇAIS !! Tout y est cohérent : le personnage central Maxime, son histoire, sa famille…certes un peu cliché et déjà vu sur les addictions mais cohérente avec sa problématique de douleurs physiques chroniques. Son équipe aussi, pas trop de personnages, un rôle bien défini pour chacun, on se repère facilement. Sa coéquipière Stéphanie, l’auteur aurait pu éviter le cliché de la fille de…qui veut prouver sa valeur…heureusement il en fait pas des tonnes avec ça, finalement je l’ai beaucoup aimé et elle apporte beaucoup de cohérence à l’histoire. Mais surtout l’intrigue, le déroulement, et la résolution final ! tout est parfaitement maitrisé, pour un premier roman c’est vraiment impressionnant surtout qu’à la base Marc Laine n’est pas auteur …mais voilà son vécu de gendarme apporte ce réalisme qui fait que l’on est complétement dans l’histoire. BREF… un joli coup de cœur que je n’avais pas vu venir, son prix du polar VSD est amplement mérité !!
    Lire la suite
    En lire moins
  • NigraFolia Posté le 28 Octobre 2019
    Maxime, 31 ans, est un jeune lieutenant de la police judiciaire d’Avignon. C’est un flic tourmenté, buveur et qui avale des anti-douleurs comme d’autres des bonbons. Le visage balafré, il porte sur lui les traces d’un tourment de jeunesse. Mais Max est un chasseur qui se complet dans la noirceur. Rien ne semble apaiser sa soif. Alors, quand des victimes débitées, des litres de sang répandus, des cadavres souillés, s’additionnent, il se jette à corps perdu dans cette enquête. Il nage dans le mal et ne vit que pour ça. Pas de doute, nous sommes certes, dans le Vaucluse, mais surtout dans un polar violent. Le lecteur plonge dans une succession d’horreurs. Bien entendu, la hiérarchie de Max, lui adjoint une nouvelle collègue qui apporte au-delà d’une once de féminité, un souffle de fraicheur dans un univers fait de cadavres mutilés. Bon, si on s’arrête là, pas grand-chose de neuf, pas de quoi éviscérer un chaton sur Facebook. Rien que du déjà lu. Des personnages somme toute assez stéréotypés, une mécanique contrôlée, écrite correctement sans grande innovation. J’aurais pu stopper cette lecture tant les deux premiers tiers de Démons, ne m’ont pas franchement emballé. Mais, il y avait ce petit truc... Maxime, 31 ans, est un jeune lieutenant de la police judiciaire d’Avignon. C’est un flic tourmenté, buveur et qui avale des anti-douleurs comme d’autres des bonbons. Le visage balafré, il porte sur lui les traces d’un tourment de jeunesse. Mais Max est un chasseur qui se complet dans la noirceur. Rien ne semble apaiser sa soif. Alors, quand des victimes débitées, des litres de sang répandus, des cadavres souillés, s’additionnent, il se jette à corps perdu dans cette enquête. Il nage dans le mal et ne vit que pour ça. Pas de doute, nous sommes certes, dans le Vaucluse, mais surtout dans un polar violent. Le lecteur plonge dans une succession d’horreurs. Bien entendu, la hiérarchie de Max, lui adjoint une nouvelle collègue qui apporte au-delà d’une once de féminité, un souffle de fraicheur dans un univers fait de cadavres mutilés. Bon, si on s’arrête là, pas grand-chose de neuf, pas de quoi éviscérer un chaton sur Facebook. Rien que du déjà lu. Des personnages somme toute assez stéréotypés, une mécanique contrôlée, écrite correctement sans grande innovation. J’aurais pu stopper cette lecture tant les deux premiers tiers de Démons, ne m’ont pas franchement emballé. Mais, il y avait ce petit truc qui me titillait et m’a amené jusqu’à la fin. Celle-ci est bien plus intéressante que le reste. Elle est bien fichue, certes agressive et un chouïa grand-guignolesque, mais surtout, elle ouvre sur un champ de possibles. Les 100 dernières pages solidifient le personnage de Max, et lui donne enfin de la matière, un poil de relief au-delà des évidences et des clichés. Je dois avouer, que si j’ai lu, Démons, c’est que j’ai en ligne de mire, Flambeau. Fait est, que ce roman-ci, pose un personnage, plus qu’il ne m’a emballé. Reste à voir, si l’essai est transformé. C’est donc un avis mitigé, mais pas négatif. Surtout, c’est à suivre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DelFour Posté le 22 Octobre 2019
    Après avoir lu du Thilliez et du Chattam, je continue dans la série thriller avec Marc Laine et un polar noir à vous couper le souffle. Malgré des scènes de crime plutôt gore, l'intrigue est menée d'une main de maître, on suit les personnages dans cette (en)quête comme si on les accompagnait, addictif !
  • kikenbook Posté le 11 Août 2019
    C'est d'abord le bandeau "coup de cœur de Thilliez" qui m'a attiré vers ce premier roman de Marc Laine, paru en 2016. Et il n'y pas tromperie sur la marchandise ! Dans la veine d'un Thilliez ou d'un Norek, ce thriller est de ceux qui, écrit par un professionnel (gendarme), vous plongent directement dans une intrigue haletante, bien ficelée, avec pour héros un flic balafré par la vie, au sens propre comme (dé)figuré. Thilliez a son Franck Sharko, Laine a son Maxime Delonge.
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.